La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sport Books Publisher1 2.3 – Énergie et activité musculaire Chapitre 5 p. 95 - 107.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sport Books Publisher1 2.3 – Énergie et activité musculaire Chapitre 5 p. 95 - 107."— Transcription de la présentation:

1 Sport Books Publisher1 2.3 – Énergie et activité musculaire Chapitre 5 p

2 Sport Books Publisher2 Objectifs: Prendre conscience des processus chimiques de base utilisés par le corps humain pour produire lénergie dans les muscles. Comprendre les trois systèmes énergétiques du corps humain. Comprendre les effets de lentraînement et de lexercice sur les systèmes énergétiques.

3 Sport Books Publisher3 Production dénergie pour la contraction musculaire Lénergie utilisée par le corps humain provient de la dégradation de nutriments complexes tels que les glucides, les lipides et les protéines. Le résultat de la dégradation de ces nutriments est la production de molécules dadénosine-triphosphate (ATP). LATP procure lénergie indispensable aux fonctions corporelles. Glucides Lipides Protéines ATP Contraction musculaire Digestion Thermorégulation Dégradation deTransporteur dénergie Processus biochimique

4 Sport Books Publisher4 Cycle ATP (a) Dégradation de lATP (b) Phosphorylation (c) Resynthèse de lATP

5 Sport Books Publisher5 1. Hydrolyse des groupements phosphates instables de la molécule ATP par H 2 O. 3. De lénergie est libérée (38-42 kJ, or 9-10 kcal/mol ATP). ATP H2OH2O+énergie+PiPi+ 2. Une molécule de Phosphate (P i ) est libérée de lATP (ATP ADP). ADP (a) Dégradation de lATP

6 Sport Books Publisher6 1.Lénergie libérée grâce à la dégradation de lATP peut être utilisée par le corps quand un groupement P i est transféré à une autre molécule (phosphorylation). Énergie pour la contraction musculaire Molécule PiPi+ (b) Phosphorylation

7 Sport Books Publisher7 1.Les réserves musculaires dATP sépuisent très rapidement et lATP doit être régénérée. 2.LATP est fabriquée par recombination dADP et de P i. ATPADP Énergie+PiPi+ 3.La régénération de lATP nécessite une addition dénergie (obtenue par la dégradation des nutriments). (c) Resynthèse de lATP

8 Sport Books Publisher8 Les systèmes énergétiques (a) Le système du phosphate à haute énergie (b) Le système dacide lactique (c) Le système doxygène

9 Sport Books Publisher9 Le rôle des trois syst è mes é nerg é tiques dans les sports de comp é tition p. 98

10 Sport Books Publisher10

11 Sport Books Publisher11 Le système du phosphate à haute énergie Source énergétique : Durée de lactivité : Événement sportif : Avantages : Facteurs limitants : Réserves dATP, CP 7-12 s Haltérophilie, saut en hauteur, saut en longueur, 100 m sprint, 25 m de natation Production dune très grande quantité dénergie sur une courte durée Concentration initiale de créatine phosphates (ATP, CP)

12 Sport Books Publisher12 Le système du phosphate à haute énergie

13 Sport Books Publisher13 Lentraînement du système du phosphate à haute énergie (a) Entraînement par intervalles : - Augmentration de 20% des réserves de CP (créatine phosphate). - Pas de changement des réserves dATP. - Augmentation de la fonction ATPase (ATP ADP+P i ). - Augmentation de la fonction CPK (créatine phosphokinase) (la CPK casse la molécule de CP et permet la resynthèse dATP). (b) Entraînement au sprint : - Augmentation des réserves de CP pouvant atteindre 40%. - Augmentation de 100% des réserves dATP au repos.

14

15 Sport Books Publisher15 Le système dacide lactique Source énergétique : Durée de lactivité : Événement sportif : Avantages : Facteurs limitants : Réserves de glycogène, glucose sanguin 12 s – 3 min Fabrication dacide lactique, fabrication dH + ions (baisse du pH) 800 m piste, 200 m natation, courses de ski alpin, 1500 m patinage de vitesse Capacité à produire de lénergie malgré une insuffisance doxygène

16 Sport Books Publisher16 Le système dacide lactique

17 Sport Books Publisher17 Glycolyse Processus biochimique qui libère de lénergie sous forme dATP à partir de glycogène et de glucose Processus anaérobique (en absence doxygène) Les produits de la glycolyse (par molécule de glycogène) : - 2 molécules dATP - 2 molécules dacide pyruvique Résidus de la glycolyse (par molécule de glycogène) : - 2 molécules dacide lactique

18 Sport Books Publisher18 Les voies métaboliques complexes de la glycolyse p. 101

19 Sport Books Publisher19 Seuil anaérobie Durant lexercice, intensité qui déclenche laugmentation de la concentration sanguine en acide lactique. Moment durant lexercice à partir duquel une personne ressent un inconfort ou une sensation de brûlure dans le muscle. Lacide lactique est utilisé pour collecter le pyruvate et les ions hydrogènes jusquà ce quils puissent être transformés par le système aérobie.

20 Sport Books Publisher20 Le système dacide lactique (suite) Senclenche quand : –les réserves de composants de phosphate à haute énergie tombent à un niveau faible ; –le taux de glycolyse est élevé et quil y a une fabrication dacide pyruvique.

