La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lart de la première moitié du XXème siècle Le fauvisme, Lexpressionnisme, Lart non-objectif Le cubisme, le néoplasticisme, le suprématisme Limaginaire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lart de la première moitié du XXème siècle Le fauvisme, Lexpressionnisme, Lart non-objectif Le cubisme, le néoplasticisme, le suprématisme Limaginaire."— Transcription de la présentation:

1 Lart de la première moitié du XXème siècle Le fauvisme, Lexpressionnisme, Lart non-objectif Le cubisme, le néoplasticisme, le suprématisme Limaginaire : lart fantastique, Dada, le surréalisme, le réalisme magique

2 Les -ismes de lart du XXème siècle En abordant lart de la première moitié du XXème siècle et ses nombreux -ismes, nous avons pour nous y orienter, parlé de trois grands courants auxquels tous ces -ismes peuvent se rattacher: lexpressionnisme, mettant laccent sur lattitude émotionnelle de lartiste (envers lui-même et le monde extérieur), avec le fauvisme en France (Henri Matisse) et les expressionnistes allemands (les groupes Die Brücke (Kirchner) et Der Blau Reitter (Vassili Kandinsky); lart abstrait, préoccupé par la structure formelle de la réalité et de lœuvre dart: nous avons parlé du cubisme de Picasso, Braque, Léger, puis de ses suites avec le néoplasticisme de Mondrian. Nous avons aussi mentionné le mouvement futuriste en Italie, et touché aux utopies artistiques du début du XXème siècle en Russie avec le suprématisme de Kazimir Malevich. Nous abordons aujourd`hui le troisième de ces grand courants, que nous avons appelé lart fantastique ou imaginaire, explorant limagination, la pensée spontanée, non-reprimée, irrationnelle de lartiste, son monde intérieur, subjectif, ses rêves, souvenirs, fantasmes.

3 Lart imaginaire: fantastique, métaphysique, dada, surréaliste, magique… Cette troisième tendance de lart de la première moitié du XXème siècle est moins définie que les deux précédentes car cest plus un état desprit, quun style formel… Le point commun à ces artistes est leur conviction que limagination, « lœil intérieur » de lartiste, est plus importante que le monde visible, extérieur… Cette approche gagne en importance après Des artistes avec des idées semblables ont toujours existé, mais ils sont minoritaires, et existent en marge des grand courants de lart. Comment cette approche devient-elle majoritaire au XXème siècle? La nouvelle position de lartiste, plus indépendante, mais aussi plus précaire, isolée et vulnérable, favorise lintrospection… Le culte romantique de lartiste aussi. La psychanalyse, de lautre côté, nous apprend que nos mécanismes psychiques sont semblables, doù la relevance universelle de notre imaginaire.

4 Giorgio de Chirico ( ): La peinture métaphysique En parlant de nos mécanismes psychiques, nous sentons bien laspect sinistre dans la rêverie romantique de Mystère et mélancolie d'une rue, 1914, de De Chirico. Arianne, 1913

5 Son but: non pas reproduire la réalité extérieure, mais évoquer ces sensations détrangeté que nous éprouvons parfois, même au contact des objets les plus quotidiens… Freud parle du «Das Unheimliche »… il nous reste à analyser ses mécanismes… De Chirico, Gare Montparnasse-La mélancolie dun départ, 1914 De Chirico Lincertitude du poète

6 De Chirico y arrive en combinant dans une même scène les objets insolites, incompatibles, rendus dans une perspective incohérente, irrationnelle, lhorizon souvent bloqué par un train qui passe… De Chirico, Chanson damour, 1914 et Gare Montparnasse - La mélancolie dun départ, 1914

7 De Chirico va inspirer les surréalistes, au moment même où il se détourne de lart moderne, et reprends les techniques des vieux maîtres… Sa période métaphysique naura duré que de 1909 à Chanson damour, 1914 La nostalgie de linfini

8 Marc Chagall ( ), juif russe venu sinstaller à Paris en 1910, va utiliser le langage cubiste pour peindre les tableaux empreints de nostalgie, ressuscitant les souvenirs de son enfance, les contes et proverbes populaires se mêlent aux scène de la vie rurale de sa Russie natale… Le village et moi, 1911

9 Un autre peintre essaye de retrouver le monde de lenfance: cest le peintre suisse-allemand Paul Klee ( ), qui étudie lart populaire, le dessin enfantin, les pictogrammes, dans le but dy trouver un langage pictural universel… Le Don Juan Bavarois, 1918

10 Paul Klee, Machine à gazouiller, 1922: comme dans le dessin humoristique, le titre est important dans lœuvre de Klee, il participe au « déclic » que ses signes sont sensés déclencher…

