La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 EN RÉSUMÉ: Module 2 Historique. 2 Module 2: Histoire de léducation Le régime français, quelques initiatives… Régime français (1608-1760) En 1608, Champlain.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 EN RÉSUMÉ: Module 2 Historique. 2 Module 2: Histoire de léducation Le régime français, quelques initiatives… Régime français (1608-1760) En 1608, Champlain."— Transcription de la présentation:

1 1 EN RÉSUMÉ: Module 2 Historique

2 2 Module 2: Histoire de léducation Le régime français, quelques initiatives… Régime français ( ) En 1608, Champlain fonde la ville de Québec. Régime français ( ) En 1608, Champlain fonde la ville de Québec. -Pas dorganisation scolaire officielle sous le Régime français, on y trouve principalement des petites écoles ou des écoles ecclésiales (églises); -1615: Les Récollets arrivent en Nouvelle-France: ils établissent, sans trop de succès, des classes à Québec pour les enfants indiens; -1625: Arrivée des Jésuites; -1634: Fondation de Trois-Rivières. Le Sieur de LaViolette est envoyé par Champlain pour fonder un poste de traite à l'embouchure de la rivière St-Maurice. C'est la fondation de Trois-Rivières : Fondation de Trois-Rivières. Le Sieur de LaViolette est envoyé par Champlain pour fonder un poste de traite à l'embouchure de la rivière St-Maurice. C'est la fondation de Trois-Rivières.

3 3 Régime français (suite) 1635:Les Jésuites, aidés du marquis de Gamache, ouvrent à Québec la première école élémentaire pour les enfants des colons; 1639: Les Ursulines ouvrent la première école pour filles à Québec (dans la Basse-Ville); 1642: Fondation de Ville-Marie; -Vers 1652, le notaire Severin Ameau ouvre la première école à Trois-Rivières ; : Lécole de 1635 devient la première école secondaire classique désignée sous le nom de Collège des Jésuites;

4 4 1657: Marguerite Bourgeoys ouvre, à Montréal, une école pour filles ; cependant, elle y admet des garçons jusquen 1666; 1664: Les soeurs de la congrégation de Notre-Dame fondent, à Trois-Rivières, leur première école pour filles;

5 5 Régime français : Fondation du Petit Séminaire de Québec pour la formation du clergé national; : L'abbé Souart, p.p.s. fonde la première école pour garçons à Montréal. Il en fut le premier instituteur ; : L'abbé Souart, p.p.s. fonde la première école pour garçons à Montréal. Il en fut le premier instituteur ; -1668: Vingt-neuf paroisses rurales possèdent leur école.

6 6 1680: Les soeurs de la congrégation de Notre-Dame fondent, à Ville-Marie, la première école ménagère. 1680: Les soeurs de la congrégation de Notre-Dame fondent, à Ville-Marie, la première école ménagère. 1687: « L'Association des citoyens de Ville-Marie pour les écoles de la ville » inaugure une seconde école qui retournera aux Sulpiciens en : « L'Association des citoyens de Ville-Marie pour les écoles de la ville » inaugure une seconde école qui retournera aux Sulpiciens en Vers 1760, nous comptons environ 45 écoles pour quelques 110 paroisses. Vers 1760, nous comptons environ 45 écoles pour quelques 110 paroisses.

7 7 La conquête par les Anglais 1759: Prise de Québec; 1759: Prise de Québec; 1760: Prise de Montréal ; 1760: Prise de Montréal ; 1763: Traité de Paris : 1763: Traité de Paris : Entre 1760 et 1763, les colons vivront sous le régime militaire anglais. Le 10 février 1763, la France cède définitivement le Canada à l'Angleterre par le traité de Paris. Entre 1760 et 1763, les colons vivront sous le régime militaire anglais. Le 10 février 1763, la France cède définitivement le Canada à l'Angleterre par le traité de Paris.

