La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CHAPITRE 3 LA CONQUÊTE ET LE CHANGEMENT DEMPIRE (Partie 2)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CHAPITRE 3 LA CONQUÊTE ET LE CHANGEMENT DEMPIRE (Partie 2)"— Transcription de la présentation:

1 CHAPITRE 3 LA CONQUÊTE ET LE CHANGEMENT DEMPIRE (Partie 2)

2 Un peu de vocabulaire… Traité: Accord écrit entre deux ou plusieurs pays pour établir des règles et des décisions. des règles et des décisions. Constitution: Cest un texte qui détermine la forme de gouvernement dun pays ou dune colonie. gouvernement dun pays ou dune colonie. Institutions: Ensemble des structures sociales et politiques établies par la loi dans lintérêt de la collectivité. établies par la loi dans lintérêt de la collectivité. (Ex.: les tribunaux, le poste de gouverneur…) (Ex.: les tribunaux, le poste de gouverneur…)

3 LE RÉGIME MILITAIRE En Amérique, la capitulation de Montréal marque la fin de la Guerre de la Conquête. Cependant, en Europe, le conflit (quon appelle la guerre de Sept Ans) entre la France et la Grande-Bretagne nest pas terminé.

4 De 1760 à 1763, la Nouvelle-France passe sous lautorité de larmée anglaise en attendant la fin de la guerre en Europe. Cette période est appelée le Régime militaire. Ce sont donc des militaires anglais qui dirigent la N-F. Pendant cette période, les Anglais sont plutôt tolérants envers les Canadiens. Le général Amherst Le général Amherst

5 Les Canadiens peuvent… *Retourner en France sils le désirent ou rester en N-F; *Conserver leurs biens et leur terre; *Pratiquer la religion catholique; *Continuer de parler leur langue; *Les marchands peuvent poursuivre leurs activités commerciales; *Les communautés religieuses peuvent continuer de joueur leurs rôles auprès de la population.

6 Toutefois, on empêche les Canadiens de porter une arme et ils doivent prêter un serment de fidélité au roi dAngleterre. George III, roi de Grande-Bretagne

7 La vie dans la colonie reprend son cours peu à peu. Mais la guerre a laissé des marques. Des milliers de gens sont morts, dautres sont gravement blessés. La monnaie de carte ne vaut pratiquement plus rien. De plus, les Canadiens vivent dans lincertitude, ne sachant pas ce que lavenir leur réserve à la fin de la guerre… = 0 = 0

8 Une rébellion amérindienne… En 1760, tous les forts et postes de traite de la région des Grands Lacs passent aux mains des Anglais. Les Amérindiens voient cette situation dun mauvais œil. Au printemps 1763, le chef amérindien Pontiac demande aux diverses nations dattaquer les établissements britanniques. Tous réunis, ils réussissent à semparer de la plupart des forts. Cependant, en 1764, les Britanniques mobilisent une armée de 1200 hommes pour combattre les nations amérindiennes et 1200 hommes pour combattre les nations amérindiennes et réussissent à reprendre tous leurs forts. Pontiac sera contraint réussissent à reprendre tous leurs forts. Pontiac sera contraint de signer une entende de paix en En 1769, il sera assassiné.

9

10 LE TRAITÉ DE PARIS (1763) Le 10 février 1763, le traité de Paris met fin à la guerre de Sept Ans en Europe. Le traité est rédigé en français et comporte 27 articles.

11 Par ce traité, la France cède définitivement tous ses territoires dAmérique du Nord à la Grande-Bretagne, à lexception des îles St-Pierre et Miquelon. La Nouvelle-France est donc désormais une colonie anglaise. Le seul territoire qui reste aux Français qui reste aux Français en Amérique du Nord: Les îles St-Pierre et Miquelon!

12 Le traité laisse 18 mois aux Canadiens pour quitter la colonie et retourner en France. Cest ce quune partie de la population va faire. Mais la majorité va demeurer en Nouvelle-France. Ils deviendront donc des sujets britanniques! Le retour en France

13 Dorénavant, les immigrants proviendront de la Grande- Bretagne. Dès 1763, des marchands britanniques vont commencer à sinstaller dans la colonie pour prendre la relève du commerce. On les appelle les Montrealers.

