La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

08/06/2014 1 ATELIER SUR LES STATISTIQUES DE LEMPLOI Présentation : Modibo Koly KEITA Chef Département Observatoire de lEmploi et de la Formation (DOEF)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "08/06/2014 1 ATELIER SUR LES STATISTIQUES DE LEMPLOI Présentation : Modibo Koly KEITA Chef Département Observatoire de lEmploi et de la Formation (DOEF)"— Transcription de la présentation:

1 08/06/ ATELIER SUR LES STATISTIQUES DE LEMPLOI Présentation : Modibo Koly KEITA Chef Département Observatoire de lEmploi et de la Formation (DOEF) AGENCE NATIONALE POUR LEMPLOI Département Observatoire de lEmploi et de la Formation (DOEF) LES STATISTIQUES DE LEMPLOI AU MALI

2 08/06/ PLAN DE LA COMMUNICATION Présentation du DOEF : Objectifs, Missions, Organisation, Sources dinformation, Moyens utilisés pour la production des statistiques de lemploi, Principales structures partenaires. Etat de la production des statistiques de lemploi au Mali Principales études se rapportant au domaine de lemploi Principales études se rapportant au domaine de la formation Tableau synthétique des forces, faiblesses et opportunités du SIMT au Mali Principales faiblesses du DOEF Proposition de solutions de dynamisation du SIMT

3 08/06/ PRESENTATION : DEPARTEMENT OBSERVATOIRE DE LEMPLOI ET DE LA FORMATION – DOEF LObservatoire de lEmploi et de la Formation (OEF) a été crée en 1996 avec la mise en place du Projet de Consolidation de la Formation Professionnelle (PCFP) pour assurer la composante relative à l «Amélioration de la Connaissance du Marché du Travail (ACMT) » comme service spécialisé rattaché à lOffice National de la Main- dœuvre et de lEmploi (ONMOE) actuelle Agence Nationale Pour lEmploi (ANPE). A la fin du PCFP en 2002 et au profit de la restructuration de lONMOE et son érection en ANPE, l'OEF a été transformé en Département Observatoire de lEmploi et de la Formation (DOEF) de lANPE pour la pérennisation des acquis dans la mission damélioration de la connaissance du marché du travail.

4 08/06/ Les objectifs Produire des informations fiables et pertinentes pour : Permettre une meilleure connaissance des potentialités demploi ; Contribuer à lamélioration et à laccroissement de la capacité nationale (Gouvernement et partenaires) dans la conception et la mise en œuvre dune politique de lEmploi ; Favoriser lajustement de la formation à lemploi.

5 08/06/ Les missions du DOEF Il est chargé de : – la collecte, le traitement, lanalyse et la diffusion des informations sur le marché de lemploi ; – la mise à la disposition du public et des décideurs publics et privés des éléments de compréhension et dorientation en matière de création demploi et damélioration de ladéquation de la formation aux possibilités présentes et futures du marché du travail ; – l'identification des filières porteuses en potentiel de création d'emplois ; – l'analyse de l'incidence des décisions et mesures législatives et réglementaires sur l'emploi et la formation ; – l'étude de l'incidence des investissements sur l'emploi et la formation ; – l'organisation des fora déchange et de sensibilisation sur l'emploi et la formation ; – la création et la mise à jour régulière d'une banque de données sur l'emploi et la formation.

6 08/06/ Organisation Le DOEF comprend trois (3) services qui sont : – Le Service Etudes et Recherches (SER) ; – Le Service Informations sur le Marché du Travail (SIMT) ; – Le Service Documentation et Diffusion (SDD). Le DOEF est représenté dans toutes les régions du Mali à travers les Direction Régionales de lANPE. Le DOEF travaille en réseau avec les administrations publiques (très étroitement avec lINSTAT), les partenaires économiques et sociaux et les partenaires au développement intervenant sur le Marché de l'Emploi et de la Formation. (Une équipe technique composée de structures techniques est mise en place autour du DOEF en fonction des activités et de limplication des structures). Actuellement lAgence Nationale Pour lEmploi (ANPE) à travers son Département Observatoire de lEmploi et de la Formation (DOEF) est Unité Nationale du Projet LMIS/ACBF « Amélioration des données statistiques du marché du travail et le renforcement de la gestion de linformation et des systèmes de suivi de la pauvreté en Afrique » dont la coordination régionale est basée à AFRISTAT.

