La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le tramway de Valenciennes Étude de cas concrets par des collaborateurs ULG Sébastien Dujardin – Marianne Duquesne – Anne-Francoise Marique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le tramway de Valenciennes Étude de cas concrets par des collaborateurs ULG Sébastien Dujardin – Marianne Duquesne – Anne-Francoise Marique."— Transcription de la présentation:

1 Le tramway de Valenciennes Étude de cas concrets par des collaborateurs ULG Sébastien Dujardin – Marianne Duquesne – Anne-Francoise Marique

2 Contexte général Région Nord-Pas-De-Calais Département du Nord 1 réseau routier connecté au réseau européen 5 aéroports internationaux à moins de 2 h Liaisons facilitées avec les grands ports européens Liaisons TGV régulières avec Paris Paris: 200 km Bruxelles: 100 km Charleroi: 80 km

3 Contexte urbain : le Valenciennois 81 communes habitants hectares 14 éme agglo. française 2 communauté dagglo. 1 communauté de communes 4 communes pôles Valenciennes Denain St Amand Les Eaux Condé sur Escaut

4 Contexte urbain : le Valenciennois Région au contexte similaire à la Wallonie Redéploiement autour de 4 secteurs économiques dexcellence: Lautomobile Le ferroviaire La logistique Le numérique Valenciennes: Chef lieu de larrondissement habitants, hectares 55% des lycéens, 35% de lemploi de larrondissement

5 Historique du tramway 1881: Premier réseau de tramway à vapeur Début 20 e siècle: premières rames électrifiées mise en service 1920: Reconstruction du réseau de tramway suite à la guerre 1961: Reconversion progressive du réseau de tram en une exploitation par autobus 1966: Mise à larrêt définitive du tramway

6 État des lieux : Premières études, concertations 1997: Premier état des lieux des pratiques en terme de mobilité (2500 ménages) Croissance du parc de véhicule de 150% en 20 ans (nombre de km parcourus augmenté de 67%) 1,34 millions de déplacements par jour (3,5 déplacements par jour et par personne dont 2,1 en voiture) Entre 1985 et 1997, régression de la marche à pied de 18%, des deux roues de 41% et des transports collectifs de 11% Population affiche une forte volonté à retourner la tendance 54% pensent quil faut développer le transport collectif quitte à gêner la circulation automobile 62% estiment quil est nécessaire de limiter lusage de la voiture pour améliorer la circulation en ville 71% pensent que les transports collectifs sont lavenir

7 Étapes du projet Mars 1998: le SITURV adopte lidée dengager le processus du projet de tramway: étude davant projet, délimitation du tracé, enquête publique, procédure administrative, portage politique Juillet 2001: le projet est déclaré dutilité publique, le SITURV réalisera le réseau 2002: demande de subventions Été 2003: début des travaux Septembre 2004: pose du premier rail Juin 2006: inauguration de ligne 1

8 Le réseau Deux lignes construites en 4 phases faisant intervenir les entreprises de façon successive (contrairement à Nantes qui a opté pour une réalisation tronçon par tronçon) 48 km de long Desservira 18 communes

9 Plan du réseau : ligne 1 (ph. 1 et 2)

10 Objectifs Dynamique globale de redéploiement socio-économique Donner une nouvelle image à la ville Intégrer les transports collectifs et individuels dans un plan global de déplacement (PDU) Redéployer le réseau Transvilles Intégration à lenvironnement urbain

11 Spécificités du cas Spécificités techniques Longueur des rames: 33m (avec possibilité dextension à 45m) Capacité: jusquà 295 voyageurs (48 places assises) Vitesse moyenne: 30 km/h (20 km/h au centre ville) Matériel roulant à propulsion électrique (captage au niveau des lignes aériennes)

12 Spécificité du cas Minimisation des nuisances sonores et atmosphériques Moindre circulation automobile en ville Matériel et techniques de pose permettant de réduire limpact acoustique et vibratoire pour les utilisateurs et les riverains : Modèle de rail encastré dans la chaussée Classement en zone « non sensible » (> 12m), « sensible » (7-12m) et « très sensible » (< 7m) Solution technique adaptée: dalle flottante, anti-vibratile, etc.

13 Spécificité du cas : la multimodalité Révision de lensemble du réseau de transports en commun Offrir une complémentarité entre les différents transports en commun (train, bus) Rationaliser le réseau global Suppression des lignes doublons Réaffectation de moyens en périphérie Raccorder le réseau à une échelle plus large Faciliter les échanges multimodaux

14 Spécificités du cas : la multimodalité 5 pôles déchanges sur la ligne 1 4 Parc relais surveillés et sécurisés 2 pôles déchanges interurbain avec le TER Correspondance de quai à quai A terme: un pôle déchanges dans chaque ville pôle

15 Spécificités du cas : la multimodalité

16 Spécificité du cas Optimiser les fréquences de déserte Une navette toutes les 5 minutes en heure de pointe (10 minutes en heure creuse) Lignes en site propre Priorité sur les autres moyens de transport Amélioration des fréquences de passage des bus Mais… horaire (5h30 – 22h), usage du vélo! Mettre en place une politique de tarification unique Tramway / bus / TER Ticket combiné parking / tramway à 2,6 Service à la demande Accessibilité aux PMR

