La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Ch. 13 : Linvestissement direct étranger Les entreprises multinationales.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Ch. 13 : Linvestissement direct étranger Les entreprises multinationales."— Transcription de la présentation:

1 Ch. 13 : Linvestissement direct étranger Les entreprises multinationales

2 Andy Warhol : Three Coke Bottles

3 Plan de la section Introduction : définition, caractérisation Les enjeux de la transnationalisation des firmes Les causes de la transnationalisation des firmes Les critiques à légard des firmes transnationales Le mécanisme des prix de transfert Politiques actuelles

4 Définition, caractérisation Définition : Entreprises exerçant leurs activités dans plusieurs pays (à léchelle planétaire), selon une stratégie définie en leur centre en participant peu (sans participer) aux objectifs des nations dans lesquelles elles sont implantées (comme si les barrières nationales navaient que peu dimportance).

5 1. Développement important : Le taux de croissance de lIED : 18% en miliards de $. Plus de EMN ( en 1997 (WIR 1997) ) Contrôlant au moins filiales à létranger ( en 1997 (WIR 1997) ) Quelques caractéristiques (CNUCED, WIR 2001) : 2.Sujettes à de nombreuses critiques (voir infra sous-section 3)

6 3.Répartition inégale dans le monde (en 2000) : Pays développés : plus de 75 % des flux dentrée Pays en développement : 19 % (41 % ! en 1994) PECO : 2 % PMA (49 pays) : 0,3 % Afrique : moins de 1 % ! Facteurs explicatifs principaux des variations observées ces dernières années : Intégration économique plus poussée (In)stabilité politique

7 4.Moyens daction importants mais ciblés : Investissement dans des actifs immatériels ou matériels facilement déplaçables : services (tendance très marquée fin dès années 90 aujourdhui), laboratoires mobiles, procédés et techniques dorganisation et de gestion, top management, … Peu de flux de capitaux, mais emprunt local en guise de couverture contre les nationalisations ou les fusions forcées.

8

9

10

11

12

13

14

15

16 1. Les enjeux pour les acteurs extérieurs Les EMN sont considérées comme agents importants du développement économique permettant : 1.une meilleure distribution : des capacités de production, de distribution, … des revenus ; 2.le changement davantages comparatifs (PVD) ; 3.une croissance externe (PI et PVD).

17 donc des politiques incitatives : se sont succédées au cours de lhistoire, certaines étant interdites par le GATT puis par lOMC privilèges : exclusivité locale, commandes publiques réservées, etc. protections douanières, zones franches réservées, incitants fiscaux : exonération temporaire ou permanente de certains impôts, taux réduits, … subsides directs ou indirects (au financement, par création dinfrastructures, …)

18 2. Les causes de lI.E.D. En théorie : Les EMN sont toutes caratérisées par lexploitation dun avantage oligo- ou monopolistique en dispersant leurs activités à létranger. (R. Coase) Concurrence imparfaite car en concurrence parfaite, laversion au risque empêche leur apparition ainsi que les coûts élevés de linstallation à létranger.

19 2. Les causes de lI.E.D. (2) En pratique, pour maximiser leur profit consolidé : « coller » au marché, se défendre, assurer un service après-vente de qualité, bénéficier dun traitement national, préserver le « know-how » technologique, produire à mondre coût, contourner les législations domestiques (changes, sociales, environnementales, …)

20 3. Les critiques envers les EMN Syndicats des pays hôtes, ONG, … : Importation de technologies inappropriées (PVD) Concurrence des entreprises locales (PI et PVD) Syndicats des pays dorigine : Réduction de lemploi domestique Exportation de technologies et de capitaux

21 3. Les critiques envers les EMN (2) Gouvernements des pays hôtes Les EMN se situent en-dehors de la solidarité nationale Exemples : Politiques de santé publique (Amrique latine et Turquie) Politiques céréalières et étrangère (Cargill et URSS) Politiques énergétiques (D. Thiele) Politiques anti-trust (Microsoft)

22 3. Les critiques envers les EMN (3) Critiques générales Dans les PVD, les EMN nont guère transféré de technologies mais ont plutôt délocalisé des activités. Les profits réalisés tels que publiés ne sont pas à la hauteur des anticipations. Mais le mécanisme des prix de transfert peut masquer la réalité.

23 4. Le mécanisme des prix de transfert Ou la négation de la « solidarité des sacrifices »

24 Introduction Définition : Mécanisme comptable consistant à vendre et acheter à des prix fictifs lors déchanges commerciaux entre filiales dun même groupe en vue de réaliser des transferts non visibles de capitaux. Ce mécanisme permet de comprendre pourquoi les EMN ne participent pas à la solidarité nationale. Explique la nécessité dune coopération fiscale internationale.

25 Deux sujets : Le mécanisme Raisons de leur utilisation

26 Le mécanisme : une illustration Les lettres majuscules indiquent limplantation dune filiale dans un pays différent de ceux des autres implantations. Le nombre à gauche de la lettre indique le taux de taxation des profits dans le pays dimplantation de la filiale.

27 Le mécanisme : une illustration (2) Le nombre à droite de la lettre donne le profit de la filiale après impôt. Les quantités échangées sont notées en brun et leur prix en vert. Le profit consolidé est indiqué en bleu à droite.

28 Etape 1 0,5 A Profit : 300

29 Etape 2 0,5 A ,10 B Profit consolidé : 380 Prix de transfert

30 Etape 3 0,5 A ,10 B Profit consolidé : 590 0,0 C Prix de transfert

31 Conclusion principale Lutilisation de ce mécanisme par les EMN montre la nécessité de lintégration et de la globalisation de la régulation par la puissance publique.

32 Motifs de lutilisation du mécanisme Faire des prêts non déclarés aux filiales. Contourner la réglementation sur les changes Eviter le réinvestissement obligatoire. Créer une menace en mettant une filiale en situation de perte comptable pour contrer les syndicats ou obtenir une aide publique. Eluder limpôt.

33 5. Politiques actuelles Réintroduire les EMN dans la ligne des politiques locales, pour assurer, si possible par association avec des capitaux locaux : des gains de devises lemploi dans toutes les couches de la population la diminution du coût des produits nécessaires la maîtrise des technologies

34 5. Politiques actuelles (2) Promotion des relations en amont (WIR 2001) Fournir des services dinformation et dintermédiation financière Moderniser les capacités technologiques des fournisseurs Promouvoir la création dassociations de fournisseurs Code de conduite incitatif


Télécharger ppt "Ch. 13 : Linvestissement direct étranger Les entreprises multinationales."

Présentations similaires


Annonces Google