La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Seuls Sans Sol Augusto Zanella Dipartimento Territorio e Sistemi agro Forestali Università di Padova – Italia

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Seuls Sans Sol Augusto Zanella Dipartimento Territorio e Sistemi agro Forestali Università di Padova – Italia"— Transcription de la présentation:

1 Seuls Sans Sol Augusto Zanella Dipartimento Territorio e Sistemi agro Forestali Università di Padova – Italia

2 Les HORIZONS des FORMES dHUMUS OL = Litière = tout ce qui tombe au sol et qui est encore presque intact = M.O.F. < 10%. M.O.F. = Matière Organique Fine = morceaux tellement petits quà lœil nu il est impossible de reconnaître lorgane dorigine (feuille ? Ou patte de fourmis ? Ou racine ? Ou k-k ?) = microfragments ou micro excréments OF = OL en Fragments = 10% < M.O.F. < 70% OH = OL Humifié = 70% ou plus de M.O.F. H = Histique = formé en milieux saturé par leau durant des périodes prolongées, composé de débris (hystos = tissu) de végétaux hygrophiles ou sub-aquatiques A = ORGANO-MINERAL de surface = interface entre le monde organique de surface (litière transformée) et le sous-jacent monde minéral (roche mère altérée). Par définition, le contenu en matière organique (M.O.) dun horizon A est < 30% de son poids sec. On mesure le Carbone Organique dans la terre fine (diam.<2mm) et on multiplie cette valeur par 2 pour obtenir la M.O. dans les sols forestiers, et par 1,72 dans les sols agricoles. Az biomacrostructuré = nettement grumeleux (diam> 3 mm), homogène = passé dans lintestin des vers de terre anéciques ou endogés Az biomesostructuré = grumeleux (diam<3mm), plutot organique, de vers de terre épigés, dArthropodes ou de vers Enchytreides Azj de juxtapposition = grains minéraux et microdéjections dArthropodes ou dEnchytreides (diam< 3mm) Ag = A hydromorphe, ex. Azg An, A de Anmoor = Azg, hydromorphe grumeleux, de vers de terre, dans la saison sèche ; devient une pâte grisâtre ou noirâtre sans structure dans la période dimmersion (environ six mois par an)

3 Les codes des autres horizons du sol (les + utilisés) S (RP, Référentiel Pédologique) = Bw (FAO, Food and Agriculture Organisation of the United Nations) = horizon minéral daltération = structural = horizon avec une structure et une couleur différentes de A et une altération plus poussée que sil sagissait de la roche mère (A = structure grumeleuse = biogène, couleur gris ou gris-ocre par abondance de matière organique; B = structure non biogène, polyédrique, de couleur ocre par présence de FeO 3 libre) (B) = ancienne dénomination de B, abandonnée depuis 1995 BT (R.P.) = Bt (FAO) = accumulation dargile (ton = agile en allemand) BP (RP) = B Podzolique BPh = Bh = accumulation humique BPs = Bs = accumulation dominante de sesquioxydes (Al 2,Fe 2 -O 3 ) C = roche mère meuble, fragmentée, matériau originel aux dépens duquel sont formés les horizons A et B E = horizon éluvial = pauvre en matière organique, lessivé en argile ou en matière organique et sesquioxydes, de couleur claire ; A 2 = ancienne dénomination de lhorizon E, abandonnée depuis 1995 G = horizon de couleur gris verdâtre, riche en fer ferreux, taches rouille possibles, se formant au sein ou à la limite supérieure dune nappe phréatique R = roche dure à la base du profil BC = exemple de code utilise dans le cas dun horizon de transition avec des caractéristiques plus proches de B que de C.

4 Les lettres indices les plus utilisées pour mieux définir les horizons du sol al (R.P.) = horizon riche en Aluminium (20

5 Batiment 362 Points de sondage imperméable filtrant Esquisse géologique du Campus 20 millions dannées de climat chaud tropical 8 millons dannées (mer) hydromorphie Acidification Al Podzolisation

6 SOLS HYDROMORPHES = avec manifestations dhydromorphie = oxydes de Fe 2+ de couleur grise - oxydes de Fe 3+ de couleur rouille PLANOSOLS = forte différenciation texturale, peu argileux en surface, très argileux imperméable en profondeur (planché = hydromorphie) + nappe perchée; FLUVISOLS et THALASSOSOLS = position basse dans le paysage, dans alluvions fluviatiles, avec nappe alluviale à fortes oscillations, inondables en période de crue, horizons H < 40 cm dépaisseur, horizons G ou g situés à plus de 50 cm de profondeur; REDUCTISOLS ou REDOXISOLS = solums pour lesquels les processus doxydo- réduction sont jugés prédominants = horizons G ou g prédominants. Horizons réductiques G = engorgement quasi permanent (6 mois ou plus) = cest le Fe qui prend les électrons libres qui habituellement sont capturés par lO 2 de lair = Fe 2+ (fer réduit, qui a capturé un électron) Oxydes de Fe 2+ de couleur grise, fer plus mobile = répartition homogène Horizons rédoxiques g = engorgements temporaires = périodes de saturation en eau (réduction-mobilisation du Fe 2+ ) + périodes de non saturation (oxydation-immobilisation du Fe 3+ ). Les oxydes de Fe 3+ sont de couleur rouille, orange-brun et simmobilisent par polymérisation = ségrégation permanente = la couleur de surface des unités structurales est plus claire quà lintérieur des agrégats.

