La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dès quun spermatozoïde est arrivé au contact de la membrane de lovocyte, les grains du cortex de lovocyte libèrent des enzymes lysosomiales qui modifient.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dès quun spermatozoïde est arrivé au contact de la membrane de lovocyte, les grains du cortex de lovocyte libèrent des enzymes lysosomiales qui modifient."— Transcription de la présentation:

1

2

3 Dès quun spermatozoïde est arrivé au contact de la membrane de lovocyte, les grains du cortex de lovocyte libèrent des enzymes lysosomiales qui modifient la ZP et la rendent imperméable à dautres spermatozoïdes, ce qui assure que la fécondation est réalisée par un seul dentre eux.

4 Le noyau du spermatozoïde migre à proximité du pronucléus féminin, et gonfle pour former le pronucléus mâle. Les deux pronuclei répliquent leur ADN, puis perdent leur membrane pendant que les chromosomes se condensent,pour réaliser la première mitose de lœuf fécondé, avec production des deux premiers blastomères.

5 La segmentation Le zygote, issu de lamphimixie, se segmente le long de loviducte tout en se dirigeant vers la cavité utérine.

6 Formation de la morula Cest une masse cellulaire compacte, qui apparaît à la suite de quatre ou cinq divisions successives ; on parle, en effet, de morula dès quil y a seize blastomères.Le temps zéro étant la pénétration du spermatozoïde dans lovocyte II, on a les stades suivants : stade à 2 blastomères : entre la 24 ème et la 30 ème heure.

7 stade à 3 blastomères : entre la 30ème et la 36ème heure ; stade à 4 b blastomères : entre la 36èmeet la 40ème heure ; stade à 8 blastomères : entre la 40ème et la 50ème heure ; et stade morula : (de 16 à 30 blastomères) : entre la 50ème et la 80 ème heure cest à dire les 3 ème et 4ème jours du développement embryonnaire.

8 La taille des blastomères est plus ou moins égale, mais au stade morula, les blastomères périphériques sont légèrement plus petits (micromères) que les blastomères centraux (macromères).

9 Caractéristiques de la segmentation elle est totale : cest la totalité du zygote qui se divise ; elle est inégale : la première division du zygote donne deux blastomères de taille inégale; elle est asynchrone : la segmentation passe par un stade intermédiaire de 3 blastomères, et ce, par division en premier lieu du plus grand des deux blastomères.

10 Formation du blastocyste Dans la cavité utérine, vers le 5ème jour du développement embryonnaire, à lintérieur de la morula apparaissent des lacunes intercellulaires, qui fusionnent ensuite en une cavité unique, remplie dun liquide provenant du milieu utérin. La forme de cette cavité est telle quelle permet de distinguer deux groupes de cellules :

11 une couche périphérique de cellules aplaties : le trophoblaste à lorigine du placenta(Le placenta est le lieu des échanges physiologiques entre la mère et le foetus, c'est une annexe mixte). un groupe de cellules polyédriques ou sphériques, accolé au trophoblaste : le bouton embryonnaire ou embryoblaste qui donnera lembryon. Les blastomères sont totipotents (très large pouvoir de différenciation). Cela signifie que chacune dentre elles prise isolément peut reprendre sa division et fournir un embryon complet.

12 Trophoblaste Placenta Embryoblaste Embryon

13

14 Deuxième semaine du développement embryonnaire

15 La nidation ou implantation Au 6ieme jour les cellules trophoblastiques commencent à pénétrer dans la muqueuse utérine. Cette pénétration se fait grâce à laction denzymes protéolytiques du trophoblaste, dont lactivité est stimulée par la muqueuse utérine elle-même: Lœuf ne peut simplanter dans lendomètre que si celui-ci est réceptif ; sous linfluence des sécrétions ovariennes, la muqueuse utérine est épaisse et richement vascularisée. La sécrétion de progestérone par le corps jaune aide cette implantation à se maintenir. Zone dimplantation: face postérieur haute de la cavité utérine

16

17 Les anomalies de l'implantation sont essentiellement représentées par les implantations ectopiques, le plus souvent dans la trompe utérine (grossesse tubaire).

18 0

19

20 0

21 9 ème jour Apparition de lacunes syncytiales dans le syncytiotrophoblaste 10 ème jour Nidation totale du blastocyste, Sa taille = 0.4 mm

22

23

24 Aux jours 11 et 12, le syncytiotrophoblaste pénètre dans le stroma utérin et érode lendothélium des capillaires maternels appelés sinusoïdes. Les lacunes trophoblastiques se remplissent alors de sang maternel et la circulation utéroplacentaire commence à se mettre en place Au jour 13, la croissance du trophoblaste se traduit par la formation des premières villosités.

25 Dans la région de la masse cellulaire interne se différentient deux populations cellulaires: une couche de cellules hautes, d'aspect epithelial, forme l'épiblaste, alors qu'une couche de cellules cuboïdales adjacente au blastocoele est appelée hypoblaste disque embryonnaire bilaminaire ou diermique l'entoblaste constitue à ce stade le plafond de la cavité du blastocyste (c'est-à-dire la blastocèle)

26 3. Ébauchage des différentes annexes Σaires Ébauchage de lamnios Amnioblastes + Cavité amniotique = Amnios

27 Vers le 8e jour de gestation : entre l'ectoblaste et les cellules trophoblastiques avoisinant, on voit apparaître des petits espaces intercellulaires qui fusionnent pour former une cavité sous forme de fente, c'est la cavité amniotique son plafond est tapissé par un toi épithélial mince, c'est l'amnios, il est composé à ce stade d'une couche de cellules aplaties (les amnioblastes) d'origine trophoblastique ;son plancher est formé de l'ectoblaste primaire qui se trouve en continuité avec l'amnios à la périphérie.

