La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La virus de la grippe est un virus à ARN- avec un génome segmenté Enzymes structurales : Polymérases PA, PB1, PB2 Protéine « N » (=NP) (Hémagglutinine)

Copies: 1
Neuraminidase détache le virus de la grippe de la cellule hôte (sortie du virus)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La virus de la grippe est un virus à ARN- avec un génome segmenté Enzymes structurales : Polymérases PA, PB1, PB2 Protéine « N » (=NP) (Hémagglutinine)"— Transcription de la présentation:

1 La virus de la grippe est un virus à ARN- avec un génome segmenté Enzymes structurales : Polymérases PA, PB1, PB2 Protéine « N » (=NP) (Hémagglutinine) (Neuraminidase)

2 Lacide sialique est le récepteur du virus de la grippe Tropisme viral au niveau de lentrée Liaison 2-6 : trachée de lhomme Liaison 2-3 : les oiseaux Liaison 2-3 & 2-6 : cochon Membrane cellulaire Tropisme du virus de la grippe Souches humaines : préférence de hémagglutinine : 2-6 Souches aviaires (H5) : préférence de hémagglutinine : 2-3 HA

3 Neuraminidase détache le virus de la grippe de la cellule hôte (sortie du virus)

4 virion Maturation de la hémagglutinine Tropisme virale au niveau de la sortie Lors de sa sortie, la glycoprotéine de surface de la grippe (hémagglutinine, HA) doit être clivé par une protéase cellulaire pour créer une particule infectieuse Particule infectieuse Particule non-infectieuse Epithélium bronchiolaire

5 Pathogénicité de la grippe aviaire Virus de la grippe de faible pathogénicité Virus de la grippe de haute pathogénicité Furine, une protéase répandue Infection du poumon, foie, rate, rein, cerveau, tube digestive

6 Les sérotypes H5N1, H7N7, H9N2 peuvent-ils provoquer une pandémie chez lhomme ? Facteurs de restriction Déterminants moléculaires de linfection humaine

7 Sérotypes viraux Hémagglutinine (HA) Neuraminidase (NA) H1 H2 N1 N2 Sérotype est défini à la base de la réaction sérologique (ELISA, Western, neutralisation, etc.) non-croisée. Sérotypes de la grippe sont définis chez la canard : 16 hémagglutinines (H1-H16) 9 neuraminidases (N1-N9) Chez lhomme : H1, H2, H3 et N1, N2, N7. Récemment : H5, H7, H9 !? anticorps neutralisants

8 Virus de la grippe recombine Coinfection de le cellule cible Sélection : cellule hôte (récepteur, protéases, etc) lorganisme hôte (la réponse immunitaire) H1N1 H3N2 H1N1 HA NA

9 Virus de la grippe recombine et mute H1N1 (aviaire) dans le contexte humaine 2,3 2,3 & 2,6 Importance du transfert inter-espèces Le cochon est un hôte commun pour les types de la grippe humaine et aviaire léchange de segments (« shift », réassortiment) est suivi par des mutation ponctuelles (« drift ») Adaptation Maladies émergeants 2,6

10 Epidémiologie de la grippe Facteurs de pandémie absence des anticorps neutralisantes (HA, NA) zoonose (déséquilibre) adaptation

11 La grippe aviaire est hautement pathogène pour lhomme

12 Gln226LeuH3 : 2,6 virus humain 2,3 virus aviaire H1 :Glu190Asp adaptation dans le cochon (?) H5 ? Adaptation de hémagglutinine à son récepteur Canard poulet homme virion

13 Déterminants moléculaires de la virulence du virus de la grippe chez lhomme Hémagglutinine lentrée du virus ( 2,3 ou 2,6) - tropisme pour lespèce sortie (clivage HA1, HA2) tropisme pour les organes Polymérase PB2 (contexte H5N1) multiplication du virus Glu627Lys virus humain virus aviaire NS1 (contexte H5N1) résistance à IFN-


Télécharger ppt "La virus de la grippe est un virus à ARN- avec un génome segmenté Enzymes structurales : Polymérases PA, PB1, PB2 Protéine « N » (=NP) (Hémagglutinine)"

Présentations similaires


Annonces Google