11 Un autre artiste attache de limportance au titre: cest Marcel Duchamp ( ), que nous avons vu adopter la décomposition du corps cubiste pour donner lidée du mouvement, de vitesse dont on avait parlé avec le futurisme. 1911, Moulin à café1912, Nu descendant un escalier , Jeune homme triste dans un train

12 Marcel Duchamp ( ) avec ses frères Jacques Villon et Raymond Duchamp-Villon

13 Le titre de ce tableau « cubo- futuriste » est Jeune homme triste dans un train, Pourquoi en parler dans le contexte de lart imaginaire? Parce quil est jeune et triste, et dans un train? Comme Klee, Marcel Duchamp va chercher à élaborer un langage, mais à la différence de Klee, qui cherche un « langage de signes » universel, Duchamp va développer un répertoire de représentations à lorigine très personnelles, voir hermétiques, que nous allons pourtant apprendre à connaitre…

14 Nous voyons dans cette toile de 1912 le début de ce qui sera le lent développement du répertoire de ses motifs, quil va réunir dans son œuvre majeure, appelée Le Grand verre ou La mariée mise à nu par ses célibataires, même La mariée, 1912 et La mariée mise à nu par ses célibataires, même (Le grand verre) ( )

15 Le répertoire: La mariée…

16 Neuf moules malic (qui vont devenir les célibataires)

17 La broyeuse de chocolat, 1914, « un célibataire broie lui-même son chocolat » (Lérotisme comme langage universel)

18 Glissière contenant un moulin à eau,

19 La mariée mise à nu par ses célibataires, même (La boîte verte), 1934

20 Le hasard, et lartiste comme son metteur en scène: Trois stoppages étalon …

21 Marcel Duchamp restera pourtant gravé dans lhistoire de lart pour un autre procédé quil a inventé: le Ready Made, objet tout fait, et la désignation de lartiste, disant « ceci est une œuvre dart »… comme geste de promotion de lobjet usuel, quelconque, « esthétiquement indifférent » en œuvre dart. Roue de bicyclette, 1913Séchoir à bouteilles, 1914 In Advance of a broken arm, 1915

22

23 Le « ready made », « le tout fait » le plus connu est « Fountain », que Duchamp envoie de façon anonyme au Salon des artistes indépendants, de la Society of Independent Artists américaine, dont il est co-fondateur, signé R.Mutt. Le Salon, selon son statut, ne peut refuser une œuvre, mais lexpose cachée derrière un paravent… Cest lannée où lAmérique entre en Première guerre mondiale, et où un groupe dintellectuels et dartistes à Zürich, révoltés par la guerre, crée le mouvement Dada. Fountain, 1917, photo Alfred StieglitzFountain 1917, Replica 1964 (original perdu)

24 Le mouvement Dada ( ) Succédant à des révoltes individuelles et solitaires contre la civilisation occidentale, cristallisée par l'épreuve du conflit de , Dada est un mouvement intellectuel, littéraire et artistique qui, pendant la Première Guerre mondiale, se caractérise par une remise en cause de toutes les conventions et contraintes idéologiques, artistiques et politiques. Le terme est inventé en 1916 à Zurich (Suisse) par les poètes Hugo Ball, Tristan Tzara et le peintres Jean Arp, et Sophie Taeuber-Arp (café littéraire et artistique « Cabaret Voltaire »). Lexplication la plus courante de l'origine du mot est celle du hasard ludique : un dictionnaire ouvert au hasard et un coupe-papier qui tombe sur le mot « dada ». Ce mouvement met en avant l'esprit d'enfance, le jeu, l'extravagance, la dérision et l'humour et rejette les conventions, la raison et la logique. Ses artistes se veulent irrespectueux, extravagants. Ils recherchent la plus grande liberté de création, pour laquelle ils utilisèrent tous les matériaux et formes disponibles. Ils recherchaient également cette liberté dans le langage, qu'ils aimaient lyrique et hétéroclite.

25 Pour les dadaïstes français, pour qui Duchamp est une figure mythique, et qui laccueillent à son arrivée à Paris en 1919, Duchamp exécute L.H.O.O.Q., « Elle a chaud au cul », le « ready made rectifié », modification explicative et irrévérencieuse de la Joconde, ornée de moustaches renvoyant aux discussions sur lhomosexualité de Léonard et sur le genre, que Duchamp va reprendre en créant son alter- ego féminin…

26 Rros Sélavy, 1921: « Eros, cest la vie », lalter-ego féminin de Duchamp, photographié par Man Ray (et sur le flocon de son « Belle Haleine, Eau de Voilette», au titre illustrant bien ses jeux de mots irrévérencieux).

