La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chapitre: 6 La Première Guerre Mondiale 1914- 1918.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chapitre: 6 La Première Guerre Mondiale 1914- 1918."— Transcription de la présentation:

1 Chapitre: 6 La Première Guerre Mondiale

2 La première guerre mondiale … A débuté en aout 1914 après lassassinat de larchiduc dAutriche, Franz Ferdinand, le 28 juillet 1914 A durée 4 ans A tué environs 10 millions de personnes

3 Les Puissances Centrales La Triple Entente (Les Alliés) LAllemagne LAutriche-Hongrie LEmpire Ottoman (Turquie) LItalie La France La Russie La Grande-Bretagne LItalie (en mai 1915) Les Deux Camps

4 Les Alliances Militaires en 1914

5 Le Patriotisme: le sens davoir la fierté et de loyauté envers la Grande-Bretagne (la mère patrie)

6

7 La Propagande Linformation qui encourageait une cause politique ou un point de vue La propagande persuadait les gens que lennemi était mauvais et voulait détruire leur mode de vie

8 Militaire Non-armé La réserve navale royale Le Régiment de Terre-Neuve Les Forces canadiennes et alliées Le Corps de la Foresterie La Marine Marchande Le Détachement volontaire de laide Ceux qui ont servi

9 Voici les premiers Terre- Neuviens: Les « Blue Puttees »

10 Des membres du Détachement de laide volontaire Un membre du Corps de la Foresterie

11 La Bataille de Beaumont-Hamel pg. 131 Le premier juillet 1916 Le régiment de Terre-Neuve a combattu dans la Bataille de la Somme à Beaumont-Hamel La bataille plus significative pour les Terre-Neuviens dans la première guerre mondiale 801 membres du régiment Terre-Neuve étaient ordonnés de sortir leurs tranchées et avancer vers les ennemies en traversant le terrain que lon appelle No Mans Land

12 La Bataille de Beaumont-Hamel pg. 131 En avançant, ils ont fait face à un bombardement mitrailleuse La bataille a duré seulement 30 minutes et des 801 soldats, 233 étaient morts, 386 ont été blessés et il en manquaient 91

13 Les soldats préparés pour la bataille Le barbelé à Beaumont-Hamel

14 Beaumont Hamel Les soldats Terre- Neuviens à la tranchée : « St. Johns Road » le premier juillet, Un obus (shell) explose durant la bataille de Beaumont-Hamel, 1916

15 Beaumont-Hamel Aujourdhui Le « Danger Tree »: un site des morts et de commémoration La Cimetière « Y Ravine »

16 Beaumont Hamel Les soldats qui ont combattu dans cette bataille sont considérés comme des héros, car ils ont continué à lutter même si leurs amis et camarades sont morts. Maintenant le premier juillet est une journée de commémoration en honneur de tous qui sont morts pendant la guerre.

17 Le Front Domestique pg. 136 « Womens Patriotic Association » (association patriotique des femmes) Elles aidaient les troupes et offraient un soutien aux membres de leur famille à la maison. Elles faisaient des pansements, tricotaient des écharpes, des chaussettes et des tuques Elles aussi levaient des fonds et visitaient des familles endeuillées.

18 Womens Patriotic Association Des membres de « St. John Ambulance » 1915

19 Le Front Domestique « Newfoundland Patriotic Association » (association patriotique de Terre-Neuve) Était financée par des fonds publics, pas contrôlée par le gouvernement. Était responsable de recruter des membres du Régiment de T-N, la réserve de la Marine et le Corps de la Foresterie. Procurait léquipement et dautres nécessites.

20 La Conscription Après Beaumont-Hamel, lenrôlement volontaire commençait à diminuer. Pour continuer dêtre une force significative, le Régiment de Terre-Neuve, devait conserver une force dau moins 1000 hommes. En mai 1918, la « Military Service Act » a obligé tout homme célibataire de dix-neuf à vingt-cinq ans à senrôler.

21 Pour la conscription… Contre la conscription… La fierté de Terre-Neuve était en jeu. Sans la conscription, le Régiment de Terre-Neuve naurait pas assez dhommes et serait absorbé par lArmée canadienne. Le Patriotisme: LEmpire britannique était menacé et Terre- Neuve devrait lui supporter LAngleterre avait voté pour la conscription en 1916, le Canada en 1917; Terre-Neuve devrait faire la même chose. Le gouvernement navait pas le droit de forcer des hommes à combattre. Les Terre-Neuviens ne devraient pas être forcés de participer à une guerre européenne. Les marchands de St. Johns profitaient de la guerre. Pourquoi est-ce que les travailleurs devraient être forcés à risquer leur vie pour les riches? Points de vue sur la conscription

22 Le mouvement pour le suffrage féminin Le terrain pour le suffrage féminin (le droit de vote) avait déjà été préparé à la fin des années 1800 grâce à lorganisation de groupes de femmes comme « Womens Christian Temperance Union. » Les associations féminines étaient prêtes à se battre pour les choses qui leur tenaient au cœur. Les premières suffragettes ont fait face à des attitudes négatives des hommes.

23 Le mouvement pour le suffrage féminin En 1921, les femmes ont finalement obtenu le droit de vote à St. Johns. Mais elles fallaient être propriétaire pour voter, alors beaucoup des femmes ne pouvaient pas voter. En 1925, premier ministre Walter Monroe a fait voter un loi qui autorisaient toutes les femmes de vingt-cinq ans et plus à voter dans les élections Terre-Neuviennes.

24 Limpact de la guerre à Terre-Neuve Les morts (Tableau p. 140) Terre-Neuve se définissait comme un dominion avec les mêmes droits que dautres colonies britanniques. Terre-Neuve a souffert des répercussion financières à long termes: le gouvernement a emprunté 13 million dollars pour financer la guerre. De plus, la coute des invalidités et retraites élevait la dette totale à 35 million!

25 LÉpidémie de Grippe A la fin de la guerre, il y avait une épidémie de la Grippe Espagnole. Cette grippe tuait environs 25 – 30 millions de personnes dans le monde. En 1918 un bateau est arrivé avec les soldats qui amenait la grippe ici a Terre-Neuve. Beaucoup des lieux publics ont été fermés et on a ouvert un hôpital spécialement pour ces victimes. Cette épidémie a tué 232 personnes de Terre- Neuve et Labrador.

26 LÉpidémie de Grippe Lépidémie avait des effets dévastateurs au Labrador. La maladie sest répandue si vite quon a dû enterrer les gens en masse. Deux tiers de la population dHebron sont morts en neuf jours. En Okak, seulement 59 des 266 habitants ont survécu. Plus quun tiers des Inuits de Labrador sont morts.


Télécharger ppt "Chapitre: 6 La Première Guerre Mondiale 1914- 1918."

Présentations similaires


Annonces Google