La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Démocratie et gouvernance des commissions scolaires Projet de loi n o 88 Document #3.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Démocratie et gouvernance des commissions scolaires Projet de loi n o 88 Document #3."— Transcription de la présentation:

1 Démocratie et gouvernance des commissions scolaires Projet de loi n o 88 Document #3

2 2 Projet de loi n o La commission scolaire a pour mission dorganiser, au bénéfice des personnes relevant de sa compétence, les services éducatifs prévus par la présente loi et par les régimes pédagogiques établis par le gouvernement. La commission scolaire a également pour mission de promouvoir léducation sur son territoire, de veiller à la qualité des services éducatifs en vue de latteinte dun plus haut niveau de scolarisation et de qualification de la population et de contribuer, dans la mesure prévue par la loi, au développement social, culturel et économique de sa région.

3 3 Projet de loi n o 88 Seuls les commissaires élus au suffrage universel auraient droit de vote (art. 148). Le nombre de commissaires élus au suffrage universel est de 8 à 15 commissaires dont le président (art. 143).

4 4 Projet de loi n o 88 On retrouverait au conseil des commissaires 3 commissaires représentants du comité de parents et 2 commissaires cooptés (art. 143). Les commissaires cooptés sont nommés par le conseil des commissaires dans les 45 jours de la date de la première séance qui suit lélection générale. Les commissaires cooptés doivent satisfaire aux critères de sélection établis par règlement du ministre. Les commissaires cooptés doivent avoir les compétences ou les habiletés complémentaires à celles des autres membres et utiles à ladministration de la commission scolaire (art ).

5 5 Projet de loi n o 88 Le président 155. Le président veille au bon fonctionnement de la commission scolaire et voit spécialement à ce que les dispositions de la loi, les règlements et les décisions du conseil des commissaires soient fidèlement et impartialement mis à exécution. Il communique au conseil toute information utile et lui soumet toute question dont il est saisi relativement à lamélioration des services éducatifs.

6 6 Projet de loi n o 88 Le président Le président est élu au suffrage universel par lensemble des électeurs de la commission scolaire et ne représente aucune circonscription (art. 2 et 72 L.E.S.).

7 7 Projet de loi n o 88 Les commissaires Les membres du conseil des commissaires exercent leurs fonctions et pouvoirs dans une perspective damélioration des services éducatifs prévus par la présente loi et par les régimes pédagogiques établis par le gouvernement. À cette fin, les membres du conseil des commissaires ont notamment pour rôle : 1 o dans le cadre de leur participation à la définition des orientations et des priorités de la commission scolaire, dinformer le conseil des commissaires des besoins et des attentes de la population de leur circonscription ou de leur milieu; 2 o de veiller à la pertinence et à la qualité des services éducatifs offerts par la commission scolaire;

8 8 Projet de loi n o 88 3 o de sassurer de la gestion efficace et efficiente des ressources humaines, matérielles et financières dont dispose la commission scolaire; 4 o dexécuter tout mandat particulier que leur confie le conseil des commissaires. Tout commissaire peut participer aux réunions de conseils détablissement, sans droit de vote (art. 45 et 104) La commission scolaire élabore un programme daccueil et de formation continue pour les membres du conseil des commissaires ainsi que pour les membres des conseils détablissement et sassure de sa mise en œuvre.

9 9 Projet de loi n o 88 Comités du conseil des commissaires Le conseil des commissaires nest plus tenu dinstituer un comité exécutif. Les commissaires cooptés en font partie (art.179). Le conseil des commissaires peut former des comités pour lassister dans ses fonctions (art ).

10 10 Projet de loi n o – Plan stratégique –Pour une période de 3 ans; –Ajout des orientations, objectifs ou cibles déterminés par le ministre pour chaque commission scolaire selon lart

11 11 Projet de loi n o Le ministre peut déterminer, pour chaque commission scolaire, des orientations, des objectifs et des cibles devant être pris en compte pour lélaboration du plan stratégique de la commission scolaire.

12 12 Projet de loi n o 88 La ministre et la commission scolaire doivent conclure une entente de partenariat sur : les mesures requises pour assurer la mise en œuvre du plan stratégique dont : –les modalités de la contribution de la commission scolaire à latteinte des objectifs et des cibles ministériels; –les moyens mis en place pour atteindre les objectifs spécifiques prévus à son plan stratégique; –les mécanismes de suivi et de reddition de comptes. (art )

13 13 Projet de loi n o 88 La commission scolaire et le directeur de létablissement doivent conclure annuellement une entente de gestion et de réussite éducative sur : les mesures requises pour atteindre les objectifs et les cibles prévus à la convention conclue avec le ministre dont : –les modalités de la contribution de létablissement qui tiennent compte du plan de réussite et de sa situation particulière; –les ressources allouées spécifiquement par la commission scolaire; –les mesures de soutien et daccompagnement mis à sa disposition par la commission scolaire; –les mécanismes de suivi et de reddition de comptes. (art )

14 14 Projet de loi n o 88 La commission scolaire doit adopter et rendre publique une déclaration contenant ses objectifs quant au niveau des services offerts et quant à la qualité de ses services. Le rapport annuel doit indiquer les résultats obtenus quant aux objectifs et aux cibles prévus à lentente de partenariat (art. 220).

15 15 Projet de loi n o La commission scolaire doit tenir, au moins une fois par année, une séance publique dinformation à laquelle est invitée à participer la population. Cette séance peut être tenue en même temps que lune des séances prévues à larticle 162. Un avis public indiquant la date, lheure et le lieu de cette séance doit être donné à la population au moins 15 jours avant sa tenue. Lors de cette séance, les commissaires doivent présenter à la population le contenu du rapport annuel prévu à larticle 220 et répondre aux questions qui leur sont adressées relativement à ce rapport.

16 16 Projet de loi n o 88 Traitement des plaintes La commission scolaire doit adopter par règlement une procédure dexamen des plaintes formulées par les élèves ou leurs parents. Lexamen des plaintes doit être fait par une personne qui nest pas membre du conseil des commissaires ni membre du personnel de la commission scolaire (art ) Le ministre peut, par règlement, déterminer les normes ou conditions que doit respecter la procédure dexamen des plaintes établie par une commission scolaire ainsi que les mesures qui doivent y être prévues.

17 17 Projet de loi n o 88 Budget Le surplus des écoles et des centres deviennent ceux de la commission scolaire à moins que la commission scolaire en décide autrement (art et ).


Télécharger ppt "Démocratie et gouvernance des commissions scolaires Projet de loi n o 88 Document #3."

Présentations similaires


Annonces Google