La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

FEDERATION FRANCAISE DE PETANQUE ET JEU PROVENCAL INITIATION DES JEUNES A LA PETANQUE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "FEDERATION FRANCAISE DE PETANQUE ET JEU PROVENCAL INITIATION DES JEUNES A LA PETANQUE."— Transcription de la présentation:

1 FEDERATION FRANCAISE DE PETANQUE ET JEU PROVENCAL INITIATION DES JEUNES A LA PETANQUE

2 INTRODUCTION Quelles sont les bases techniques de la pétanque ? Autrefois, chacun faisait à sa façon. Certains par exemple avaient quelques résultats en levant un pied quand ils lançaient leur boule malgré limpression de déséquilibre quils donnaient. Beaucoup spontanément, imitaient et imitent toujours les gestes qui leur paraissent les plus efficaces ou les plus originaux sans en comprendre parfois le bien-fondé. Une sélection naturelle des gestes les plus appropriés sest opérée. Cest comme ça que sont apparus les techniques à recommander et les premiers conseils à prodiguer.

3 Lobservation et lexpérience de tous les champions actuels et passés, sert de référence : Il faut adopter une position stable dans le cercle Elle est primordiale pour gagner en efficacité dans les lancers. Il est nécessaire de savoir jouer debout ou accroupi Le choix dépend de la nature du sol, de limportance de la longueur de jeu ou du choix de la technique.

4 Les boules doivent être jouées sous mains. Elles sont ainsi mieux maîtrisées et les lancers plus précis. La boule quitte la main par le bout des doigts. Ce geste permettra, par la légère rotation quil donne à la boule, de réussir les lancers. Le rôle du balancier est essentiel. Par son amplitude, il permet de lancer haut, loin et fort.

5 La maîtrise dun geste technique approprié est le meilleur gage de réussite dune intention de jeu. Il faut rechercher avec chaque enfant pour chaque position, debout et accroupie celle dans laquelle il se sent le mieux.

6 QUELQUES CONSEILS PRATIQUES La perfection dans un sport qui inclus 30% de chance nexiste pas, mais il faut mettre en œuvre tous les moyens pour sen approcher. a) - La condition physique La technique de base la persévérance dans les entraînements. Le choix de son partenaire.

7 b) - En compétition, les manifestations les plus connues sont: * Nervosité * Tremblements * Contractions * Perte de confiance en soi * Surmenage * Trac

8 Attention : Le grand air et leffort du matin provoquent des migraines. Prévoir de laspirine soluble. Un morceau de chocolat: Anti – dépressif. Quelques bananes: Equilibrent les nerfs. Un citron plus un sucre : Réactive et revigore les réflexes. Un morceau de gruyère: Fortifie les nerfs en début de compétition.

9 Deux morceaux de sucre : Efficaces contre les crampes. Une pincée de sel dans un verre deau: Ote lirritation musculaire et la fatigue en période de chaleur. Massage des sourcils : Stimule les nerfs, ce qui dissipe les malaises.

10 Piqûre de guêpe: Ne pas frotter, extraire le dard si Possible, approcher une source de chaleur pendant 30 secondes environ de la piqûre pour neutraliser le venin.

11 Il ny a pas de solution miracle pour devenir un grand joueur, mais en mettant en pratique ces quelques conseils vous pourrez ajouter à vos 30% de chance prés de 50% de réussite contrôlée par votre technique et comportement sur le terrain qui ne devront rien au hasard. Joueurs débutants, Mesdames et Messieurs les joueurs, vous êtes le principal facteur de vos progrès et réussite en matière de pétanque. A vous de faire leffort pour atteindre la perfection.

12 LE JEU DE BOULE. Ne jamais se précipiter pour jouer une boule sans réfléchir au préalable. Examinons et décomposons laction dun joueur se préparant à lancer une boule (pointage ou tir). On peut décomposer laction de jeu en quatre temps.