8 8 La conquête suite… Le 7 octobre 1763, le roi George III, par la Proclamation royale, souhaite imposer les institutions britanniques à la nouvelle colonie. Le 7 octobre 1763, le roi George III, par la Proclamation royale, souhaite imposer les institutions britanniques à la nouvelle colonie. Certaines clauses de la proclamation royale visent l'assimilation anglo- protestante des Canadiens au moyen de l'école. Certaines clauses de la proclamation royale visent l'assimilation anglo- protestante des Canadiens au moyen de l'école.

9 Régime anglais … Régime anglais ( ) : On observe trois grandes tendances: Régime anglais ( ) : On observe trois grandes tendances: -celle d'un État qui intervient dans le domaine scolaire; - celle d'une décentralisation progressive dans l'administration scolaire; -celle d'un système scolaire très varié.

10 10 Création des Commissions scolaires… De 1763 à 1801, aucune loi scolaire n'est adoptée. Plusieurs écoles disparaissent et aucune nouvelle école n'ouvre ses portes. L'ignorance et l'analphabétisme se généralisent De 1763 à 1801, aucune loi scolaire n'est adoptée. Plusieurs écoles disparaissent et aucune nouvelle école n'ouvre ses portes. L'ignorance et l'analphabétisme se généralisent L'organisation des commissions scolaires (lois de 1841, de 1845, de 1846); ou Grandes Lois scolaires. L'organisation des commissions scolaires (lois de 1841, de 1845, de 1846); ou Grandes Lois scolaires.

11 11 Les grandes lois scolaires : PREMIÈRE GRANDE LOI SCOLAIRE… 1801: PREMIÈRE GRANDE LOI SCOLAIRE… créant L'INSTITUTION ROYALE, un organisme chargé d'établir un réseau d'écoles élémentaires, modèles et universitaires. créant L'INSTITUTION ROYALE, un organisme chargé d'établir un réseau d'écoles élémentaires, modèles et universitaires. Neutralité religieuse du système, visées assimilatrices. À la suite de l'opposition de Mgr Plessis, évêque de Québec, c'est un échec complet : environ 22 écoles seulement sont fondées de 1801 à Neutralité religieuse du système, visées assimilatrices. À la suite de l'opposition de Mgr Plessis, évêque de Québec, c'est un échec complet : environ 22 écoles seulement sont fondées de 1801 à 1824.

12 12 GLS: Suite : DEUXIÈME GRANDE LOI SCOLAIRE : LOI DES ÉCOLES DE FABRIQUE qui autorise les fabriques à fonder et à entretenir, à même leurs revenus, des écoles paroissiales. Curés et marguilliers en assument la responsabilité. 1824: DEUXIÈME GRANDE LOI SCOLAIRE : LOI DES ÉCOLES DE FABRIQUE qui autorise les fabriques à fonder et à entretenir, à même leurs revenus, des écoles paroissiales. Curés et marguilliers en assument la responsabilité. Résultat: 48 nouvelles écoles sont fondées en quatre ans. Résultat: 48 nouvelles écoles sont fondées en quatre ans.

13 13 G.L.S: suite :TROISIÈME GRANDE LOI SCOLAIRE : LOI DES ÉCOLES DE SYNDICS ou «Loi des écoles de l'Assemblée législative» qui prévoit : 1829:TROISIÈME GRANDE LOI SCOLAIRE : LOI DES ÉCOLES DE SYNDICS ou «Loi des écoles de l'Assemblée législative» qui prévoit : -1.des subventions de l'Assemblée législative pour la construction d'écoles et la rémunération des maîtres; - 2.l'élection de syndics d'école par les contribuables. (1600 écoles construites).

14 14 Création de la première université québécoise 1829: Fondation de l'Université McGill à Montréal. Cette université, fondée sous l'autorité de l'Institution royale, reste la plus vieille au Québec. 1829: Fondation de l'Université McGill à Montréal. Cette université, fondée sous l'autorité de l'Institution royale, reste la plus vieille au Québec.

