La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 La fraude sur Internet : une mutation de notre société de connaissance Etat des lieux et axes daction La fraude sur Internet : une mutation de notre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 La fraude sur Internet : une mutation de notre société de connaissance Etat des lieux et axes daction La fraude sur Internet : une mutation de notre."— Transcription de la présentation:

1 1 La fraude sur Internet : une mutation de notre société de connaissance Etat des lieux et axes daction La fraude sur Internet : une mutation de notre société de connaissance Etat des lieux et axes daction Michelle Bergadaà Université de Genève

2 ©Bergadaà, OVSM Etat des lieux 2. La vision estudiantine 3. Conclusion provisoire

3 ©Bergadaà, OVSM Tous les systèmes universitaires sont touchés Selon les sources 60 à 90% des étudiants déclarent avoir plagié sur Internet Les enseignants sont généralement abasourdis Voir les témoignages du sites « responsable.unige.ch » Les établissements sont démunis Voir la variabilité des traitements de contrôle et sanction 1. Etat des lieux Notre situation factuelle Pas de normes légales et académiques Voir les faits de la Sorbonne

4 ©Bergadaà, OVSM Louverture de Bologne Des cultures, des attitudes et comportements variés Environnement social Etre astucieux, rapide, efficace et … individualiste Nos institutions Pas de règlements et modes de contrôle adaptés Les organismes d'accueil à leur sortie Ils ont eux-mêmes de graves soucis déthique Nouvelles technologies de l'information Génération Game-Boy vs. Professeurs dépassés 1. Investigation : état des lieux Une rupture imminente

5 ©Bergadaà, OVSM La question dinvestigation 1. Etat des lieux Quelles attitudes, comportement, règles adopter pour survivre à la rupture qui se profile, donc à la crise qui se dessine ?

6 ©Bergadaà, OVSM La méthode dinvestigation 1) 1ère lettre à une simple liste de collègues en avril ) Complilation des résultats et structuration des constats des professeurs et assistants 3) Site dédié avec ouverture d espaces animés par des collègues impliqués par le thème : 4) Observation et interrogation des étudiants ayant plagié ou non. Structuration du phénomène. 1. Etat des lieux

7 ©Bergadaà, OVSM La méthode dinvestigation 1. Etat des lieux 7) Recherche-action au sein des établissements pour faire adhérer les acteurs aux projet 6) Formation dun groupe de travail interdisciplinaire et international pour définir un cadre déonto- logique générique 9) Agir au niveau de lorganisation européenne, du Conseil de lEurope 8) Association par simple adhésion des établisse- ments à une charte déontologie générique 5) Appropriation du site par les acteurs et enrichissement de celui-ci par leurs soins

8 ©Bergadaà, OVSM Les résultats de la « perspective étudiant »

9 ©Bergadaà, OVSM La« perspective étudiant » Les étudiants et les assistants nous interpellent « Cest désespérant. Lorsque les fraudeurs se vantent de leurs faits ils disent: "Dommage moi je n´ai rien trouvé sur Internet de si bon". » « J´aimerais encore ajouter que ceci est un problème sérieux, qui si non pris en mains risque d´exploser... »

10 ©Bergadaà, OVSM La« perspective étudiant » Internet Fraude Etudiant en 2006 Système Outil pratique dinformation gratuite Ouverture sur la curiosité et lauto- formation Morale ? Valeurs ? Déontologie ? Ethique ? Responsabilité ? Normes ? Contrôle ? Sanctions ?

11 ©Bergadaà, OVSM La« perspective étudiant » Valeurs Autonomie Discipline Amoralité Moralité Notre responsabilité Normes D Fraudeur A Bricoleur B Tricheur C Manipulateur

12 ©Bergadaà, OVSM La« perspective étudiant » Valeurs Amoralité Normes D Fraudeur Autonomie Le fraudeur : il va se fier au résultat de ses actions/risques Besoins : le sanctionner sans aucune ambiguïté Risques : quil profite de Bologne et se joue du système La question : comment le détecter à moindre coût, humain et financier, pour lexclure formellement ?

13 ©Bergadaà, OVSM La« perspective étudiant » Valeurs Discipline Amoralité C Manipulateur Normes Le manipulateur : il va se fier à ses propres valeurs qui le justifient à ses yeux Besoins : le faire adhérer à nos valeurs fondamentales Risques : quil ne sintègre jamais et usurpe ses diplômes La question : comment faire le lien entre nos valeurs et les normes en place et les lui inculquer ?

