La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ÉVALUATION DE LA VALEUR CRÉÉE GRÂCE À LINNOVATION PARTICIPATIVE 28 juin 2012 Hugo GIBERT.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ÉVALUATION DE LA VALEUR CRÉÉE GRÂCE À LINNOVATION PARTICIPATIVE 28 juin 2012 Hugo GIBERT."— Transcription de la présentation:

1 ÉVALUATION DE LA VALEUR CRÉÉE GRÂCE À LINNOVATION PARTICIPATIVE 28 juin 2012 Hugo GIBERT

2 Introduction Linnovation participative est une démarche indispensable à une grande entreprise et cela fait plusieurs années quelles simposent de plus en plus comme un service indispensable. En effet, plus dun tiers des entreprises du CAC 40 ont une démarche dinnovation participative. La démarche renforce lidée de communauté au sein de lentreprise et améliore ses performances, mais comment, concrètement, peut-on mesurer ces améliorations ?

3 Sommaire Introduction Présentation innovation participative Ma mission Bilan autres démarches (source internet) Manière de procéder Questionnaire/analyse des réponses Conclusion

4 Présentation innovation participative (1/4) Définition : Démarche de management structurée visant à stimuler et à faciliter l'émission, la mise en œuvre et la diffusion d'idées par l'ensemble du personnel. Principaux obstacles à linnovation : Couts dinnovation trop élevés. Rigidité des normes. Risques économiques trop élevés. Manque de personnel qualifié.

5 Présentation innovation participative (2/4) Avantages et inconvénients :

6 Présentation innovation participative (3/4) Domaines améliorés grâce à linnovation participative :

7 Présentation innovation participative (4/4) Des managers plus ou moins acteurs :

8 Ma mission Effectuer un benchmark sur les pratiques en matière de mesure de la valeur créée par les démarches d'innovation participative, et proposer des solutions applicables à la business entity Client Habitat et Professionnels (CH&P) de GDF- Suez.

9 Bilan autres démarches (1/5) Solvay : - 23 boites à idées électroniques. - Plus dune idée par personne est émise chaque année. - Les usines de Dombasle (2005) et de Tavaux (2009) ont été récompensées par lassociation Innovacteurs pour la mise en œuvre exemplaire de leur démarche d'innovation participative.

10 Bilan autres démarches (2/5) AXA : - Une application intranet web 2.0 permettant à tous de répondre à des défis, démettre des idées spontanées, de consulter les idées des autres, de suivre létat davancement de ses idées et de voter pour une idée. - Plus de idées proposées en 9 mois. - La démarche sappelle InnovAXA. - Un traitement de toutes les idées et un retour rapide sur la possibilité de leur mise en œuvre.

11 Bilan autres démarches (3/5) Renault : - Périmètre consolidé de personnes. - A atteint un taux de participation de 67 %. - Générer des économies de 135 millions deuros, soit euros en moyenne par personne par an. - Enregistrer 4,1 idées concrètes de progrès par personne sur lannée. - Projette douvrir la plateforme à linternationale (Russie et Iran).

12 Bilan autres démarches (4/5) SNCF : - En cinq ans, les gains issus des idées des agents correspondent à linvestissement de trois TGV à 2 étages. - Exemple : un agent a proposé que soit disponible dans les TGV et les trains corail, des trousses de secours afin de permettre aux contrôleurs dagir en cas de malaise dun voyageur sur un parcours longue distance.

13 Bilan autres démarches (5/5) Accor : idées ont été déposées sur la plate-forme et ont été mises en œuvre. Parmi celles-ci, 165 "bonnes pratiques" (futur projet dimplantation dans MixID) ont été identifiées et généralisées à lensemble des établissements du groupe Accor. - Dans le cadre du programme Innovaccor, un réceptionniste a proposé de faire éteindre systématiquement les téléviseurs dès quun client libère sa chambre dhôtel. Cette idée a rapporté une économie estimée entre et 1 million deuros entre 2002 et Lauteur de lidée a eu le droit à une promotion.

14 Manière de procéder Obtention contacts grâce à lannuaire Innovacteurs et à Kevin. Mail envoyé à tous les contacts. Restitution sous forme dentretiens téléphoniques/physiques et mail.

15 Questionnaire Processus en général :Évaluation de la valeur : 1. Depuis quand votre démarche dinnovation participative existe-t-elle ? 2. Quel est votre système de management de remontée des idées ? 3. Quels sont les acteurs pouvant contribuer à alimenter votre outil de remontée des idées ? (clients, employés) 4. Qui soccupe de coordonner la démarche ? 5. Suivez-vous un processus avec différentes étapes avant quune idée soit mise en place ? 6. Avez-vous des relais sur le terrain ? 7. Quels critères doit respecter lauteur pour que son idée soit acceptée ? 8. Des objectifs sont-ils fixés aux participants de la démarche dinnovation participative et/ou à leurs managers ? 9. Quelles difficultés principales rencontrez- vous à travers cette démarche ? 10. Quel est votre système de reconnaissance de lauteur ? (récompenses, trophées,..) ? 11. Évaluez-vous la valeur créée grâce aux idées émanant de votre démarche dinnovation participative ? 12. Évaluez-vous la valeur en qualitatif ? 13. Évaluez-vous la valeur en quantitatif ? 14. De quelle(s) manière(s) ? 15. Je pense que vous névaluez la valeur créée que pour certaines idées : quels sont vos critères ? Quel est le processus en place pour évaluer la valeur ? Notamment qui intervient, à quel moment du processus et avec quel support et méthode de calcul ? 16.Pour la valeur économique/financière, à quel moment lévaluez vous (lorsque lidée est mise en œuvre, ou bien après un certain délai afin de vérifier la valeur effectivement créée) ? Autres commentaires/bonnes pratiques :