7 08/06/ Sources dinformation Les principales sources qui alimentent le DOEF en informations sont : – les institutions publiques qui sont susceptibles de fournir un apport aux systèmes d'informations sur l'emploi et/ou la formation ; – le réseau des partenaires privés et sociaux ; – le réseau des partenaires au développement ; – les enquêtes sur l'emploi et la formation ; – les diverses statistiques produites par les différentes administrations ; – et diverses autres sources (Documentations, collaboration avec réseaux extérieurs, etc.)

8 08/06/ Moyens utilisés pour la production des statistiques de lemploi Au Mali la production des statistiques de lemploi se fait essentiellement à partir dopérations de collecte sur terrain et des activités dintermédiation de lANPE, des BPP et ETT. Parmi les sources les plus utilisées on peut retenir trois fondamentalement : – Les Recensements généraux : Population ; Entreprises, établissements ou unités économiques. – Les Enquêtes : Ménages ; Entreprises. – Les exploitations documentaires : Données existantes issues dautres opérations similaires ; Données issues de lactivité administrative des services demplois publics et privés.

9 08/06/ Principales structures partenaires Pour mener à bien ses missions, le DOEF a instauré et maintenu un partenariat dynamique et actif avec des structures et organisations entre autres : – Organisations demployeurs (CNPM) ; – Organisations de travailleurs (UNTM et CSTM) ; – Service Statistique National (INSTAT) ; – Services statistiques sectoriels (CPS) ; – Services de lEducation ; – Services de placement publics et privés ; – Partenaires techniques et financiers (BIT, AFRISTAT, etc.) ; Le partenaire privilégié du DOEF est lInstitut National de la Statistique (INSTAT), coordinatrice principale du Schéma Directeur de la Statistique au Mali.

10 08/06/ Dissémination Supports de diffusion des données : – Rapports sur papier ; – Dépliants ; – Fichiers informatiques ; – Bases de données ; – Séminaires ; – Rencontres avec les décideurs. – Centre de documentation – Site Web (www.anpe-mali.org /

11 08/06/ ETAT DE LA PRODUCTION DES STATISTIQUES DE LEMPLOI AU MALI La production des statistiques officielles de lemploi par lOffice Territorial de la Main- dOeuvre à partir de 1954 ; Avec lindépendance (1960) lOffice National de la Main dOeuvre (ONMO) avec la création dans un premier temps des sections régionales puis à partir de 1984 des Directions Régionales dans chacune des circonscriptions administratives du pays ; A partir de 1984, lONMO a été restructuré en ONMOE pour prendre en compte lemploi dans toute sa dimension : emploi salarié, auto- emploi ou indépendant, création dentreprises avec la création dune Division Statistique et Informatique chargée de la tenue des statistiques de lemploi : – la production régulière des statistiques du Travail alimentées par la Déclaration Annuelle de Main dOuvre (DAMO) – les données sur le Marché du Travail (Demande dEmploi Enregistrée (DEE), Offre dEmploi Enregistrée (OEE), Placement) issues des activités dintermédiation de lONMOE – les informations fournies par le Recensement Général de la Population mené par les services du Ministère chargés du Plan chaque dix ans. La création de lOEF en 1996 avec la mise en place du PCFP : – Dés lors pour faire face à la production des données de base ci-dessus évoquées, lANPE à travers son DOEF réalise des études se rapportant aux deux domaines concernés : Emploi et Formation.