13 1 er temps : Autour du but, le ou les joueurs analysent laction de jeu à mener pour gagner le point. Après décision, le joueur se dirige seul vers le cercle de lancer et les autres sécartent du jeu. Le ou les adversaires se tiennent également à lécart, ils ne parlent pas, ils ne gesticulent pas. ObservationDécision Calcul Puis déplacement du joueur vers le cercle But cercle de lancer

14 2éme temps : Le Joueur qui sapprête à jouer marque un temps darrêt en arrière du cercle et commence à préparer son jeu. Le joueur entre dans le cercle : Temps darrêt Manipulations Décontraction: Prise de direction Entrée dans le cercle Choix du mode de lancer

15 3éme temps : Le joueur se met en position et se concentre, les autres ne parlent ni ne bouge pas. Dans le cercle de lancer Mise en position Evaluation Visée Concentration

16 4éme temps : Le joueur effectue son lancer, il ne sort du cercle que lorsque son action de jeu est terminée, boule immobilisée. Mouvement de lancer

17 Leçon N°1 Le Club : Accueil des jeunes par le Président et les Educateurs. Explication du rôle de chacun des protagonistes. Quest ce que la Pétanque ? Pourquoi une initiation ? Explication de lexercice du jour : Découverte de la Pétanque

18 Découverte de la Pétanque : Le jeu de base : les jeunes sont séparés en deux groupes, chaque joueur est en possession dune boule. Chaque équipe essaie de reprendre le point et joue jusqu'à lobtention de ce dernier. Pendant cet exercice léducateur note la position des joueurs et leur comportement. b) - Le point : Pourquoi et quand pointer ? c) - Le tir : pourquoi tirer ? d) - La mène : Quand les deux équipes ont joué toutes leurs boules le responsable leur explique le déroulement de la phase de jeu quils ont exécutés, qui joue et quand. e) – La partie : succession des mènes jusqu'à lobtention de 13 points pour la 1ere équipe.

19 Jeu éducatif : Les jeunes étant en possession dune boule chacun, lon forme deux groupes qui saffrontent dans les conditions de jeu normal. Léducateur lors de cette phase note toutes les irrégularités rencontrées afin de faire les commentaires appropriés à la fin de la partie. Il faut laisser les jeunes faire leur autocritique, position de mains, du corps, le choix de pointer ou tirer. Matériel à utiliser : Boules, bouchon(s), ficelle, mètre, clous et marteau. Léducateur procède au traçage du terrain avant lexercice.

20 29,99 à 30,01m Ø Ø 0,35 à 0,50cm Instauration récente du cercle matérialisé La première équipe lance une boule vers le but La seconde équipe tente de placer une boule plus prés du but. Si elle y parvient cest à la première équipe de rejouer. Si non elle rejoue jusquà ce quelle réussisse et épuisement de ses boules. Lorsquune équipe na plus de boules, léquipe adverse joue celles qui lui restent. DOMINANTE

21 Le point : Cest de mettre sa boule le plus prés du but, que la boule de son adversaire. DOMINANTE Le tir : Cest de sortir la boule la plus prés du but de ladversaire

22 Déplacement des objets : Il peut être intentionnel ou accidentel et tout déplacement de boule ou du but peut changer le cours du jeu. La mène : Quand toutes les boules ont été jouées, une équipe marque autant de points quelle à de boules le plus proche du but que la meilleure des boules de ladversaire. 2 points pour léquipe noire La partie: Chaque équipe cumule les points marqués au cours des mènes. Léquipe gagnante est celle qui parvient la première à totaliser « 13 points »

23 Leçon N°2 Le Club : Accueil des jeunes. * Présentation du Vice – Président : son rôle. * Les apports éducatifs de la pétanque : MOTEURS * Présentation de lexercice du jour et rappel de la leçon N°1

24 Art. 1 : Tête à tête : 1 joueur 3 boules, Doublette : 2 joueurs 3 boules chacun, Triplette : 3 joueurs 2 boules chacun. Art. 2 : Le tirage au sort. Comment procéder et pourquoi Art. 7 : Le lancer du but : 4m à 8m Minimes 5m à 9m Cadets 6m à 10m Juniors et Seniors Insister sur la position des pieds dans le cercle. La position et lemplacement de léquipe adverse pendant le jeu.

25 Jeu éducatif : * 2 groupes de jeunes, 2 paires de boules. Les joueurs se mesurent sur une mène 1 contre 1. Chaque équipe cumule les points réalisés par leurs compagnons ( approche du jeu déquipe ) * La victoire revient à léquipe qui totalise la première 13 points. * Lenfant pendant cet exercice pointera ou tirera avec sa propre approche du jeu. * En fin de partie, léducateur commentera le bien fondé des actions ou les erreurs commises, avec les jeunes. Canaliser les débordements éventuels pendant le débat.

26 Matériel à utiliser : * Boules 2 jeux, * Bouchon * Le traçage se fera en présence des jeunes avec explications utiles.