21 Sport Books Publisher21 Les substrats du système dacide lactique La première source de substrats sont les glucides. Glucides : –Sources alimentaires principales du glucose –Principaux carburants énergétiques du cerveau, des muscles, du cœur et du foie

22 Sport Books Publisher22 Glucose stocké dans le sang Glycogène stocké dans muscles ou foie Glucides complexes Système digestif Glycogène Glycogénèse Circulation du glucose dans le corps Glucose Voies circulatoires sanguines Dégradation et stockage des glucides

23 Sport Books Publisher23 Les effets de lentra î nement sur le syst è me d acide lactique Le taux daccumulation de lacide lactique diminue chez le sujet entraîné. Ce taux peut être diminué en : (a) réduisant le taux de production de lactate - augmentation de lefficacité du système aérobie oxydatif (b) augmentant le taux délimination de lactate - augmentation du taux de diffusion dacide lactique de la part des muscles actifs - augmentation de la circulation sanguine musculaire - augmentation de la capacité à métaboliser le lactate dans le cœur, le foie et les fibres musculaires au repos

24

25 Sport Books Publisher25 Source énergétique : Durée de lactivité : Pratique sportive : Avantages : Facteurs limitants : Glycogène, glucose, lipides, protéines > 3 min Fonction pulmonaire, flux sanguin max., disponibilité en oxygène, demande excessive dénergie Marcher, faire un footing, nager, monter les escaliers Apport important dénergie pendant une longue durée, élimination de lacide lactique Le système doxygène

26 Sport Books Publisher26 Le système doxygène p. 105

27 Sport Books Publisher27 Le système doxygène Le plus important système dénergie du corps humain. Le niveau de lactate sanguin demeure relativement faible (3-6 mmol/L bl). Source principale dénergie (70-95%) pour un exercice dune durée supérieure à 10 minutes, à condition que : a) le muscle actif possède suffisamment de mitochondries pour répondre aux exigences énergétiques ; b) un apport suffisant doxygène soit acheminé vers la mitochondrie ; c) les enzymes ou les produits intermédiaires ne limitent pas le taux de production dénergie du cycle de Krebs. Source principale dénergie pour un exercice éxécuté à une intensité inférieure à celle du système doxygène.

28 Sport Books Publisher28 Le système doxygène Deux voies : cycle de Krebs et chaîne de transport des électrons Processus biochimique utilisé pour resynthétiser lATP en combinant ADP et P i en présence doxygène A lieu dans les mitochondries (contenant enzymes et co-enzymes) Lénergie libérée par 1 molécule de glucose est de près de 36 molécules dATP Lénergie libérée par 1 molécule de lipide est de près de 169 molécules dATP Résidus de cette réaction : dioxyde de carbone, eau

29 Sport Books Publisher29 Le cycle de Cori Lacide lactique est acheminé vers le foie pour être métabolisé en acide pyruvique et ensuite en glucose. p. 105

30 Sport Books Publisher30 La puissance du système doxygène Évaluée en mesurant le volume maximal doxygène pouvant être consommé pendant une certaine période de temps Cette mesure est appelée puissance aérobie maximale ou V O 2 max (ml/min/kg) Facteurs contribuant à laugmentation de la puissance aérobie : a) volume doxygène artériel (CaO 2 ) - dépend dune ventilation adéquate et de la capacité de transport dO 2 du sang b) rendement cardiaque (Q = HR x volume systolique) - accru par laugmentation du travail du cœur et un flux sanguin périphérique accru c)extraction doxygène (a-v O 2 diff) - dépend du taux de diffusion dO 2 depuis les capillaires et du taux dutilisation dO 2

31 Sport Books Publisher31 Les substrats du système doxygène Glucides ( glycogène et glucose) et lipides (triglycérides et acides gras) Lipides : –Se trouvent dans les produits dalimentation quotidienne : produits laitiers, viandes, matières grasses, noisettes et certains légumes –Plus grande réserve dénergie corporelle, protègent les organes vitaux, protègent le corps du froid et servent au transport des vitamines –Chaque gramme de lipides contient 9 calories dénergie

32 Sport Books Publisher32 Les effets de lentra î nement sur le système doxygène Lentraînement en endurance est la méthode dentraînement la plus efficace (répétition defforts de longue durée plusieurs fois par semaine) : - Augmente la vascularisation à lintérieur du muscle - Augmente le nombre et le volume des mitochondries dans les fibres musculaires - Augmente lactivité des enzymes (cycle de Krebs) - Utilisation préférentielle des lipides plutôt que du glycogène durant lexercice Lentraînement en endurance augmente la puissance aérobie maximale dune personne sédentaire de 15 à 25% peu importe son âge. Une personne âgée sadaptera plus lentement.

33 Sport Books Publisher33 Le rôle des trois systèmes énergétiques lors dexercices de différentes durées p. 104

34 Sport Books Publisher34 Questions à débattre: 1. Quelles sont les différences entre les trois systèmes énergétiques ? 2. Nommez un avantage et un inconvénient pour chacun des trois systèmes énergétiques. 3. Donnez un exemple dactivité ou de sport utilisant (a) le système du phosphate à haute énergie, (b) le système de la glycolyse anaérobie et (c) le système de la glycolyse aérobie, comme source principale dénergie (un sport pour chaque système dénergie). 4. Quelle est la plus importante source de carburant de lorganisme pour tous les types de production dénergie, une substance aussi connue comme la « devise énergétique » de lorganisme ? 5. Distinguez les notions suivantes : la dégradation de lATP et la resynthèse de lATP. 6. Décrivez les méthodes dentraînement les plus efficaces pour chacun des trois systèmes énergétiques.


Télécharger ppt "Sport Books Publisher1 2.3 – Énergie et activité musculaire Chapitre 5 p. 95 - 107."

Présentations similaires


Annonces Google