La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Patronyme et patrimoine Un partenariat Ville de Cormeilles en Parisis Éducation Nationale La Source-Villarceaux.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Patronyme et patrimoine Un partenariat Ville de Cormeilles en Parisis Éducation Nationale La Source-Villarceaux."— Transcription de la présentation:

1 Patronyme et patrimoine Un partenariat Ville de Cormeilles en Parisis Éducation Nationale La Source-Villarceaux

2 Une école, Un nom Pour les journées du patrimoine 2009, un partenariat réunissant la mairie de Cormeilles en Parisis, l’Éducation Nationale et l’association « La Source-Villarceaux » a proposé à sept classes de sept écoles de Cormeilles en Parisis une réflexion autour du nom de leur école. Dans un premier temps, chaque classe a pu, grâce aux archivistes de la commune, se procurer des renseignements sur le patronyme de leur école et en étudier l’aspect historique. Dans un second temps, les classes ont exploité l’imaginaire du nom. Enfin, chaque classe a réuni autour d’une production plastique les connaissances et les évocations nées de leurs recherches. La production, libre techniquement, devait être réalisée sur un support carré. Pour ce faire, chaque classe a été aidée, orientée, voire secondée par un artiste plasticien différent. Chaque classe a entretenu une relation épistolaire avec celui-ci et poursuivi cet échange par des activités plastiques en classe. Dans un troisième temps, chaque artiste a produit une œuvre, carrée elle aussi, inspirée de cette collaboration dont il a cédé le droit à l’image. La réalisation de chaque classe et celle de chaque artiste ont été photographiées puis agrandies pour être ensuite imprimées sur bâches de 2m x 2m. Ces bâches ont été tendues et exposées sur chaque école pour les journées du patrimoine. MC 2009

3 Ont participé à ce projet Les classes de l’école Alsace Lorraine Maternelle avec Régis Mucheron. Le CM2 de Mme Desaunay de l’école Alsace Lorraine avec Patrick Dacruz. Le CE2 de Mme Roignant de l’école M. Berteaux 1 avec Maria Collin. Le CM2 de Mme Prevel de l’école Les Champs Guillaume avec François Clouard. Le CM2 de Mlle Caussin de l’école Le Noyer de l’Image avec Tâm. La classe de Moyens grands de Mme Leduc de l’école Saint Exupéry avec Élodie Brondoni. La classe de Moyens Grands de Mlle Humblot de l’école du Val d’Or avec Michel Clouin.

4 École Alsace Lorraine Maternelle Classes de l’école Artiste : Régis Mucheron L'école maternelle Alsace-Lorraine a 50 ans. En nous inspirant d'artistes des années 59/60 nous avons porté un regard sur le passé en Noir et Blanc vers un présent tout en couleur. Le passé regarde le présent d'abord par des silhouettes puis par des bonshommes enchevêtrés aux couleurs. Patricia Rodriguez

5 École Alsace Lorraine Maternelle

6 Régis Mucheron

7 École Alsace Lorraine Elémentaire Classe de CM1, Marie-Line Desaunay Artiste : Patrick Dacruz J’étais bien ennuyée « Alsace-Lorraine » n’est pas porteur. Pour moi, donner un nom aussi « revanchard » à une école dans les années 60 n’ouvre pas grand-chose. Les élèves ont fait des recherches. Finalement, il ne faut rien y voir, nous sommes dans un coin où toutes les rues rappellent l’est de la France. Deux notions ont été retenues par les élèves : - La cigogne, symbole des villes d’Alsace-Lorraine ; elle a été associée à la colombe de la paix, d’où cigogne de la paix, tout le monde s’aime, bla, bla, bla… - La photographie aérienne de notre école et les rues avoisinantes : quadrillage et couleurs intéressantes… Nous avons donc fait une première mouture. Le fond représente les lignes principales tirées de la photographie aérienne (rouleau, peinture, pastel…). Puis, le collage d’une ronde d’enfants et de notre cigogne. Puis, Patrick est arrivé. Très belle rencontre entre lui, les enfants et, j’espère, moi. Discussions…. Il nous fait poser des mots sur ce que le symbolise notre école, l’Alsace-Lorraine et le fait que, malgré ce nom, nous sommes en région parisienne…Très intéressante démarche. Puis, un fond a été fait…Technique graphique, travail sur la lettre, la main… Par superposition, des cigognes, des symboles ont rejoint l’ensemble. Les enfants ont beaucoup appris, des pistes ont été données. Pour ma part, j’ai découvert que le « tag » était un art élaboré. Il fait trop chaud dans la classe, j’arrête. C’était une très belle aventure, à refaire… Marie Line Desaunay

