La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le souffle de la vie Biologie 11 and.com/CHM107/AirW eBreathe/Comp/AirCo mposition.html

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le souffle de la vie Biologie 11 and.com/CHM107/AirW eBreathe/Comp/AirCo mposition.html"— Transcription de la présentation:

1 Le souffle de la vie Biologie 11 and.com/CHM107/AirW eBreathe/Comp/AirCo mposition.html properties-and-air-conditioners.html

2 fonction La fonction du system respiratoire est de fournir de lO 2 à toutes les cellules et les débarrasser du CO 2. l échange gazeux Ceci sappelle l échange gazeux. RS/Magazine/Articles/JMC- IMAGE/time.htm

3 Surface respiratoire assez étendue pour les besoins métaboliques de lorganisme. Milieu humide pour que lO 2 et CO 2 se dissolvent.

4 La plupart des organismes unicellulaires aérobies: protistes, algues, mycètes et bacteries. Aussi certains organismes pluricellulaires nont pas de syst. resp. Ex: volvox, hydre, planaire

5 Chez les annélides :vers segmentés (comme les lombrics) et sangsues. Peau est toujours humide et ont syst. circulatoire simple. Certains ont beaucoup de capillaires près de la surface de la peau gycorner.com/wo rksheets/earthwo rmdissection.htm Coupe transversale de la surface respiratoire (peau) CO2 O2

6 Ver à tube: branchies remuent dans leau Poisson, palourde: eau est attirée ou pompée par-dessus les branchies n.ac- versailles.fr/science/f aune/phy_a/resp/org ane_poiss.htm sciences.com/Fiche-Pedagogique-La- vie-marine.html

7 pir.shtml Voir bio 11 p. 254

8 Abdomen se dilate= pression de lair diminue dans trachées. En même temps 4 paires antérieures de stigmates souvrent et 6 paires postérieures restent fermées. Donc lair entre

9 Labdomen se contracte = pression augmente 4 paires antérieures de stigmates se ferment et 6 paires postérieures souvrent Lair sort par les stigmates postérieures. NOTE: syst. resp. et circulatoire sont indépendants chez les insectes

10 Chez les vertébrés 3 composantes fondamentales: 1 ou 2 poumons dont la surface respiratoire est humide Un mécanisme qui met en contact lair et la surface pulmonaire Et un syst. circ. qui transporte les gaz entre les poumons et les c.

11 Inspiration: Ferme la bouche et ouvre les narines Abaisse le plancher de sa bouche = attire lair dans la cavité orale Ferme les narines et élève le plancher de sa bouche = lair va aux poumons

12 immons.uwi nnipeg.ca/1 6cm05/111 6/16anim5. htm Poumons lamellaires

13 Bio 11 p. 255 #1, 2, 4, 5 et 6

14 4 étapes de la respiration 1) ventilation : inspiration et expiration 2) respiration externe: échange gazeux entre lair et le sang (dans poumons) 3) respiration interne: échange gazeux entre le sang et les c 4) respiration cellulaire:

15

16 Narines : réchauffe (vaisseaux sanguins), humidifie lair (mucus), enlever poussière (poils) Pharynx : section qui relie lœsophage à la bouche et à la cavité nasale Glotte : ouverture de la trachée Épiglotte : tissu qui empêche la nourriture dentrer dans la trachée.

17 Larynx : location des cordes vocales, 2 replis musculaires retenus par du cartilage Cordes vocales en action

18 Trachée : tube soutenue par des demi-cercles de cartilage.

19 Voies resp. sup. sont tapissées de ciliées qui sécrètent du mucus. Mucus emprisonne poussière pcd.htm

20 Bronches : tubes qui entrent dans les poumons Bronchioles : embranchements des bronches Bronches et bronchioles ont des c ciliées.

21 Alvéoles : endroit où a lieu léchange gazeux. Diffusion simple et 30% diffusion facilitée Paroi = 1 cellule dépaisseur Intérieur recouvert dune pellicule de lipoprotéines qui empêche laffaissement

22 Poumon droit: 3 lobes, poumon gauche: 2 lobes Un lobe est composé de lobules qui comprennent chacun une bronchiole

23

24 Plèvre : membrane qui recouvre chaque poumon. Elle est flexible Formée de 2 épaisseurs séparées par du liquide lubrifiant.

25 P. 259 # 1, 2 et 4.

26 GazAir inspiré (%) Air expiré (%) Azote (N 2 )79 % Oxygène (O 2 )21 %16 % Gaz carbonique (CO 2 ) 0,04 %4,5 % Autres (He, Ne)Traces

27 Grand muscle plat, s é parant le thorax de l abdomen. Lorsqu il se contracte, il é tire les poumons vers le bas, ce qui augmente le volume des poumons.

