La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Universit é s et drogues É tude locale L insertion socioprofessionnelle des personnes ex-toxicomanes au Liban: Perceptions, r é alit é s et d é fis Houwayda.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Universit é s et drogues É tude locale L insertion socioprofessionnelle des personnes ex-toxicomanes au Liban: Perceptions, r é alit é s et d é fis Houwayda."— Transcription de la présentation:

1 Universit é s et drogues É tude locale L insertion socioprofessionnelle des personnes ex-toxicomanes au Liban: Perceptions, r é alit é s et d é fis Houwayda MATTA BOU RAMIA, Ph.D Ecole libanaise de formation sociale

2 Recommandations Synthèse et interprétation des données

3 La perception de linsertion socioprofessionnelle de la personne toxicomane. Les stratégies dinsertion privilégiées. Principaux facteurs favorables dans le contexte libanais. Facteurs défavorables alarmants dans le contexte libanais. Le processus dinsertion concret : un double parcours amputé. Insertion et prévention : un lien étroit. Synthèse et interprétation des données

4 La perception de l insertion socioprofessionnelle de la personne toxicomane Une insertion à double volet versus une exclusion similaire Retour à une vie qualifiée de « normale ». Productivité et relations sociales. Chemin de retour dune exclusion causée par la toxicomanie.

5 « Une vie stable, cest-à-dire normale… tu te lèves le matin, tu ne te soucies de rien, tu vas au travail…et bien sûr tu reprends tes relations » (Femme ex-toxicomane). تعيشي حياة طبيعية متل الانسان العادي... تقومي عابكرا ما بكي شي منك عطلانة هم شي بتروحي عشغلك... بس اكيد كمان اعادة علاقات… «… le toxicomane finit par vivre seul, sa seule préoccupation étant dassurer son objet » (femme ex-toxicomane). …المدمن اخر شي بيضلو عايش لحالو بس تيجيب التعاطي تبعو

6 Linsertion, un processus fondé principalement sur la sobriété Recherchée pour son influence sur la productivité de la personne, ses comportements et ses interactions sociales. Un état de dignité récupéré après une humiliation due à laddiction. La perception de l insertion socioprofessionnelle de la personne toxicomane

7 « Laddiction te rend menteur, malin, voleur… si labus sarrête, ces vices diminuent » (Directeur dune institution sociale). «Limportant,...cest daboutir à son bonheur … et son bonheur nest guère dans lindignité et lhumiliation » )Directeur dune institution sociale). الادمان بجبلك كتير من الاحتيال، من الكذب، من التذاكي، من السرقة… بس يوقّف الادمان، بتخف بسرعة ( مدير مؤسسة اجتماعية). المهم يوصل لسعادته…بس سعادته ما رح تكون بالذلّ والإزلال (مدير مؤسسة اجتماعية).

8 Linsertion, un processus fondé principalement sur la sobriété À partir de là, cette recherche discute de linsertion socioprofessionnelle dune personne ex-toxicomane = libérée de son aliénation à la drogue et quil importe par ailleurs de libérer dune identité permanente et figée de toxicomane. La perception de l insertion socioprofessionnelle de la personne toxicomane

9 L individu La famille Les réseaux primaires et secondaires LÉtat Le réseau institutionnel La perception de l insertion socioprofessionnelle de la personne toxicomane Un processus théorique dun double parcours, individuel et sociétal

10 Un individu : doté dhabiletés personnelles, sociales et professionnelles, reflétant à la société une image quelle est prête à accepter. La perception de l insertion socioprofessionnelle de la personne toxicomane

11 « Tu dois être chic, bonne apparence…se montrer aux autres dune façon convaincante » (Homme ex-toxicomane). « Car leur conception est limitée à lapparence de la personne… » (Homme ex- toxicomane). …بدو يكون الواحد شكلو انيق… مقبول للمجتمع لأنو هني حدود مفاهيمن لهيدا الشي، انو لازم يكون الشخص منظرو منيح :نضيف بلبسو، مرتب بشكلو…

12 Un processus théorique dun double parcours, individuel et sociétal Une famille compréhensive, bienveillante et en alerte continue: absence de blâme, appui, pardon, confiance. Mais observation et encadrement étroit. Des réseaux primaires et secondaires offrant une deuxième chance : absence de jugement et de stigmatisation, respect et valorisation de leffort déployé sur la voie de la sobriété. La perception de l insertion socioprofessionnelle de la personne toxicomane