8 CM2 Alsace Lorraine

9 Patrick Dacruz

10 École Maurice Berteaux 1 Classe de CE2, Mme Roignant et Mme Sabatier Artiste : Maria Collin Dans le cadre de la célébration des 100 ans de notre école, nous avons entrepris en classe un travail de recherche sur le passé proche de notre commune. Il nous a semblé important de travailler également sur le nom « Maurice Berteaux ». Les enfants ont donc effectué une recherche sur la biographie de cet homme politique du début du siècle dernier. Lorsque Maria Collin s’est jointe à notre projet, nous avions déjà dégagé quelques idées fortes quant à la vie de Maurice Berteaux : - Maire de la ville de Chatou, il a fait preuve d’une grande générosité, contribuant même de ses deniers personnels au financement de certains équipements de sa ville. - Député de Seine-et-Oise, il a œuvré pour plus de justice dans la répartition des charges de l’impôt. - Ministre de la Guerre, il a réformé le Service militaire. Les enfants ont dégagé de ses actions sociales des valeurs morales telles que la tolérance, la justice, la générosité, l’honnêteté …. Ces mots ont été écrits à l’encre avec des plumes, des pinceaux, des porte- plume, des bâtons, … puis collés dans une silhouette représentant un homme. Avec Maria Collin, une deuxième étape a consisté à représenter le cadre de vie de Maurice Berteaux, sa commune, sa mairie de Chatou, les écoles, …. Ces créations ont été réalisées à la peinture et à l’encre, puis réduites pour encadrer la silhouette. Ce temps créatif avec Maria Collin a été riche d’échanges entre les enfants. Le regard extérieur de l’artiste a permis de donner une autre dimension à la production collective réalisée. Les enfants ont été réceptifs à la démarche proposée par l’artiste. Catherine Roignant

11 CE2 Maurice Berteaux 1

12 Maria Collin

13 École des Champs Guillaume Classe de CM1, Mme Prével Artiste : François Clouard Matériaux: gazon synthétique, polystyrène extrudé, colle, gesso, plastiroc. Outils: lames de scie à métaux, râpes à bois, papier de verre, couteaux. La première image qui m’est venue, c’est celle du semeur de François Millet repris par Van Gogh, peut-être à cause de ce nom ancien: Guillaume. Visiblement cette école et ce quartier ont poussé au milieu de champs maraîchers; les champs du père Guillaume? Le fantôme du Père Guillaume viendrait-il semer l’éducation? Partant de cette idée, et après consultation avec les enfants de la classe, nous avons choisi de traiter ce travail en volume. Nous avons utilisé un mètre carré de gazon synthétique sur lequel nous avons collé des petites maisons fabriquées en polystyrène extrudé et peintes en blanc (chaque enfant fabriquera 5 à 6 maisons), au centre du carré les mots CHAMPS GUILLAUME représentent l’école. À l’aide de plastiroc chacun a modelé une petite figurine représentant le semeur de Millet, collée elle aussi sur le gazon entre les maisons. De mon côté, j’ai choisi de faire une sculpture de taille moyenne de ce semeur. Elle est réalisée en polystyrène extrudé, bandes plâtrées et plâtre polyester, elle est posée elle aussi sur un carré de gazon synthétique. François Clouard

14 CM2 Les Champs Guillaume

15 François Clouard

16 Noyer de l’image CM2 de Mlle Caussin Artiste: Tâm Nous avons fait des recherches individuelles sur l'origine du nom « Noyer de l'Image », mais il y avait très peu d'informations sur l'origine du nom. Il y a longtemps un arbre était planté pour matérialiser l'entrée d'une carrière de plâtre afin de boucher le trou (il ne fallait pas marcher dessus) et éviter de réexploiter cette terre. Une personne a vu une image religieuse ou statuette religieuse ( représentant un saint/probablement Saint-Martin) L'école est située au milieu de plusieurs champs, le noyer était au milieu des champs. D'abord chacun a fait un brouillon sur feuille blanche puis sur une petite toile. La classe a mis en commun les idées de chacun au tableau puis sous le préau car c'était plus agréable. L'artiste s'est présenté à la classe, il s'appelle Tâm. Tâm nous a expliqué ses recherches, montré ses images pieuses. Il nous a expliqué ce que nous allons faire après avoir observé nos croquis. Nous étions tous d'accord pour faire un arbre. L'artiste nous a aidé à choisir la forme et la taille de l'arbre. Il nous a également parlé d'art abstrait (on peut transformer ce que l'on voit), à la différence de l'art figuratif. Ensuite nous avons réalisé un croquis au tableau (sous le préau) guidé par le reste de la classe. Et nous avons réalisé l'oeuvre finale. Les CM2 du noyer de l'image année scolaire 2008/2009