28 8 ème jour, cyto. se décolle de léctophylle A m n i o s Se cie

29 3.2. Formation de la vésicule vitelline et de la cavité choriale Les cellules de l'hypoblaste migrent le long du blastocèle qu'elles tapissent et forment la membrane de Heuser. Le blastocèle prend alors le nom de vésicule vitelline primaire ou lécithocèle primaire. Au J12 une seconde vague de prolifération de l'hypoblaste produit une nouvelle membrane qui refoule la vésicule vitelline primitive, la nouvelle cavité formée est la vésicule vitelline définitive ou secondaire. Au J13, le développement de la vésicule vitelline secondaire s'accompagne de la disparition de la vésicule vitelline primitive. A la fin de la seconde semaine, la vésicule vitelline secondaire perd tout contact avec la vésicule vitelline primitive.

30

31

32 Au milieu de la seconde semaine, la face interne du cytotrophoblaste et la face externe de la vésicule vitelline et de l'amnios sont recouvertes par un nouveau tissu, le mesoblaste extraembryonnaire qui est d'origine discutée. Dans ce mésenchyme extraembryonnaire, apparaissent des cavités qui confluent et donnent une nouvelle cavité, la cavité choriale ou le coelome extraembryonnaire

33 une des hypothéses du mode de formation du mésenchyme(mésoderme extaembryonnaire),

34 C. de la membrane de Heuser Se ÷ Mésenchyme 10 ème j. 13 ème j. Mésenchyme occupe lespace entre amnioblastes et cytotrophoblaste

35

36 Cette cavité entoure le sac vitellin et la paroi de la cavité amniotique, qui est appelée l'amnion, sauf en un endroit où le bourgeon embryonnaire est connecté au trophoblaste, au niveau de la tige de connexion (futur cordon). La couche de mésoderme au contact de lamnion et du cytotrophoblaste est la somatopleure extra-embyonnaire, alors que le mésoderme qui recouvre le sac vitellin est la splanchnopleure extra-embryonnaire. A ces stades, la taille du disque embryonnaire reste réduite (0.1 – 0.2 mm). Formation de lallantoïde : Le lécithocèle secondaire émet vers le 16 iéme jour une évagination de nature endoblastique qui senfonce dans le pédicule embryonnaire: le diverticule allantoidien

37

38 Le disque embryonnaire didermique avec son amnios dorsal et sa vésicule vitelline ventrale est suspendu dans la cavité choriale par un épais pédicule embryonnaire

39 TROISIEME SEMAINE DU DEVELOPPEMENT

40 La gastrulation est l'étape au cours de laquelle le disque embryonnaire didermique devient un embryon tridermique ou gastrula. C'est la période des 3 : 3 ème semaine, 3 couches cellulaires, 3 structures importantes : la ligne primitive, la chorde et le tube neural.

41 *augmentation de la taille du germe (2 mm de longueur, environ); *le germe devient ovalaire : la région large = future région céphalique, la région effilée = future région caudale);

42 La ligne primitive: Au 15 ème jour, une fine structure linéaire ectoblastique se dessine à la partie caudale et médiane du disque embryonnaire cest la ligne primitive. Son extrémité craniale présente une petite dépression appelée noeud de Hensen. Des cellules ectoblastiques se multiplient sur les bords de cette ligne primitive, puis s'invaginent, perdent leurs connexions et se dirigent latéralement et en avant, entre ectoblaste et entoblaste pour former le mésoblaste intra-embryonnaire. Sur les bords du disque embryonnaire, ce mésoblaste intra-embryonnaire entre en contact avec le mésoblaste extra- embryonnaire. La ligne primitive régresse ensuite.

43 Somatopleure E.E. Amnioblaste Nœud de Hensen Ligne primitive Entophylle Éctophylle Aspect tridimensionnel dun embryon humain de 16 jours après excision du toit de la cavité amniotique et le plancher du L IIaire Paroi du L IIaire

44

45 Structuration du disque embryonnaire: L'apparition de la ligne primitive définit non seulement la symétrie bilatérale du disque, mais également l'orientation caudo-crâniale de son axe. Le « nœud de Hensen », une dépression située vers le milieu de l'axe, termine la ligne primitive.

46 Structuration du disque embryonnaire: L'apparition de la ligne primitive définit non seulement la symétrie bilatérale du disque, mais également l'orientation caudo-crâniale de son axe. Le « nœud de Hensen », une dépression située vers le milieu de l'axe, termine la ligne primitive.

47 Mécanisme de la mise en place du canal chordal : Entre les 17ème et 18ème jours, toutes les cellules de lépiblaste à potentialité chordale pénètrent, à travers le nœud de Hensen, obliquement et axialement tout en se dirigeant vers la membrane pharyngienne pour constituer le canal chordal. Dans un premier temps, le tube notochordal fusionne avec l'endoderme formant ainsi la plaque chordale. Plus tard, il se sépare de l'endoderme et devient ainsi un rouleau plein : la chorde proprement dite

48

49

50

51

52

53 À l'extrémité caudale du disque embryonnaire, une zone de l'ectoderme est restée collée à l'endoderme: c'est la membrane cloacale, l'homologue du blastopore des gastrulas invaginées. De la même façon, une membrane appelée pharyngienne (ou bucco-pharyngienne) se forme vers l'extrémité crâniale.


Télécharger ppt "Dès quun spermatozoïde est arrivé au contact de la membrane de lovocyte, les grains du cortex de lovocyte libèrent des enzymes lysosomiales qui modifient."

Présentations similaires


Annonces Google