La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Veille Anticipative Stratégique et Intelligence Collective (VAS-IC®) Méthode L.E.SCAnning ® Learning Environmental SCAnning ® Impacts de la diffusion de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Veille Anticipative Stratégique et Intelligence Collective (VAS-IC®) Méthode L.E.SCAnning ® Learning Environmental SCAnning ® Impacts de la diffusion de."— Transcription de la présentation:

1 Veille Anticipative Stratégique et Intelligence Collective (VAS-IC®) Méthode L.E.SCAnning ® Learning Environmental SCAnning ® Impacts de la diffusion de lInternet Professeur LESCA et son Equipe Laboratoire CERAG umr 5820 CNRS - Université UPMF GRENOBLE - FRANCE

2 espace temps interne externe futur passé Veille Anticipative Veille Retrospective Veille Panoramique A B 0 « Observatoire » Figure 161 (2) Axes espace-temps de la Veille

3 L.E.SCAnning ©LESCA our en savoir plus : Definition du concept VAS-IC La Veille Anticipative Stratégique – Intelligence Collective (VAS-IC) est le processus collectif, pro-actif et continu, par lequel un groupe dindividus traquent (captent), de façon volontariste, et utilisent des informations(*) pertinentes concernant leur environnement extérieur et les changements pouvant sy produire (y compris les ruptures) dans le but de créer des opportunités daffaires, dINNOVER, ainsi que de DETECTER LES MENACES le plus tôt possible. InterActif. Auriez-vous un exemple de décision prise trop tard et qui, pour cette raison, a pénalisé une entreprise ? OUI - NON

4

5 L.E.SCAnning ©LESCA pour en savoir plus : MÉTHODE L.E.SCAnning® - Learning Environmental SCAnning® Cette méthode a été conçue pour aider les organisations à opérationnaliser le concept de VAS-IC® Cest-à-dire : mettre en place, faire fonctionner et pérenniser un dispositif VAS-IC® adapté à leur cas particulier. Elle a déjà été utilisée dans plus de 100 entreprises. Les étapes de lapplication de la méthode sont les suivantes : UTILITE : Dans quel DOMAINE dactivité de lentreprise (Comité de pilotage) PERIMETRE : Définir un périmètre cohérent avec les délais et les moyens assignés ANIMATION : Désigner et former lanimateur du futur dispositif EXISTANT (FENNEC) CIBLE : Délimiter lenvironnement de lentreprise mis sous VAS-IC TRAQUE : Désigner, former et motiver les futurs « casseurs » dinformations SELECTION : Savoir sélectionner les informations REMONTEE : Faire circuler les informations afin de les rendre utiles pour laction MEMOIRE : Les informations non mémorisées de façon accessible sont perdues CREATION-COLLECTIVE-DE-SENS : Cest la partie cruciale de la VAS-IC DIFFUSION MESURE : Les résultats de la VAS-IC sont-ils finalement en accord avec les attentes ? En pratique: Chaque entreprise choisit de commencer par le point dentrée qui est le plus approprié à son cas. Le travail est fait en « mode projet ». Le chef de projet doit tenir compte des Facteurs Critiques de Succès (FCS ou CN) pour surmonter les défis nombreux. Lutilisation de lINTERNET ouvre des pistes de progrès constant dans la mise en œuvre de la méthode.

6

7 L.E.SCAnning ©LESCA pour en savoir plus : Lobjectif fondamental est la transformation des signaux faibles (stimuli inducteurs) en forces motrices pour les managers. Pour effectuer cette transformation nous utilisons la création collective de sens. Définition de « création collective de sens » La « création collective de sens » est lopération collective au cours de laquelle sont créés de la connaissance et du « sens ajouté », à partir de certaines informations qui jouent le rôle de stimuli inducteurs, et au moyen dinteractions entre les participants à la séance de travail collectif, ainsi que entre les participants et les diverses mémoires (tacites et formelles) de lentreprise. Le résultat de la création collective de sens est la formulation de conclusions provisoires plausibles (hypothèses) devant déboucher sur des actions effectives. Cest aussi la création de connaissance. ©LESCA InterActif. Faites-vous une différence entre « créer » et « construire ». Par exemple faites-vous une différence entre « créer » une maison et « construire » une maison ? O - N Si O, alors … Si N, alors … Pour aider à la création de sens nous proposons la méthode PUZZLE®. Cette méthode peut recourir à la technologie de lINTERNET.