27 Traçage du terrain aux dimensions réglementaires 15X4m. On prend 2 jeux de trois boules faciles à différencier et lon fait reconnaître à chaque équipe son jeu. Les joueurs forment 2équipes et se placent face à face. Léducateur fait découvrir la nécessité du tirage au sort. Explication : Pour le traçage du cercle, dimension, endroit. Sur le lancer du but distances. Sur le lancer de la première boule équipe gagnante du tirage. Les joueurs saffrontent en tête à tête pour la durée dune mène et les équipes cumulent les points marqués par leur membres.

28 En fin de séance orienter les exercices vers des oppositions entre équipes formées en triplette de préférence et conformément au règlement. Enseignement des tactiques élémentaires, pointer ou pousser une boule adverse. Ordre dans lequel doivent jouer les membres dune même équipe. Interroger les enfants sur des simulations concrètes, règles essentielles. Les gestes anormaux seront relevés par léducateur et corrigés lors des séances ultérieures prévues dans les leçons suivantes.

29 Position équipe N°1 cible Position équipe N° 2 Educateur

30 Le Club : * Présentation du secrétaire : son rôle * Les apports éducatifs de la pétanque :SENSORIELS * Les positions de jeu : a } accroupi b } debout

31 Leçon N°3 Une position stable quelque soit la décision du joueur, est primordiale. Les boules doivent être jouées sous main. La boule quitte la main par le bout des doigts. Accroupi : léducateur commente les avantages et inconvénients de la position en citant des exemples précis : vision, distance etc… Debout : léducateur donne les explications sur la position : force, précision sur longue distance etc… Le rôle du balancier est essentiel : permet de donner plus ou moins de force à la boule

32 Jeu éducatif : * Former les équipes en triplettes * Faire jouer 1 équipe accroupie et lautre debout * Commenter les boules sans culpabiliser le jeune. Matériel à utiliser : * Boules * Buts * Mètre * Chiffon Les enfants participent au traçage du terrain

33 Une position stable est primordiale Léducateur devra rechercher avec chaque enfant, debout ou accroupi la position ou il se sent le mieux. Il devra malgré tout se conformer aux conseil généraux Accroupi : Le pied du bras porteur dans laxe du jeu Debout : Les pieds 3 possibilités voir plus loin

34 Les boules doivent être jouées sous mains Léducateur explique que si la méthode naturelle est de jouer main ouverte le jeu sous main permet de mieux contrôler la force et la direction de la boule. Il les laisse jouer naturellement et leur montrera les inconvénients que cela représente et expliquera pourquoi il vaut mieux tenir que porter la boule.

35 Rôle du balancier En combinant amplitude et vitesse du bras on peut envoyer plus ou moins loin la boule sans effort. Léducateur expliquera le geste en montrant quil ny a pas besoin de forcer pour lance la boule.

36 La boule quitte la main par le bout des doigts Cette technique permet à la boule de profiter de tout lélan donné par le balancier. En règle générale on joue debout pour tirer et accroupi pour pointer. En lâchant la boule nimporte comment elle naura aucun dynamisme pour rouler vers le but. En ouvrant la main dun seul coup, la boule tombe comme un poids mort. Avec linertie donnée à la boule par le geste du bras et en la faisant quitter par le bout des doigts, elle profite bien de tout lélan donné par le balancier.

37 Leçon N° 4 Le Club : * Présentation de la fonction de Trésorier * Les apports éducatifs de la pétanque : AFFECTIFS * Manipulation et échauffement * Jeu debout

38 Position des pieds dans le cercle Tenue de la boule dans la main : jusquau lâcher de cette dernière Le balancier : son importance, la préparation jusquau lancer Bonne position du corps Vérifier la bonne synchronisation des gestes Les enfants sortent du cercle lorsque la boule est arrêtée Faire un cercle au sol et mettre deux baguettes à 3 et 5 m. chaque enfant doit lancer à tour de rôle ses boules entre les deux baguettes cela permet de voir le geste de lancer

39 Jeu éducatif Faire une partie en tenant compte des leçons précédentes. Faire jouer impérativement debout Matériel utiliser : * Boules * Buts * Mètre * Chiffon Les enfants tracent les terrains sous la surveillance de léducateur

40 Jeu debout Position des pieds dans le cercle de lancer Pieds joints symétriques dans laxe du jeu Pieds joints décollés dans laxe du jeu. Pied du bras porteur en avant Pieds écartés. Pied du bras porteur dans laxe du jeu