15 15 Comité permanent… 1831: La Chambre des députés forme, en son sein, le COMITÉ PERMANENT D'ÉDUCATION. Il a les rôles de comité éducatif auprès du peuple et de comité consultatif pour la Chambre. 1831: La Chambre des députés forme, en son sein, le COMITÉ PERMANENT D'ÉDUCATION. Il a les rôles de comité éducatif auprès du peuple et de comité consultatif pour la Chambre. 1836: Première loi des écoles normales. La loi prévoyait l'ouverture d'une école à Montréal et d'une autre à Québec 1836: Première loi des écoles normales. La loi prévoyait l'ouverture d'une école à Montréal et d'une autre à Québec

16 16 La loi constitutionnelle… 1791: Loi constitutionnelle 1791: Loi constitutionnelle Cette loi crée le Haut-Canada (approximativement le territoire actuel de l'Ontario) et le Bas-Canada (celui du Québec). Attribue plus de privilèges au gouverneur et crée un conseil législatif dont les membres nommés sont voués aux intérêts de la couronne britannique et dont l'existence réduit le pouvoir des assemblées coloniales, dont les membres sont élus

17 17 La constitution canadienne… Acte de l'Amérique du Nord britannique remettant, entre autres, aux provinces la responsabilité de l'éducation(1867); Acte de l'Amérique du Nord britannique remettant, entre autres, aux provinces la responsabilité de l'éducation(1867); institution d'un ministère de l'Instruction publique au Québec (1867) qui fixera, pour près d'un siècle, les structures du système scolaire public. institution d'un ministère de l'Instruction publique au Québec (1867) qui fixera, pour près d'un siècle, les structures du système scolaire public. l'organisation des commissions scolaires (lois de 1841, de 1845, de 1846); l'organisation des commissions scolaires (lois de 1841, de 1845, de 1846);

18 18 LA PÉRIODE :Loi supprimant le poste de ministre de l'Instruction publique et rétablissant la surintendance. 1875:Loi supprimant le poste de ministre de l'Instruction publique et rétablissant la surintendance. La loi de 1875 plaçait l'éducation au-dessus de la politique. La loi de 1875 plaçait l'éducation au-dessus de la politique. La même année, soit en décembre 1875, fut créé le Département de l'Instruction publique. La même année, soit en décembre 1875, fut créé le Département de l'Instruction publique.

19 : Fréquentation scolaire… 1892: Dépôt et refus d'un premier projet d'instruction obligatoire : première étape d'une longue série (1881 à 1943) qui mènera à la fréquentation scolaire obligatoire. 1892: Dépôt et refus d'un premier projet d'instruction obligatoire : première étape d'une longue série (1881 à 1943) qui mènera à la fréquentation scolaire obligatoire.

20 20 Révolution tranquille… (1960) 1960: Élection du Parti libéral de Jean Lesage et début de la «Révolution tranquille»; 1960: Élection du Parti libéral de Jean Lesage et début de la «Révolution tranquille»; 1961: Loi instituant une Commission royale d'enquête sur l'enseignement: Le ministre de la Jeunesse de l'époque, Paul Gérin-Lajoie créa une commission royale d'enquête, présidée par Mgr Alphonse-MarieParent. 1961: Loi instituant une Commission royale d'enquête sur l'enseignement: Le ministre de la Jeunesse de l'époque, Paul Gérin-Lajoie créa une commission royale d'enquête, présidée par Mgr Alphonse-MarieParent.

21 21 Actions en lien avec ce processus de démocratisation Une première série de lois, nommée Grande charte de l'éducation, sera mise en place pour assurer le droit absolu pour tout enfant de recevoir l'enseignement de son choix, la gratuité jusqu'à la 11e année. Une première série de lois, nommée Grande charte de l'éducation, sera mise en place pour assurer le droit absolu pour tout enfant de recevoir l'enseignement de son choix, la gratuité jusqu'à la 11e année. De 1963 à 1966: La Commission Parent publie son rapport en cinq volumes. De 1963 à 1966: La Commission Parent publie son rapport en cinq volumes.