17 Spécificité du cas : lintégration Attention particulière portée à lintégration urbaine du tramway et des stations: Intervention de deux bureaux détudes BE technique BE intégration urbaine

18 Spécificités du cas : lintégration Mais…

19 Spécificité du cas : le design Choix esthétiques comme symbole du redéploiement culturel et économique de lagglomération Rames dessinées spécialement pour Valenciennes par Alstom et construites dans la région Continuité dimage avec les stations, le mobilier urbain et les nouveaux bus Prix Janus de la Cité 2005 de lInstitut Français du Design pour létude du tramway et du mobilier urbain

20 Spécificités du cas : le design

21 Spécificités du cas : communication Important travail du SITURV pour faire comprendre et accepter limpact des travaux et les désagréments temporaires. Publication, communication Slogan, mascotte Charte Qualité Points infos hives/V4/tram.asp hives/V4/tram.asp

22 Les impacts Environnement Économie de trafic automobile estimée à de km roulés par an. Diminution de pollution de T de CO 2 et de 27 T. de NOx par an (selon ratio ADEME) Économie emplois associés à la réalisation de la première phase 70 emplois permanents liés à lexploitation et à la maintenance Recrutement local favorisé Qualité de vie Nouvelle image positive Remodelage urbain, renouveau des espaces publics Désengorgement du centre-ville Ponctuation du tracé par des œuvres dartistes locaux

23 Les acteurs SITURV (1976) Autorité organisatrice des TEC pour le Valenciennois Initiateur et maître douvrage du projet Tramway SEMURVAL (1979) Structure dexploitation et de gestion du SITURV Exploite le réseau sous la marque TRANSVILLES (2006) ALSTOM Remporte appel doffre pour la livraison de 21 rames Cabinet de design « And Partenaires » Collabore avec Alstom pour apporter une cohérence globale au réseau, ses matériels et ses extensions futures Group Reso Innovation valenciennoise Groupe de travail qui réunit lensemble des concessionnaires

24 Conflits et opposition Entreprises Augmentation de la cotisation « Transport » de 1% du chiffre daffaire à 1,7% Répartition inégale sur le territoire Commerçants Opposition des commerçants au projet tramway Perte de clientèle lors de la phase de travaux Mise en place de procédures dindemnisation Population Majoritairement favorable (?!) Taux de satisfaction de 80%, 7 mois après mise en service Important travail dinformation, de communication

25 Outils urbanistiques Schéma Directeur de larrondissement Approuvé en 1992, révisé en 2002 Outil de restructuration du territoire Réhabiliter les friches industrielles, valoriser les espaces verts Améliorer les transports collectifs Plan de Déplacement Urbain Outil obligatoire pour toute agglomération de plus de habitants (Loi LAURE, 1996) Principe adopté par le SITURV en 1996, prolongement des réflexions menées depuis 1990 Approuvé en 2001 Préconise de limiter lusage de la voiture et de favoriser les autres modes de déplacements dans une optique de DD Objectifs à lhorizon 2010

26 Montage financier Détail du financement du tramway, en phase 1 SITURV ,8 % Etat ,4 % FEDER ,8 % Conseil Général du Nord ,8 % Voies Navigables de France ,4 % Participations diverses ,8 % Emprunt B.E.I % Total %

27 Facteurs-clés Lintercommunalité Le PDU Le portage politique du SITURV Lintégration du Tramway dans une politique plus large de redéploiement économique et social, de nouvelles image à donner à la région La communication

28 A approfondir … La participation ?! Les réactions de la population ?! Évolution de laxe Denain – Valenciennes?! Synergies à développer avec la Wallonie ?! (notamment Gosselies) Équité du service public <> coût pour la collectivité dans un arrondissement à caractère majoritairement rural organisé autour dune ville- centre.

29 A approfondir… Participation?! Réaction de la population ?! Évolution de laxe Denain – Valenciennes?! Synergies à développer avec la Wallonie (notamment Gosselies)

30 Lintercommunalité en France Communauté de communes Communauté dagglomérations Communauté urbaine ObjectifsEspace de solidarité pour lélaboration dun projet commun de développement et daménagement de lespace Degré de coopération intermédiaire + haut degré de coopération par laquelle plusieurs communes mettent en commun une partie de leur fonctionnement Compétences Développement économique Aménagement de lespace + 1 au choix : - environnement, - logement et cadre de vie, - voirie - équipements culturels, sportifs, enseignement Développement économique Aménagement de lespace communautaire Equilibre social de lhabitat Politique de la ville + 3 à choisir : voirie, assainissement, eau potable, environnement, action sociale, équipements culturels et sportifs Développement économique, social et culturel de lespace com r Aménagement de lespace communautaire Equilibre social de lhabitat Politique de la ville Gestion des services collectifs Environnement et cadre de vie Condition(s) de création Plusieurs communes dun seul tenant et sans enclave Minimum hab Au moins une commune > hab Un seul tenant, pas denclave hab Un seul tenant, pas denclave


Télécharger ppt "Le tramway de Valenciennes Étude de cas concrets par des collaborateurs ULG Sébastien Dujardin – Marianne Duquesne – Anne-Francoise Marique."

Présentations similaires


Annonces Google