14 LA PROCLAMATION ROYALE Le 7 octobre 1763, le roi de Grande-Bretagne et son gouvernement publient la Proclamation royale. Cest la première constitution anglaise. Ce texte énumère toutes les nouvelles façons de fonctionner dans la colonie et délimite les nouvelles frontières du territoire.

15 Dorénavant, la Nouvelle-France sappellera la Province of Quebec. Son territoire est limité à la vallée du St-Laurent. Le terme «province» est utilisé dans le sens de «colonie» en anglais.

16 Les Anglais ayant mis la main sur la Nouvelle-France après la guerre de la Conquête, ils souhaitent que la colonie devienne anglaise le plus rapidement possible. Donc la majorité des changements qui seront apportés dans ladministration de la colonie viseront lassimilation (anglicisation) des Canadiens. Plusieurs éléments qui se trouvent dans la Proclamation royale en sont la preuve.

17 Dorénavant: *Toutes les lois de la colonie (civiles et criminelles) seront anglaises; *La religion catholique sera tolérée; *La dîme (partie des récoltes ou sommes dargent remises à lÉglise pour assurer son fonctionnement) sera abolie; *Les Canadiens qui souhaiteront obtenir un poste au sein du gouvernement devront prêter le Serment du Test: cela signifie quils devront nier lautorité spirituelle du pape et renier les croyances fondamentales de la religion catholique;

18 Le Serment du Test exige… De renier le pape De rejeter les fondements De renier le pape De rejeter les fondements du catholicisme du catholicisme

19 *Les nouveaux immigrants proviendront uniquement des îles britanniques; *Les nouvelles écoles qui seront créées seront de confession protestante; *Le système politique sera composé dune chambre dassemblée et de différents conseils uniquement anglais.

20 Cependant, les premiers gouverneurs vont remettre à plus tard la création dune chambre dassemblée. Alors voici le véritable fonctionnement du gouvernement dans la Province of Quebec.

21 LA PROCLAMATION ROYALE NE FONCTIONNE PAS… Malgré tous les efforts des Anglais, cette constitution est inapplicable. Il y a beaucoup trop de Canadiens comparativement au nombre dAnglais. La population de la Province of Quebec en 1763 CANADIENSANGLAIS Environ habitants Majorité dagriculteurs De religion catholique Environ 300 habitants Majorité de marchands De religion protestante

22 Donc, les gouverneurs (Murray tout dabord, puis Carleton) devront faire des concessions pour sassurer la fidélité des Canadiens et sassurer quils ne se rebellent pas contre eux. James Murray Guy Carleton James Murray Guy Carleton

23 Cest ce quon appelle une politique de conciliation. Voici deux compromis que les gouverneurs vont faire pour les Canadiens: *Ils nexigent pas que les Canadiens prêtent le Serment du Test; Donc quelques Canadiens pourront être membres du Conseil (sans avoir trop de pouvoir bien sûr!) *Ils appliquent les lois civiles françaises (mais conservent les lois criminelles anglaises).

24 En se montrant généreux, les gouverneurs anglais croient que les Canadiens seront satisfaits et apprécieront la bonté du roi de Grande-Bretagne. Ils croient quil vaut mieux attirer les Canadiens «par le cœur que par la force». Selon eux, les Canadiens finiront par sassimiler deux-mêmes aux Anglais. Mais malgré tous ces compromis, les Canadiens ne sont pas satisfaits des nouvelles règles et souhaitent davantage de liberté.

25 LE MÉCONTEMENT DES 13 COLONIES À partir de 1763, les Treize colonies commencent à prendre leurs distances vis-à-vis de la métropole anglaise. Toutefois, la Grande-Bretagne cherche plutôt à resserrer son contrôle envers ses colonies. Les Treize colonies, rappelant au roi quelles ont remporté la guerre de la Conquête, estiment quelles méritent davantage de liberté et de reconnaissance. Elles trouvent que le roi et les gouverneurs de la Province of Quebec sont trop conciliants avec les Canadiens.

26 La tension monte de plus en plus et la révolte semble être sur le point déclater…


Télécharger ppt "CHAPITRE 3 LA CONQUÊTE ET LE CHANGEMENT DEMPIRE (Partie 2)"

Présentations similaires


Annonces Google