22 22 Visées du Rapport PARENT: Dans les grandes lignes, le rapport visait: a) l'égalité des chances pour tous, Dans les grandes lignes, le rapport visait: a) l'égalité des chances pour tous, b) la démocratisation de lenseignement, b) la démocratisation de lenseignement, c) l'accessibilité à l'enseignement supérieur, dont la création des Cégeps et de lUniversité du Québec, dont lUQAM. c) l'accessibilité à l'enseignement supérieur, dont la création des Cégeps et de lUniversité du Québec, dont lUQAM. d) la préparation à la vie sociale, d) la préparation à la vie sociale, e) l'organisation du transport scolaire, e) l'organisation du transport scolaire, f) la qualification du personnel enseignant et la responsabilité de l'État. f) la qualification du personnel enseignant et la responsabilité de l'État.

23 23 Actions en lien (Suite) 1963: Mise sur pied d'un bureau de l'enfance exceptionnelle. 1963: Mise sur pied d'un bureau de l'enfance exceptionnelle. 1964: Le bill 60 est sanctionné, le 19 mars, et devient la Loi instituant le ministère de l'Éducation (chapitre 58-A) et le Conseil supérieur de l'éducation (chapitre 58-B). 1964: Le bill 60 est sanctionné, le 19 mars, et devient la Loi instituant le ministère de l'Éducation (chapitre 58-A) et le Conseil supérieur de l'éducation (chapitre 58-B).

24 24 La parité entre enseignants: 1967: Le 17 février, le gouvernement fait du bill 25 la loi qui oblige les enseignants à retourner en classe; 1967: Le 17 février, le gouvernement fait du bill 25 la loi qui oblige les enseignants à retourner en classe; la parité des salaires pour les femmes et pour les hommes est accordée. la parité des salaires pour les femmes et pour les hommes est accordée. À partir de cette date, les enseignants possèdent une convention collective provinciale. À partir de cette date, les enseignants possèdent une convention collective provinciale.

25 25 Les CÉGEPS… 1967: Le 29 juin est sanctionné le bill 21 et celui-ci devient la Loi sur les collèges d'enseignement général et professionnel. 1967: Le 29 juin est sanctionné le bill 21 et celui-ci devient la Loi sur les collèges d'enseignement général et professionnel. 1968: L'arrêté en conseil 734 approuve, le 22 mars, le règlement numéro 5 du ministère de l'Éducation, relatif aux critères d'évaluation de la scolarité comme facteur servant à déterminer la qualification du personnel enseignant. 1968: L'arrêté en conseil 734 approuve, le 22 mars, le règlement numéro 5 du ministère de l'Éducation, relatif aux critères d'évaluation de la scolarité comme facteur servant à déterminer la qualification du personnel enseignant.

26 26 Création de lUQ 1968: Le 18 décembre est sanctionné le bill 88 et celui- ci devient la Loi sur l'Université du Québec. 1968: Le 18 décembre est sanctionné le bill 88 et celui- ci devient la Loi sur l'Université du Québec. Université créée par lÉtat (11 constituantes) dont lUQAM. Université créée par lÉtat (11 constituantes) dont lUQAM.

27 27 Consolidation des structures : période de consolidation des structures et marquée par de nombreuses critiques et remises en question concernant la qualité de l'éducation et de la vie scolaire : période de consolidation des structures et marquée par de nombreuses critiques et remises en question concernant la qualité de l'éducation et de la vie scolaire. Le LIVRE VERT et de quelques grandes enquêtes sur l'éducation. Le LIVRE VERT et de quelques grandes enquêtes sur l'éducation.

28 28 Rappel de certaines dates: 1969: Le 4 novembre, est signée la première convention collective provinciale dans le secteur scolaire par le gouvernement, les enseignants et les commissions scolaires du Québec. 1969: Le 4 novembre, est signée la première convention collective provinciale dans le secteur scolaire par le gouvernement, les enseignants et les commissions scolaires du Québec. 1969: Le 28 novembre, est sanctionné le bill 63 et devient la Loi pour promouvoir la langue française au Québec 1969: Le 28 novembre, est sanctionné le bill 63 et devient la Loi pour promouvoir la langue française au Québec

