La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Réflexion préalable La réflexion préalable à la création dun nouveau quartier ne doit pas sen tenir aux parcelles concernées mais doit se faire à diverses.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Réflexion préalable La réflexion préalable à la création dun nouveau quartier ne doit pas sen tenir aux parcelles concernées mais doit se faire à diverses."— Transcription de la présentation:

1 1 Réflexion préalable La réflexion préalable à la création dun nouveau quartier ne doit pas sen tenir aux parcelles concernées mais doit se faire à diverses échelles : - le territoire - évaluer les besoins et enjeux communs. Situation générale du terrain par rapport au territoire Extrait du CAUE 85 « Pour de nouveaux quartiers de qualité »

2 2 Réflexion préalable - la commune Les contraintes : - Impact sur le paysage - contraintes liées aux réseaux (voirie, eau, assainissement, secours…), aux risques, - rétention foncière… Les objectifs quantitatifs : - combien dhabitants supplémentaires veut- on et peut-on accueillir ? - quel pourcentage de logement sociaux doit-on prévoir ? Les objectifs qualitatifs : - possibilités de liaisons (routes, cheminements piétons, pistes cyclables, transports en commun…) avec le centre bourg, les services, les autres quartiers, - typologie de bâti souhaitée (pavillons, collectif, mitoyen…)…

3 3 La continuité avec lexistant Les nouveaux quartiers ne doivent pas être enclavés : - la voierie doit être en continuité et non en impasse (absence de lien au sein du quartier et avec le reste de la commune) - les piétons doivent avoir des possibilités de relier les divers quartiers en toute sécurité (liaisons douces).

4 4 - La voirie doit être calibrée en fonction du nombre de logements, des services (poubelles, secours, transports en commun) sans être surdimensionnée (éviter les voies rectilignes qui incitent à la vitesse et obligent par la suite à mettre des dispositifs de ralentissement) - Le stationnement doit être pris en compte autant sur la parcelle (privé) que sur les espaces publics. - Lespace public nest pas un espace résiduel. Il fait partie du projet et permet de lorganiser. Cest un lieu déchange et de vie sociale. - Tous les espaces doivent garantir laccessibilité à tous (poussettes, personnes âgées, personnes handicapées…) Voirie et espaces publics

5 5 Le parcellaire Le découpage parcellaire nest pas un simple quadrillage : - Il doit tenir compte de la topographie des lieux (terrain plat, en pente…) des éléments naturels marquant (ruisseaux, noues, chemins…), des vues… - Il doit offrir des lots variées en taille, pouvant répondre à des demandes diverses (primo accédants, personnes âgées, classes intermédiaires, locatif…)

6 6 Limplantation du bâti Foix Vernajoul Lorp-Sentaraille Le nouveau quartier doit être une véritable extension du bourg. Il faut recréer une image de front urbain, de rue en favorisant limplantation en limite de domaine public (bâti, garage, clôture…). Elle permet en plus : -de libérer une grande partie du jardin - de faire évoluer le bâti (extension, division de la parcelle).

7 7 Limperméabilisation des sols doit être limitée et les eaux de pluie et de ruissellement traitées : - au niveau collectifs avec les aménagements publics (noues, bassins de rétention…) - limiter les revêtements de sol étanches, - au niveau privé demander un traitement des eaux de pluies sur la parcelle (récupération des eaux, puits secs…) Lenvironnement Caniveaux aériens pour gérer leau de pluie Stationnement enherbé Noue plantée

8 8 Lenvironnement Les jardins et plantations facilitent lintégration paysagère : - Une attention particulière doit être apportée aux essences plantées sur le domaine public (essences locales, plantes nécessitant peu darrosage, taille « naturelle »…) - Dans le domaine privé, des recommandations doivent être faites au niveau des haies (éviter la haie mono spécifique, préférer la haie champêtre).

9 9 Eco-quartier, quartier durable « Un éco-quartier est une opération daménagement durable exemplaire, qui contribue à améliorer notre qualité de vie, tout en ladaptant aux enjeux de demain. » Un quartier durable ou éco-quartier sappuie sur les 3 piliers du développement durable, à savoir : - environnement, - économie, - social. Il prend en compte diverses échelles : territoire, quartier, bâti. Il sagit dune réflexion cohérente et logique en terme de programmation, de conception et de gestion.

10 10 Quelques objectifs Prendre en compte lenvironnement et le préserver : topographie, vents, ensoleillement, eaux, risques, tissus urbain existants, voirie et chemins… Intégrer le quartier nouveau dans la continuité de lexistant Créer de la mixité, en terme de population, de génération, de fonctions Limiter la consommation despace Proposer des formes bâties variées Créer des espaces publics et espaces verts Favoriser les constructions économes en énergie (implantation, matériaux) Favoriser les déplacements doux Gérer les déchets : regroupement des lieux de collecte, tri sélectif… Eco-quartier, quartier durable


Télécharger ppt "1 Réflexion préalable La réflexion préalable à la création dun nouveau quartier ne doit pas sen tenir aux parcelles concernées mais doit se faire à diverses."

Présentations similaires


Annonces Google