La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Stage de fin détude, INH - 5ème année « Analyse qualitative des règlements durbanisme » 3ème réunion collective Synthèse des observations terrain et des.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Stage de fin détude, INH - 5ème année « Analyse qualitative des règlements durbanisme » 3ème réunion collective Synthèse des observations terrain et des."— Transcription de la présentation:

1 Stage de fin détude, INH - 5ème année « Analyse qualitative des règlements durbanisme » 3ème réunion collective Synthèse des observations terrain et des études dapprofondissement (fin de la phase 2) – 13 juillet 2007 Mélanie Huguet Suivi : Maxime Lemaire

2 Mélanie Huguet2/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison Rappel Objectifs généraux : Meilleure prise en compte du paysage dans les règlements urbanisme durable 1ère phase : étude des règlements des 10 communes Conclusions de la 1ère phase Règlements stéréotypés et lourds Faible prise en compte des spécificités territoriales Faible prise en compte de la topographie Introduction

3 Mélanie Huguet3/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison Communes étudiées Introduction

4 Mélanie Huguet4/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison Sommaire Introduction I. Étude comparative : du POS au PLU de Bouquehault II. Synthèse des entretiens III. Synthèse des observations terrain et liens aux règles IV. Thèmes pour les propositions (3ème phase) Conclusions Introduction

5 Mélanie Huguet5/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison Objectifs de la 2ème phase Objectifs de la comparaison Étudier et évaluer une évolution du POS au PLU au regard de la loi SRU Évaluer les impacts de cette évolution pour le paysage Objectifs des entretiens Comprendre le jeu dacteurs et le rôle de chacun Relever les difficultés liées aux règlements durbanisme Analyser la sensibilité des acteurs au paysage et les conséquences pour le paysage Objectifs des observations terrain : étudier les hypothèses suivantes Les règlements ont un impact sur le paysage Balayer un maximum de cas Il y a corrélation entre qualité du règlement et qualité du paysage Introduction

6 Mélanie Huguet6/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison I. Évaluation de lévolution du POS au PLU de la commune de Bouquehault au regard de la loi SRU I. Comparaison Méthode Résultats Conclusion

7 Mélanie Huguet7/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison Méthode Choix : PLU le + ancien des 10 documents sélectionnés NON Comparaison de lévolution article par article Traduction de lévolution pour le paysage Changements Absences de changements Évaluation au regard des objectifs de la loi SRU I. Comparaison Méthode

8 Mélanie Huguet8/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison Résultats : Bilan des articles modifiés et de limpact sur le paysage Résultats I. Comparaison Des modifications mineures qui ne modifient pas lesprit des articles Article 8 séparation de 2, 2,5, 4 ou 5m. séparation de 4m Hauteur clôture 1,5m hauteur clôture 2m Quelques modifications modifient limpact du règlement sur le paysage Autorisation déoliennes sur une zone spécifique Pas de précisions sur la hauteur, limplantation, le nombre Autorisation dinfiltration à la parcelle Pas daccompagnement végétal pas de règles pour une intégration paysagère Interdiction danticipation de constructions

9 Mélanie Huguet9/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison Résultats : Bilan des articles modifiés et de limpact sur le paysage Résultats I. Comparaison Des modifications liées aux modifications de lois Article 5 : disparition des surfaces minimales Article 3 : enterrement des réseaux Apparition du PADD en application de la loi SRU Une incohérence entre certaines règles ou entre la règle et lobjectif du PADD Règle concernant la hauteur des clôtures dune part et les conditions sur la perméabilité visuelle dautre part Absences de règles sur les surfaces, limplantation… pour une économie despace

10 Mélanie Huguet10/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison Quelques règles spécifiques vers une prise en compte des nouvelles techniques Autorisations de constructions déoliennes Autorisations dinfiltrations à la parcelle Mais absence de réflexion globale Mobilité ? Économie despace ? Protection de la biodiversité ? Résultats : Prise en compte du développement durable Résultats I. Comparaison