41 Leçon N° 5 Le Club : Les assesseurs ou membres : leur rôle Les apports éducatifs de la pétanque : SOCIAUX Le jeu accroupi

42 Jeu éducatif : Faire répéter aux enfants : Le lancer dune boule en position accroupie à partir dun cercle de lancer Délimiter une zone de 2 à 4m Les enfants jouent à tour de rôle leur trois boules entre la partie délimitée Jouer les boules sous main et lâcher la boule par le bout des doigts Terminer lentraînement par une partie en triplette

43 Matériel à utiliser : * Ficelle * Boules * But * Mètre * Chiffon Traçage du terrains par les enfants et éducateur

44 Le jeu accroupi Position des pieds dans le cercle Au départ: talons presque joints, pieds au « garde-à- vous » pied du bras porteur dans laxe du jeu. En position accroupie: talons soulevés, cuisse du bras porteur à lhorizontale. Pour obtenir une position stable dans le cercle, les pieds ne sont pas placés exactement dans la même position que pour lancer debout.

45 * Recherche dun bon équilibre * Les pieds ne sont pas positionnés de la même façon que pour le jeu debout * Tenue de la boule dans la main * Le balancier 2m4m

46 Remarque: Dans un premier temps, pour les joueurs manquant déquilibre et de tonicité musculaire, léducateur pourra leur faire adopter une position semi-fléchie avant la position en flexion complète. Elle facilitera la stabilité et la possibilité dextension en fin de lancer.

47 Leçon N° 6 Le Club : Le bénévolat Les apports éducatifs de la pétanque : INTELLECTUELS Le jeu dune boule

48 *1 er temps : Lobservation, calcul * 2éme temps : Temps darrêt Manipulations Prise de direction, entrée dans le cercle Choix du mode de lancer * 3éme temps : Mise en position Evaluation Visée Concentration * 4éme temps : Mouvement de lancer

49 Jeu éducatif Faire un jeu de base en veillant : que les enfants respectent les conseils ainsi que lapplication des quatre temps Ne pas arrêter tant que lenchaînement naturel des temps ne soit pas faits Matériel et préparation * Boules * Ficelle * But * Mètre * Chiffon Traçage du terrains

50 Leçon N° 7 Le Club : Initiation au : * Point glissé * Point en portée * Point en demi portée La position du corps : * Debout * Accroupi

51 Le point: * Lâché * Glissé * Fusé * Demi portée haute ou basse * Portée longue ou courte La position : Debout les pieds entièrement à plat dans le cercle Accroupi les plantes des pieds ne repose pas entièrement sur le sol

52 Jeux éducatifs : Faire une partie normale et insister sur : La nécessité de fixer le but Le champs de vision doit aller de la donnée au but Limportance de la mémoire relative à la force donnée à la boule, la hauteur à laquelle elle est jouée et à la longueur à parcourir Le rôle du balancier dou dépend la réussite du jet Lintérêt de bien choisir la donnée la façon de lâcher la boule

53 Matériel et préparation * Boules * But, chiffon * Mètre Traçage du terrain

54 Le point glissé : Debout : Les pieds sont entièrement à lintérieur du cercle. Le corps est droit pour une portée, légèrement penché en avant pour une demi portée Bien incliné vers lavant pour un point glissé

55 Accroupi : Les plantes des pieds ne reposent pas au sol, les talons sont soulevés Le buste est presque droit, très légèrement penché vers lavant, les épaules sont perpendiculaires à laxe du jeu et le coude du bras qui fait équilibre est relevé, les yeux fixent le but.

56 Point en portée : * Les boules doivent être jouées nature afin quelles aient une course rectiligne. A la fin du mouvement du balancier, le lâcher doit être effectué de la manière Suivante : * La paume de la main se trouve face au sol, le pouce est écarté. * les doigts restent collés les uns aux autres comme ils étaient sur la boule au départ, la main souvre, les doigts se tendent la boule roule dans la main et la quitte par le bout des doigts.

57 Attention. Fixer le but Champ de vision qui doit aller de la donnée au but Mémoire relative de la force donnée à la boule Rôle du balancier Bien choisir sa donnée Bien lâcher sa boule.