28 Séries de muscles placés entre les côtes. Lorsquils se contractent, ils soulèvent les côtes, ce qui augmente le volume de la cage thoracique et des poumons.

29 Si on diminue le volume du piston, que se passe-t-il avec la pression de lair dans la seringue ? Elle augmente!

30 Lair se déplace dun endroit de haute pression vers un endroit de basse pression Haute pression Basse pression

31 Lair se déplace dun endroit de haute pression vers un endroit de basse pression Basse pression Haute pression

32 Lair entreLair sort La pression de lair à lintérieur du poumon diminue La pression de lair à lintérieur du poumon augmente

33

34 Muscles Action des muscles Résultat Volume des poumons Pression de lair dans les poumons Mouvement de lair Diaphragme Se contracte Tire les poumons vers le bas Augmente en profondeur Diminue Lair entre dans les poumons Intercostaux Se contractent Les côtes se relèvent Augmente en largeur

35 Muscles Action des muscles Résultat Volume des poumons Pression de lair dans les poumons Mouvement de lair DiaphragmeSe relâche (passif) Le fond des poumons remonte Diminue en profondeur Augmente Lair sort des poumons Intercostaux Se relâchent (passif) Les côtes sabaissent Diminue en largeur

36 P. 267 # 1 à 3

37 La respiration en altitude Mal daltitude ou hypoxie Adaptations P. 268

38 Pas la [O 2 ] qui contrôle Si [CO 2 ] = fréquence respiratoire

39 1) Bulbe rachidien détecte [CO 2 ] dans le sang et envoie influx nerveux au diaphragme et muscles intercostaux l.proulx/701/chap5_contenu.htm

40 2) [O 2 ] un peu aussi Dans laorte et carotide, il y a des chimiorécepteurs qui détectent la [O 2 ] dans le sang Si [O 2 ] est trop basse, ils envoient des influx nerveux au bulbe rachidien pour fréquence respiratoire. ite/mag_etude_genic.htm

41 3) volume dair inspiré régule aussi Quand tu inspires profondément, tes alvéoles se dilatent. Les récepteurs de létirement dans les parois des alvéoles envoient un influx nerveux au bulbe rachidien pour cesser linspiration

42 Noyade 10% des cas: laryngospasme Si eau douce entre = pellicule de lipoprotéines est détruite. Donc alvéoles saffaissent. Si eau salée entre = gradient de concentration entraîne liquide des capillaires vers les poumons. Donc ce liquide empêche lO 2 datteindre les alvéoles. e.info/dossiers/final.ph p3?NBTXT=14

43 Intoxication au CO CO a 200 x plus daffinité aux globules rouge que lO 2 20 à 30 ppm (parties par million) ou 0,0002% peut être nocive Résultat hypoxie

44 Autres produits dans la fumée de cigarette

45 La fumée de tabac tue plus de personnes chaque année au Canada (environ en Nouvelle-Écosse) : c'est quatre fois plus que les décès causés par les meurtres, l'alcool, les accidents de la route et les suicides réunis.

46 Types de dépendances PsychologiquePhysique Ex : - Habitudes Ex : -Tremblements, maux de tête et nausées causés par le manque de nicotine

47

48 Appareil servant à mesurer la capacité vitale et dautres paramètres de la respiration.

49 Maladie des voies respiratoires caractérisée par le rétrécissement des bronches et des bronchioles.

50 Inflammation des bronches

51 Infection des poumons causée par une bactérie ou un virus Lantigène atteint d'abord les bronchioles, se développe et déclenche une inflammation au niveau des alvéoles pulmonaires. Ce qui entraîne une accumulation de liquide. mrdata/cme/pneumonia/comm.htm

52 Inflammation souvent liée à laccumulation de liquide entre les deux feuillets de la plèvre.

53 La plèvre est brisée et lair séchappe. Le poumon saffaisse.

54 Perte délasticité des alvéoles

55 Mitoses incontrôlées des cellules de poumons Sur dix personnes qui ont un cancer du poumon, il n'y en a que deux qui survivront plus de cinq ans.

56 SymptômesGrippeRhume FièvreÉlevée durant quelques joursRare Mal de gorgePrésence Présence courante Mal de têteCourant et fort Rare Courbature Courantes, parfois aiguës Rare Fatigue Dès le début Rare Éternuements Parfois Courant Toux Courante, peut devenir grave Courant Écoulement nasal Parfois Courant Durée Des semaines Quelques jours

57 C'est un mécanisme de défense permettant d'expulser des corps étrangers des voies respiratoires.

58 Le bâillement est un stimulation involontaire de notre vigilance.

59 Page 273 # 1 à 5


Télécharger ppt "Le souffle de la vie Biologie 11 and.com/CHM107/AirW eBreathe/Comp/AirCo mposition.html"

Présentations similaires


Annonces Google