12 08/06/ PRINCIPALES ETUDES SE RAPPORTANT AU DOMAINE DE LEMPLOI Bilan de lemploi : – Il vise à mesurer et à caractériser lemploi, le revenu et la formation dans les secteurs moderne, informel et rural. Emploi - Chômage : – Les études sur lemploi-chômage au Mali ont pour objectif de fournir un tableau de bord sur le marché du travail, de caractériser lactivité, lemploi et le chômage et de faire des propositions en matière de promotion de lemploi. – Réalisation : Emploi - Chômage au Mali 1997 ; Activité, Emploi, Chômage à Bamako 2000 (EPAM 2000) ; Activité, Emploi, Chômage au Mali 2004 (EPAM 2004) ; Activité, Emploi, Chômage au Mali 2007 (EPAM 2007) ; Activité, Emploi, Chômage au Mali 2010 (EPAM 2010 en cours).

13 08/06/ Rapport dAnalyse Situationnelle Annuelle sur le Marché du Travail (RASAMT) Rapport dAnalyse Situationnelle Annuelle sur le Marché du Travail (RASAMT) Le RASAMT vise à : – faire une description complète du Marché du Travail national dans le contexte économique du pays ; – fournir en plus de la synthèse des données courantes, des données annuelles et des données socioéconomiques du pays ; – renforcer la contribution officielle dans la mise en œuvre de la Politique Nationale de lEmploi du Mali ; – constituer un acquis pour le combat résolu engagé par les plus hautes autorités du pays contre le chômage et la pauvreté ; – assurer la régularité de la fourniture dinformations pertinentes sur le marché du travail. La publication du RASAMT a renforcé la contribution officielle dans la mise en œuvre de la PNE du Mali et est un acquis pour le combat résolu engagé par les plus hautes autorités du pays contre le chômage et la pauvreté.

14 08/06/ Le contenu du RASAMT Les sections abordées dans le RASAMT : 1. Généralités ; 2. Statistiques économiques ; 3. Données démographiques ; 4. Données relatives à léducation et à la formation ; 5. Données relatives à lemploi et à linformation sur le marché du travail ; 6. Analyse des politiques relatives au marché du travail ; 7. Demande et offre de main-dœuvre ; 8. Dialogue social ; 9. Sécurité sociale ; 10. Secteur informel. Publication : RASAMT 2006, 2007 et RASAMT 2009 en cours de validation.

15 08/06/ Bulletin Semestriel dInformation sur le Marché du Travail (BSIMT) : Les BSIMT est un condensé dinformations conjoncturelles sur le Marché du Travail. Il comprend neuf (9) chapitres détaillés en indicateurs statistiques qui sont : – I - Demandes demplois enregistrées au cours du semestre ; – II - Offres demplois enregistrées au cours du semestre ; – III - Placements effectués au cours du semestre ; – IV - Stages de qualification professionnelle du semestre ; – V - Création dentreprises au cours de du semestre ; – VI - Fermeture dentreprises et pertes demploi ; – VII - Droit de travail et sécurité sociale – VIII - Dialogue social – IX - Indicateurs socioéconomiques. Huit publications depuis 2006

16 08/06/ PRINCIPALES ÉTUDES SUR LA FORMATION Etude de suivi des diplômés (ESD) : – LESD a pour objectif de contribuer au renforcement des formations professionnelles, secondaire et supérieure, par la même occasion dimpulser lamélioration de la productivité de lemploi et des conditions de vie de la main-dœuvre qualifiée. Evaluation des besoins en formation : – Parmi les objectifs de cette étude on peut retenir, entre autres, le recensement des besoins de formation (demande de formation) et leur classification par type, par secteur,etc., lidentification de loffre de formation, la détermination des modalités de formation adéquate, les contraintes au développement de la formation professionnelle.

17 08/06/ Etude sur les créneaux porteurs demploi et de croissance économique : – Les objectifs visés par cette études sont, entre autres, lidentification des filières les plus porteuses de croissance économique ; la caractérisation de lemploi et les tendances pour les 5 années à venir ; lidentification des besoins réels de formation adaptés à chacune des filières économiques et les filières de formation correspondantes aux besoins de formation identifiés. Etude sur les opportunités demploi local – Lobjectif global de cette étude est de contribuer au développement socio- économique du pays grâce à la promotion de lemploi local en fonction des priorités et des opportunités économiques de chaque localité, voire les 49 cercles et les communes du District de Bamako et les bassins demploi.