58 Point en demi -portée : Cest le mode de lancer le plus naturel. La boule sèleve + ou – haut et retombe a mi – chemin entre le cercle de lancer et le but, samortit au contact du sol et ne conserve que linertie pour rouler au but. Peut se jouer debout ou accroupi. La demie – portée basse lorsque le terrain nest pas roulant La demi – portée haute sur terrain roulant. Bien lever la boule pour être bien amortie dans la donnée par sa chute

59 Jeux éducatifs : Toutes les boules tombant dans la donnée sans dépasser la ligne compte pour 1 point le 1 er qui 13 points gagne Donnée

60 Course a étape Chaque lancer réussi autorise le joueur a passer au cercle suivant en cas déchec le joueur attendra son tour après les autre 70cm 5m6m7m8m

61 Leçon N° 8 Le Comité Départemental, son rôle * Le point: * Le point lâché * Le point glissé * Le point fusé * Le point avec effet

62 Le point lâché : Rarement utilisé, uniquement quand le terrain est en pente. La boule est lâchée devant soi, seule la pente fera que la boule roulera jusquau but, seuls les obstacles peuvent servir de butoir.

63 Le point glissé : La boule ne sélève pas au dessus du sol. La boule roule naturellement vers le but, lélan du bras et limpulsion donnée, sont suffisants pour faire parcourir la boule de limpact au but.

64 Le point fusé : On lutilise sur les terrains particuliers comportant du gravier au sol. Il faut lancer sa boule, dans les 3 mètres, en la poussant et en la faisant fuser pour quelle parvienne au but malgré les sauts et le freinage dus aux obstacles.

65 Exercices: Pour cet exercice, le choix du terrain est important, il doit être roulant et pour le point lâché légèrement en pente si possible. baguette à déplacer

66 Dans le cas du point lâché, la boule doit sarrêter avant la baguette placée à environ 3m dans le jeu accroupi et 4m dans le jeu debout Dans le cas du point glissé, la boule doit parvenir jusquà une baguette placée à 5 ou 6m dans le jeu accroupi, à 6 ou 7m dans le jeu debout Dans le cas du point fusé la boule doit arriver jusquà une baguette placée entre 6 et 7m dans le jeu accroupi, entre 8 et 9m dans le jeu debout

67 Le point avec effet Il est utilisé dans des cas isolés : Impossible de tirer une boule gênante sans risquer de détruire le jeu. Cette technique est employée pour un ajout de points, pour empêcher, en plaçant sa boule dans un endroit stratégique, ladversaire de tirer. Pour « tourner » une boule, il faut en règle générale ne plus tourner sa paume vers le sol, mais lincliner vers la droite pour aller vers la droite ou vers la gauche pour aller a gauche. Le pied du bras porteur ne reste plus dans laxe du jeu : il est légèrement décalé vers la gauche pour un jeu avec effet a gauche et vers la droite pour un jeu avec effet a droite.

68 Exercice Les trois boules arrivent dans le cercle par 3 chemins différents.

69 Leçon N° 9 Le Club : Les devoirs du club et des licenciés envers les instances supérieures Initiation au : * Tir au fer * Tir à la rafle

70 Le tir : Quels motifs nécessitent cette pratique Le point ingagnable La boule gênante, empêchant un pointage efficace La boule qui empêche une comptabilisation plus importante lors dune mène Plusieurs moyen sont mis à notre disposition : Le tir au fer Le tir à la rafle courte ou longue Le rôle du balancier est primordial cest lui qui commande la force et la longueur du tir Nécessité de fixer lobjectif à atteindre Importance de la mémoire relative à la force, hauteur, longueur, direction du jet et ampleur du balancier

71 Jeu éducatif : Organiser un concours de tir au fer ou à la rafle en obligeant les jeunes à respecter les leçons précédentes concernant la concentration et la position du corps Matériel : Tracer au sol des cercles à distance croissantes

72 Le Tir au fer : Tirer nest pas lancer une boule contre une autre, mais envoyer une boule pour quelle retombe sur une autre boule. Le tir au fer demande une technique spécifique du joueur. Le tir à la rafle nest pas toujours possible et oblige a utiliser le tir au fer. Cette méthode est plus spectaculaire mais permet surtout de prévoir a 70% le résultat de limpact sur la boule tirée.

73 Le mouvement : Les pieds posés bien a plat dans le cercle. Sils sont décollés cest le pied droit pour un droitier et gauche pour un gaucher qui est vers lavant. Le corps reste souple. Durant tout le mouvement de lancer ne pas se raidir. Au départ le corps est droit et pendant le balancier, le buste sincline vers lavant et se redresse lors du retour du bras vers lavant. Les épaules et tout le corps sont dans laxe du jeu. Les yeux fixent le but a atteindre. Le balancier doit être suffisant pour envoyer la boule aussi loin que possible. La boule quitte la main par le bout des doigts donnant un léger mouvement de rotation inverse a la course naturelle.