17 CM2 Le Noyer de l’Image

18 Tâm

19 École SAINT EXUPERY Classe de grande section, Mme Leduc Artiste : Élodie Brondoni Lorsque les élèves ont réfléchi sur ce que leur évoque le nom de l’école Saint-Exupéry, ils ont tout de suite pensé au Petit Prince qu’ils avaient lu l’année dernière. Nous avons donc relu le Petit Prince et étudié les différents personnages qu’il rencontre. Puis Élodie ( illustratrice) est venue et nous a suggéré de faire une mosaïque avec toutes les planètes que le Petit Prince a visité, la dernière étant la Terre que les élèves ont baptisée planète Saint-Exupéry, (suite à la réflexion d’un élève qui a dit : « nous on est sur la planète Saint-Exupéry ») Il y avait donc 8 planètes à dessiner : la planète du Petit Prince, la planète du roi, la planète du géographe, la planète du buveur, la planète de l’allumeur de réverbères, la planète du vaniteux, la planète du business Man et enfin la planète Saint-Exupéry. Nous avons travaillé par groupe de 3. Chaque groupe a choisi une planète et a réfléchi sur ce qui caractérise chaque personnage et la manière de le représenter. Par exemple, le géographe a beaucoup de livres, le vaniteux dit : « je suis le plus beau… ». Élodie est venue travailler avec nous 5 demi-journées et nous a appris la technique du monotype. Lorsque nous avons dessiné les planètes, elle a repassé sur notre dessin à l’arrière de la feuille. Puis elle nous a aidé à peindre nos planètes. Lorsque toutes les planètes ont été peintes, Élodie a ramené les plaques de plexiglas sur lesquelles elle a étalé de l’encre noire. Puis nous avons posé les peintures sur cette plaque, face peinte contre l’encre, et nous avons repassé sur les traits de crayons à l’arrière de la peinture. Comme cela les contours étaient à l’encre noire. Puis Élodie a assemblé les planètes en mosaïque. Nous avons beaucoup aimé ce projet. Il nous a permis de réfléchir sur notre école, redécouvrir le petit Prince. Et surtout nous avons rencontré Élodie qui nous a appris une technique que nous ne connaissions pas. Nous avons beaucoup apprécié les moments passés avec elle et la remercions. Merci aussi à la mairie qui a organisé ce projet. Estelle Leduc

20 Moyens-Grands Saint Exupéry

21 Élodie Brondoni

22 École du Val d’Or Classe de Moyens Grands, Mlle Humblot Artiste : Michel Clouin Val d’Or, deux mots porteurs d’imaginaire, de contrées, de trésors. Nous sommes partis des mots et de leur évocation, nous les avons écrits et dessinés en jouant les techniques, les outils et les matières. Nous nous sommes raconté une histoire où le trésor n’est pas enterré ni immergé mais flotte entre ciel et terre au gré des vents et se dépose au sol une fois l’an. De cette histoire, nous sommes partis vers de nouvelles techniques, comme le transfert de forme, pour traduire la légèreté et le mouvement des feuilles. La production des enfants est la juxtaposition des démarches de chacun marouflée sur une toile de 1m par 1m. Michel Clouin

23 Moyens-Grands Val d’Or

24 Michel Clouin

25 Crédits photographiques: Grégory Heyvaert pour Alsace Lorraine Maternelle, Alsace Lorraine, Maurice Berteaux 1, Le noyer de l’Image, Saint Exupéry, Le Val d’Or. François Clouard pour Les Champs Guillaume Mairie de Cormeilles en parisis Éducation Nationale Association La Source-Villarceaux


Télécharger ppt "Patronyme et patrimoine Un partenariat Ville de Cormeilles en Parisis Éducation Nationale La Source-Villarceaux."

Présentations similaires


Annonces Google