11 Mélanie Huguet11/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison Conclusion Objectifs du PADD peu intégrés au niveau réglementaire Impact sur le paysage identique donc négatif Quelques nouvelles autorisations mais sans réflexion sur lintégration paysagère Les règles restent trop floues Absence de réflexion globale sur le lien entre les articles Le passage au projet nabouti pas au niveau réglementaire, les objectifs ne sont pas respectés dans les règles, ils ne peuvent être respectés dans lapplication du règlement Résultats I. Comparaison

12 Mélanie Huguet12/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison III. Synthèse des entretiens II. Entretiens 4 personnes rencontrées (2 maires, 2 responsable de lADS) Résultats Une sensibilité réelle au paysage de la part des acteurs rencontrés Ce qui se voit le plus. Actions du PNR. Non représentatif des maires du PNR Des avis partagés sur les documents durbanisme Difficulté à concrétiser la démarche du PLU Léchelle communale plutôt quintercommunal Des difficultés à sapproprier le niveau réglementaire Pour le conseil municipal comme pour les habitants Conclusion : importance de la phase amont pour pallier… Une perception incomplète du paysage et de limpact du règlement Une difficulté à passer du projet à laction

13 Mélanie Huguet13/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison II. Observations terrains III. Observations terrains Méthode Résultats Paysage urbain Eau Paysage agricole et naturel Conclusion

14 Mélanie Huguet14/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison Méthode Sorties terrain Recherche de points de vue pour localiser et observer les constructions post-réglementaires Observation systématique des zones à urbaniser Observation éventuelle des zones urbaines, naturelles ou agricoles Observations à échelle fine et large NB. Avertissements : Observations subjectives Sélections des observations sans objectif dexhaustivité Objectif de représentativité des 14 articles Illustrations subjectives Classement Méthode III. Observations terrain R P

15 Mélanie Huguet15/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison Lurbanisation altère parfois la forme générale du village Répétition des éléments du paysage : Samer Illustration 1 : lotissement en zone UD, Samer Paysage urbain III. Observations terrain Implantation sur limite séparative possible mais non obligatoire Illustration 2 : surface enveloppe qui découle des règles et du découpage parcellaire H < 8m Recul de 10 m min par rapport au domaine ferroviaire Recul de 5 m min par rapport à lalignement Implantation avec marge de recul L > H/2 (4m pour H max.) L> 4m avec baie, L> 3m sans baie Bande de 40 m à partir de lalignement Articles : 6, 7, 8, 10 R P

16 Mélanie Huguet16/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison Excroissances III. Observations terrain Lurbanisation altère parfois la forme générale du village Paysage urbain Articles : 10, 11 Haie : H max. de 2m mais pas de H min Forme allongée, basse, rectangulaire Toitures de 35 à 50° Cap Blanc-Nez R P H < 7,5m faîtage Illustration 3 : Tardinghen, constructions en zone UD

17 Mélanie Huguet17/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison Illustration 4 : effet des pentes de toiture sur le volume enveloppe III. Observations terrain Lurbanisation altère parfois la forme générale du village Paysage urbain Articles : 10, 11 Excroissances Forme allongée, basse, rectangulaire???

18 Mélanie Huguet18/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison Illustration 5 : Elnes, constructions en zone U III. Observations terrain Lurbanisation altère parfois la forme générale du village Paysage urbain Pente des toitures supérieure à 30°, tuiles vernissées sombres autorisées H< 7,5 m, R+1+combles règles trop souples, non adaptées aux cas particuliers voire non respectées… Articles : 10, 11 Excroissances R P

19 Mélanie Huguet19/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison III. Observations terrain Lurbanisation altère parfois la forme générale du village Paysage urbain Pour 8 communes sur 10, le développement post-réglementaire est linéaire… Illustration 6 : Echinghen Articles : 10, 11 R P Étude paysagère non reprise

20 Mélanie Huguet20/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison Illustration 7 : Zudausques Pour 8 communes sur 10, le développement post-réglementaire est linéaire… III. Observations terrain Lurbanisation altère parfois la forme générale du village Paysage urbain Articles : 6, 7, 8, 9, 10, 11 Problème de zonage mais aussi de règles dimplantations souples … R P