7 TOURBES ou HISTOSOLS = au moins 10 cm de matière organique (végétation hygrophile ou aquatique ). Epaisseur généralement > 40 cm (parfois jusquà 12 m !) Avec des horizons holorganiques (HISTIQUES, H) formés en milieu saturé par leau durant des périodes prolongés (plus de 6 mois dans lannée): -Hf, fibrique = 40g/100 (en poids sec) de fibres frottées (tamis de 200µm sous un courant deau), structures végétales facilement identifiables (sphaignes roseaux, carex, joncs, mousses, bois…), absence de matière organique (M.O.) amorphe, quand on presse léchantillon, le liquide qui sécoule est clair et limpide, résidu pas pâteux; -Hm, mésique = 10-40% f.f., décomposition moyenne à forte, structures végétales difficilement identifiables, M.O. amorphe moyenne à élevée, liquide qui sécoule brun et trouble, résidu légèrement pâteux; -Hs, saprique = moins de 10% f.f., décomposition forte, structures pas discernables, taux de M.O. amorphe très élevé, liquide qui sécoule noir. Histosol leptique = horizons H > 10 cm qui reposent sur un substrat meuble (M) ou dur (R), le contact ayant lieu avant 40 cm pour des horizons Hm ou Hs ou avant 60 cm pour des horizons Hf. Si horizons S ou C 2xS ou > 2C. On appelle prédominant lhorizon Hf, Hm, ou Hs qui est le plus épais (éventuellement épaisseurs cumulées) entre 40 et 120 cm de profondeur. Histosol fibrique typique (Hf prédominant>60 cm, Hm<25 cm, Hs<12 cm) Histosol mésique typique (Hm prédominant>40 cm, Hf<25 cm, Hs<12 cm) Histosol saprique typique (Hs prédominant>40 cm, Hf ou Hm < 25 cm)

8 En général, pour létude dun profil de sol on sépare la forme dhumus (partie holorganique = horizons O + partie hémiorganique = horizons A) du reste du profil (partie minérale = horizons B, C, J, S,…pour les PLANOSOLS et FLUVISOLS, horizons G et g pour les REDUCTISOLS et REDOXISOLS respectivement). La partie minérale étant très profonde dans les histosols, la distinction entre forme dhumus et reste du profil na pas de sens pour les Histosols dont on étudie généralement la seule partie organique FORMES dHUMUS hydromorphes HYDROMULL = sous influence de la frange capillaire dune nappe ou par suite dun engorgement fugace = OL épais + A biomacro hydromorphe, structure stable de vers de terre ANMOOR = sous influence dun engorgement prolongé par une nappe permanente à faible battement = An = A noir, épais (jusquà 30 cm) riche en carbone organique (>20%), plastique et massif en période dengorgement, biomacrostructuré en période dabaissement de la nappe, pas de structuration durable, les complexes M.O.-argiles étant moins stables (déstabilisation par lengorgement) que dans hydromull. HYDROMODER = OL + OF + OH épais (OH hydromorphe = gras et massif), montrant un passage progressif entre OH et A hydromorphe (A de juxtapposition: microfragments végétaux + matière minérale) HYDROMOR = HYDROMODER avec un OH > 1 cm gras, noir, plastique en transition graduelle vers un horizon E; moins engorgé quun Hs (horizon H dun HISTOSOL, page suivante), nappe plus fluctuante.

9 Des horizons pas si nets et des taches…QUI suis-je ? A Ag g A biomacro hydromorphe, structure stable g = plutôt rouille, taches plus foncées au centre

10 Hm An Go

11 Classification RPF: 1° profil: no forte différenciation texturale = no Planosol; hydromorphie à moins de 50 cm = no Fluvisol; vers de terre = MULL hydromull + g = REDUCTISOL duplique à HYDROMULL ou REDOXISOL à HYDROMULL 2° profil: plus deau = An = Anmoor = REDUCTISOL stagnique histique à ANMOOR

12 Daprès Jabiol et al. 2007

13 OL OF OH Azj Sal C + (Bt) Az/Sal

14 Classification du sol ALOCRISOL = ancien concept de sol brun acide ou sol brun ocreux On les observe sous foret développés à partir daltérites de roches cristallines acides (« arènes ») ou daltérites de schistes Horizon de référence: Sal, défini par sa géochimie dominée par des composés minéraux de laluminium dans la solution du sol (Al +++, [Al(OH) x ] n n(3-x) ) et par la structure complexe au même temps polyedrique-subanguleuse et microgrumeleuse (< 1mm). Autres caractéristiques: pH < 5; teinte 7,5YR, ou 10YR, chroma de 4 à 8, value 5 ou 6; possibles taches plus brunes 7,5YR, 10YR 5/4 ou 4/4; S/T < 30 % (souvent < 20 %), Al +++ représente de 20 à 50% de la CEC.

15 Dans notre cas, A < 20 cm, donc 20 cm Notre profil montre aussi des traces de lessivage (horizon plus coloré en bas du profil, C + Bt ?), ce qui avoisine le profil à la Référence des Luvisols.

16 Un processsus en cours, des horizons difficiles à cerner OH AE BPhs BPs1 BPs2

17 30-40 cm Placique = horizon (1-10 mm) cimenté par du fer, du fer et manganese ou par un complexe organique-fer Le contraste entre horizons A ou E et horizons BP est peu accentué CLASSIFICATION RPF PODZOSOLS

18 Daprès Jabiol et al. 2007: LHumus sous toutes ses formes

19

20 pédologie = science chelou étudiants et profs = types zarbi ciao


Télécharger ppt "Seuls Sans Sol Augusto Zanella Dipartimento Territorio e Sistemi agro Forestali Università di Padova – Italia"

Présentations similaires


Annonces Google