La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Un chiffrier est un formulaire comprenant plusieurs colonnes que lon peut utiliser dans le processus de régularisation ainsi que pour dresser les états.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Un chiffrier est un formulaire comprenant plusieurs colonnes que lon peut utiliser dans le processus de régularisation ainsi que pour dresser les états."— Transcription de la présentation:

1

2 Un chiffrier est un formulaire comprenant plusieurs colonnes que lon peut utiliser dans le processus de régularisation ainsi que pour dresser les états financiers. Il est un outil de travail ou un dispositif supplémentaire de vérification pour les comptables et non pas un registre comptable permanent. Le chiffrier constitue un outil que lon utilise pour faciliter la préparation des états financiers et pour comptabiliser les écritures de régularisation et de clôture. LE CHIFFRIER

3 FIGURE 4-1 LA PRÉPARATION DUN CHIFFRIER FIGURE 4-1 LA PRÉPARATION DUN CHIFFRIER 1. Préparez la balance de vérification à même le chffrier. 2. Inscrivez les écritures de régularisation. 3. Calculez les soldes régularisés 4. Reportez les soldes régularisés dans les colonnes appropriées. 5. Faites le total des colonnes, calculez le bénéfice net et complétez le chiffrier.

4 LUTILITÉ DES ÉCRITURES DE CLÔTURE 1. Elles servent à transférer le bénéfice net (ou la perte nette) et les prélèvements des propriétaires au compte de capital des propriétaires. 2. Elles ramènent le solde de chaque compte de résultats (produits, charges, prélèvements) à zéro ; les comptes sont ainsi prêts à accumuler les données de lexercice suivant.

5 FIGURE 4-2 LES COMPTES DE RÉSULTATS ET LES COMPTES DE BILAN COMPTES DE RÉSULTATSCOMPTES DE BILAN On doit fermer ces comptes.Il ne faut pas fermer ces comptes. Tous les comptes de produitsTous les comptes dactif Tous les comptes de chargesTous les comptes de passif Compte de prélèvement Compte de capital des propriétaires des propriétaires

6 FIGURE 4-3 LE PROCESSUS DE CLÔTURE 1.Débitez dun montant égal à son solde chaque compte de produits et créditez le Capital des propriétaires du total des produits. 2.Débitez le Capital des propriétaires du total des charges et créditez dun montant égal à son solde chacun des comptes de charges. 1.Débitez dun montant égal à son solde chaque compte de produits et créditez le Capital des propriétaires du total des produits. 2.Débitez le Capital des propriétaires du total des charges et créditez dun montant égal à son solde chacun des comptes de charges. Charges Dt (solde normal) Ct (solde normal) Ct (pour clôturer les comptes) Dt (pour clôturer les comptes) 0 Charges Prélèvements Produits Ct (solde normal) Charges 0 2 1

7 FIGURE 4-3 DIAGRAMME DU PROCESSUS DE CLÔTURE 3.Débitez le Capital des propriétaires du solde du compte Prélèvements des propriétaires et créditez le compte Prélèvements des propriétaires du même montant. Prélèvements des propriétaires Dt (solde normal) Ct (pour clôturer) 0 Charges Prélèvements Solde douverture Produits Ct (solde normal) 3

8 LES ÉCRITURES DE CLÔTURE ARRÊT ET VÉRIFICATION 1.Le solde du compte du Capital des propriétaires est-il égal au solde du capital de clôture inscrit dans le bilan et dans létat de lavoir des propriétaires ? 2. Les soldes de tous les comptes de résultats sont-ils à zéro ?

9 LA BALANCE DE VÉRIFICATION APRÈS CLÔTURE Après avoir journalisé et reporté toutes les écritures de clôture, on prépare la balance de vérification après clôture. Cette balance de vérification sert à prouver légalité entre les soldes des comptes de bilan qui seront reportés au prochain exercice.

10 FIGURE 4-8 LA BALANCE DE VÉRIFICATION APRÈS CLÔTURE On prépare la balance de vérification après clôture à partir des comptes du bilan du grand livre. La balance de vérification après clôture fournit la preuve que la journalisation et le report des écritures de clôture ont été effectués.

11 1. Analyser les opérations 2. Journaliser les opérations 3. Reporter les opérations aux comptes du grand livre 4. Préparer la balance de vérification 5. Journaliser et reporter les écritures de régularisation 6. Préparer la balance de vérification régularisée 7. Préparer les états financiers 8. Journaliser et reporter les écritures de clôture 9. Préparer la balance de vérification après clôture LES ÉTAPES DU CYCLE COMPTABLE

12 On prépare une écriture de réouverture au début dun nouvel exercice. Une écriture de réouverture annule certaines écritures de régularisation passées au cours de lexercice précédent. On peut alors ignorer les soldes douverture quand on prépare les écritures de régularisation de fin dexercice. Ce sujet est couvert à lannexe 4B. LES ÉCRITURES DE RÉOUVERTURE (UNE ÉTAPE OPTIONNELLE)

13 LES ÉCRITURES DE CORRECTION Il faut corriger les erreurs produites au cours du processus de comptabilisation le plus tôt possible en préparant des écritures de correction. Si les livres sont exempts derreurs, aucune écriture de correction nest nécessaire. Ces écritures doivent toujours affecter au moins un compte du bilan et un compte de létat des résultats.