13 Un État occultant la coercition, créant des opportunités sur le plan structurel : –Décriminalisation totale de la toxicomanie. –Confidentialité et abord humain. –Procédures juridiques accélérées. –Arrêt de la poursuite de la personne réhabilitée. –Création dopportunités demploi et de structures de sport et de loisirs. La perception de l insertion socioprofessionnelle de la personne toxicomane Un processus théorique dun double parcours, individuel et sociétal

14 Une collaboration du secteur privé : Complémentarité privé - public : une meilleure réponse à une problématique tellement complexe. La perception de l insertion socioprofessionnelle de la personne toxicomane Un processus théorique dun double parcours, individuel et sociétal

15 « Aucun de ces secteurs ne peut réussir aux dépens des autres ou tout seul… le meilleur moyen de la réussite est la complémentarité » (Représentant ministère). … لايمكن لقطاع من هالقطاعين ان ينجح على حساب الآخر او منفردًا … ان افضل سبل النجاح هي التكامل )ممثل إحدى الوزارات(

16 Les stratégies d insertion privil é gi é es Une aide institutionnelle misant sur la réhabilitation et le suivi : Implication des parents et intervention sur la dynamique familiale. Une famille impliquée, alliée de son membre contre la société : dissimulation de la toxicomanie, avertissement des déception et difficultés posées par la société et réduction des relations sociales.

17 « Jai préféré cacher lhistoire parce que les gens naident pas, les gens aggravent le problème » (une mère). « Car la société est dure, elle est injuste, imagine les gens qui me montrent du doigt » (une mère). فضلت خّليني مخباية مشكلتي لأنو العالم ما بتساعد، العالم بتزيد المشكلة…(أم) لأنو المجتمع ما بيرحم. المجتمع ظالم انا فوق تعتيري تصوّري الناس عم بتدل عليّ باصبعا (أم)

18 Une exclusion de la société : mise à lécart Dissimulation de la toxicomanie : stratégie personnelle et familiale appuyée par les institutions sociales. Rareté des interventions adressées à la société. Une absence de stratégie étatique : manque de politique sociale et de vision globale assurant la concertation du travail des institutions actives en la matière. Les stratégies d insertion privil é gi é es

19 Le plus important est délaborer une stratégie nationale. Au Liban, on nen a pas (juge) هيدا أهم شي نحطّ خطّة وطنية. بلبنان ما عنا خطة وطنية (قاضي).

20 Principaux facteurs favorables dans le contexte libanais Un réseau institutionnel proactif : Assurant la relève par le biais de services divers, veillant à une collaboration interinstitutionnelle. Militant MAIS présentant des carences : action sociale + réhabilitation professionnelle.

21 Principaux facteurs favorables dans le contexte libanais Un État qui sefforce docculter la répression : Évolution notable des lois (loi 673/98) : malade v/s criminel, se traduisant dans les comportement des instances officielles.

22 Principaux facteurs favorables dans le contexte libanais Une famille profondément impliquée : Népargne aucun effort pour supporter son membre Encouragement au traitement, appui moral et financier (incarcération, réhabilitation, insertion). Implication à fond dans la réhabilitation et transfert des acquis à la vie et interactions quotidiennes. Même lobservation étroite de son membre perçue comme une limitation de lautonomie et un manque de confiance reflète une préoccupation majeure. En dépit de tout, nenvisage jamais de laisser tomber la personne concernée.

23 « En fait, à lencontre de la société occidentale, il existe toujours au Liban une intimité familiale, une famille qui entoure… elle peut être dure parfois, mais elle aide » (Représentant FSI). « À part tout ce qui est négatif, la présence de la famille qui appuie la personne, cest très positif » (Directeur dune institution sociale). « Jai été réhabilitée avec dautres personnes pour remplir notre rôle de parents » (Une mère). Supposons quil retourne à la drogue, le délaissons-nous ? Jamais » (Un père). الحقيقة بلبنان في بعد الحميمية العائلية مش متل المجتمع الغربي، نحنا عنا بعدا العائلة بتحضن... يمكن تقسى شوي، بس بتساعد ) ممثل عن قوى الأمن( شيلي كلّ شي négatif.س وجود la famille تستلقى هالشخص بمشكلته cest très positif ) مدير مؤسسة إجتماعية( تأهلت مع غيري من الأشخاص لنصبح بالنهاية كأهل (أم) تب لنفترض رجع للمخدرات إنو بتتركي يعني ! ولاّ بترجّعي ؟ شو ما صار ما منتركو ! )أب(

24 Facteurs d é favorables alarmants dans le contexte libanais Des facteurs personnels et familiaux : Perte de compétences professionnelles. Encadrement familial excessif qui étouffe la personne concernée. Risque de rechute désarmant la personne et ses parents.

