La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Atelier régional sur lexécution des projets en Afrique de lOuest et du Centre Résumé.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Atelier régional sur lexécution des projets en Afrique de lOuest et du Centre Résumé."— Transcription de la présentation:

1 Atelier régional sur lexécution des projets en Afrique de lOuest et du Centre Résumé

2 Pour plus defficacité dans lexécution des projets, nous devons mesurer les résultats par un (1) SS&E performant pour justifier la présence du FIDA et (2) passer à grande échelle en généralisant les expériences réussies pour toucher le maximum de ruraux pauvres et agir directement sur les OMD le scaling up mobilisant plus de ressources, il est indispensable de (3) décaisser vite et bien selon les procédures. La (4) décentralisation de la gestion du portefeuille (hub et bureaux) va faciliter et accélérer les décaissements en assurant une gestion de proximité

3 S&E constat diversité de pratiques dans les projets, malgré lexistence de supports (SYGRI, RIMS) latelier recommande que la Division AOC veille à ce quil y ait un minimum de pratiques communes en matière de S&E dans les projets notamment concernant le reporting SYGRI aux 3 niveaux La mise en place des équipes de S&E et lélaboration des manuels de procédures de S&E (identification des acteurs, détails des procédures ) et son internalisation par lensemble des acteurs du système de façon participative; et cela avant le démarrage des activités Systématisation à temps des enquêtes SYGRI de référence, et réalisation denquêtes de base orientées vers la satisfaction de besoin dinformations utiles, et capitaliser des études disponibles Nécessité daméliorer le SYGRI, notamment pour la mesure de limpact (indicateurs de 3 ème niveau), réflexion animée par la Division Le programme dappui au SS& des projets (PASSE exécuté par FRAO), a prévu des formations, notamment pour articuler S&E et suivi du PTBA

4 Scaling up Sassurer que les résultats (effets et impacts) ont été mesurés par le SS&E afin didentifier et caractériser les résultats à généraliser à grande échelle Elaborer un guide méthodologique à partir des expériences vécues et réussies, et des outils de partage des expériences et de gestion des savoirs en matière de scaling up et inclure désormais lors de lélaboration et la planification des projets, une stratégie de scaling up pour généraliser les cas de réussite : quelles conditions requises pour scaling up? Faire preuve de flexibilité pour apporter au besoin des ajustements tout au long du processus de scaling up, en tenant compte des spécificités de tous ordres Sassurer de la volonté politique, des capacités institutionnelles et des disponibilités financières pour passer à grande échelle Prendre en compte les aspects socio-culturels, la dimension genre et linclusion des jeunes dans le processus de scaling up

5 DRF et passation de marché Rappel : Importance de la lettre à lempreunteur et de laccord de prêt : le comprendre et en faire un outil de travail quotidien, se référer au FIDA en cas de doute Élaborer un PPM à partir dun PTBA réaliste, et faire approuver un fois par ANO et requérir un ANO seulement en cas de modification de la planification initiale Recourir à des consultants en passation de marché si le staff du projet ne comprend pas un spécialiste en PM (planification, élaboration des dossiers/spécifications techniques des TDR…) Pour la qualité et la célérité des DRF, FIDA encourage lutilisations des applications électroniques qui assure la traçabilité; cela suppose une documentation précise et complète et un contrôle interne efficace; décentralisation du traitement des DRF par les hub va faciliter décaissement

6 décentralisation Principe salué par les pays (4 hub, 6 bureaux) Relations hub/bur-siège : subsidiarité – autonomie financière en fonction des capacités locales (RAF) – Appui du siège par formation systématique des staff Relations hub/bur-projets – Missions dappui de proximité – Gestion de proximité du portefeuille (célérité ANO et DRF traités localement) – Limiter le nombre dANO (privilégier lANO global sur PTBA/PPM) Relations hub/bur-PNUD régies par LSA – Mutualiser les services adm et équipements – Pour le personnel local contrats FIDA et non PNUD comme auparavant Accord détablissement/ « siège » – Plus ou moins complexe selon que le pays a ou non ratifié la convention générales de NU sur les privilèges et immunités ou la convention particulière du FIDA


Télécharger ppt "Atelier régional sur lexécution des projets en Afrique de lOuest et du Centre Résumé."

Présentations similaires


Annonces Google