La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Images de la nature Construction des relations entre les sociétés et leurs environnements. Véronique Mauron.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Images de la nature Construction des relations entre les sociétés et leurs environnements. Véronique Mauron."— Transcription de la présentation:

1 Images de la nature Construction des relations entre les sociétés et leurs environnements. Véronique Mauron

2 Informations Site du laboratoire Choros Calendrier: case de droite Mot de passe : naturecdh Dates: Semestre dautomne: 10 janvier Semestre de printemps: 6 juin.

3 Orientation bibliographique Beck, U., (2001) [1986], La société du risque, Paris, Flammarion. Berque, A., (2000), Écoumène. Introduction à létude des milieux humains, Paris, Belin. Bourg, D., Whiteside, Kerry, (2010), Vers une démocratie écologique. Le citoyen, le savant et le politique, Paris, Seuil. Callon, M., Lascoumes, P. & Barthe, Y., (2001), Agir dans un monde incertain. Essai sur la démocratie technique, Paris, Seuil. Descola, P.,(2005), Par-delà nature et culture, Paris, Gallimard. Esfeld, M., (2002) Einführung in der Naturphilosophie, Darmstadt, Wissenschaftliche Buchgesellschaft. Ferry, L., (2002), Le nouvel ordre écologique, Paris, Grasset. Heidegger, M., (1988) [1954], «Die Frage nach der Technik», in : Vorträge und Aufsätze, trad, française, «La question de la technique» in : Essais et conférences, Paris, Gallimard, pp Heisenberg, W., (2000) [1955], Das Naturbild der heutigen Physik, trad. française, La nature dans la physique contemporaine, Paris Gallimard. Jakob, M., (2008), Le paysage, Gollion, Infolio.

4 Orientation bibliographique Latouche, S., (1986), Faut-il refuser le développement ?, Paris, PUF. Latour, B., (1999), Politiques de la nature : comment faire entrer les sciences en démocratie, Paris, La Découverte. Lecourt, D., (2003), Humain, post-humain, Paris, PUF. Lévy, J., dir. (2008). Linvention du Monde, Paris, Presses de Sciences Po. Moscovici, S., (2001), De la Nature. Pour penser lécologie politique, Paris, Métailié. Naess, A., (2007) [1972], «The Shallow and the Deep Long Range Ecology Movement», in : Inquiry, volume 16,1-4, trad française in : H.S. Afeissa, (ed), Ethique de lenvironnement. Nature, valeur, respect, Paris, Vrin. Stiegler, B., (1994, 1996), La technique et le temps, 2 volumes, Paris, Galilée. Tiberghien, G., (2003), Nature, art, paysage, Arles, Paris, Actes Sud, Ecole Nationale supérieure du paysage.

5 Définitions Sous la direction dAlain Rey, Dictionnaire historique de la langue française, 2 volumes, Paris, Le Robert, 1992 Sous la direction de Jacques Lévy et Michel Lussault, Dictionnaire de la géographie et de lespace des sociétés, Paris, Belin, 2003

6 Thèse «La nature nenvironne donc pas la société, nest pas un monde extérieur, mais sy trouve placée au centre, comme un artifice, comme le résultat dune fabrication. Car il ny a rien de plus artificiel que la nature et celle-ci se trouve toujours de plain- pied avec la société.» Lévy, Lussault, Dictionnaire de la géographie et de lespace des sociétés, p. 655

7 Thèse Cette position intellectuelle de définition de la nature est à la fois : «-réaliste – les faits, quils soient matériels ou idéels, micro ou macroscopiques, sont là et bien là ; -constructiviste – les faits de nature sont faits, ils ne simposent pas deux-mêmes, ils sont construits dans leurs différents aspects ; -relativiste- il ny a pas une bonne fois pour toutes une seule vérité quant à la nature et à la société, quant au partage des humains et des non-humains.» Lévy, Lussault, Dictionnaire de la géographie et de lespace des sociétés, p. 657

8 Brève histoire de la dissociation nature/culture Homère, Hésiode Hippocrate et ses disciples, chez les sophistes: début dune dissociation. La nature nest plus seulement un donné divin. Aristote: objectivation de la nature. Les lois de la nature. La nature est le principe produisant le développement dun être contenant en lui-même la source de son mouvement et de son repos, principe qui lamène à se réaliser selon un certain type. Christianisme: transcendance et univers tiré du néant Moyen Age: le livre de la nature

9 Brève histoire de la dissociation nature/culture Causes de lémergence de la nature au sens moderne: évolution de la sensibilité esthétique et des techniques picturales; expansion des imites du monde; progrès des arts mécaniques; passage dune connaissance fondée sur linterprétation des similitudes à une science universelle. «Ce ne sont pas les découvertes scientifiques qui ont provoqué le changement de lidée de Nature. Cest le changement de lidée de Nature qui a permis ces découvertes». Maurice Merleau-Ponty, Lœil et lEsprit, p. 25

10 Brève histoire de la dissociation nature/culture A partir du 18 e siècle, la nature comme domaine ontologique autonome, comme champ denquête et dexpérimentation scientifique, comme objet à exploiter et à améliorer, cette nature-là accède à une existence que bien peu songent à remettre en doute. La notion de société émerge au 19 e siècle.

11 Brève histoire de la dissociation nature/culture «La Culture ou la Civilisation, pris au sens ethnographique le plus large, est cet ensemble complexe incluant les savoirs, les croyances, lart, les mœurs, le droit, les coutumes, ainsi que tout autre disposition ou usage acquis par lhomme en tant quil vit en société.» Alfred Kroeber et Clyde Kluckhoh Primitive Culture : Researches into Developpment of Mythology, Philosophy, Religion, Language, Art and Custom, Londres, Murray, 1871, vol 1, p.1 Dualisme: nature/culture: a permis le développement des sciences


Télécharger ppt "Images de la nature Construction des relations entre les sociétés et leurs environnements. Véronique Mauron."

Présentations similaires


Annonces Google