La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

THEME 2 Corps humain et Santé CHAP I: Devenir Homme ou Femme.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "THEME 2 Corps humain et Santé CHAP I: Devenir Homme ou Femme."— Transcription de la présentation:

1 THEME 2 Corps humain et Santé CHAP I: Devenir Homme ou Femme

2 I.1) Identités sexuelles biologiques de lHomme et de la Femme Pas de dissection de souris possible ou autre petit mammifère… car pas délevage sécurisé en NC et présence de léptospirose

3 Tableau à construire (sur une feuille) et à recenser

4 Rappel: réaliser un schéma dobservation Le schéma est -Lisible : le trait (même simplifié) reste net et sans rature. Les flèches de légendes sont horizontales, tracées à la règle. Les légendes sont alignées Présence du nom de l'outil d'observation et du grossissement. -Réaliste: simplification mais respect des proportions de l'objet observé (pas d'invention). -Scientifique: met en évidence les informations essentielles à la compréhension. Les légendes et le titre sont scientifiquement correctes, sans faute.

5

6 Commentaires: Chaque individu est défini génétiquement par son sexe chromosomique (ou génétique: XX et XY) et par un ensemble de caractères appelé phénotype. Parmi ces caractères, lorganisation de lappareil sexuel, même si il présente des similitudes (des gonades, des voies génitales), il permet de distinguer femme et homme : cest le phénotype sexuel. Caractères sexuels primaires: les gonades (testicules chez le mâle et ovaires chez la femelle) et les annexes génitales (voies génitales et organes copulateurs, organe en relation avec la gestation). NB: Une observation microscopique des cellules reproductrices met en évidence un dimorphisme (différence) à léchelle cellulaire : lovocyte est une cellule ronde de grande taille (100µm) et immobile le spermatozoïde est une cellule de petite taille qui présente une organisation particulière (tête, pièce intermédiaire et queue) lui permettant de se déplacer.

7 I.2) La mise en place des appareils sexuels > Avec construction dun schéma bilan … Sur une feuille blanche amorcer le tableau suivant Question T=0 fécondation Sexe chromosomique (génétique) différencié Mâle XY Femelle XX

8 T=0 fécondation Sexe chromosomique (génétique) différencié Mâle XY Femelle XX Q2 p.274T< ou = 7s Appareil génital et sexe gonadique indifférenciés ETAPE 1: STADE PHENOTYPIQUE INDIFFERENCIE Appareil génital externe mâle ou femelle à 7 semaines

9 Doc livre/ Q3 et 4 p.274 Q6 p.276

10 T=0 fécondation Sexe chromosomique (génétique) différencié Mâle XY Femelle XX Q2 p.274 T< = 7sAppareil génital et sexe gonadique indifférenciés Q3-4 p.274 Sexe gonadique mâle différencié Sexe gonadique femelle différencié EPAPE 2: SEXE GONADIQUE DIFFERENCIE EPAPE 3: SEXE Phénotypique différencié mais non fonctionnel T=10s T > 7s T > 10s à la naissance puberté

11 T=0 fécondation Sexe chromosomique (génétique) différencié Mâle XY Femelle XX Q2 p.274 T= 7sAppareil génital et sexe gonadique indifférenciés Q3-4 p.274 T>=7s, T=10s (T=5mois, T= 39s Naissance Sexes gonadiques mâle (7S) et femelle (10s) différenciés DOC p T= 10 à 17 ans EPAPE 4: SEXE Phénotypique fonctionnel à la puberté Différenciation des voies génitales Phénotype sexuel différencié fonctionnel à la puberté Mise en place des caractères sexuels secondaires

12 Sujet dentrainement: Déterminisme génétique du phénotype gonadique: A partir de lexploitation des documents suivants, retrouver lorigine possible de la mise en place du sexe gonadique. Il est possible, expérimentalement de transférer le gène SRY (qui produit une Protéine SRY (ou protéine TDF). Les résultats Sont visibles sur les électrophorèses ci-dessus Les bandes représentant la présence du gène, Du chromosome X ou Y

13 Vous pouvez valider votre schéma bilan avec celui-ci. > Réaliser un schéma bilan reprenant schématiquement les différentes étapes dans la mise en place de sexe phénotypique à partir du sexe génétique Aide: le schéma permet dorganiser les connaissances et de visualiser les liens fonctionnels entre les éléments (flèches). Ce schéma traduit le fonctionnement dun système

14 I.3) Les bases biologiques du plaisir L'activité sexuelle est associée au plaisir. Le plaisir repose notamment sur des phénomènes biologiques, en particulier l'activation dans le cerveau des « systèmes de récompense ».

15 Q1p.280: « plaisir sexuel » Le comportement sexuel de lHomme est influencé par de nombreux facteurs : biologiques, culturels et sociaux. Chez la plupart des mammifères, le comportement sexuel est lié à la reproduction (et présente souvent un caractère saisonnier et sous dépendance dhormones sexuelles). Mais lespèce humaine est capable de dissocier lacte sexuel de la procréation et la recherche de plaisir. (Les hormones ne sont donc pas les seuls facteurs biologiques qui contrôlent le comportement sexuel chez lhomme).

16 Rôles des structures impliquées dans le sentiment de plaisir et dans le circuit dit « de la récompense »: logiciel BBP > Résumé des travaux de J.Olds et Milner (+ DOC 2 p.280) > Rôle de la zone ATV Protocole expérimental et résultats Interprétations possibles et compléments dinfos. Autostimulation de la zone ATV => « satisfaction » La zone ATV est en relation avec la zone du plaisir Destruction de la zone ATV Absence de « satisfaction » Confirmation que cette zone ATV est liée au plaisir

17 Complément dinformations: la zone ATV (Aire Tegmentaire Ventrale) traite (intègre) les informations sensorielles venues du cortex cérébral liées au plaisir. LATV envoie un signal hormonal (dopamine) au septum (zone du plaisir). NB la dopamine est qualifiée dhormone du plaisir, elle est produite par des neurones.

18 > Rôle de laire W Protocole expérimental et résultats Interprétations possibles et compléments dinfos.

19 Bilan: Quand le circuit dits « de la récompense » est activé, il procure automatiquement et par lintermédiaire dune hormone (la dopamine) une sensation de plaisir. cette sensation est alors recherchée. Chez lHomme, lactivité sexuelle semble être un des plaisirs les plus recherché.

20 Manger, boire ou se reproduire… sont toutes des activités essentielles pour la survie de lindividu et de lespèce. Ces comportements sont toujours associés à de fortes sensations de satisfaction. Un circuit de la récompense sest développé pour favoriser ces comportements reliés à nos besoins fondamentaux. Le circuit de la récompense est donc au cœur de notre activité mentale et oriente nos comportements. Ce circuit est complexe mais il comporte un maillon central qui semble jouer un rôle fondamental. CEPENDANT, chez lHomme, la seule biologie ne peut à elle seule expliquer les sentiments amoureux, de désir et de plaisir ; son comportement sexuel est influencé par dautres facteurs, cognitifs, affectifs et culturels…


Télécharger ppt "THEME 2 Corps humain et Santé CHAP I: Devenir Homme ou Femme."

Présentations similaires


Annonces Google