74 Jeux éducatifs : 5m 6m 7m 8m 9m Chaque joueur joue 6 boules, le coup est bon si la boule tombe dans le cercle Le tir est lacte de jeu par lequel on cherche à frapper une boule adverse qui gène. Soit quelle est trop proche du jeu, soit simplement quelle gène le passage

75 Le choix du tir est fonction du terrain, des obstacles, de ses propres boules, du bouchon ou autre gêne naturelle. Il est donc indispensable de savoir tirer au fer. Cest un gage de précision. Attention : Cest le rôle du balancier qui commande la force et la longueur du tir. Fixer lobjectif à atteindre. La vision doit être concentrée sur le cœur de la boule. Mémoire relative à : *La force *La hauteur *La longueur *La direction *Lampleur du balancier

76 Tir particuliers: Tir à la sautée: Il sera facile de montrer que cela est impossible en tirant à la rafle et de souligner limportance accrue du balancier pour bien lever la boule de tir 10cm

77 Tir boules côte à côte: Bien frapper la boule visée au cœur afin de pas bouger lautre. En tirant de côté, on risque déclater les deux. En tirant de lautre côté, on risque un contre favorable pour la boule visée, ce nest pas le but recherché. Boule à tirer

78 Deux boules lune derrière lautre: Après avoir fait procéder à des exercices à la sautée léducateur fera découvrir aux enfants quil est possible denlever seule la boule de devant en la frappant sur loreille. Boule à tirer

79 Deux boules collées: Lune contre lautre, léducateur expliquera aux enfants quil est possible de faire partir seule lune des boules en excentrant bien son tir sur lautre. lune derrière lautre, léducateur montrera que pour enlever seule celle de derrière il faut frapper bien au cœur la première, alors que pour éclater les deux il convient de tirer sur loreille.

80 Exemples de placements demandant des tirs particuliers:

81 Tir à la rafle: Cest lancer violemment une boule devant soi en direction dune ou plusieurs boules ou but pour rafler, bousculer, écarter et détruire le jeu. Le balancier est violent, rapide et la boule quitte la main par le bout des doigts; Au contact du sol elle doit avoir un léger effet de recul. La boule fuse sur le sol jusqu'au contact.

82 Mouvement: * La pointe des pieds ne repose pas entièrement au sol, talons soulevés. * Le buste presque droit légèrement penché vers lavant. * Les épaules perpendiculaires à laxe du jeu. * Le coude du bras qui fait équilibre est relevé. * Les yeux fixent lobjectif.

83 Rafle longue: La boule est lancée avec une certaine violence à quelques mètres devant soi. L objectif est déclaircir le jeu, décarter plusieurs boules, souvent accolées, trop proches du but. Cette technique nest employée, avec un objectif unique, que dans deux cas bien précis: * Lorsque lon veut faire un carreau sur une boule que lon veut envoyer très loin du jeu. * Lorsquon souhaite tirer le but pour lenvoyer loin derrière le jeu.

84 Cest un jeu de massacre: On doit avec 3 boules, tirer sur 6 boules placées dans un cercle de 50cm de diamètre placée à 6 ou 7m du cercle de lancer. Le point de chute de la boule importe peu; il doit seulement se situer dans les 3m du bord du cercle de lancer.

85 Rafle courte: cette méthode est classée dans le tir à la rafle, mais elle se différencie de la manière précédente par un contrôle de la force du lancer et par une plus grande précision dans le tir. Si la boule est lancée sans trop de force à deux mètres environ devant lobjet à atteindre, elle le déplace très peu, prenant généralement sa place. Si la boule est envoyée avec force toujours à proximité de la boule, cest pour éviter un trou, des cailloux ou une bosse, mais lintention est bien de la chasser vioemment.

86 Il faut, avec 6 boules, tirer les 6 boules cibles placées à des distances différentes et décalées. Le point dimpact au sol se situe à 2 ou 3m des boules cibles dans la zone délimitée.


Télécharger ppt "FEDERATION FRANCAISE DE PETANQUE ET JEU PROVENCAL INITIATION DES JEUNES A LA PETANQUE."

Présentations similaires


Annonces Google