La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

RESTITUTION DES ATELIERS. VIE DU RESEAU Restitution de latelier Vie du Réseau R. Le Gall, E. Tranvouez État des lieux : Le Réseau Polytech a 5 ans et.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "RESTITUTION DES ATELIERS. VIE DU RESEAU Restitution de latelier Vie du Réseau R. Le Gall, E. Tranvouez État des lieux : Le Réseau Polytech a 5 ans et."— Transcription de la présentation:

1 RESTITUTION DES ATELIERS

2 VIE DU RESEAU

3 Restitution de latelier Vie du Réseau R. Le Gall, E. Tranvouez État des lieux : Le Réseau Polytech a 5 ans et regroupe 11 écoles dingénieurs universitaires en partie autonomes Organisé autour dune Assemblée des Directeurs, de groupes de travails (missions et thématiques) avec en support le SIU. Ses moyens sont ceux que lui donnent les écoles (humains, matériels et financiers) et les inscriptions au concours. Les groupes sont constitués de représentants de chaque école Les décisions sont prises par consensus avec des débats visant à convaincre plutôt quà imposer La marque Réseau Polytech nous permet de discuter avec des grands groupes (Bouygues, Total, Sogeti…)

4 Restitution de latelier Vie du Réseau R. Le Gall, E. Tranvouez En devenir: Agrandissement du réseau à 13 voire 17 : la prise de décision par consensus est souhaitable mais est-elle maintenable ? La mutualisation des moyens : on est encore au milieu du gué. La communication (etc…) se partage entre lécole voire la spécialité et le réseau Communiquer en interne vers les personnel : Cest une question d outils (lintranet existant va fortement évoluer, lettre du réseau, compte rendu de décision vulgarisé,...) mais aussi de culture ( nous ne pouvons pas être « clients » mais acteurs dans le réseau). Relance des groupes « domaine » : en leur donnant des objectifs clairs et des échéances (vade-mecum des enseignements, des métiers des disciplines concernées, organisation de conférences thématiques chaque année, …)

5 PROJETS DINITIATIVE PERSONNELLE …

6 Atelier PIPIC (75%) Projets dinitiatives personnelles dintérêt collectif Les initiatives personnelles contribuent à la formation dingénieur par louverture desprit Une reconnaissance/valorisation/validation doit être prévue Intérêt collectif avéré (consensus) Rayonnement écoles Missions humanitaires Engagements associatifs Rôle dorganisation (commissions) Intérêt personnel "Ailier gauche" Raisons personnelles Réflexe inné Reconnaissance (disparates) PolyPoints Module Jury Reconnaître un savoir-faire et le faire savoir par la validation Obligation Validation V Encadrement Flexibilité (cours) Aménagements ( contrôles) Danger investissement calculé !!! V Motivation des étudiants à louverture Accompagnement reconnaissance

7 Organisation Prise en compte de la transversalité des actions dans le processus dévaluation Si obligation l école doit pouvoir proposer des actions dinvestissement personnel (!) Modalités de validation (Bonus, Module intégré) Définir les limites de linvestissement personnel non valorisé ! Rôles Ascenseur social Ouverture exhaustive (étudiants handicapés, situation sociale) Dangers/Faiblesses Effet de mode (essoufflement) Générer les inégalités (TOEIC) Lisibilité publique Atelier Egalité des chances (25%) Projets dinitiatives personnelles dintérêt collectif Actions Mission daccompagnement individualisé (tutorat élèves + encadrant + psychologue) Support associatif local Projet Cohérent encadré Accès à la formation Accès à linformation

