La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les Hypertextes et cartes conceptuelles

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les Hypertextes et cartes conceptuelles"— Transcription de la présentation:

1 Les Hypertextes et cartes conceptuelles
TECFA Technologies pour la Formation et l’Apprentissage Les Hypertextes et cartes conceptuelles Cours du 4 mai 2011 Mireille Bétrancourt TECFA, FPSE Université de Genève 1

2 Plan de la présentation
Caractéristiques des hypertextes Leurs avantages et limites pour l’apprentissage Usages et utilité des cartes conceptuelles Conditions d’usage et outils de guidage A retenir pour vos projets

3 Quelles sont les caractéristiques des hypertextes ?

4 Cadrage par rapport aux chapitres précédents
Logiciels Dispositifs didacticiels simulations Outils Carte conceptuelle hypertexte Le premier : est-ce un hypertexte ? Pourquoi ? Le second : est-ce un hypertexte ? Pourquoi ? Le troisième : typique site Web c’est un … portail ! Ce sont trois hyperdocuments (en ligne) avec comme objectif la transmission de savoirs et pas seulement d’information. Quelles difficultés rencontre-t-on avec ce type de site à votre avis ? Activités Ressources

5 Nœud (ou unité d’information)
La notion d ’hypertexte lien Nœud (ou unité d’information) Et alors jhkje iuoléj iuhziue wluizliuh luhgl jlierug uegh hjegkjh kej kjkjhgkj kkjhgkjhg iéupéiuoi = mode de gestion de l ’information où cette dernière est représentée par des unités d’informations appelées nœuds, reliés par des liens, activables par action de la souris sur des ancres. ancre @Pierre Dillenbourg

6 Hypertextes: sur CD ou Web
URL Et alors jhkje iuoléj iuhziue wluizliuh luhgl jlierug uegh hjegkjh kej kjkjhgkj kkjhgkjhg iéupéiuoi Et alors jhkje iuoléj iuhziue wluizliuh luhgl jlierug uegh hjegkjh kej kjkjhgkj kkjhgkjhg iéupéiuoi Et alors jhkje iuoléj iuhziue wluizliuh luhgl jlierug uegh hjegkjh kej kjkjhgkj kkjhgkjhg iéupéiuoi WWW

7 La structure des hypertextes
----- A--- ----- A--- ----- A--- ----- C’est l’ajout d’une (ou plusieurs) dimensions de navigation dans le contenu qui est l’atout majeur des hypertextes. En d’autres termes les noeuds d’information sont reliés entre eux en fonction des liens sémantiques que les informations entretiennent entre elles.

8 Quels sont les atouts et limites des hypertextes pour l’apprentissage… ?
D’après vous… ? Prenez 5 minutes pour en discuter avec vos voisins (afficher chrono)

9 Avantages pour l’apprentissage ?
Organisation en réseau sémantique Collins & Quillian (1969) Dee-Lucas, D., & Larkin, J. H. (1995). Learning from electronic texts: effects of interactive overviews for information access. Cognition and Instruction, 13(3), 431–468. Spiro, R. J., & Jehng, J. C. (1990). Cognitive flexibility and hypertext: theory and technology for the nonlinear and multidimensional traversal of compels subject matter. In D. Nix, & R. J. Spiro (Eds.), Cognition, education, and multimedia: exploring ideas in high technology. Hillsdale NJ: Lawrence Erlbaum. Allan M. Collins; M.R. Quillian (1969). "Retrieval time from semantic memory". Journal of verbal learning and verbal behavior 8 (2): 240–248. Source image :

10 Avantages pour l’apprentissage ?
Organisation en réseau sémantique Collins & Quillian (1969) Construction par l’apprenant de son chemin Dee-Lucas, & Larkin (1995) Théorie de la Flexibilité Cognitive Spiro, & Jehng (1990) Dee-Lucas, D., & Larkin, J. H. (1995). Learning from electronic texts: effects of interactive overviews for information access. Cognition and Instruction, 13(3), 431–468. Spiro, R. J., & Jehng, J. C. (1990). Cognitive flexibility and hypertext: theory and technology for the nonlinear and multidimensional traversal of compels subject matter. In D. Nix, & R. J. Spiro (Eds.), Cognition, education, and multimedia: exploring ideas in high technology. Hillsdale NJ: Lawrence Erlbaum. Allan M. Collins; M.R. Quillian (1969). "Retrieval time from semantic memory". Journal of verbal learning and verbal behavior 8 (2): 240–248.

