La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Méthodologies dévaluation de létat de linfrastructure à léchelle macro Guy Félio, Ph.D., P.Eng Présentation à INFRA 2007 Laval, Québec Novembre 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Méthodologies dévaluation de létat de linfrastructure à léchelle macro Guy Félio, Ph.D., P.Eng Présentation à INFRA 2007 Laval, Québec Novembre 2007."— Transcription de la présentation:

1 Méthodologies dévaluation de létat de linfrastructure à léchelle macro Guy Félio, Ph.D., P.Eng Présentation à INFRA 2007 Laval, Québec Novembre 2007

2 Contenu Le contexte Évaluation de létat vs évaluation des besoins Études internationales –ÉÉUU –Royaume Uni –Australie –Nouvelle Zélande Études canadiennes –Nationales –Villes Discussion

3 Contexte Déficit en terme dinfrastructures? Besoins dinvestissements? Gestion des actifs? Prise de décisions? Développement de programmes et politiques?

4 Études des besoins (1) Visent à prévoir les ressources nécessaires pour maintenir ou améliorer linfrastructure –Habituellement sur une période de 5 à 15 ans –Besoins exprimé en termes dinvestissements financiers

5 Études des besoins (2) Nombreuses hypothèses, notamment: –Létat actuel de linfrastructure (habituellement en termes techniques) –La demande actuelle et future –Les pratiques actuelles et futures –Lévolution de la technologie –Les niveaux de service

6 Rapports sur létat de linfrastructure (1) Axés sur la situation actuelle ou récente, en fonction des données disponibles. Utilisent la condition de linfrastructure en termes de performance technique: –cest dans ce domaine que lon trouve la plupart des données. Fait appel à des experts (en général, techniques)

7 Rapports sur létat de linfrastructure (2) Hypothèses sur les niveaux de service: –Les normes de santé et de sécurité ne donnent que le seuil minimum de performance technique –Ne prennent pas en considération les facteurs sociaux, économiques ou environnementaux. Les « relevés de notes » linfrastructure sont des formes de rapports les plus utilisés

8 Études internationales Relevés de notes –ÉÉUU –Australie –Royaume Uni Audit –Nouvelle Zélande

9 ÉÉUU – American Society of Civil Engineers Le bulletin de 2005 de lASCE est le quatrième qui a été produit Les sections régionales de la société ont également produit des bulletins à léchelle des États. Objectifs principaux: –La sensibilisation du public –Linfluence des programmes du gouvernement

10

11 Australie – Engineers Australia Série détudes lancée en 2000 (à léchelle nationale). Dernière édition: 2005 Bulletin de notes: A-D, F Objectifs: –Sensibilisation: linfrastructure soutient la qualité de vie de la collectivité et quune infrastructure inadéquate nuit à la croissance économique et sociale –Susciter un débat sur la qualité et le niveau dinfrastructure quil faut fournir pour répondre aux besoins de la société –Favoriser la mise en place dune prestation et dune gestion de linfrastructure conformes aux règles de lart

12

13 Royaume Uni – Institution of Civil Engineers Le processus a été entrepris en Denier rapport: 2006 Les bulletins ont deux principaux objectifs : –Accroître la visibilité de la profession (génie civil) et des enjeux relatifs à linfrastructure; –Utiliser le savoir-faire technique de la profession pour influencer le programme du Parlement.

14

15 Nouvelle Zélande: « Infrastructure Stocktake » Constatations relatives à linventaire et état de linfrastructure et sa contribution au développement économique (2004). Prépare par PricewaterhouseCoopers. Lapproche générale a surtout consisté en un examen de la documentation avec entrevues et sondage limités

16 Nouvelle Zélande: « Infrastructure Stocktake » Lévaluation a été entreprise à un niveau relativement élevé : –Évaluer létat des actifs existants; –Évaluer la mesure dans laquelle linfrastructure répond à la demande actuelle; –Évaluer si linfrastructure peut réponde à la demande future et son adaptabilité à lévolution de la demande au fil du temps; –Fournir des commentaires de haut niveau sur les conséquences en matière de développement durable des stocks déléments dinfrastructure actuels et prévus;

17 Études Canadiennes (1) Transit Infrastructure Needs for the Period – Association canadienne du transport urbain (ACTU) – 2006 –Quatrième enquête biennale – lACTU a fait un sondage auprès des réseaux de transport membres en leur demandant de donner une description détaillée de leurs besoins pour les cinq prochaines années. –Un total de 70 réseaux ont répondu; ils représentaient 96,6 % des activités de transport en commun au Canada en termes de frais dexploitation annuels.

18 Études Canadiennes (2) Municipal Water and Wastewater Infrastructure : Estimated Investment Needs – Association canadienne des eaux potables et usées (1997, révisée en 1998) –Létude était axée sur les éléments suivants : Eau potable : conduites maîtresses, réservoirs de stockage, usines de traitement Eaux usées : égouts, réseaux dassainissement mixtes, usines dépuration

19 Études Canadiennes (3)

20

21 Villes (1) Objectif principal: gestion des actifs Autres objectifs/bénéfices: –Sensibilisation: élus, public –Mise a jour des connaissances et identification des lacunes –Établir un niveau commun de connaissances/capacité à travers lorganisation

22 Villes (2) Edmonton –Principaux objectifs des rapports (2002, 2004 et 2006): Aider le conseil à gérer linfrastructure Posséder de linformation fiable sur le stock et lévaluation de létat (à des fins de planification et dexploitation) Combler le déficit dinfrastructure (recettes + stratégies de réinvestissement) Gérer le déficit dinfrastructure (gestion des immobilisations)

23 Villes (3) Hamilton –Les principaux objectifs du REI étaient : Les communications La planification à long terme : production doutils axés sur le cycle de vie qui incluent le capital, lexploitation et les coûts dentretien

24

25 Discussion Au niveau supra-régional ou national, il faut considérer: –La difficulté de la production dun rapport sur létat de linfrastructure ou dune étude des besoins réside dans lacquisition ou traduction (mesures indirectes) des données –Les exigences CCSP que les municipalités présentent de linformation sur leurs actifs, produiront sous peu (2009) des données sur linventaire et la valeur (historique) relatives à un grand nombre de municipalités

26 Avant dentreprendre quelque étude de ce genre, il faut répondre à certaines questions clés : –Quels sont les objectifs? –Qui devrait participer à létude? –Quel est léchéancier? –Sagira-t-il dune étude unique ou y aura-t- il des suivis?

27 Merci


Télécharger ppt "Méthodologies dévaluation de létat de linfrastructure à léchelle macro Guy Félio, Ph.D., P.Eng Présentation à INFRA 2007 Laval, Québec Novembre 2007."

Présentations similaires


Annonces Google