18 08/06/ Elaboration du répertoire des métiers : Le Dictionnaire Opérationnel des Métiers et Emplois est un référentiel national exhaustif sur les métiers et les emplois existants au Mali. Il est conçu pour les professionnels intervenant auprès du public à la recherche dun bilan, dune orientation, dune insertion ou dune reconversion professionnelle. Il vise à créer un langage commun, entre les acteurs du MT et constitue un outil daide à la décision en matière de politique demploi et de formation. Le DOME vise trois objectifs principaux : – servir de support à lanalyse qualitative et quantitative à la définition des profils doffres et de demandes demplois en vue de faciliter linsertion et la réinsertion des actifs en particulier ceux contraints de se reconvertir ; – présenter une source documentaire opérationnelle sur les contenus des emplois et des métiers, concourant à une professionnalisation accrue des agents chargés de lemploi et au renforcement du traitement opérationnel du rapprochement des offres et demandes demplois ; – contribuer à ladaptation des programmes de formation aux conditions des emplois et métiers. Le ROAME avec le Projet pour la Gestion des Migrations Professionnelles (Bénin, Cameroun, Mali, Sénégal / UE / Gip Inter).

19 08/06/ TABLEAU SYNTH É TIQUE DES FORCES, FAIBLESSES ET OPPORTUNIT É S DU SIMT AU MALI Les opportunités qui existent actuellement sur le marché telles que décrites par la méthode « Force Faiblesse Opportunités » (FFO) sont autant datouts pour le développement des statistiques du marché du travail.

20 08/06/ Financement des SMT ForcesFaiblessesOpportunités Disponibilité des Partenaires Techniques et Financiers (Banque Mondiale, Union Européenne, UEMOA, BAD, BOAD) à financer la production statistique. Faible capacité dautofinancement (insuffisance du budget national pour la production de données). Forte dépendance aux structures dappui. Financement des opérations largement extraverti (environ 75% du financement des opérations statistiques proviennent de lextérieur). Suivi annuel des indicateurs du CSLP et des OMD, lespoir semble permis qui va nécessiter la régularité de réalisation dun ou de certains types denquêtes.

21 08/06/ Production des SMT ForcesFaiblessesOpportunités Accumulation dexpériences dans la collecte et le traitement dans certaines structures Existence dune nomenclature des métiers Existence dune base de sondage des ménages (Recensements de la population). Existence dune cartographie. Irrégularité et linsuffisance dans la production des SMT. Non maîtrise de la production des données du fait de lampleur des financements extérieurs. Faible documentation des opérations statistiques (expériences accumulées non consignées dans des manuels de procédures ou autres). Inexistence de normes en matière de SMT Absence de répertoire des entreprises (Base de sondage des entreprises). Absence de programme national de production de SMT. Faible coordination des services producteurs. Faible capacité danalyse Faible capacité dans la formulation de politiques et programmes à partir des données existantes. Inexistence de véritable contrôle de norme de qualité. Disponibilité des producteurs de SMT au renforcement de leurs capacités notamment dans la formation du personnel. SDS bien apprécié des PTF surtout la Banque Mondiale. Mise en place au niveau de la l INSAT dun N° didentifiant unique des personnes physiques et morales (NINA)

22 08/06/ Ressources humaines ForcesFaiblessesOpportunités Existence de cadres expérimenté s (Même si le nombre est insuffisant) Absence dune politique de ressources humaine (formation, plan de carrière …). Insuffisance des ressources humaines en nombre et en qualité. Cadre organique du personnel désuet. Difficultés de formation de statisticiens de profil. Inexistence de filières de formation nationale en statistique. Recrutement en qualité de statisticiens des cadres qui nont pas le profil. Absence de plan de formation continue des cadres. Faible capacité de traitement informatique des données Difficulté de coordination des services producteurs de SMT. Pertinence du renforcement des capacités des cadres et la formation de plus en plus de jeunes dans la filière statistique sont bien perçus par les autorités.