8 RELATIONS AVEC LES ANCIENS ELEVES

9 Atelier : Relations avec les anciens élèves Trois sujets abordés Sujet 1 : développement de lesprit associatif Etat et pb. : attitude consumériste des élèves / anciens Rép. : travailler la Lisibilité des associations danciens Lisibilité des associations danciens au sein des écoles - Travailler laffichage de lassociation dans lécole Ex : Logos sur affiches dévénements éco - Identification physique de lassociation dans lécole Ex : Local de lassociation dans lécole - Formaliser lintervention de lassociation dans lécole Ex : Interventions danciens se feraient « au nom de » lassociation Implication des élèves dans la vie de lassociation Associations : - Mettre en place des actions de fidélisation autre que relations client fournisseur - Consolidation de la base danciens dans les régions en prenant la base du réseau et non celle dune association pour créer des événements locaux (réseau)

10 2) Quelle place pour les associations Etat : Importance nationale de la population des diplômés du réseau (Anciens = 35000), Association des anciens = organe privilégié dinterface écoles / monde professionnel Pb : comment récupérer les anciens et notamment les plus anciens Rôle association / école pour linsertion professionnelle et le suivi des élèves (projet 3/6/9) Rép. : Communication événementielle réseau consolidé (35000) : Bercy 2011 (organisé avec les directeurs à la retraite) Au niveau école : contractualiser les relations association / école Au niveau réseau : Charte associations / réseau 3) Ressources des associations Constat et Pb : nécessité dun permanent (ou à 80 %) (50 KEuros par an, soit de 1000 à 1500 adhérents pour que lassociation tourne) Rép. : Soutien des écoles (mise à disposition de moyens), Augmenter les cotisations, rendre obligatoire linscription (???) Dons défiscalisables : dons à lécole puis école soutient lasso com pour dons Sponsoring long terme (annuaire…) Utilisation de réseaux communautaires (Viadeo, Facebook…) pour communication Placement dans circuits de financements publics au soutien à lemploi (seniors …) Outil informatique uniformisé réseau

11 QUELLE DIMENSION DEVELOPPEMENT DURABLE …

12 Atelier A2 : Quelle dimension DD dans la formation ? Attentes des participants : « y voir plus clair », « échanger » (formation initiale et continue, actions des écoles, échanges du groupe de travail DD…) 1. Dans la formation Polytech, insérer le DD est-il nécessaire ? OUI les changements environnementaux, sociaux ou réglementaires impactent / vont impacter les métiers de lingénieur « être à la pointe » des attentes fortes des (futurs) élèves « être sexy » des références : CTI, CGE, Charte du réseau… « passer à lacte » Atelier C1 : Conférence de M. Quénelle (Total) : Enjeux du développement durable (DD) + Exemples de traduction dans lactivité dune entreprise

13 2. Comment ? Quelle formation Polytech au DD ? Une éducation/sensibilisation des élèves (et du personnel !) couplée à la démarche DD des Ecoles (économies dNRJ, recyclage…) « être exemplaire » Un socle commun rattaché aux SHEJS (optionnel ? obligatoire ?) « le DD cest transversal » Affirmer la présence dans les enseignements de spécialité, dans les projets technologiques « en fait, on forme déjà au DD » vs. « quels sont les outils ? » 3. Une opportunité stratégique pour le réseau Polytech ? Visibilité externe et échanges internes Une ressource à exploiter : Login : reseau Mot de passe gdtp21

14 LATTRACTIVITE DU RECRUTEMENT …

15 Lattractivité du recrutement dans les écoles du Réseau: Exemple de lEEA Constat et Analyse Déficit de recrutement dans certaines spécialités: EEA, informatique, mécanique……. Réalité: EEA 10 % de lindustrie et croissance de 15 % dans secteurs larges et émergents EEA attractif dans certains pays (hors Europe de lOuest) Analyse du déficit de candidatures en France Offre demplois > demande (vœux des élèves) => augmenter demande en étant plus attractif Problème dimage Bilan pédagogique: Elèves « EEA » taux de réussite le + faible: motivation, niveau Secteur instable: délocalisation, fragilité de petites structures (PME, PMI) Peu de femmes ingénieures Concurrence fortes des offres de formation (écoles, apprentissage) et augmentation du nombre de places offertes par des écoles à forte notoriété.

