La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La recherche en psychologie. THÉORIES Ensemble des concepts étroitement reliés constitué dans le but dexpliquer certains faits et élaborer des hypothèses.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La recherche en psychologie. THÉORIES Ensemble des concepts étroitement reliés constitué dans le but dexpliquer certains faits et élaborer des hypothèses."— Transcription de la présentation:

1 La recherche en psychologie

2 THÉORIES Ensemble des concepts étroitement reliés constitué dans le but dexpliquer certains faits et élaborer des hypothèses vérifiables. (page 16) DONNÉES Faits, statistiques, et/ou renseignements. (page 16) HYPOTHÈSE Explication plausible dun comportement étudié qui peut être vérifiée à laide dune expérience ou dune série dobservations. (page 17) Explication plausible dun phénomène, formulée dans des termes précis et concrets (opérationnels) en vue déviter toute confusion ou erreur dinterprétation. (notes de cours) Définitions de base…

3 MÉTHODES EXPLORATOIRES (le récit de vie, létude de cas, létude sur le terrain et la méthode historique)

4 ÉTUDE DE CAS DÉFINITION Étude isolée et approfondie dun seul sujet de recherche souffrant dune condition particulière faisant lobjet de létude (p.24). APPLICATION Comprendre le développement du comportement agressif dun individu donné ; formuler des hypothèses de recherche sur les origines de lagressivité. EXEMPLE Étude du développement dun tueur en série.

5 ÉTUDE DE CAS (+) AVANTAGES (+) Bonne source dhypothèses. Bonne source dhypothèses. Fournit des informations détail- lées sur des individus. Fournit des informations détail- lées sur des individus. Les cas exceptionnels servent à clarifier des situations ou des problèmes quon ne peut étudier autrement pour des raisons dordre morale ou pratique. Les cas exceptionnels servent à clarifier des situations ou des problèmes quon ne peut étudier autrement pour des raisons dordre morale ou pratique. (-) INCONVÉNIENTS (-) Lindividu étudié nest pas nécessairement représentatif ou typique. Lindividu étudié nest pas nécessairement représentatif ou typique. Il est difficile de déterminer quelle interprétation subjective est la meilleure. Il est difficile de déterminer quelle interprétation subjective est la meilleure.

6 ÉTUDE SUR LE TERRAIN, observation naturelle, naturaliste ou « sauvage » DÉFINITION Observation systématique du comportement dun sujet dans son état ou son milieu naturel (p.22). APPLICATION Décrire la nature des actes traduisant de lagressivité chez les jeunes enfants. EXEMPLE Observation, décompte et description des coups (coups de pied et autres) durant des périodes de jeu libre dans une cour décole.

7 (+) AVANTAGES (+) Permet la description du comportement tel quil se produit en milieu naturel. Permet la description du comportement tel quil se produit en milieu naturel. Savère souvent utile au cours des premières étapes dun programme de recherches. Savère souvent utile au cours des premières étapes dun programme de recherches. (-) INCONVÉNIENTS (-) Le chercheur na aucun contrôle, ou très peu, sur la situation étudiée. Le chercheur na aucun contrôle, ou très peu, sur la situation étudiée. Les observations peuvent être biaisées. Les observations peuvent être biaisées. Ne permet pas de tirer des conclusions solides sur les causes et les effets. Ne permet pas de tirer des conclusions solides sur les causes et les effets. Phénomène de réactivité : le sujet modifie son comporte- ment quand il se sait observé. Phénomène de réactivité : le sujet modifie son comporte- ment quand il se sait observé. ÉTUDE SUR LE TERRAIN

8 MÉTHODES DESCRIPTIVES (lobservation systématique, lanalyse de contenu, lenquête ou le sondage, la méthode ex post facto et la méthode corrélationnelle)

9 OBSERVATION SYSTÉMATIQUE DÉFINITION Observation systématique du comportement du sujet dans son milieu naturel ou en laboratoire au moyen dune grille comportant la liste des comportements pré-établis pour lobservation (notes de cours). APPLICATION Observer les comportements agressifs des enfants ayant vu (ou non) un modèle se comporter de façon agressive. EXEMPLE Observation à travers un miroir sans tain denfants.

