La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 JOFFRE - MARTINET - BARTHE - GALAN - GINESTAR Introduction Les étapes : Les étapes : Schéma de montage : Schéma du capteur: Comparaison de la courbe.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 JOFFRE - MARTINET - BARTHE - GALAN - GINESTAR Introduction Les étapes : Les étapes : Schéma de montage : Schéma du capteur: Comparaison de la courbe."— Transcription de la présentation:

1 1 JOFFRE - MARTINET - BARTHE - GALAN - GINESTAR Introduction Les étapes : Les étapes : Schéma de montage : Schéma du capteur: Comparaison de la courbe avec celle du constructeur : Courbe obtenu par mesure des différentes tensions en fonction de l humidité : Voici notre nouvelle courbe : Tableau qui servira le jour du lâcher :

2 2 Introduction : Le capteur dhumidité qui nous servira à mesurer le pourcentage dhumidité présent dans lair va être étalonné par nos soins. Pour cela, nous allons mesurer les différentes valeurs de tension en fonction du pourcentage dhumidité présent dans la salle de classe et reporter les valeurs dans un tableau. L étude de notre courbe d étalonnage et de celle du constructeur permettra de déterminer lhumidité pour une valeur U de la tension. JOFFRE - MARTINET - BARTHE - GALAN - GINESTAR G -+ V 5V Schéma de montage Capteur d humidité Les étapes : Puisque nous navons pas pu construire notre capteur, nous en avons vérifié 4 dont 3 qui ne marchaient pas. Nous avons placé des bornes aux extrémités des fils du capteur. Puis, nous avons branché le capteur sur le générateur (5V) et avons mesuré les valeurs grâce à un voltmètre. Avec le bon capteur récupéré nous avons effectué 2 mesures : 1 à lintérieur et 1 à lextérieur. A partir de mesures réalisée à chaque séance, nous avons complété un tableau de valeurs. Alimentation Mesure Borne - Schéma du capteur

3 3 Comparaison de la courbe avec celle du constructeur : Courbe obtenu par mesure des différentes tensions en fonction de l humidité. Courbe du constructeur : La courbe du constructeur est affine, elle ne passe pas par l origine mais par U = 0.8V. Nous obtenons cette droite grâce a la fiche constructeur qui est dans la boite avec le capteur. Nous remarquons que le coefficient directeur de la droite (de forme ax+b) est : U = 0.032h JOFFRE - MARTINET - BARTHE - GALAN - GINESTAR La courbe est affine et passe approximativement par tous les points. Il est par ailleurs très difficile de descendre en dessous de 33% dhumidité dans la classe. La courbe est par conséquent incomplète en dessous de cette mesure. Mais grâce à léquation de la courbe ci-contre, nous pouvons affirmer que la courbe est une fonction affine et que le coefficient obtenu est comparable à celui donné par le constructeur. On s en servira donc comme référence. Lors de la dernière séance (04/04/07), nous avons réussi à réparer le capteur et nous le clamons haut et fort : IL MARCHE !

4 4 Voici notre nouvelle courbe: Tableau qui servira le jour du lâcher : On utilisera ce tableau lors du voyage de kiwi pour connaître approximativement le pourcentage d humidité en fonction de la valeur de la tension (tous les 0.20 V). Nous remarquons que ce tableau a un domaine de validité : entre 0 et 100% d humidité car le pourcentage de l humidité ne peut ni aller en-dessous de 0% ni au-dessus de 100%. Donc les valeurs en-dessous de 0% ne seront pas pris en comptent. Grâce à nos points expérimentaux nous avons pu établir une courbe de tendance de modèle mathématique linéaire qui passe par tous les points.


Télécharger ppt "1 JOFFRE - MARTINET - BARTHE - GALAN - GINESTAR Introduction Les étapes : Les étapes : Schéma de montage : Schéma du capteur: Comparaison de la courbe."

Présentations similaires


Annonces Google