La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 ACCC Le Système dapprentissage Métiers au Canada Vers une plus grande mobilité et certification Paul Brennan, VP, ACCC Dakar, Mars 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 ACCC Le Système dapprentissage Métiers au Canada Vers une plus grande mobilité et certification Paul Brennan, VP, ACCC Dakar, Mars 2011."— Transcription de la présentation:

1 1 ACCC Le Système dapprentissage Métiers au Canada Vers une plus grande mobilité et certification Paul Brennan, VP, ACCC Dakar, Mars 2011

2 2 Définition de lApprentissage métiers « Système structuré de formation supervisée menant à la reconnaissance professionnelle dans un métier désigné ou une profession désignée. Il sagit dun programme systématique de formation en cours demploi accompagné dune formation en établissement où lapprenti ou lapprentie acquiert les connaissances, les compétences, les outils et les rudiments du métier ou de la profession » Tiré du glossaire du Forum canadien de lapprentissage. Une excellente façon dapprendre en travaillant!

3 3 La place des collèges au Canada? (Peut varier dune province ou dun territoire à lautre) ÉCOLES SECONDAIRES (12 années au total) UNIVERSITÉS ENTREPRISES COLLÈGES et INSTITUTS Programme pré- Universitaire (2 années) BACCALAURÉAT et BACC APPLIQUÉ (4 ans) 2-3 ans DIPLOMES Attestation/ CERTIFICAT (1 an) Mise à niveau (au besoin) MAITRISE (1-2 ans) BACCALAURÉAT 1 re année 2 e année 3 e année 4 e année DOCTORAT (3-5 ans) CERTIFICAT ou DIPLÔME POST-GRADUÉ (Nécessite un Bacc ou Diplôme - 1 an) BACCs CONJOINTs Apprentissage en milieu de travail, avec formations au collège ou au Centre de formation CERTIFICAT de Compétences ou de Compagnon (Option Sceau Rouge) MARCHÉ DU TRAVAIL 2-3 ans DIPLOMES DIPLÔME Technologue – 3 ans DIPLÔME Technicien – 2 ans

4 4 Système décentralisé Chaque province ou territoire canadien a une Commission et un Directeur de lapprentissage des métiers; Diversité de moyens dapprentissage privilégiés dans chaque province: plus ou moins de formation pratique en classe (20%), exigences adaptées à la région; Mais des exigences strictes de maitrîse des compétences requises Entente ministère, industrie en question, syndicat souvent, et lapprenti

5 5 Par Compétences Historiquement, lévaluation du succès se faisait en vérifiant le nombre dheures dapprentissage passées avec un compagnon agréé; Il y a dix ans, lon a transitionné vers lacquisition de compétences définies par lindustrie et apprises auprès de son compagnon ou en salle de classe; La certification repose sur un examen de cette acquisition des compétences requises pour lexercise du métier.

6 6 Les exigences de qualité et de mobilité Pourquoi ce changement de cap? Exigences de qualité du travail et prévention du travail mal fait et de la fraude; Augmentation des compétences non- techniques, dites essentielles à lemployabilité: service à la clientèle, informatique, travail en groupe, analyse; Préférence de certaines provinces daugmenter les heures en classes pratiques en début de formation (diplôme + 2ans) Formation par compétences permet ceci

7 7 Mobilité pan-canadienne? Décentralisation rend la mobilité et la reconnaissance des certifications plus difficile (200+ métiers); Mobilité de la main-doeuvre accélère; Création du Programme de Sceau Rouge pan-canadien; Avec un examen de plus, lapprentis peut accéder au sceau rouge,qui permet aux autres provinces et employeurs de savoir et de reconnaitre ses compétences partout;

8 8 Sceau Rouge Géré par le Conseil canadien des directeurs de lapprentissage (le CCDA), en concertation avec les employeurs et le Ministère fédéral des ressources humaines et développement des compétences; LACCC siège aussi sur le Forum canadien sur lapprentissage pour promouvoir ce mode de formation et débattre daméliorations à suggérer au CCDA; Système en évolution: nouvelles compétences pour les énergies renouvelables

9 9 Leçons possibles? Exigences de qualité et de mobilité sont inéluctables; Leçons, quelquefois pénibles, provenant dune gestion décentralisée (13 provinces ou territoires et 15 pays de la sous-région!), mais rigoureuse quant aux certifications, aux extrants du processus; Nécessaire collaboration entre employeurs, apprentis et collèges communautaires; Outil important et précieux daccès à la formation professionelle!


Télécharger ppt "1 ACCC Le Système dapprentissage Métiers au Canada Vers une plus grande mobilité et certification Paul Brennan, VP, ACCC Dakar, Mars 2011."

Présentations similaires


Annonces Google