14 FIGURE 4-10 LE CLASSEMENT STANDARD DU BILAN Les états financiers sont plus utiles quand les postes sont regroupés en sous-groupes significatifs. Le bilan ordonné se présente généralement comme suit : Actif à court termePassif à court terme Placements à long termePassif à long terme Immobilisations Avoir des propriétaires (actionnaires) ActifPassif et avoir des actionnaires

15 Lactif à court terme représente lencaisse et les autres ressources qui seront réalisées dans lannée qui suit la date du bilan ou dans le prochain cycle dexploitation de lentreprise, si celui-ci est plus long. Il peut être réalisé en liquidités ou par la vente darticles ou la consommation de ressources. On en présente les éléments selon le critère de liquidité. Lencaisse, les placements à court terme, les débiteurs, les stocks et les frais payés davance, par exemple, en font partie. LACTIF À COURT TERME

16 100 XYZ actions LES PLACEMENTS À LONG TERME Les placements à long terme sont des ressources que lon peut transformer en espèces. Cependant, la conversion en argent nest pas prévue avant un an ou avant la fin du cycle dexploitation, si celui- ci ne dure pas un an. Ils englobent, par exemple, les actions et les obligations dautres sociétés ou les investissements dans un terrain détenu pour la revente.

17 LES IMMOBILISATIONS Les immobilisations corporelles utilisées dans lexploitation dune entreprise et qui ne sont pas destinées à la vente sont classées à titre de : 1)terrains, usines et matériel de production, 2)ressources naturelles, par exemple le bois, les réserves de pétrole et les dépôts de minéraux.

18 Les immobilisations incorporelles fournissent des avantages futurs par les droits et les privilèges particuliers quils confèrent, plutôt que par des caractéristiques physiques. Les brevets, les droits dauteur, les marques de commerce et les franchises qui donnent au détenteur un droit exclusif pendant une période précise en sont des exemples. LES IMMOBILISATIONS

19 Le passif à court terme est une obligation dont lentreprise devra sacquitter à partir des actifs à court terme ou en créant dautres passifs à court terme, et ce à lintérieur de un an ou de la durée du cycle dexploitation, sil est plus long. Le passif à court terme comprend les créditeurs, les produits perçus davance, les intérêts à payer et les tranches de la dette à long terme échéant à court terme. LE PASSIF À COURT TERME

20 Les obligations que lon prévoit rembourser après une période de plus de un an sont classées dans le passif à long terme. Le passif à long terme comprend les effets à payer à long terme, les obligations à payer, les hypothèques à payer et les obligations découlant de contrats de location-acquisition. LE PASSIF À LONG TERME

21 Le contenu de la rubrique de lavoir des propritéaires varie selon la forme juridique de lentreprise. Dans une entreprise individuelle, il existe un compte de capital sous la rubrique Avoir du propriétaire. Dans une société de personnes, il y a un compte de capital pour chaque associé. Pour une société par actions, lAvoir des actionnaires est divisé en deux comptes : Capital-actions et Bénéfices non répartis. LAVOIR DES PROPRIÉTAIRES

22 FIGURE 4-17 LE BILAN ORDONNÉ PRÉSENTÉ SOUS FORME DE LISTE Le bilan ordonné aide les utilisateurs des états financiers à déterminer: la disponibilité de lactif pour rembourser les obligations devenant exigibles, le droit des créanciers à court et à long terme sur le total de lactif. Le bilan ordonné aide les utilisateurs des états financiers à déterminer: la disponibilité de lactif pour rembourser les obligations devenant exigibles, le droit des créanciers à court et à long terme sur le total de lactif. Le bilan est généralement présenté sous forme de liste, dans laquelle lactif est présenté au-dessus du passif et de lavoir des propriétaires.

23 LA LIQUIDITÉ La liquidité représente la capacité dune entreprise à rembourser ses obligations à court terme devenant exigibles. Le fonds de roulement est important pour évaluer la liquidité dune entreprise. FONDS DE ROULEMENT = Actif à court terme - Passif à court terme

24 LE RATIO DE LIQUIDITÉ GÉNÉRALE Le ratio de liquidité générale est une mesure largement utilisée pour évaluer la liquidité dune entreprise et sa capacité à rembourser ses obligations à court terme. On le calcule en divisant lactif à court terme par le passif à court terme. Il constitue un indicateur plus fiable de la liquidité que le fonds de roulement. Actif à court terme RATIO DE LIQUIDITÉ GÉNÉRALE = Passif à court terme


Télécharger ppt "Un chiffrier est un formulaire comprenant plusieurs colonnes que lon peut utiliser dans le processus de régularisation ainsi que pour dresser les états."

Présentations similaires


Annonces Google