23 08/06/ Ressources physiques (Equipement) et technologiques ForcesFaiblessesOpportunités Faibles moyens en équipement informatique et en TIC. Parc informatique assez fourni mais souvent obsolète et est alimenté au gré des opérations statistiques. Sous équipement en matériel roulant (la qualité et la fiabilité des données dépendant pour une large part de la supervision ; alors linsuffisance de matériel roulant, peuvent négativement influer sur la qualité). Acquisitions de matériel roulant le plus souvent à loccasion denquêtes ou de recensements. Inexistence ou faible dotation de logiciels statistiques appropriés. Les producteurs de SMT ont une idée claire de leurs besoins en équipement et logistique.

24 08/06/ Aspect institutionnel ForcesFaiblessesOpportunités Création dun ministère chargé uniquement de lemploi et de la formation professionnelle. Lacunes institutionnelles : redondance des missions des structures, dépendance des représentations régionales de la DNE et de la DNFP de deux ministères. Inexistence du décret dapplication de la nouvelle loi créant le Comité de Coordination Statistique et Informatique (CCSI). Amélioration de lenvironnement institutionnel : loi statistique. Restructuration des Cellules de Planification et de Statistique (CPS) en les organisant par secteur pour la continuité de leurs actions. Ce qui est une opportunité à la coordination du SSN.

25 08/06/ Diffusion des SMT ForcesFaiblessesOpportunités Existence de sites Web mali.org ; mali.org ; foni.ml.org mali.org mali.org foni.ml.org Diffusion généralement limitée. Insuffisance de diffusion des données disponibles. Valorisation insuffisance des données produites. Diffusion presque uniquement sur support papier. Faiblesse du champ de la communication du fait de la faible utilisation des TIC. Manque de formation des journalistes et des acteurs de la presse sur les statistiques à loccurrence sur les SMT. Faible capacité dans le traitement des SMT pour les rendre accessibles aux utilisateurs : décideurs, chercheurs, usagers. Existence dune presse libre qui couvre tout le pays et qui touche à tous les aspects de la communication (Presse écrite, Presse audiovisuelle, Internet). Existence dune mine dinformations à diffuser.

26 08/06/ Information/Sensibilisation/Plaidoyer ForcesFaiblessesOpportunités Existence dAFRISTAT à Bamako avec lorganisation de nombreux séminaires et ateliers de formation internationaux Production de statistiques ne ressort pas clairement dans les activités dans la plupart des structures dont la mission est principalement la production statistique. Faible utilisation des SMT dans la prise de décision. Insuffisance de la sensibilisation, de linformation et de la formation des décideurs sur les IMT. Existence dorganisations compétentes dans le plaidoyer. Existence dune abondante presse (Publique et privée). Existence dune volonté politique forte : Emploi, priorité nationale, priorité du Président de la République. Existence dun Schéma Directeur de la Statistique.

27 08/06/ LES PRINCIPALES FAIBLESSES DU DOEF Linsuffisance numérique et qualitative du personnel ; la faible capacité danalyse ; la faible capacité de traitement informatique des données ; la faible exploitation des sources administratives dans la collecte des données ; linsuffisance des moyens matériels et financiers ; La faible diffusion des informations disponibles ; La difficulté de ciblage des besoins en IMT des utilisateurs ; Linsuffisance dautonomie administrative et de gestion.

28 08/06/ PROPOSITION DE SOLUTIONS DE DYNAMISATION DU SIMT Mettre en place un Système/mécanisme de coordination de la production des statistiques du marché du travail ; La recherche dun financement autonome et pérenne ; Assurer le suivi régulier de la situation du marché du travail Elaborer un manuel des concepts utilisés dans les rapports et les investigations statistiques sur lemploi et la formation professionnelle ; Renforcer les capacités humaines (en nombre, qualité et régulièrement formées), informatiques et technologiques pour le traitement des données et la création dune banque de données interactives et régulières mises à jour.

29 08/06/ Merci pour votre aimable attention


Télécharger ppt "08/06/2014 1 ATELIER SUR LES STATISTIQUES DE LEMPLOI Présentation : Modibo Koly KEITA Chef Département Observatoire de lEmploi et de la Formation (DOEF)"

Présentations similaires


Annonces Google