21 Mélanie Huguet21/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison Des profils mieux respectés Illustration 8 : Bazinghen, zone 30 NAb H < 7,5m au faîtage Les surfaces libres de toute construction ou en non aedificandi doivent être obligatoirement plantées ou traitées en espaces verts aménagés Bande disolement de 10m de large entre le terrain de lopération et les terrains des propriétaires riverains Façade : peinture de ton clair, pierres apparentes ou briques Toitures de 40 à 50°, tuiles de ton rouge Effets du zonage : développement en hameaux plantations à créer en limite dopération III. Observations terrain Lurbanisation altère parfois la forme générale du village Paysage urbain Articles : 6, 10, 11, 13 R P

22 Mélanie Huguet22/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison Des profils mieux respectés Illustration 9 : Condette III. Observations terrain Lurbanisation altère parfois la forme générale du village Paysage urbain Articles : 7, 10 R P Source : POS et paysage Marge disolement de 4m min en fond de parcelle bâtiment le plus encastré possible dans le terrain en pente

23 Mélanie Huguet23/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison Points de vue Bouquehault. Illustration 10 : Bouquehault, construction en zone UD du POS III. Observations terrain Absence de prise en compte de la topographie Paysage urbain Articles : 6, 10, 11 Recul min de 10 m par rapport à laxe de la voie (axe de faîtage parallèle à la route) H < 3,5m à légout Pentes de 35à 50°, façades blanches R P

24 Mélanie Huguet24/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison III. Observations terrain Paysage urbain Absence de prise en compte de la topographie Remblais Guînes, Condette (dune) Illustration 11 : Guînes, constructions en zone UBb Autorisation des exhaussements et affouillements sous réserve quils soient indispensable à loccupation des sols autorisés Le rez-de-chaussée sera compris entre 0 et 30 cm de la côte moyenne du terrain naturel au droit de la construction??? Dans le cas dun terrain en pente, le bâtiment devra être le plus encastré possible dans le terrain existant??? Articles : 2, 10, 11 Mur de pierreTerre à nubâchesMur enduit R P 8m! 3m!

25 Mélanie Huguet25/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison III. Observations terrain Paysage urbain Prise en compte de la topographie Illustration 12 : Condette, zone UB, secteur dunaire des « Garennes » Le traitement végétal en façade sera sous forme de filtre végétal associant des essences en plantations discontinues sur une profondeur de 10 mètres. Articles : 11, 13 Les plantations existantes doivent être maintenues Labattage darbres de haut jet est interdit sauf autorisation de la commune. La densité des arbres de haute tige sera au minimum de 1 sujet pour 100m² Remblais Guînes, Condette (dune) R P

26 Mélanie Huguet26/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison III. Observations terrain Consommation despace Paysage urbain Une ambiance champêtre… à quel prix? Illustration 13 : Bazinghen, consommation despace. Lotissement en zone 30Nab surfaces minimales de 1200m² emprise maximale de 30% COS de 0,40 Articles : 5, 9, 14 R P

27 Mélanie Huguet27/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison III. Observations terrain Consommation despace Paysage urbain Une ambiance champêtre… à quel prix? Illustration 14 : COS et emprise Pour un même COS, plusieurs emprises possibles Source :

28 Mélanie Huguet28/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison III. Observations terrain Implantation et volume Paysage urbain Perte du savoir-faire architectural traditionnel Illustration 15 : Bouquehault (ancien) Articles : 6, 7, 8, 10, 11 Illustration 16 : Bouquehault (nouveau) Continuité assurée par les pignons et mur pas despace délaissé maisons basses orientation sud-est privilégiée implantation en milieu de parcelle et nécessité de clôtures espaces délaissés maisons hautes orientation non réfléchie R P

29 Mélanie Huguet29/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison III. Observations terrain Implantation et volume Paysage urbain Un volume hors norme… Illustration 17 : Echinghen, château en parpaings R P

30 Mélanie Huguet30/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison III. Observations terrain Implantation et volume Paysage urbain La précision réglementaire nest pas gage de qualité Illustration 18 : Condette Articles : 11 inscription dans un volume enveloppe ?? R P