29 29 Lenfance exceptionnelle : Publication du rapport Copex par le MÉQ concernant les enfants en difficulté d'adaptation et d'apprentissage (Comité pour lenfance exceptionnelle); Copex 1977 : Le 26 août 1977 est sanctionnée la loi 101, chapitre 5, Charte de la langue française. Le statut de la langue française : la langue officielle du Québec 1979: Publication par le MEQ de deux parutions intitulées: Énoncé de politique et plan d'action pour l'enseignement primaire et secondaire;

30 30 Les années 80… 1988 (novembre): Publication du rapport annuel du Conseil supérieur de l'éducation sur l'état et les besoins de l'éducation : le rapport Parent, 25 ans après, Publication officielle, Québec (novembre): Publication du rapport annuel du Conseil supérieur de l'éducation sur l'état et les besoins de l'éducation : le rapport Parent, 25 ans après, Publication officielle, Québec. 1988: Le 23 décembre est sanctionnée la loi 107, ch. 84, Loi sur l'instruction publique. Organisation des commissions scolaires francophones et anglophones. 1988: Le 23 décembre est sanctionnée la loi 107, ch. 84, Loi sur l'instruction publique. Organisation des commissions scolaires francophones et anglophones. De plus, elle prévoit: De plus, elle prévoit:

31 31 Loi 107 (suite) l'obligation scolaire jusqu'à l'âge de 16 ans, un régime pédagogique propre aux adultes et elle définit «la mission et les structures de l'école, la mission et les attributions des commissions scolaires ainsi que celles du Gouvernement et du ministre de l'Éducation»; l'obligation scolaire jusqu'à l'âge de 16 ans, un régime pédagogique propre aux adultes et elle définit «la mission et les structures de l'école, la mission et les attributions des commissions scolaires ainsi que celles du Gouvernement et du ministre de l'Éducation»; 1992: Mise à jour par le MEQ de sa politique de l'adaptation scolaire. 1992: Mise à jour par le MEQ de sa politique de l'adaptation scolaire.

32 32 Les États généraux.. Avec ses dix chantiers: Avec ses dix chantiers: Ministère de l'Éducation (1996), «Rénover notre système d'éducation : dix chantiers prioritaires», Rapport final de la Commission des États généraux sur l'éducation. Ministère de l'Éducation (1996), «Rénover notre système d'éducation : dix chantiers prioritaires», Rapport final de la Commission des États généraux sur l'éducation. Rapport final de la Commission des États généraux sur l'éducation Rapport final de la Commission des États généraux sur l'éducation «PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS» : Plan d'action ministériel pour la réforme de l'éducation : «PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS» : Plan d'action ministériel pour la réforme de l'éducation :

33 33 Mise en place de la réforme… Son but : «passer de l'accès du plus grand nombre au succès du plus grand nombre» Liste des sept lignes d'action: Son but : «passer de l'accès du plus grand nombre au succès du plus grand nombre» Liste des sept lignes d'action: des sept lignes d'action des sept lignes d'action

34 34 Les 7 lignes daction Première ligne d'action : intervenir dès la petite enfance; Première ligne d'action : intervenir dès la petite enfance; Deuxième ligne d'action : enseigner les matières essentielles; Deuxième ligne d'action : enseigner les matières essentielles; Troisième ligne d'action : donner plus d'autonomie à l'école; Troisième ligne d'action : donner plus d'autonomie à l'école; Quatrième ligne d'action : soutenir l'école montréalaise; Quatrième ligne d'action : soutenir l'école montréalaise; Cinquième ligne d'action : intensifier la réforme de l'enseignement professionnel et technique; Cinquième ligne d'action : intensifier la réforme de l'enseignement professionnel et technique; Sixième ligne d'action : consolider et rationaliser l'enseignement supérieur ; Sixième ligne d'action : consolider et rationaliser l'enseignement supérieur ; Septième ligne d'action : donner un meilleur accès à la formation continue. Septième ligne d'action : donner un meilleur accès à la formation continue.


Télécharger ppt "1 EN RÉSUMÉ: Module 2 Historique. 2 Module 2: Histoire de léducation Le régime français, quelques initiatives… Régime français (1608-1760) En 1608, Champlain."

Présentations similaires


Annonces Google