14 ©Bergadaà, OVSM La« perspective étudiant » Valeurs Discipline Moralité Normes B Tricheur Le tricheur : il va se fier au comportement de ses pairs Besoins : il ne sait plus vraiment ce quest la norme institutionnelle Risques : il risque de « payer pour les autres » La question : comment proposer un miroir fidèle et fiable de la mission universitaire du XXIème siècle ?

15 ©Bergadaà, OVSM La« perspective étudiant » Valeurs Autonomie Moralité Normes A Bricoleur Le bricoleur : il structure ses connaissances par lui-même Besoins : il ne sait pas ce quest une information fiable et valide Risques : nous risquons de le perdre comme créateur véritable La question : comment canaliser sa créativité et éviter quelle ne se dilue sur la toile ?

16 ©Bergadaà, OVSM La« perspective étudiant » Valeurs Autonomie Amoralité Moralité D Fraudeur A Bricoleur A Bricoleur caractère déviant « La fréquence et la visibilité de lacte déviant influe sur la rapidité dacquisition dun caractère déviant » Pillon, 2003 Normes A Bricoleur A Bricoleur Pourquoi ce besoin Impératif de charte déontologique ?

17 ©Bergadaà, OVSM Notre action

18 ©Bergadaà, OVSM Notre action Valeurs Une approche classique Normes Contrôles Renforcer la croyance en son instrument, la norme dévaluation des connaissances acquises, en insistant sur un traitement déquité Rappeler nos valeurs de création et de diffusion de connaissances afin daffirmer légalité des chances et le mérite individuel Etre en mesure de conduire tout « plagieur » devant la réglementation Sanctions Afin que la faute soit justement et sévèrement punie…

19 ©Bergadaà, OVSM Valeurs Une articulation précise Létudiant est confronté à une « ambiguïté centrale » (pervasive ambiguity), Lambiguité provient du fait que la personne ne sait pas définir la situation sociale dans laquelle son action devra sinscrire. Rappeler nos valeurs de création et de diffusion de connaissances afin daffirmer légalité des chances et le mérite individuel 3. Notre action Elle ne sait donc pas pourquoi elle agirait.

20 ©Bergadaà, OVSM Normes Renforcer la croyance en son instrument, la norme dévaluation des connaissances acquises, en insistant sur un traitement déquité (et non sur lobéissance en soi) Létudiant est confronté à une « ambiguïté de focus » La personne comprend la situation sur laquelle elle doit agir, mais quelle ne sait pas définir une stratégie daction appropriée. 3. Notre action Une articulation précise On ne lui demande pas de signer de déclaration dauthenticité

21 ©Bergadaà, OVSM Contrôle D'abord, accroître la vigilance des assistants, mais surtout des professeurs Ensuite acheter les logiciels ad-hoc : Turnitin, Profusion, PlagiServe, Glatt Plagiarism Programs, CopyCatch Gold, MyDropBox, Edutie, Urkund, etc. Etre en mesure de conduire tout « plagieur » devant la réglementation… …afin que la faute soit justement et sévèrement punie 3. Notre action Une articulation précise –> Le changement de style d'écriture des étudiants ! –> Changer les exercices demandés ! –> Se renouveler

22 ©Bergadaà, OVSM Sanction Une judiciarisation de plus en plus grande… …d'où de la «procédurite» de plus en plus déprimante ! Avec… effet de rebond par la baisse de la vigilance ! Eviter la violence : l'importance de la neutralité Besoin de formation d'enquêteurs pour monter des dossiers bétonnés 3. Notre action Une articulation précise

23 ©Bergadaà, OVSM Conclusion Lurgence : Impliquer tous les acteurs : institution, professeurs, étudiants Limportance : Communiquer entre institutions pour créer un repère de normes génériques, puis homogénéiser contrôles et sanctions Merci de votre attention Construire ensemble des codes de déontologie soit deon + logos donc soit le devoir + le discours, la parole


Télécharger ppt "1 La fraude sur Internet : une mutation de notre société de connaissance Etat des lieux et axes daction La fraude sur Internet : une mutation de notre."

Présentations similaires


Annonces Google