25 « … je me sens faible et je me dis : que ferais-je alors je me dupe ou quoi, tant pis si jy reviendrais, au moins jétais plus tranquille » (Femme ex- toxicomane). « Cela reste difficile car si lui laccepte, sa famille non… bien quelle ait accepté sa dépendance … elle narrive pas du tout à accepter la rechute » (Intervenant). بحس بضعف … شو انا عم بمثل عحالي خلص شو بدي بهالشغلة خليني روح اتعاطى كنت مرتاحة اكتر. بس بتضل ّ صعبة، يعني اوقات اذا المدمن تقبّلها، عيلته ما بتتقبّلها. انّو اوقات وهو بال dépendanceبتبقى بعد متقبّلي الموضوع بس وقت يرجع يعمل rechute بصيروا ما كأنّو عاشوا هالجزء أبداً معه (مهني).

26 Facteurs d é favorables alarmants dans le contexte libanais Des facteurs sociaux Discrimination, soci é t é non impliqu é e à fond car interventions pr é ventives et de conscientisation extrêmement minimes. Interventions m é diatiques v é hiculant un message n é gatif erron é. Contexte en carence : opportunit é s de travail, loisirs abordables financi è rement.

27 « Ils te traitent mal, ils tévitent ou cherchent à te fuir… beaucoup de gens mont refusée » (Femme ex-toxicomane). « …relier le sang et le crime au toxicomane …il y a certaines pubs au Liban…si les gens qui méconnaissent le problème les voient, ils vont les relier aux crimes » (Intervenant). « La conscientisation, cest montrer la vraie image que cest fini la personne a traversé cette étape…comme nous maintenant en train de discuter, quon nous prenne en photo et quon la diffuse directement » (Homme ex- toxicomane). بيتعاطو معك بطريقة بشعة…بيتفادوكي او بيهربو منك… انا عشت رفض من كتير عالم. الخنجر ، والدم والمخدر... في دعايات معيّنة بلبنان اذا شافوها الناس وما بيعرفوا شو هي المشكلة أكيد رح يلبصوها بشخص مُجرم (مهني). التوعية، هي يفرجو الصورة المظبوطة انو خلص الشغلة الشخص قطع فيا خلص … متل منا قاعدين وعم نتناقش هيك، ياخدو الصورة اللي نحنا هلق موجودين فيا، ينقلوها مباشرة …

28 Facteurs d é favorables alarmants dans le contexte libanais Une personne réduite à une identité de toxicomane Traitée avec déterminisme, à la seule base de sa toxicomanie. Semble elle-même avoir de la difficulté à se reconnaître en dehors du monde de la drogue : -Nostalgie notamment de lextase, déception de la vie. -Se trouve « différente » des autres qualifiés de « normaux ».

29 « Pour moi … ce serait trop difficile daccepter la vie sans la drogue » (Femme ex-toxicomane). « Je suis sobre et en bon état, je me tiens bien debout, alors à quand le passé continuera à me suivre, jusqu'à quand le passé maccablera » (Femme ex- toxicomane). بالنسبة الي انا شي كتير صعب كتير صعب انو اقبل العيشة بلا تعاطي …انو انا نضفت و ماشي حالي وواقفة عإجريي، بس الماضي لأمتين بدو يضل لاحقني لأمتين بدو يضل مكبلني

30 Facteurs d é favorables alarmants dans le contexte libanais Des lacunes persistant dans lapproche gouvernementale : Loi 673\98 non appliquée, méconnue, ne contourne pas la complexité de la problématique (récidiviste, toxicomane trafiquant, refuse le traitement, vend la drogue pour sen procurer, partage sa provision avec un ami). Une certaine prévalence de la répression + criminalisation sur le casier judiciaire. Structures et rôles des ministères non actualisés. Harcèlement permanent des personnes ex-toxicomanes, lenteur des procédures judiciaires et conditions désastreuses des centres de détention.

31 Facteurs défavorables alarmants dans le contexte libanais Des lacunes s Des lacunes sur le plan institutionnel : Carence au niveau des institutions publiques se préoccupant de linsertion. Le secteur privé ne parvient pas à assurer la relève. Les conseils municipaux, instance locale capable dagir à proximité souffre de besoins plus urgents au niveau de linfrastructure, du manque de financement et de la centralisation qui la paralyse.