11 Flexibilité cognitive
Champs sémantique Medium Cerveau ????????????????? « Cognitive flexibility » Et alors jhkje iuoléj iuhziue wluizliuh luhgl jlierug uegh hjegkjh kej kjkjhgkj kkjhgkjhg iéupéiuoi

12 Que nous dit la recherche ?
Et alors jhkje iuoléj iuhziue wluizliuh luhgl jlierug uegh hjegkjh kej kjkjhgkj kkjhgkjhg iéupéiuoi Faire lister les difficultés méthodo : compare-t-on le papier et l’rodinateur ? Compare-t-on hypertexte structuré vs non structuré, type de table de matières, etc… Quels sont les outils de navigation et de guidage fourni à l’utilisateur? Finalement est-ce que la tâche demande bien d’utiliser les fonctions hypertextes ? Une chose est sure : l’idée naïve selon laquelle la lecture d’un hypertexte va automatiquement engendrer la structure de connaissance correspondante mn’a pas été confirmée.

13 Que nous dit la recherche : Limites
Sentiment de désorientation Ne pas savoir comment retrouver une page particulière Ne pas savoir où aller maintenant, Ne pas savoir où trouver une information et comment y aller Ne pas savoir ce que l’on a déjà exploré… Source image :http://www.interactivearchitecture.org/nevel-moving-labyrinth.html Calisir & Gurel 2003

14 Que nous dit la recherche : Limites
Situation de « double tâche » surcharge cognitive Tâche d’apprentissage Tâche de navigation Lecture, Compréhension Mémorisation Représentation de la structure Mémorisation de son chemin Compréhension des outils

15 Que nous dit la recherche : facteurs
Les résultats dépendent De la structuration de l’hypertexte Moos DC, Marroquin E. Multimedia, hypermedia, and hypertext: Motivation considered and reconsidered. Computers in Human Behavior. 2010;26(3):

16 Différentes structuration possible
Potelle, H. & Rouet J.-F. (2003). Effects of content representation and readers' prior knowledge on the comprehension of hypertext. International Journal of Human-Computer Studies, 58, Lee M.J. & Tedder M.C. (2003). The effects of three different computer texts on readers' recall: based on working memory capacity. Computers in Human Behavior, 19, McDonald, S., & Stevenson, R. J. (1998). Effects of text structures and prior knowledge of the learner on navigation in hypertext. Human Factors, 40, Résultats : pas de différences pour les participants ayant des connaissances préalables. Pour les novices, parfois le hiérarchique est meilleur (car il induit un ordre d’exploration), parfois le réseau est meilleur (mais prend plus de temps chez Moon & Tedder). En fait l’effet dépend d’autres facteurs : le type de tâche (recherche vs. Méorisation in extenso), le nombre de pages, l’intérêt… Lee & Tedder (2003), McDonald & Stevenson (1998); Potelle et Rouet (2003)

17 Que nous dit la recherche : facteurs
Les résultats dépendent De la structuration de l’hypertexte De la tâche (lecture, rappel d’information locale, compréhension globale) Des pré-requis des utilisateurs Ex : Connaissances préalables, comme médiateur de la motivation et de l’intérêt (Moos & Marroquin, 2010) Moos DC, Marroquin E. Multimedia, hypermedia, and hypertext: Motivation considered and reconsidered. Computers in Human Behavior. 2010;26(3): Des outils de guidage et de navigation disponibles

18 Et les cartes conceptuelles ?
Definition : « A concept map is a kind of visualization, i.e. a graphical representation of some domain knowledge. More precisely, concept mapping is a technique to visualize relationships between different concepts. Concepts are drawn nodes, e.g. boxes and relations are drawn with so-called arcs, i.e. lines that are drawn between associated concepts. These arcs are usually labeled (named), i.e. express the kind of relationship, for instance, "results in". In addition arcs can be directional, i.e. one would use arrows instead of lines. » Novak et Canas, 2006 : Concept maps facilitent l’organisation des connaissances par l’explicitaion de relations entre concepts et réduise les misconceptions, tout en réduisant la charge cognitive (par rapport à un texte). Doivent être construites plutôt que reçues. Source, définition du concept et logiciels : voir Edutechwiki

19 Et les cartes conceptuelles ?
Cartes construites cette année sur la base de l’exploration des deux hypertextes suivants : Cerveau à tous les niveaux : « Qu'est ce qui peut provoquer des amnésies ? Comment peuvent-elles être traitées ? » Psychologie pédagogique de l’adolescent , « Quelles sont les répercussions de mauvaises performances scolaires à l'adolescence? Quelles solutions proposer ?"