31 Mélanie Huguet31/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison Implantations alternatives : Illustration 19 : Guînes, constructions accolées en zone UBa Constructions à lalignement ou en retrait de 4 m par rapport à lalignement Constructions sur limite séparative dans une bande de 24m ou en retrait dau moins 3m Hauteur < 12 m jusquau sommet superstructure exclue Implantation et volume III. Observations terrain Paysage urbain Articles : 6, 7, 10 R P

32 Mélanie Huguet32/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison Illustration 20 : Bazinghen (anciennes constructions) Implantation et volume III. Observations terrain Paysage urbain Implantations alternatives :

33 Mélanie Huguet33/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison Illustration 21 : Condette, logements sociaux en zone UAb Implantation et volume III. Observations terrain Paysage urbain Articles : 7, 10 H < 3m à légout principale et 8m au faîtage Les constructions peuvent simplanter en limite pour sapignonner sur une construction réalisée simultanément lorsque les bâtiments sont de hauteur sensiblement équivalente Le rez-de-chaussée sera compris entre 0 et 30 cm de la côte moyenne du terrain naturel au droit de la construction Dans le cas dun terrain en pente, le bâtiment devra être le plus encastré possible dans le terrain existant Implantations alternatives : R P

34 Mélanie Huguet34/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison Séparation espace public /espace privé Un traitement intéressant de lespace public III. Observations terrain Paysage urbain Article : 13 Les plantations doivent être réalisées en même temps que la construction Pas de règles sous-jacentes ! cheminement piéton sécurisé mobilier et haies alignées pour libérer de lespace Impact environnemental et paysager réduit du mobilier NB : enterrement des réseaux Illustration 22 : Condette, lotissement R P

35 Mélanie Huguet35/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison Un traitement intéressant de lespace public III. Observations terrain Paysage urbain Séparation espace public /espace privé Articles : 11, 13 dissymétrie des trottoirs pertinente Clôtures édifiées en cohérence avec lenvironnement adjacent Clôtures de H < 1,30m Essences locales recommandées trottoir large + arbres en alignement fossé conservé NB : enterrement des réseaux Illustration 23 : Guînes R P

36 Mélanie Huguet36/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison Recul de la clôture et accompagnement végétal III. Observations terrain Paysage urbain Séparation espace public /espace privé Article : 13 Les surfaces libres doivent être plantées Pas de règles sous-jacentes ! arbre massif clôture NB : enterrement des réseaux Illustration 24 : Bouquehault R P

37 Mélanie Huguet37/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison Une clôture discrète mais présente III. Observations terrain Paysage urbain Séparation espace public /espace privé Article : 13 haies végétales dessences locales, grilles ou grillages doublés de haies vives ou de dispositifs à claire-voie en bois comportant ou non un mur bahut Hauteur de clôture < 0,80 m NB : pas denterrement des réseaux Illustration 25 : Serques, zone UD R P

38 Mélanie Huguet38/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison Diversité des clôtures sur une même commune III. Observations terrain Paysage urbain Séparation espace public /espace privé Les espaces libres de toute construction autres que pelouses et jardins doivent être obligatoirement traités en espaces verts à raison dun arbre de haute tige min pour 50m² Les opérations daménagement portant sur plus dun ha doivent comporter au moins 10% despaces plantés communs hors parcelles privatives Articles : 5, 13 Illustration 26 : Bazinghen R P

39 Mélanie Huguet39/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison III. Observations terrain Paysage urbain Article : 11 Couleurs observées Couleurs sintégrant dans le paysage façade en teinte claire, blanche de préférence soubassements de 40 à 60cm en couleur foncée menuiseries et volets de couleurs vives tuile mécanique terre cuite ton rouge orangé (tuiles vieillies, vernies ou flammées interdites), petit moule (22 au m²) avec cornet rond type « panne flamande » (monopole ou similaire) Illustration 27 : Condette, zone UAb R P

