La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Leucémies Aiguës de lAdulte Faculté de Médecine Laënnec Dr. X. Thomas Cours du 29/03/2002.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Leucémies Aiguës de lAdulte Faculté de Médecine Laënnec Dr. X. Thomas Cours du 29/03/2002."— Transcription de la présentation:

1 Leucémies Aiguës de lAdulte Faculté de Médecine Laënnec Dr. X. Thomas Cours du 29/03/2002

2

3 Fréquence des Leucémies Aiguës (1 à 2 / ) LAM (80%)LAL (20%)

4 Leucémies Aiguës: Facteurs Étiologiques Radiations ionisantes Agents chimiques (benzène…) Agents infectieux (virus …) Facteurs génétiques

5 Leucémies aiguës: Symptomatologie Clinique Manifestations tumorales Hypertrophie des organes hématopoïétiques Atteinte cutanée Manifestations neuro-méningées Insuffisance médullaire Syndrome anémique Syndrome infectieux Syndrome hémorragique

6 Manifestations Cliniques Cutanées et Muqueuses Leucémides Gingivite Purpura

7 Hémogramme GB: 1.14 G/l GR: 3 x /l Hb: 101 g/l VGM: fl Plaquettes: 10 G/l PN: 12% Eo: 2% Lympho: 86% GB: G/l GR: 3.5 x /l Hb: 102 g/l VGM: 88.2 fl Plaquettes: 85 PN:16% Lympho: 14% Blastes: 67% Patient # 1Patient # 2

8 Leucémies Aiguës: Bilan diagnostic Étude cytologique: classification morphologique FAB Étude immunologique: Myéloïde/lymphoïde – sous types lymphoïdes Étude cytogénétique: sous types LAM et LAL Étude biologie moléculaire: sous types LAM et LAL

9

10 Classification FAB M0 (indifférenciée) M1 (myéloblastique sans maturation) M2 (myéloblastique avec maturation) M3 (promyélocytaire) M4 (Myélomonocytaire) M5 (Monocytaire) M6 (Erythroblastique) M7 (Mégacaryoblastique) L1 (prolifération homogène, rapport nucléo-cytoplasmique augmenté) L2 (prolifération hétérogène, rapport nucléo-cytoplasmique variable) L3 (prolifération hétérogène, cytoplasme très basophile) LAMLAL

11 LAM: Classification FAB

12 Leucémie aiguë Lymphoblastique

13 LAL 3 (type Burkitt) Phénotype B mature (sIg, CD19, CD22) Fréquence: 4% t(8;14), t(8;22), t(2;8) Traitement: endoxan, fd MTX, fd AraC

14 Anomalies chromosomiques dans les LAM T(8;21) (q22;q22) 12% T(15;17) (q22;q12) 10% T/del(11) (q23) 6% Inv/del(16) (q22) 5% T(9;22) (q34;q11) 3% T(6;9) (p21-22;q34) 1% Inv(3) (q21q26) 1% T(8;16) (p11;p13) <0.1% T/del(12) (p11-13) <0.1% +4 <0.1% +8 8% -7 4% 7q- 3% 5q- 3% -Y 1% +21 1% 9q- <0.1% i(17q) <0.1% 20q- <0.1% +22 <0.1%

15 LAM: Anomalies Chromosomiques Caryotypes favorables: t(15;17), t(8;21), anomalies du chromosome 16. Caryotypes intermédiaires: caryotypes normaux. Caryotypes défavorables: autres anomalies dont caryotypes complexes, -7, anomalies du 3, délétion du 5.

16 LAM 4 à Éosinophiles Caryotype: Anomalies du chromosome 16Cytologie

17 LAM 2 avec T(8;21) cytogénétique FISH Réarrangement génique ETO/AML1

18 Myélodysplasies: Classification FAB TypeSangMoelle Anémie réfractaire (AR)Blastes < 1%Blastes < 5% Anémie réfractaire avec sidéroblastes en excès (ARS) Blastes < 1%Blastes < 5% Sidéroblastes 15% Anémie réfractaire avec excès de blastes (AREB) Blastes < 5%Blastes 5-20% Anémie réfractaire avec excès de blastes en transformation (AREB-t) Blastes > 5% ou <5% ± corps dAuer Blastes 20-30% ou blastes < 20% ± corps dAuer Leucémie myélomonocytaire chronique (LMMC) Monocytes 1 G/l ± PN Blastes 5-20% ± promonocytes

19 Réarrangement des oncogènes dans les LAL TypeTranslocationOncogène2ème gène LALT(9;22) (q34;q11)AblBcr LAL BT(8;14) (q24;q32) T(2;8) (p11;q24) T(8;22) (q24;q11) T(11;14) (q13;q32) Myc Bcl1 IgH IgK IgL IgH LAL B ou commune T(14;18) (q21;q32)Bcl2IgH LAL TT(8;14) (q24;q11)MycTcr LAL TInv (14) (q11;q32)Tcl1IgH LAL TT(11;14) (p13;q32)Tcl2Tcr

20 LAL à Chromosome Philadelphie cytogénétiqueBiologie moléculaire

21 Leucémies Aiguës: Traitements Chimiothérapie: Induction + Consolidation 1 + Consolidation 2 ± entretien Autogreffe: Induction + Consolidation + Prélèvement de cellules souches + Autogreffe Allogreffe: Induction ± Consolidation + Allogreffe

22

23 Traitement des LAM de lAdulte

24 Traitement des LAL de lAdulte

25 Complications de la Chimiothérapie

26 Complications de lAplasie Toxicité muqueuse: mucitesInfections sévères: aspergillose

27 Greffe de Cellules Souches Hématopoïétiques Prélèvement de moelle osseuse au bloc chirurgical Prélèvement de cellules souches périphériques après mobilisation par administration de facteurs de croissance hématopoïétiques

28 Greffes de Cellules Souches Hématopoïétiques Allogreffes Dépend de lâge et de la disponibilité dun donneur. Peu de rechutes. Complications: GvH aiguë et chronique. Autogreffes Après mise en RC par chimiothérapie. Probable contamination par les cellules leucémiques. Possible purge par des méthodes physiques, immunes, ou pharmacologiques.

29 Principe de la Mini-Allogreffe

30 Nouvelles Thérapeutiques Traitement par Anticorps monoclonaux couplés à une toxine ou un radio- isotope. Protéines de fusion associant toxine et GM- CSF. Agents à action différenciatrice. Inhibiteurs denzymes (STI571, FTI115777).

31 Leucémie Aiguë Promyélocytaire Caryotype Réarrangement génique PML-RAR Cytologie

32 Leucémie aiguë promyélocytaire 10% des LAM. Sujets jeunes. Masse tumorale faible. CIVD fréquente au Dg, aggravée par le TTT conventionnel. Bon pronostic / autres LAM.

33 Acide tout-trans rétinoïque Dérivé de la vitamine A. Efficace sur la CIVD. RC obtenue en 1-2 mois. Action différenciatrice. Pas de myélosuppression. Possibilité de syndrome rétinoïque. Nécessité de débuter une chimiothérapie précoce (développement de résistance). Molécule dATRA


Télécharger ppt "Leucémies Aiguës de lAdulte Faculté de Médecine Laënnec Dr. X. Thomas Cours du 29/03/2002."

Présentations similaires


Annonces Google