16 Solutions possibles Améliorer limage/communication: /médias (sinspirer du secteur BTP): grand public Promotion par le secteur industriel (FIEE) en synergie avec le Réseau Polytech => améliorer relations Réseau-Entreprises Communiquer sur le risque de perte de savoir-faire national (exemple Allemand) Communiquer auprès des élèves du secondaire Communiquer sur laffectif: travailler pour le développement durable, pour la protection de lenvironnement, santé… /Rendre plus lisible la formation et les emplois au-delà de la spécialité, (aux interfaces): débouchés larges => communication adaptée Elargir le champ de recrutement: + dingénieurEs dans lindustrie, PEIP Veiller à la qualité du recrutement pour garder une image de qualité de la formation Développer du structurel commun au sein du Réseau: club EEA, présence dun animateur du domaine au sein du réseau. Quels images et messages du Réseau Polytech

17 VIE ETUDIANTE …

18 Intégration et valorisation: Accueil et suivi des étudiants étrangers - Constat: aucune vraie pratique satisfaisante - Nécessité de créer un cadre pour éviter la gestion au cas par cas, en formant des étudiants volontaires et non pas en déléguant cet accueil aux BDE - Eviter les regroupements communautaires afin de mieux intégrer ces étudiants. - Il a aussi été noté un manque de maitrise de la langue française par certains, entrainant une situation déchec scolaire doù limportance de ce paramètre pendant la phase de recrutement. Vie associative de nos écoles Un consensus: la reconnaissance n'est pas une finalité de lengagement associatif qui bien que souhaitable, doit rester une démarche volontaire et personnelle.

19 Il est très clair que ces activités contribuent à la formation humaine de lingénieur et développent par ailleurs des compétences transversales souvent recherchées par les entreprises. De plus, une activité associative riche contribue grandement à lattractivité dune école et assure la survie des associations dAnciens. Représentation étudiante aux conseils des lécoles: 3 aspects essentiels: - devoir dinformation et de formation de linstance administrative envers les étudiants - les élus étudiants sont des membres à part entière des conseil et doivent être considérés comme tels. - Pour sassurer une légitimité, un élus étudiant se doit dêtre à lécoute et dinformation la communauté quil représente. Etat des lieux de lesprit réseau coté étudiant. La Fédération des élèves du Réseau Polytech, nouvellement créée après deux ans de chantier, fédère lensemble des BDE et souhaite être porteur des questions étudiantes du Réseau

20 LOLF …

21 Atelier Comptabilité : le passage à SIFAC Animateur : Pierre Bergès, Agent Comptable de lUniversité de Nantes Rapporteur : Mathieu David, Responsable financier PolytechNantes Objectif de latelier : présenter la réflexion menée à Nantes pour le passage à SIFAC et partager lexpérience de 5 mois dutilisation 1 – Pourquoi SIFAC? Pour fiabiliser la gestion financière et comptable : objectif de qualité comptable Pour moderniser la gestion financière et comptable : objectif de dématérialisation des procédures Pour mesurer les coûts : objectif daide à la prise de décision en matière de formation, de recherche et dinfrastructures

22 Atelier Comptabilité : le passage à SIFAC 2 - Comment SIFAC ? Par une véritable conduite du changement Par la remise à niveau des connaissances métier des personnels financiers Par la remise à plat des obligations en matière de fiscalité directe (lucrativité) et de fiscalité indirecte (TVA) Par une indispensable réflexion sur la structure budgétaire et analytique 3 - Pour qui SIFAC ? Un outil de gestion exigeant et structurant pour des professionnels Lémergence dun nouveau métier pour les personnels « financiers » La rationalisation globale du travail des équipes financières entre le central et le déconcentré

23 QUELS MESSAGES LE RESEAU …

24 Objectif de latelier Définir les termes qui caractérisent au mieux limage de ce quest un(e) ingénieur(e) polytech Bref rappel de ce quest le pôle « com » au sein du réseau Polytech Un groupe avec ses animatrices et un directeur représentant lassemblée des directeurs