32 Le processus d insertion concret : un double parcours amput é Une appréhension mutuelle bloquant l insertion : un entrant qui appréhende une société daccueil qui a peur de lui. Une personne ex-toxicomane qui tente de sinsérer à défaut dêtre intégrée : Acteur isol é qui tente de s ins é rer discr è tement au sein d une soci é t é qui lorsqu elle d é couvre sa diff é rence son attitude typique est le rejet.

33 « Ils ont peur quon leur fasse du mal, …mais les toxicomanes ne font pas mal aux autres mais à eux-mêmes et à leurs proches…» (Homme ex-toxicomane). « … tu as peur que les gens aperçoivent quelque chose en toi que tu ne veux pas dévoiler… tu te sens très faible alors que la société est très grande » (fille ex-toxicomane). « Si cela te revient tu taffirmes et tu annonces sans aucune crainte devant tout le monde que oui jai été toxicomane, jai fait linconcevable, mais je me suis réhabilitée... pour casser ce tabou» (fille ex-toxicomane). بخافو إنو ائذي، بس الشخص اللي بيتعاطى ما بيئذي غيرو بس بيأذي حالو والاشخاص اللي كتير قراب حدو. بتخافي من الناس انو تأشع شي فيكي ما بدك ياها تشوفو... انتي كتير ضعيفة… والمجتمع كتير كبير اذا بترجعلك بتوقفي وبتقولي وما بتفرق معك انو انا اي تعاطيت وعملت العمايل بس انا تأهلت … لحتى ينكسر هالTabou

34 Schéma représentant le processus théorique dinsertion socioprofessionnelle

35 Schéma représentant le processus amputé de linsertion socioprofessionnelle

36 Un lien étroit entre Insertion et Prévention Une information op é rant un changement de regard : –Information scientifique sur les méfaits de la drogue. –Démystifier les tabous et de briser les préjugés : personne malade et non un criminel. –Information préventive favorisant linsertion.

37 « En travaillant sur le côté éducatif sur ce qui est le toxicomane…sur les préjugés. Cela laidera certes à sinsérer ….la sensibilisation mène à la tolérance » (Intervenant). بالشغل على الéducatif مين هو الشخص المدمن… على ال préjugés … هيدا اكيد شي بيساعده حتى يرجع ينخرط …التوعية تؤدي الى التقبّل (مهني).

38 Un lien étroit entre Insertion et Prévention Une action préventive réalisant une insertion préventive : Prévention secondaire : auprès des populations à risque en vue dune insertion préventive : – Action préalable sur les facteurs de risque. – Promotion des conditions de vie.

39 Un lien étroit entre Insertion et Prévention Une insertion réussie, condition essentielle pour la prévention de la rechute La réussite ou léchec de linsertion déterminent largement la libération ou le retour vers la drogue. Les personnes incapables de réussir leur parcours se voient sérieusement exposées aux dangers la drogue. Surtout lorsque les deux dimensions cruciales de linsertion sont affectées : productivité et lien social.

40 Pour une politique sociale préventive favorisant linsertion Basée sur la philosophie Si éradiquer la toxicomanie est utopique réduire ses méfaits nest guère impossible. Renforcer limmunité de la société : fondé simultanément sur la prévention et la consolidation de linsertionRecommandations

41 Schéma global dune politique sociale préventive se déclinant sur un continuum de services

42 Schéma représentant les trois registres dune politique sociale préventive

43 Schéma représentant les actions stratégiques dune politique sociale préventive

44 Schéma représentant les retombées dune politique sociale préventive

45 Renforcer le partenariat secteur priv é \ secteur public La n é cessit é et l urgence de cette collaboration sont per ç ues par les diff é rents partenaires. Une strat é gie nationale globale peut veiller à cette collaborationRecommandations

46 « Il faut élaborer un plan national qui va au-delà des services de soins et auquel contribuent fortement les différents ministères et les instances actives de la société civile et prévoir une commission de suivi pour veiller au sérieux du travail » (Député). لازم ينشغل على خطة وطنية تروح أبعد من الخدمات العلاجية ولازم تشتغل بهالخطة وبفعالية كلّ الوزارات والفعاليات الناشطة بالمجتمع المدني مع الحرص على إنشاء لجنة متابعة للسهرعلى جدّية العمل ) نائب(

47


Télécharger ppt "Universit é s et drogues É tude locale L insertion socioprofessionnelle des personnes ex-toxicomanes au Liban: Perceptions, r é alit é s et d é fis Houwayda."

Présentations similaires


Annonces Google