40 Mélanie Huguet40/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison III. Observations terrain Paysage urbain Articles : 11 Couleurs observées Illustration 28 : Echinghen Couleurs blanc éclatant sans distinction de la façade et des boiseries Aucune précision concernant les couleurs des façades ou des menuiseries. Façade Soubassements Menuiseries et volets Tuile R P

41 Mélanie Huguet41/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison III. Observations terrain Paysage urbain Articles : 11 Couleurs observées Le noir vernissé des tuiles éblouit et dénote Illustration 29 : Guînes Tuile ou matériaux similaires Façade Soubassements Menuiseries et volets Tuile R P

42 Mélanie Huguet42/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison III. Observations terrain Paysage urbain Intégration dune zone dactivité à Guînes en zone 1AUe Articles : 12, 13 Arbres sur les stationnements Illustration 30 : un bâtiment commercial avec arbres de hautes tiges sur les stationnements, lautre sans « 25% de la surface totale des parcelles doit être consacrée à laménagement paysager ( et en conséquence traitée en surfaces perméabilisées) » « Les surfaces de stationnement doivent faire lobjet dun paysagement qui pourra être obtenu avec laménagement des places de stationnement sur surface perméabilisée » « Les délaissés de stationnement seront impérativement plantés » R P

43 Mélanie Huguet43/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison III. Observations terrain Paysage urbain Intégration dune zone dactivité à Guînes en zone 1AUe Toitures « les toitures terrasses de plus de 20 m² seront végétalisées » Couleurs et aspect extérieur Illustration 31 : couleurs des bâtiments « En correspondance avec le milieu environnant et les matériaux traditionnellement utilisés, les teintes pastel et non brillantes dans les tons suivants pourront être déclinées : vert, jaune, ocre, terre de sienne, gris. Le blanc est proscrit » Articles : 11, 13 R P

44 Mélanie Huguet44/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison III. Observations terrain Paysage urbain Déplacements impasses et liaisons douces, venelles Illustration 32 : Condette venelles inscrites au zonage Articles : 3, 13 R P Laccès piétons devra avoir une largeur minimale de 3,5m incluant une bande végétalisée arbustive de chaque côté. Illustration 33 : Bazinghen

45 Mélanie Huguet45/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison III. Observations terrain Paysage urbain Déplacements Personnes à mobilité réduite (PMR) Illustration 34 : Echinghen 355 hab. et centre handicapé avec une hypothèse vraisemblable de 35 handicapés soit 10 % de la population. 1 seule place réservée en centre bourg trottoir trop étroit aucune règle ! Articles : 3, 12 R P

46 Mélanie Huguet46/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison III. Observations terrain Eau imperméabilisation des sols Accès imperméable / perméable Illustration 35 : Bouquehault Rappel : la taille des parcelles augmente la longueur des rues et accentue limperméabilisation > 8m! Illustration 36 : Serques Articles : 3, 12 R P caractéristiques permettant de satisfaire aux exigences de la sécurité, de la défense contre lincendie et de la protection civile. 4 mètre de large min

47 Mélanie Huguet47/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison Parking : la plantation darbres compenserait en partie limperméabilisation… III. Observations terrain Eau imperméabilisation des sols Illustration 37 : Guînes Les aires de stationnement découvertes des lotissements ou opérations groupées doivent être plantées à raison dun arbre de haute tige pour quatre places de parking Articles : 12, 13 R P

48 Mélanie Huguet48/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison trottoirs perméables III. Observations terrain Eau imperméabilisation des sols Illustration 38 : Condette Illustration 39 : Bazinghen Articles : 3, 12, 13 pas de règles sous-jacente R P

49 Mélanie Huguet49/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison Noue III. Observations terrain Eau La gestion des eaux pluviales Illustration 40 : Bazinghen Les aménagements réalisés devront être tels quils garantissent lécoulement des eaux pluviales dans le réseau collecteur. En labsence de réseau, les aménagements nécessaires au libre écoulement des eaux pluviales sont à la charge exclusive du constructeur qui doit les réaliser conformément aux avis des services techniques intéressés et selon des dispositifs appropriés. Lévacuation des eaux pluviales par infiltration dans le sol est possible à condition que la surface restante, la nature du sous-sol et les exigences de la protection du milieu récepteur le permettent. Articles : 4 R P