25 Les grands domaines Valoriser notre appartenance à luniversité Diversité culturelle / compétence recherche Rendre compte du couplage diversité/globalité/spécialité Ouverte à tous à toutes / exigence Dynamique dun réseau national / mobilité internationale (Ingénieur(e) du DD)

26 EVALUATIONS ET CÔNTROLES …

27 EVALUATION des ENSEIGNEMENTS SITUATION - dans certains cas quasi inexistante - autres cas : très large (trop large ?), en ligne (peu de réponses) - parfois enquête papier ponctuelles (plus précis ; bcp de travail de synthèse) - « Cercles de qualité » : organisation des élèves en équipe (avec un responsable - - Une personne « responsable des évaluations des enseignements » : encadre ces groupes Lidéal : travail déquipe des étudiants, travail de synthèse RETOURS Essentiels pour les étudiants. => bcp de questions traitées immédiatement (justification / accord). Fiche-synthèse à chq enseignant (en individuel / en réunion) REPONSES Quelle est lutilité ? => Mise en évidence de dysfonctionnements, remise en cause personnelle denseignants Les élèves sont-ils les mieux placés pour évaluer enseignements et contenus ? => « est-ce que je comprends pourquoi japprends ceci ou cela ? » / => Avec les anciens Quel suivi et quelle restitution aux élèves des modifications & des changements réels ?

28 PLAGIAT & FRAUDE Plagiat - prévention, p.ex. charte anti-plagiat (cf charte informatique) - clarifier sanctions (gravité) - logiciels anti-plagiat Fraude Nécessités : - améliorer & renforcer la surveillance - Faire apparaître sanctions dans règlements des études Rappel : le jury est souverain. Toeic : désigner des centres agréés par le réseau Polytech.

29 FORMATIONS A LA RECHERCHE …

30 Atelier « Recherche » Diplôme dingénieur => recherche possible Unanimité Double cursus interne ? Non disparition de la distinction professionnel / recherche, décret Vivier important de futurs docteurs (mieux reconnus) pour lindustrie française Sélection des meilleurs élèves, formation supplémentaire et placement à terme (ex. : Cifre en R&D) Défendre la qualité du profil auprès des ED Proposition de thèses sur le réseau Polytech CS vs CdS Unanimité sur ladaptation du modèle des CM Appui du réseau pour linstaurer à lavantage des Polytechs (et autres composantes) Interrogation sur les difficultés dune représentation suffisante dexternes… Echanges entre Polytech proches géographiquement ? Déontologie, intérêt des candidats

31 Atelier « Recherche » Relation avec les partenaires (Université, laboratoires, etc.) Concurrence interne master-ingéniorat ? Piloter les masters de recherche (sil en reste) Etre présents dans les conseils, la gouvernance Laboratoires Rôle du directeur de la recherche des Polytechs Promouvoir Consolider la production scientifique des Polytech (à partir des nombreux laboratoires dappui) Coordonner / organiser (en fonction des relations) Plus : Relations industrielles et impulsion du transfert technologique Structure non tranchée Réactivation dune commission recherche du réseau Instances de labellisation / évaluation Conserver une évaluation nationale en tant que relais européen Conserver une évaluation spécifique

32 CHARTE DE BONNES PRATIQUES …

33 Distinction entre bizutage et intégration Esprit de cohésion, continuité de la vie de lécole. Animations contrôlées. Alcool en soirée Nécessité de passer par les étudiants pour une communication efficaces Impact sur limage du réseau

34 Phénomène de consommation excessive et rapide : pourquoi? Entraînement collectif de la consommation Évolution du mode de consommation Responsabiliser la consommation Intervenir dès le WEI et le début dannée Être vigilant sur la communication Intervention extérieure, formations sur lalcool


Télécharger ppt "RESTITUTION DES ATELIERS. VIE DU RESEAU Restitution de latelier Vie du Réseau R. Le Gall, E. Tranvouez État des lieux : Le Réseau Polytech a 5 ans et."

Présentations similaires


Annonces Google