20 Carte sur les causes et traitements de l’amnésie (site Le cerveau à tous les niveaux)

21 Carte sur les causes et conséquences de l’échec scolaire (CD Psychopédagogie de l’adolescent)

22 Et les cartes conceptuelles ?
Quels apports de cet outil de carte conceptuelle ? Quels usages de cet outil ?

23 Quelles activités mener ? Quelles précautions prendre ?

24 Tâche Un hypertexte est une ressource numérique
Sélection de l’information Traitement de l’information Un hyperdocument ne définit pas une activité pédagogique, c’est une ressource utile pour des activités pédagogiques. Tâche

25 Trois types d’activités
Bernstein, 1993 Recherche d’information Ex: Webquest Mise en relation de sources d’information variées Ex : CDRom Psychopédagogie de l’adolescent Conception de structures multi-dimensionnelle : wiki et cartes conceptuelles Ex : logiciel gratuit CMapTool

26 Le cycle évaluation - sélection - traitement
CONTRAINTES SITUATIONNELLES CONNAISSANCES DISPONIBLES EVALUATION Représentation de but Plan de recherche I. La recherche d’informations satisfaisante FIN Etat de la solution SELECTION Identification Estimation pertinence Choix de la cible TRAITEMENT Intégration Filtrage Compréhension Figure empruntée de Rouet et Tricot 1998: cycle évaluation - sélection - traitement Les processus se déroulent séquentiellement mais supposent l’existence d’une représentation de but disponible à tout moment… Exemple de recherche : les facteurs déclenchant de la révolution française Première étape : évaluation - planification si l’on utilise un moteur de recherche, on doit d’abord décider de la formulation de la requête, du choix des mots clés Si l’on a déjà une ressource identifiée, il faut formuler un but précis à partir d’une question assez vague Deuxième étape : sélection parmi la liste de rubriques ou de résultats de la recherche, on doit sélectionner celui ou celle qui semble le plus apte à répondre à la question Troisième étape : traitement il faut ensuite lire l’information, éventuellement la scanner en fonction de l’objectif, puis intégrer l’information à ce que l’on a déjà, à ce que l’on connaît déjà Retour evaluation : On évalue ensuite l’état de la solution : est-elle pertinente par rapport à l’objectif, suffit-elle, voire même la question est-elle bien posée.

27 Les difficultés les plus fréquentes
Maintien en mémoire de l’objectif de recherche I. La recherche d’informations Compétences de régulation de l’activité Maîtrise des outils de support à la recherche 1. Maintien en mémoire : effet de la quantité de cibles et surtout du nombre de retours non pertinents Et ce, d’autant plus que la navigation est difficile, l’hypertexte peu structuré 2. Capacité à formuler un objectif de recherche, à comparer le résultat avec le but de la recherche et à éventuellement modifier sa stratégie de recherche. Nécessite des compétences méta-cognitives que les élèves de ans ne maitrisent pas totalement, il faut donc guider leur recherche davantage 3. Maitrise outils de recherche : Ex sur papier : les élèves maîtrisent assez tard les outils de recherche sur support papier (index sommaire, mais même titres, typographies). Même s’ils sont censés avoir acquis ces compétences en primaire, ce n’est pas souvent le cas. Dans un hypertexte ou un site web, ces outils sont peu différents, mis à part les outils de recherche libre, ou bien les outils de recherche structurés. Tricot & Golanski, 2002 ; Tricot et Rouet, 2004

28 Quel hypertexte choisir ?
Adéquation du contenu aux objectifs de formation et au public Organisation multidimensionnelle et outils d’organisation III. Les Hypertextes aide à la compréhension de la structure du document Exemples outils de navigation Exemples outils de guidage pédagogique

29 Source: http://lecerveau.mcgill.ca/flash/pop/pop_plan/plan_a.html
III. Les Hypertextes

30 Indicateurs de structure et de positionnement, et aussi
III. Les Hypertextes Indicateurs de structure et de positionnement, et aussi outils de navigation Retour

31 Eléments de guidage pédagogique
III. Les Hypertextes Outils de guidage pédagogiques outils classiques encore plus utiles : sommaire, index, … Glossaire Itinéraires balisés Tests intégrés qui conseillent quelles parties regarder en fonction des réponses

32 Eléments de guidage pédagogique
aide Liste des compléments (tableaux, vidéos, glossaire…) index Table des matières

33 Eléments de guidage pédagogique
QCM par « défi » avec indication de l’endroit à explorer en cas de réponse incorrecte

34 A retenir pour vos projets
Un hypertexte est une ressource numérique, qui doit être associé à une activité de production d’une réponse (carte conceptuelle ou texte) Par rapport à un texte classique, un hypertexte propose différentes dimensions d’organisation et différents cheminements L’hyperdocument doit être adapté aux objectifs d’apprentissage et au public (pré-requis en lecture, compréhension et stratégies d’exploration) Activité : compréhension globale ou recherche d’information plutôt que mémorisation exhaustive des détails Prévoir des outils d’organisation de structuration, de navigation et de guidage et évaluation pédagogique

35 Pour vos projets, décrivez
Objectifs et Contenu Dimensions d’organisation : structure et possibilités de cheminement Ex : Un hypertexte sur les logiciels d’apprentissage pourrait avoir une entrée par approche pédagogique et une entrée par type de connaissances. Outils de guidage cognitif et pédagogique Quelle activité : synthèse, réponse à des « défis », par carte conceptuelle ou texte


Télécharger ppt "Les Hypertextes et cartes conceptuelles"

Présentations similaires


Annonces Google