50 Mélanie Huguet50/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison III. Observations terrain Eau La gestion des eaux pluviales Bassin de rétention Illustration 41 : Samer Assurer une évacuation directe et sans stagnation. Quand la nature du sol le permet, la gestion des eaux par infiltration à la parcelle est obligatoire. Articles : 4 R P

51 Mélanie Huguet51/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison III. Observations terrain Paysage agricole et naturel Bâtiments agricoles Harmonie, simplicité de volume, unité daspect et de matériaux Retrait minimum de 15 m par rapport à laxe des voies H < 7m égout Illustration 42 : Bouquehault Articles : 6, 11, 13 Illustration 43 : Echinghen, ancien bâtiment Intégration paysagère R P

52 Mélanie Huguet52/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison III. Observations terrain Camping - caravanage Camping et Parc résidentiel de loisir (PRL) Paysage agricole et naturel Illustration 44 : Bouquehault, parc de caravanage, 10 NC Articles : 1, 2, 12, 13 Illustration 45 : Bouquehault, PRL, 40 NA Les constructions et installations nouvelles doivent être accompagnées de plantations visant à leur meilleure intégration visuelle. Les parcelles recevant les résidences de loisirs doivent être plantées darbres de haute tige avec un minimum dun arbre pour 80 m² Haies vives darbustes dont la hauteur et lépaisseur dissimuleront les RLL R P

53 Mélanie Huguet53/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison III. Observations terrain Berges Techniques douces dans la règle… Illustration 46 : Serques Paysage agricole et naturel Obligation de maintenir les berges avec des techniques douces type tressage de saule R P

54 Mélanie Huguet54/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison III. Observations terrain Conclusion Hypothèse : les règlements ont un impact sur le paysage Hypothèse confirmée! Impact à toutes les échelles (grand paysage échelle fine) Synergie des règles : cest la somme des règles qui crée un paysage Importance des articles 11 et 13, mais aussi des autres! Diversité des thématiques où le règlement a un impact Confirmation de la nécessité dune entrée thématique pour améliorer les règlements

55 Mélanie Huguet55/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison III. Observations terrain Conclusion 36,5% 34% 11,5% 18% Qualité paysagère Qualité réglementaire ,5% : le règlement est mis en application. Hypothèse confirmée 45,5% : le règlement nest pas mis en application dans le paysage, il est contourné ou amélioré. Hypothèse infirmée NB : non représentativité, objectif de diversité dans la sélection des cas. En réalité, le nombre de cas où le paysage est le résultat dun règlement trop flou, stéréotypé ( ) est ici sous-estimé R P Hypothèse : il y a corrélation entre qualité du règlement et qualité du paysage

56 Mélanie Huguet56/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison IV. Thèmes des propositions 3ème phase : fiches thématiques pour aller de la règle au projet Quels thèmes? 3 thématiques : - paysage urbain - eau - paysage naturel et agricole Sappuyer sur les cas précédents. A-t-on oublié des cas? Pour chaque fiche : Inscrire le thème dans un projet Montrer le lien entre les règles et le paysage Proposer des règles alternatives Lister les leviers dactions autres que le règlement

57 Mélanie Huguet57/57 13/07/07Synthèse des observations, entretiens et dune comparaison IV. Thèmes des propositions Thèmes des propositions Fiche introductive Paysage urbain Préserver la forme du village Intégrer la topographie Espace public / espace privé + front urbain Une implantation et un volume alternatif pour une économie despace Éléments rajoutés à la construction (antenne, parabole, clim., panneaux solaires…) Eau Limiter limperméabilisation des sols gérer lécoulement des eaux paysage naturel et agricole Intégrer les activités de camping / caravanage Intégrer les bâtiments agricole Préserver les berges, haies et talus Intégrer une zone dactivité Couleurs, volumes et matériaux Privilégier la mobilité pour tous


Télécharger ppt "Stage de fin détude, INH - 5ème année « Analyse qualitative des règlements durbanisme » 3ème réunion collective Synthèse des observations terrain et des."

Présentations similaires


Annonces Google