27 Entr'acte, René Clair, 1924, Duchamp et le photographe américain Man Ray jouant aux échecs… Les célibataires?

28 En parlant du mouvement dada, nous avons mentionné un autre artiste, Jean Arp (Hans Arp), ( ), qui lui aussi va exploiter le hasard dans son travail, comme dans ces exemples de collages arrangés suivant les lois du hasard, à partir de 1916… Le rôle de lartiste, « courtiser la muse du hasard ». Il appellera le résultat « concrétions organiques ». Objets Arrangés suivant la loi du hasard, 1930 Enterrement des oiseaux et papillons,

29 Le surréalisme ( *) Dada, absolu dans sa dénonciation, ne survit pas à une querelle relative à l'engagement politique suscitée par la Révolution soviétique et le risque d'une nouvelle guerre; Ainsi naît en 1924 un autre mouvement, le surréalisme, avec la publication du premier Manifeste du surréalisme d'André Breton (*mort en 1966), se basant sur la psychanalyse de Freud, les idées de Karl Marx (« transformer le monde ») et la poésie (« changer de vie » par la poésie, Rimbaud) Les surréalistes cherchent à libérer l'inconscient. Pour ce faire, ils utilisent les diverses techniques, comme l'écriture automatique (la technique du «cadavre exquis »). Les peintres surréalistes cherchent lanalogie visuelle, en recherchant les techniques pour exploiter les lois du hasard, libérant la créativité des contraintes du contrôle rationnel et aussi de lhéritage culturel du passé…

30 Breton parle de lémotion esthétique provoquée par « la rencontre sur une table de dissection dun parapluie et dune machine à écrire ». Les surréalistes apprécient tout particulièrement la peinture de la période métaphysique de de Chirico, où ils retrouvent ces qualités: De Chirico, Chanson damour, 1914 et Gare Montparnasse -La mélancolie dun départ, 1914

31 Cest Max Ernst, après les titres loufoques de ses dessins et collages dada (comme ici le titre de son dessin de 1920, Figure ambigüe (1 plat de cuivre 1 plat de zinc 1 vêtement en caoutchouc 2 compas 1 télescope 1 homme fumant la pipe) invente la technique du frottage, dans les résultats desquels il cherche les représentations oniriques, comme un équivalent visuel de lécriture automatique… 1920, Figure ambigüe 1923, Ubu roi

32 1934, La ville entière 1941, Alice en , La forêt et la colombe Max Ernst, Les frottages dans lesquels il cherche les représentations oniriques, comme un équivalent visuel de lécriture automatique…

33 René Magritte et Salvador Dali rejoignent le groupe plus tard, et mettent rapidement en place un autre style visuel se rattachant aussi au mouvement surréaliste. Nous parlons de réalisme magique avec René Magritte ( ): « exposer la vérité psychologique en éliminant limportance des objets ordinaires afin de créer une image au-delà de lordinaire ». Magritte, Le faux mirroir, 1928 Réalisme magique

34 Magritte, Limage trompeuse, 1929 La condition humaine, 1933 Nous y retrouvons limportance du titre, et du texte en général, qui donne une filière à linterprétation de lœuvre. Le texte peut être inscrit sur le tableau-même comme dans Limage trompeuse de Magritte.

35 Salvador Dali ( ) crée des images délirantes: ici ses « formes liquides »: La persistance de la mémoire,

36 Chez Juan Miro ( ), catalan sinstallant à partir de 1920 à Paris, nous trouvons une autre expression picturale des idées surréalistes: il développe son langage à partir du graphisme réaliste, semblant parfois naïf, se transformant en calligraphie, et les représentations combinées librement selon ces processus psychiques spontanés acclamés par les surréalistes. La ferme, La terre labourée,

37 Suite aux désaccords avec la prise de positions politiques de Breton, adhéré au parti communiste français en 1927 (« transformer le monde » de Karl Marx vs. « changer de vie » de Rimbaud) Miro séloigne du groupe. Ses recherches se poursuivent, résultant, suite à ses expériences avec la lithographie, en un langage de formes simples rejoignant les « concrétions biomorphiques » de Arp.

38 Jusquà la simplification extrême et la monochromie (Bleu II, 1961)… Chanteuse mélancolique

39 Récapitulons: Les -ismes de la première moitié du XXème siècle fauvisme expressionnisme cubisme néoplasticisme futurisme suprématisme constructivisme réalisme magique le mouvement dada (le ready-made…) le surréalisme Le réalisme magique…


Télécharger ppt "Lart de la première moitié du XXème siècle Le fauvisme, Lexpressionnisme, Lart non-objectif Le cubisme, le néoplasticisme, le suprématisme Limaginaire."

Présentations similaires


Annonces Google