La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Jean-François PONSOT Le diagnostic Les diagnostics erronés La faute à la crise LEtat dépense trop La France est « un Etat totalement en faillite ». Michel.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Jean-François PONSOT Le diagnostic Les diagnostics erronés La faute à la crise LEtat dépense trop La France est « un Etat totalement en faillite ». Michel."— Transcription de la présentation:

1 Jean-François PONSOT Le diagnostic Les diagnostics erronés La faute à la crise LEtat dépense trop La France est « un Etat totalement en faillite ». Michel Sapin, Ministre du Travail, Radio J, 27/01/2013 Les 4 maux de la zone euro LE DEFICIT DEMOCRATIQUE LE DOGME NEO-LIBERAL LA FINANCIARISATION EXACERBEE LEURO, UNE MONNAIE INCOMPLETE

2 Jean-François PONSOT Leuro exacerbe les différentiels de compétitivité Une évolution différenciée des coûts unitaires du travail Ces différentiels de compétitivité ont favorisé la montée des déséquilibres internes à la zone euro

3 Jean-François PONSOT Solutions 1. Stopper les excès de la finance La finance au service de léconomie réelle 2. La relance plutôt que laustérité Relance salariale Relance monétaire Relance budgétaire 3. Que faire de leuro ? Compléter leuro ? La solution fédérale Sortir de leuro ? La solution tabou

4 Changer les dirigeants de la Commission européenne et de la Banque centrale européenne Pourquoi ? Comment ? La Commission et la BCE jouent-elles correctement leur rôle de promotion du progrès économique et social des peuples européens? NON ! Le constat déchec est là : Non-assistance aux ÉTATS en danger, alors que 1000 Milliards ont été dépensés pour sauver les banques ! On encourage lappauvrissement en favorisant le dumping social et fiscal entre les États membres ! Non-assistance à LEMPLOI en danger, alors que On estime à 6 millions demplois le potentiel dune vraie politique de transition énergétique ! On laisse certains États ne pas respecter les normes sociales et environnementales de lOMC ! 4

5 Non-assistance aux ÉTATS en danger : EST-CE NORMAL ? Que les banques privées bénéficient de taux à 0,01 % auprès des banques centrales alors que les États sont contraints de payer des taux 600 ou 800 fois plus élevés? Que le taux dimpôt sur les bénéfices des entreprises nest que de 25 % en moyenne dans lUE alors quil est de 40 % aux États-Unis ? Que la Commission européenne soit complice du dumping fiscal entre les États membres qui encourage lappauvrissement ? Que les marchés financiers, responsables de la crise actuelle par leur absence de régulation, soient exemptés de toute taxation? Que seuls les contribuables européens paient le renflouement des États-membres surendettés alors que les banques privées en sont exemptées? 5

6 Non-assistance aux ÉTATS en danger : 3 propositions pour une nouvelle donne européenne de la finance : Refinançons la vieille dette publique à 1% Pour redonner de loxygène à nos États Créons un impôt européen sur les bénéfices des entreprises Pour économiser 21 Md de contribution française au budget européen Pour stopper le dumping fiscal Instaurons une véritable Taxe sur les Transactions Financières Pour réduire la spéculation financière Pour permettre la solidarité européenne 6

7 Non-assistance à lEMPLOI en danger : EST-CE NORMAL ? Que lUnion européenne ne stimule pas davantage léconomie de développement durable alors que celle-ci permet à la fois de créer des emplois et de lutter efficacement contre le changement climatique ? Que la Commission européenne laisse faire les délocalisations alors que certains États membres de l'OMC pratiquent une concurrence déloyale en s'exemptant constamment de leurs obligations sociales et environnementales? 7

8 Non-assistance à lEMPLOI en danger : 2 propositions pour une nouvelle donne européenne de lemploi : Finançons un vaste plan déconomie dénergie Pour créer massivement des emplois non délocalisables Pour lutter contre le dérèglement climatique et ses conséquences Pour réduire la facture énergétique des ménages et des États Imposons le respect des normes sociales et environnementales dans le commerce mondial Pour lutter contre les délocalisations 8

9 9 Le travail n'est pas une marchandise. La pauvreté, où qu'elle existe, constitue un danger pour la prospérité de tous. Priorité à lemploi Priorité à la juste redistribution Priorité à la justice sociale C OMME EN 1944, À P HILADELPHIE, RÉAFFIRMONS LES PRINCIPES FONDAMENTAUX (F.D. Roosevelt )

10 CHANGER LES RESPONSABLES DE LA COMISSION EUROPEENNE ET LE PRESIDENT DE LA BCE : POURQUOI, COMMENT ET POURQUOI FAIRE APRES ? Denis Dupré Maître de Conférences en Finance, Éthique et Développement Durable Université Pierre-Mendès France, Grenoble Conférence des Amis du monde Diplomatique 18 Février 2014 Maison des Associations de Grenoble 10 Denis Dupré - https://sites.google.com/site/financeresponsable /

11 Une urgence de crise Mario Draghi est nommé président de la BCE par le Conseil européen. Il prend ses fonctions le 1 er novembre 2011 pour un mandat de huit ans un gouverneur ne peut être révoqué qu'en cas dincapacité ou de faute grave La BCE est un organe indépendant des États membres. La BCE, ne peut solliciter ni accepter d'instructions d'un organe extérieur. Démettre loligarchie Catastroika : 11 Denis Dupré - https://sites.google.com/site/financeresponsable/

12 Signez la pétition https://secure.avaaz.org/fr/petition/Deputes_Europeens_virer_les_responsables_ de_la_Commission_Europeenne_le_President_de_la_BCE/ 12 Denis Dupré - https://sites.google.com/site/financeresponsable/

13 Constitution de 1958 Déclaration de 1789 Retourner vers la Démocratie 13 Denis Dupré - https://sites.google.com/site/financeresponsable/

14 Premier pas … : réunir signatures, Deuxième pas : camper devant le parlement Européen -Interpeler les parlementaires sur un projet monétaire pour sauver les peuples Proposition de départ : 60% du PIB prêté à 0% par la BCE + 20% optionnel pour financer les chantiers déconomie dénergie. -Leur faire signer la lettre de révocation du Président de la BCE Troisième pas : Prise de contrôle de la BCE Appel à candidature dans la presse pour recruter un nouveau directeur de la BCE qui appliquera dorénavant les choix du parlement Après signataires 14 Denis Dupré - https://sites.google.com/site/financeresponsable/


Télécharger ppt "Jean-François PONSOT Le diagnostic Les diagnostics erronés La faute à la crise LEtat dépense trop La France est « un Etat totalement en faillite ». Michel."

Présentations similaires


Annonces Google