La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Écologie des populations Notes des pages 426 à 534 de Biologie 12 MacInnes 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Écologie des populations Notes des pages 426 à 534 de Biologie 12 MacInnes 2009."— Transcription de la présentation:

1 Écologie des populations Notes des pages 426 à 534 de Biologie 12 MacInnes 2009

2 Écologie Létude des schémas de répartition et dabondance des végétaux, des animaux et des autres organismes sur la Terre. Dépendent des interactions entre les organismes, ainsi quentre les individus et leur environnement.

3 Les composantes biotiques dun écosystème sont des composantes de lenvironnement dun organisme. Interactions entres organismes vivants. Ex: prédateurs, proies, symbiotes, compétition, etc.

4 Les composantes abiotiques sont tous les facteurs physiques et chimiques non vivants qui influent sur la vie des organismes. Ex: température, lumière, leau et les substances nutritives.

5 Létude de lécologie se fait à plusieurs niveaux, des organismes individuels en passant par les populations et les communautés jusquaux écosystèmes. Une population est un groupe dindividus de la même espèce qui vivent dans la même région géographique.

6 Les communautés changent graduellement – les organismes varient avec le temps. Une communauté climacique se reproduit indéfiniment (bien protégée et autosuffisante). Elle se caractérise par des populations stables qui interagissent les unes avec les autres et avec lenvironnement de façon stable. Dans les communautés ayant atteint cette étape, il ny a plus de succession. Une communauté est constituée de tous les organismes de toutes les populations qui interagissent dans une zone donnée.

7 La succession écologique est le processus qui consiste en une série de changements consécutifs dans la composition des espèces dune région donnée. La succession primaire est le développement dune nouvelle communauté dans un milieu auparavant sans végétation, par exemple, après une éruption volcanique ou sur le roc dénudé du sommet dune montagne. La succession secondaire est le redéveloppement dune communauté qui a déjà existé, mais qui a été détruite par une perturbation.

8 Succession

9 Un écosystème est une communauté dorganismes vivants, ainsi que les facteurs biotiques et abiotiques qui entourent et influencent cette communauté. La biosphère est lensemble des écosystèmes et de leurs interactions sur la Terre. Une biome est une région déterminée de la Terre qui présente des combinaisons particulières de facteurs biotiques et abiotiques.

10 Un habitat est un lieu ou région ayant un ensemble de caractéristiques abiotiques et biotiques particuliers. Les organismes sadaptent aux habitats dans lesquels ils vivent habituellement. Ex: Le biome de la taïga couvre une grande partie du centre et du nord du Canada, de lEurope et de lAsie. Du nord au sud et de lest à louest, le taïga varie beaucoup en matière de densité et de types darbres. Ainsi, chaque biome peut englober un assortiment dhabitats différents. À son tour, chaque habitat contient son propre ensemble dorganismes et de conditions abiotiques.

11 Le rôle que les membres dune population jouent dans une communauté est une niche écologique. Une organisme qui a des besoins très particuliers pour ce qui est du climat ou de lhabitat sont des spécialistes. Ces organismes supportent généralement mal les changements. Ex: le panda géant et le koala.

12 Chaîne alimentaire Consommateur tertiaire: carnivore qui se nourrit principalement dautres carnivores. Consommateur secondaire: carnivore ou omnivore qui se nourrit principalement dherbivores. Consommateur primaire: herbivore ou tout organisme qui mange des producteurs. Producteurs: autotrophe ou organisme qui produisent des molécules organiques et lénergie requise pour tous les autres niveaux trophiques.

13 Réseau alimentaire Un réseau trophique ou alimentaire représente linterrelation de plusieurs chaînes alimentaires possibles dans un écosystème. * Un décomposeur est un organisme qui se nourrit dorganismes morts et de déchets animaux. Il décompose les plus grosses molécules organiques en substances nutritives plus petites et les retourne à lenvironnement abiotique.

14 Démographie: létude des populations. En point de vue de la taille, de la densité, de la structure par âge et de la croissance. La densité dune population correspond au nombre dindividus par unité de volume ou de surface. La dispersion indique comment les individus dune population sont répartis à lintérieur de ses limites géographiques (uniforme ou en masses compactes).

15 La croissance démographique Les naissances et limmigration augmentent une population. Par contre, les décès et lémigration diminuent cette population. Changements de taille de la population: La variationLe nombreLe nombre de la taillede naissancede décès de la population=pendant-pendant dans un intervallecet intervallecet intervalle de temps donné

16 Le taux de croissance est le nombre de naissances moins le nombre de décès sur une période donnée. La croissance dune population dans un environnement sans limites est appelée croissance exponentielle. La distribution hyperbolique est la forme de la courbe qui décrit la croissance exponentielle dune population. Le taux de renouvellement est le taux de croissance dune population dont les générations ne coexistent pas (la génération suivante remplace réellement la génération précédente) Les populations dans lesquelles les parents ne meurent pas après sêtre reproduits sont des générations coïncidentes, de sorte que deux générations ou plus peuvent être en vie et se reproduire en même temps.

17 Quelques définitions de plus… La croissance sigmoïde est un type de variante de la population quon observe dans un milieu où les ressources sont limitées. La capacité de charge (ou capacité limite ou capacité biotique) est la taille maximale de la population qui peut vivre dans un environnement donné sur une longue période.

18 La compétition La compétition interspécifique est la compétition entre les membres despèces différentes pour des ressources, par exemple la nourriture. La compétition intraspécifique est la compétition entre les membres de la même espèce pour des ressources, par exemple la nourriture. La principe dexclusion compétitiveLa principe dexclusion compétitive: Théorie daprès laquelle des espèces ayant les mêmes besoins ne peuvent pas cohabiter. Les espèces ayant des besoins suffisamment différents peuvent cohabiter (probablement en nombres limités).

19 Les relations symbiotiques Une relation symbiotique es une interaction étroite entre deux espèces dune façon qui profite aux deux. Lhôte est le partenaire le plus gros et le plus indépendant dans une relation symbiotique.

20 Types de relations symbiotiques Le parasitisme est un type de relation symbiotique dans laquelle un symbiote vit aux dépens de son hôte et lui nuit. Le mutualisme est un type de relation symbiotique dans laquelle deux espèces différentes bénéficient de leur association de la croissance dune des deux populations. Le commensalisme est une relation entre deux ou plusieurs organismes dans laquelle un symbiote profite dune relation symbiotique, sans nuire à son hôte.


Télécharger ppt "Écologie des populations Notes des pages 426 à 534 de Biologie 12 MacInnes 2009."

Présentations similaires


Annonces Google