8 L.E.SCAnning ©LESCA pour en savoir plus : SIGNAL FAIBLE définition ANSOFF attribue aux « weak signals » un caractère anticipatif. Selon lui, ce type dinformation est de nature à déclencher chez le manager (A CONDITION QUIL Y SOIT SENSIBLE), une sensation que quelque chose dimportant semble samorcer ou pourrait se produire dans lenvironnement de son entreprise. Toutefois la sensation nécessite que le weak signal ait été perçue, examiné et interprété avec attention. Ensuite, le manager ainsi interpellé aura le désir den savoir plus et dobtenir des informations supplémentaires pour affiner sa sensation. Signal-versus-signe. Un SIGNE FAIBLE peut résider dans un « non-dit » ou bien dans un « non- écrit » ou encore dans labsence de quelque chose. Ainsi, dans la méthode L.E.SCAnning pouvous-nous être amenés à porter notre attention à quelque « chose » qui nexiste pas formellement, mais qui … NB. Avant linterpellation par un signal faible, le manager en question navait probablement rien demandé sur ce sujet puisque son attention navait pas encore été déclenchée. Il navait donc exprimé aucun besoin dinformation, ni passé aucune commande dinformation. InterActif. Faites-vous une différence entre le mot « signal » et le mot « signe» ? NON - OUI Le problème est de passer dun signe faible à un signe dalerte précoce. Voir livre : Lesca, H. (2003) – Veille stratégique, la méthode L.E.SCAnning®. France, édition ems, Management et Société.

9 Exemple -1-Creation-sens-souad ©LESCA La création collective de sens : un moyen efficace pour amorcer lintérêt des dirigeants à légard des informations anticipatives, notamment de type « signal faible » ? Application de la méthode PUZZLE® à un groupe de PME-PMI tunisiennes dans le cadre dune opération réalisée avec lappui dun organisme du Ministère de lIndustrie (API). Humbert LESCA et Souad CHOUK TUNIS pour en savoir plus :

10 Exemple-2-Traque-e-learning-menif Exemple : Construction dun module de e-learning « daccompagnement » du chef de projet « Veille Stratégique » : formation et accompagnement sur le terrain, pour reconnaître le caractère anticipatif dune information. Utilisation de lINTERNET. pour en savoir plus : Humbert LESCA, Grenoble Samia MENIF, Tunis

11 Exemple-3-Animation- KRIAA ©LESCA Veille Anticipative Stratégique : Utilisation de lINTERNET pour accompagner, de façon interactive, le chef de projet « Veille » dans sa mission dAnimation, à distance sur son terrain. Utilisation de la base de connaissance L.E.SCAnning. H. LESCA, Grenoble S. KRIAA, Tunis pour en savoir plus :

12 Exemple-5-Pouvoirs-publics-regionaux©LESCA Veille Anticipative Stratégique. Application de la méthode expérimentale de la méthode L.E.SCAnning Pour lanticipation de crise. Cas du développement économique de collectivités territoriales. H. LESCA, France J-M. BRUNEAU, France Nicolas LESCA, France pour en savoir plus :

13 Veille Anticipative Stratégique en PMI : Vers un nouvel usage du site Web pour la provocation dinformations « terrain » afin damorcer des innovations Concept, instrumentation et validation Raquel JANISSEK-MUNIZ BRESIL (Porto Alegre) Humbert LESCA - Directeur de Recherche

14 Une façon originale de traquer des informations terrain : la provocation Modes dacquisition dinformation Il sagit de PROVOQUER lémergence dinformations que la PMI veut pro activement obtenir Vers un nouveau mode : le mode provocation Mode commande (recherche dinformations existantes) Mode alerte (attention aux informations existantes) Les informations dorigine terrain ne sont pas déjà existantes (!) © Raquel Janissek-Muniz

15 Il sagit de provoquer lémergence dinformations qui nexisteraient pas autrement. De Bono ( ) : Pensée Latérale Action de inciter quelquun à quelque chose. Amener ; Susciter ; Prendre linitiative ; Attirer Provoquer par lusage du site Web construit de façon appropriée Le mode Provocation via « attrape-mouche » Provocation via l« attrape-mouche » « Attrape-mouche » : Expression imagée ; métaphore peut-être pas la plus adaptée Déclencher la curiosité et lattention des visiteurs du site Web Provoquer lémergence dinformations qui nexisteraient pas sans la (pro)action de la PMI Provoquer des interactions à partir des sollicitations originaires du site Web Objectif: trouver des pistes dinnovation ; inventer son propre marché (offre créatrice) © Raquel Janissek-Muniz

16 Stratégie dinnovation « permanente » (différenciation) PMI B2B (Business-to-Business) Créant et commercialisant des « instruments » sur mesure (du type diffusion de savoir-faire) Haute intensité de connaissances tacites Concernée par les NTIC (dont Internet) Ouverte sur un environnement planétaire Environnement incertain (complexité, changements) Proactive (pionnière) Sadressant à un marché émergent, pas encore en phase de maturité (offre créatrice) Désireuse de co-construire des solutions avec de nouveaux partenaires dêtre en interaction constante avec son environnement de répondre vite aux sollicitations émergeantes anticiper des sollicitations possibles mais non encore explicites Terrain dapplication + Portrait-robot Terrain dapplication : la PMI SOPHIA © Raquel Janissek-Muniz

17 Exemples de létendue planétaire… Résultats Pratiques © Raquel Janissek-Muniz


Télécharger ppt "Veille Anticipative Stratégique et Intelligence Collective (VAS-IC®) Méthode L.E.SCAnning ® Learning Environmental SCAnning ® Impacts de la diffusion de."

Présentations similaires


Annonces Google