La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chapitre 25 examens et traitements des infections virales.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chapitre 25 examens et traitements des infections virales."— Transcription de la présentation:

1 Chapitre 25 examens et traitements des infections virales

2 Les diagnostics des infections virales Choix et transport des échantillons

3 pour lisolement de virus 1). selon la localisation et la propriété des infections. 2). se faire précocement. 3). être transportés le plus rapidement possible, dans la glace fondante. pour sérodiagnostic à la phase aiguë,sérum précoce, à la phase de convalescence, sérum tardif. En général, le titre du sérum tardif est plus grand ou égal à 4 fois du titre du sérum précoce.

4 Diagnostics viraux rapides Lexamen en microscope optique seulement pour rechercher des inclusions Définition dinclusion Après la multiplication virale au sein de la cellule, on peut voir, après la coloration, un ou plusieurs petits corps, ronds ou ovales, basophiles ou acidophiles, dans le noyau ou dans le cytoplasme. Par exemple, le corps de Négri, des cellules cérébrales au cours dune infection par le virus de la rage.

5 Lexamen en microscope éléctronique a). Lexamen direct Après une coloration négative b). immuno-microscope éléctronique On ajoute lanticorps spécifique dans la suspension virale, sil existe des virus correspondants, on peut voir des amas de particules virales c). Immuno-flurorescence d). Immunoenzymologie(ELISA)

6 La culture disolement virale Les virus ne se multiplient que dans les cellules vivantes. Les cellules vivantes une culture de cellule un œuf embryonné un animal.

7

8 Lœuf de poule embryonné La position dinoculation varie selon lespèce du virus. La membrane chorioallantoïdienne La cavité allantoïde La cavité amniotique Sac vitelin (sac du jaune) animal de laboratoire

9

10 Culture de tissu Culture dorganes, explants, cellules trois types de cellules 1). Des cellules de l ère explantation (Des cellules primaires) rein de singe, amnios humain, embryon de souris, poumon dembryon humain.

11 2). Des cellules diploïdes Ce sont des cellules qui sont maintenues en croissance active pendant une cinquantaine de passages et qui conservent tous les caractères des cellules normales. Par exemple, les cellules fibroblastique très sensibles aux virus et utilisables pour la préparation des vaccins viraux.

12 3). Des lignées continues de cellules Elles sont issues des souches cellulaires partransformation spontanée, elles perdent leur diploïdie et acquièrent un potentiel malin. Cellules HeLa (1952) Cellules Hep 2 (1954) Cellules KB (1955) A part les cellules primaires, deux autres espèces de cellules peuvent être conservées par congélation dans lazote liquide (-196 ) pendant des années sans avoir plus de 5% de pertes lors de la décongélation.

13

14

15 Sérodiagnostic Neutralisation Fixation du complément pour le diagnostic précoce. Inhibition de lhémagglutination Les réactions immuno-enzymatiques Techniques de diffusion des anticorps en milieu gélosé (immunodiffusion).

16 Traitement prophylactique et curatif Immunisation active artificielle Les vaccins inactivés, atténués vaccins sous-unités, de synthètiques et les mutants apathogènes stables. Immunisation passive artificielle des gamma-globulines Pour la prévention de lhépatite B, l'immuno- globuline spécifique contre lhépatite B, HBIg. La chimiothérapie antivirale


Télécharger ppt "Chapitre 25 examens et traitements des infections virales."

Présentations similaires


Annonces Google