10 (+) AVANTAGES (+) Permet dexercer un plus grand contrôle que lobservation en milieu naturel. Permet dexercer un plus grand contrôle que lobservation en milieu naturel. Permet lutilisation dun équipe- ment perfectionné (vidéo) et de grilles dobservation pré-établies (quels sont les comportements spécifiques à observer – instrument de mesure). Permet lutilisation dun équipe- ment perfectionné (vidéo) et de grilles dobservation pré-établies (quels sont les comportements spécifiques à observer – instrument de mesure). (-) INCONVÉNIENTS (-) Le chercheur nexerce quun contrôle limité sur la situation étudiée. Le chercheur nexerce quun contrôle limité sur la situation étudiée. Le comportement en laboratoire nest pas nécessairement identique au comportement en milieu naturel. Le comportement en laboratoire nest pas nécessairement identique au comportement en milieu naturel. Ne peut permettre, seule, de tirer de solides conclusions quant aux relations de cause à effet. Ne peut permettre, seule, de tirer de solides conclusions quant aux relations de cause à effet. Souvent utilisée pour confirmer des résultats expérimentaux. Souvent utilisée pour confirmer des résultats expérimentaux. Les observations peuvent être biaisées. (=> Accord inter-juges.) Les observations peuvent être biaisées. (=> Accord inter-juges.) Réactivité possible. Réactivité possible. OBSERVATION SYSTÉMATIQUE

11 ENQUÊTE DÉFINITIONS Méthode de recherche consistant à étudier les comportements, opinions, idées, sentiments ou attitudes dun échantillon dune population à laide de questionnaires détaillés (p. 23). POPULATION Total des cas possibles parmi lesquels un échantillon sera sélectionné (p.20). ÉCHANTILLON Groupe restreint de sujets qui sont représentatifs dune population (p. 20). APPLICATION Connaître les comportements à risque (et leur fréquence) pour la transmission du VIH chez les jeunes toxicomanes. EXEMPLE Passation de questionnaires (et entrevues) auprès des jeunes de la rue ou de jeunes toxicomanes identifiés par les ressources du milieu.

12 (+) AVANTAGES (+) Montre sil existe une relation entre deux ou plusieurs variables. Montre sil existe une relation entre deux ou plusieurs variables. Peut fournir des quantités importantes dinformations sur un grand nombre de personnes. Peut fournir des quantités importantes dinformations sur un grand nombre de personnes. Permet de recueillir des données sur des sujets ou des activités où il est impossible dobserver ou dexpérimenter (sexualité). Permet de recueillir des données sur des sujets ou des activités où il est impossible dobserver ou dexpérimenter (sexualité). Permet de faire des prédictions générales (corrélation). Permet de faire des prédictions générales (corrélation). (-) INCONVÉNIENTS (-) Ne permet pas de déterminer les causes et les effets. Ne permet pas de déterminer les causes et les effets. Si léchantillon nest pas repré- sentatif, il devient impossible de généraliser les résultats. Si léchantillon nest pas repré- sentatif, il devient impossible de généraliser les résultats. Écart entre les intentions expri- mées et les comportements réels (mentir ou déformer la réalité). Écart entre les intentions expri- mées et les comportements réels (mentir ou déformer la réalité). Problème de mémoire. Problème de mémoire. Peut suggérer de fausses pistes. Peut suggérer de fausses pistes. Problème de désirabilité sociale (présenter une image de soi favorable à autrui - Bouchard et al, 2002) Problème de désirabilité sociale (présenter une image de soi favorable à autrui - Bouchard et al, 2002) ENQUÊTE

13 CORRÉLATION Rapport mathématique mesurant la direction et la force dune relation établie entre deux séries de variables (p. 25). On peut faire des corrélations à partir de données denquêtes et de scores à différents tests.

14 CORRÉLATION

15 MÉTHODES EXPLICATIVES (la méthode expérimentale et la méthode du cas unique)

16 EXPÉRIMENTATION DÉFINITIONS Procédure scientifique soigneusement contrôlée visant à établir si certaines des variables manipulées par lexpérimentateur ont un effet sur les autres variables étudiées (p.16). VARIABLES Facteurs que lon fait varier et auxquels on peut attribuer plus dune valeur (p.18). VARIABLE INDÉPENDANTE (VI) Variable contrôlée par lexpérimentateur et dont on peut évaluer leffet sur le sujet (p.18). VARIABLE DÉPENDANTE (VD) Comportement mesurable observé chez un sujet et influencé par la variable indépendante (p.18). CONDITION CONTRÔLÉE, GROUPE CONTRÔLE OU TÉMOIN Partie de lexpérience dans laquelle les sujets sont traités de la même manière que les sujets placés dans les conditions expérimentales, sauf que la variable indépendante ne leur est pas appliquée (p.19). CONDITION EXPÉRIMENTALE Partie dune expérience consistant à appliquer la variable indépendante aux sujets (p.19).

17

18 PLACEBO Substance ne produisant normalement aucun effet physiologique et servant de moyen de contrôle, habituellement dans les recherches sur les médicaments (p.19). Changement observé dans le comportement des sujets du seul fait quils croient avoir reçu un médicament efficace alors quen réalité ils nont reçu quun placebo, cest-à-dire une substance inerte (p.19).


Télécharger ppt "La recherche en psychologie. THÉORIES Ensemble des concepts étroitement reliés constitué dans le but dexpliquer certains faits et élaborer des hypothèses."

Présentations similaires


Annonces Google