La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

FOCUS SUR LA SILICOSE S. NAFTI Clinique des Maladies Respiratoires Hôpital Mustapha – Alge r -

Présentations similaires


Présentation au sujet: "FOCUS SUR LA SILICOSE S. NAFTI Clinique des Maladies Respiratoires Hôpital Mustapha – Alge r -"— Transcription de la présentation:

1 FOCUS SUR LA SILICOSE S. NAFTI Clinique des Maladies Respiratoires Hôpital Mustapha – Alge r -

2 Linhalation de certaines poussières minérales peut engendrer diverses pathologies respiratoires avec atteinte interstitielle : ce sont les pneumoconioses qui se définissent comme laccumulation de particules dans les poumons suivi dune réaction inflammatoire des tissus développement dune fibrose pulmonaire

3 La silicose est une pneumoconiose. Il sagit dune fibrose pulmonaire secondaire à linhalation de particules minérales renfermant de la silice, sous forme cristalline. La silice cristalline libre (Si O 2 ) est lun des minéraux les plus abondants de lecorce terrestre. On la trouve dans le sable, de nombreuses roches (granite, le grés, silex…) et dans certains minerais de charbon et minerais métalliques.

4 Le diagnostic de silicose repose sur lexistence dune exposition professionnelle associée à des anomalies radiologiques pulmonaires. Différentes formes cliniques sont décrites en fonction de : - La rapidité dinstallation de la fibrose - de lintensité de lexposition à la silice : * silicose simple * silicose aigue

5 Le diagnostic est fondé sur : 1- limagerie : radiographie pulmonaire examen tomodensitométrique thoracique 2- lEFR 3- lanalyse du liquide de LBA (ME – Minéralogie) 4- lexamen anatomopathologique

6

7

8 Il nexiste pas de traitement curatif, les complications et les manifestations associées peuvent faire lobjet de traitements symptomatiques. Seuls des mesures préventives précoces ont prouvé leur efficacité (prévention technique et médicale)

9 Le nombre des ouvriers exposés travaillant dans les grands secteurs industriels diminuent (les mines de charbon sont fermées) Par contre il existe des catégories professionnelles mal ou non protégées (artisans, travailleurs clandestins …)

10 Les pneumoconioses restent un problème dactualité et constituent même un problème de santé publique dans certains pays du tiers monde. De nombreux cas de maladies professionnelles pulmonaires liées à lexposition à la silice sont rapportés dans le monde et en Algérie.

11 DANS LE MONDE 1- En Chine : Entre 1991 et 1995 : cas de silicose ont été enregistrés. chaque année plus de 6000 nouveaux cas et plus de décès sont enregistrés et concernent surtout les travailleurs les plus âgés.

12 2- En Inde : Une prévalence de 55% de la silicose a été retrouvée chez des travailleurs, très jeunes affectés à lextraction de schistes sédimentaires. Lâge moyen au décès était de 35 ans et la durée moyenne de lexposition était de 12 ans.

13 3- Au Brésil : Dans lEtat de Minas Gevias on a diagnostiqué une silicose chez plus de 4500 travailleurs. Dans les régions Nord-Est en raison de la secheresse, le forage manuel de puits (couche rocheuse de très forte teneur en quartz), a entrainé une prévalence de 26% de silicose. Etat de Rio de Janero un quart des travailleurs de chantiers navals étaient atteints de silicose (sablage).

14 4- Au Vietnam : le nombre annuel de cas diagnostiqués a atteint 9000 cas soit 90% de tous les cas de maladies professionnelles déclarées. 18% des travailleurs des mines de charbon, des carrières, de la fonderie et de la métallurgie sont atteints de silicose.

15 5- Au Canada Au Québec entre 1988 et 1997, 308 cas de silicose ont été diagnostiqués. La majorité des travailleurs avaient une silicose simple et 4% une silicose aigue. La moyenne dâge est de 58 ans et la durée dexposition de 24 ans. Ce sont des travailleurs des mines (39%), les fonderies (20%), travail de la pierre (10%)

16 6- En Colombie On estime quà léchelle nationale 1,8 millions de travailleurs sont exposés au risque de silicose ! (OMS/EHG/97)

17 7- Aux USA on estime à plus dun million de travailleurs (plus de dans le sablage) sont soumis à une exposition professionnelle et environ dentre eux feront une silicose. Chaque année 300 personnes meurent de silicose.

18 8- En France Lenquête SUMER (1987 et 1994) réalisée par des médecins du travail a permis dévaluer que lexposition à la silicose libre concerne environ salariés. Les études réalisées par lINRS soulignent que les niveaux dexposition sont variables dépassant dans 50% des cas examinés, les valeurs limites dexposition professionnelle indicatives.

19 9- En Algérie Il nexiste pas de données chiffrées sur le nombre de cas de silicose. Les études ponctuelles ont été réalisées durant les années 80 mais leur intérêt reste limité. De plus beaucoup de cas ne sont pas diagnostiqués car certains travailleurs sont des salariés des petites entreprises, des travailleurs indépendants et des … clandestins !

20 Sur 5649 cas de maladies professionnelles (MP) déclarées en 7 cas ( 2000 – 2006), on a dénombré 577 cas de silicose soit 10,2% de lensemble. Le pourcentage de silicose déclaré par année par rapport à lensemble de M.P. varie de 6,5 à 16% des cas.

21 Nombre de cas de silicose déclarés par la CNAS par rapport aux autres M.P (2000 – 2006) (%) ,6 6,6 7,6

22 Nombre de cas de silicose déclarés par la CNAS ( 2000 – 2006) (10%)

23 Nombre de cas déclarés par la CNAS par région en 2006 RégionWilayaNombre de cas de silicose Nombre de cas de M.P OuestTlemcen Tissemsilt Mostaganem CentreTizi Ouzou Médéa Tipaza EstTébessa Skikda Sétif Annaba Constantine Batna ? ?

24 Le problème de la silicose et son ampleur sont largement reconnus même si les solutions existent. Le sous diagnostic et la sous notification sont fréquents Les données statistiques et épidémiologiques sur la silicose sont très rares car dans beaucoup de secteurs les travailleurs ne sont pas enregistrés !

25 En 1995 un programme international OIT/OMS pour lélimination mondiale de la silicose a été lancé. Ce programme vise à réduire puis à éliminer la silicose à léchelle mondiale. Ce programme comporte : 1- Formulation de plan daction nationaux régionaux et mondiaux. 2- Mobilisation des ressources par lapplication de la prévention primaire et secondaire.

26 3- La surveillance épidémiologique 4- le suivi et lévaluation des résultats 5- le renforcement des capacités nationales et létablissement de programmes nationaux. Ce programme repose sur la coopération entre pays industrialisés, pays en développement et les organisations internationales.


Télécharger ppt "FOCUS SUR LA SILICOSE S. NAFTI Clinique des Maladies Respiratoires Hôpital Mustapha – Alge r -"

Présentations similaires


Annonces Google