16 Analyse des réponses (1/5) AXA : Qualitatif : via plusieurs critères comme le développement durable, le bien-être au travail, etc. Quantitatif : assez compliqué, il faut mettre en place un processus simple et applicable par tous les relais de la démarche. Méthode : tout dabord, ils distinguent les idées quantifiables des idées non mesurables. Ensuite, ils segmentent les idées en fonction du bénéfice quelles peuvent apporter à lentreprise. Les correspondants traitent les idées ou remarques sur chacune de leurs entités et les remontent, une fois approfondies, cest à léquipe centrale en charge de se rapprocher du service concerné pour la chiffrer. Moment : ils attendent un an minimum avant de mettre en place une évaluation pour avoir des retombées représentatives. CONCLUSION : pas de méthode précise, ils chargent le secteur concerné dévaluer ce que rapporte lidée.

17 Analyse des réponses (2/5) Groupama : Le service dinnovation participative date de 1998 et la responsable considère quune démarche comme celle là nécessite une certaine ancienneté pour trouver et appliquer une méthode de calcul de la valeur créée grâce à linnovation participative. Etant dans une situation de crise, le groupe Groupama est dans lobligation de faire des économies dans les domaines quils ne considèrent pas essentiels. Cest pourquoi la démarche dinnovation participative va cesser dopérer au sein de lentreprise dans un mois. La responsable pense que cest dommage car linnovation est tournée vers lavenir et est donc essentiel mais cela nécessite des investissement, qui, actuellement, ne sont pas envisageables. CONCLUSION : la société na pas eu le temps de mettre en place une méthode de calcul de la valeur.

18 Analyse des réponses (3/5) Muriel Garcia (présidente Innovacteurs) : Elle affirme que « dans le secteur industriel, il est plus facile dévaluer les gains réalisés grâce à linnovation participative. Dans les autres secteurs, il reste difficile de mesurer des gains en termes de motivation au travail, d'amélioration des conditions de travail, du processus de relation clients, ou des indicateurs indirects comme la motivation, la fierté, le sentiment d'appartenance... » CONCLUSION : dans le cadre de lentreprise GDF-Suez, selon Muriel Garcia, il est difficile dévaluer ces gains.

19 Analyse des réponses (4/5) WebEx : La société WebEx a mis en place un logiciel de communication qui permet donc de gagner du temps puisquil permet déviter certains déplacements. WebEx a donc commandé une étude à lagence Frost & Sullivan. Cette étude analyse les gains de productivité engendrés par la collaboration Web. Lagence a mesuré ces gains grâce à un tableau :

20 Analyse des réponses (5/5) Microsoft : Un peu de la même manière que WebEx, Microsoft a créé un logiciel (Office system 2007) permettant daugmenter la productivité des utilisateurs. Pour mesurer le changement, ils utilisent 2 types doutils : Rapid Economic Justification (REJ) et Nucleus Financial Modeling Tool. (A travers des études ROI qui ont été menées par Microsoft Consulting Services et des partenaires Microsoft, il en ressort deux typologies de ROI selon larchitecture initiale de lorganisation : Architecture Lotus Notes centralisée : dans ce cas de figure, le ROI est lié notamment au changement de plate-forme (ex : migration grand système IBM vers Windows Server) Architecture Lotus Notes décentralisée : le ROI est directement lié à la simplification darchitecture effectuée en migrant vers une architecture Exchange consolidée)

21 Conclusion La mise en place dun service dévaluation de la valeur créée grâce à linnovation participative coûte chère, il faut donc que les personnes qui accepteront cette mise en place soient tout à fait convaincues que cela en vaut la peine. Des méthodes existent pour calculer la valeur en quantitatif. Par exemple, chez AXA, pour être calculée, ils redirigent les idées dans les domaines concernés (ex : une idée concernant le service financier est calculée dans ce service). En qualitatif, il est beaucoup plus difficile de la mesurer. La seule méthode est de retranscrire le qualitatif en quantitatif (ex : WebEx fait gagner du temps grâce à son logiciel quantitatif grâce à un simple tableau qui fait le rapport entre le temps gagné et largent économisé ).


Télécharger ppt "ÉVALUATION DE LA VALEUR CRÉÉE GRÂCE À LINNOVATION PARTICIPATIVE 28 juin 2012 Hugo GIBERT."

Présentations similaires


Annonces Google