La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Syllabus, ouvrages de références, portefeuilles de lecture… Comment les choisir et les utiliser? Prof. B. Mérenne 21 Avril 2010 1Prof. B. Mérenne, CDS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Syllabus, ouvrages de références, portefeuilles de lecture… Comment les choisir et les utiliser? Prof. B. Mérenne 21 Avril 2010 1Prof. B. Mérenne, CDS."— Transcription de la présentation:

1 Syllabus, ouvrages de références, portefeuilles de lecture… Comment les choisir et les utiliser? Prof. B. Mérenne 21 Avril Prof. B. Mérenne, CDS 28, 21/04/10

2 Introduction (1) Choix ou non de supports écrits dont les « syllabus » : pas une question nouvelle Pendant longtemps Pas de notes de cours rédigées par les enseignants Mais des échanges de notes entre étudiants, puis diffusion de résumés ou de syllabus « pirates » documents pas toujours corrects et des diffusions fluctuant dans le temps Aujourdhui Des situations très inégales selon les cours Une pression de plus en plus forte des étudiants et des Institutions en vue de lexistence de tels supports Prof. B. Mérenne, CDS 28, 21/04/10 2

3 Introduction (2) Mais toujours des critiques adressées à ces supports; ils favoriseraient: Passivité et moindre engagement des étudiants (supports exhaustifs) Inattention ou même labsence au cours (supports exhaustifs) Retranscription ou mémorisation intégrale du document écrit (documents courts et diaporamas) En outre des notes complètes figeraient le savoir qui évolue sans cesse et nont pas la souplesse dun exposé oral Faut-il « pour leur bien » obliger les étudiants à prendre notes sans leur distribuer de supports écrits. Et sils sont nécessaires, lesquels faut-il choisir? Prof. B. Mérenne, CDS 28, 21/04/10 3

4 Plan de lexposé 1.Une variété de supports écrits 2.Comment les choisir? 3.Quand et pourquoi les utiliser? 4.Comment évaluer leur qualité scientifique? 5.Quels avantages aux supports écrits? 6.De lintérêt plus spécifique des supports écrits en Bac 1 7.Réserves finales Prof. B. Mérenne, CDS 28, 21/04/10 4

5 Supports écrits par lenseignant Copies des diaporamas Fiches aide-mémoire (avec notions essentielles) Syllabus non exhaustif Syllabus exhaustif (publié ou non) Recueil dexercices Supports écrits par dautres Ouvrage de référence Portefeuille de lecture (compilé par lenseignant) Autres documents (codes et recueils de jurisprudence, recueil dimages ou clichés, atlas, partitions…) Mais plusieurs combinaisons possibles des formules précédentes 1. Une variété de supports écrits … 5Prof. B. Mérenne, CDS 28, 21/04/10

6 … au contenu lui-même varié Contenu DiasPlans, éléments de structure, mots-clés - Parfois des phrases - Tableaux récapitulatifs, synthèses - Schémas, graphiques, photos – Questions - Résolution dexercices – Noms dauteurs FAMIdem dias pour éléments synthétiques – pas nécessairement 1 fiche/1 séance - "Principes, formules, règles, lois et tables nécessaires à la pratique dans le domaine concerné, sans développement ni explication" (Champagne, 1995) SNEIdem FAM + Table des matières - Certaines explications et démonstrations - Certaines illustrations textuelles (morceaux choisis) ou figurées SEEnsemble des connaissances liées au cours Idem SNE + ensemble informations et illustrations + Bibliographie complète + Parfois : glossaire – index- exercices de renforcement – textes complémentaires… REExercices avec ou sans corrigé-type + Parfois rappels théoriques – liens avec pages du syllabus – erreurs classiques… ORPubliés chez un éditeur - Base théorique sur laquelle sappuie lenseignant PLEnsemble darticles, de chapitres de livres … à lire par létudiant en vue dune exploitation dans le cadre du cours 6Prof. B. Mérenne, CDS 28, 21/04/10 B. Mérenne et L. Leduc, avril 2010.

7 2. Comment les choisir ? En se basant dabord sur les objectifs dapprentissage fixés au cours En prenant aussi en compte les options pédagogiques de lenseignant les contraintes propres au cours ou à la discipline et le contexte professionnel de lenseignant Prof. B. Mérenne, CDS 28, 21/04/10 7

8 2.1. En se basant sur les objectifs dapprentissage liés au cours (1) Pour rappel : les grands objectifs cognitifs dapprentissage (Taxonomie de Bloom ou taxonomie de Bloom révisée sous la direction d Anderson et Krathwohl 2001) 8Prof. B. Mérenne, CDS 28, 21/04/10 1.Connaître (Se souvenir) : reconnaître, se rappeler 2.Comprendre : interpréter, exemplifier, classifier, résumer, inférer, comparer, expliquer 3.Appliquer : exécuter, implémenter 4.Analyser : différencier, organiser, attribuer 5.Evaluer : vérifier, critiquer 6.Créer : générer, planifier, produire

9 2.1. En se basant sur les objectifs dapprentissage liés au cours (2) 9Prof. B. Mérenne, CDS 28, 21/04/10 ConnaîtComprendAppliqueAnalyseEvalueCrée Dias Support non exhaustif Soutien possible FAM Support non exhaustif Soutien possible SNE Support plus exhaustif Soutien possible SE Support exhaustif Soutien important Soutien possible RE Support non exhaustif Soutien important Soutien possible OR Support +/- exhaustif Soutien possible PL Support non exhaustif Soutien important Soutien important Soutien important B. Mérenne et L. Leduc, avril 2010.

10 2.2. En tenant compte des options pédagogiques de lenseignant Prof. B. Mérenne, CDS 28, 21/04/10 10 Rôle central de lautoformation (rôle mineur du présentiel transmissif, LQRT, accent sur les TP…) Rôle central du cours présentiel (présence active au cours, débat, apprendre à prendre notes…) Rôle central des méthodes actives (projets, travaux, apprentissage par pairs, recherche dinfos en bibliothèque) Syllabus exhaustifCopies de diaporamasPortefeuille de lectures Fiches aide mémoireOuvrage de référence Recueil dexercices (avec résolutions) Recueil dexercices (sans résolutions) Syllabus non exhaustif B. Mérenne et L. Leduc, avril 2010.

11 2.3. Et des contraintes propres au cours ou à la discipline et du contexte professionnel Contraintes propres au cours ou à la discipline Aucun ouvrage de référence de qualité ou au contraire existence dun ouvrage remarquable Domaine où les connaissances évoluent très rapidement Matière nécessitant de nombreux schémas complexes, des illustrations Matière littéraire ou plus scientifique … Contexte professionnel de lenseignant Nouveau cours à donner dans les trois mois Cours à ne donner quune année Envie décrire un ouvrage dans le domaine … Prof. B. Mérenne, CDS 28, 21/04/10 11

12 3. Quand et pourquoi les utiliser? Des usages préférentiels dans le temps Des apports spécifiques Prof. B. Mérenne, CDS 28, 21/04/10 12

13 3.1. Des usages préférentiels dans le temps Usages préférentiels Avant Pendant une séanceAprès Dias -Aide à la structuration de la matière et la constitution de ses propres notes Aide à la remise en ordre des notes de cours, trace de lexposé oral FAMPour découvrir les points importants de la séance Référent pour certains points mis en exergue Référent à la compréhension et à la mémorisation de ces points particuliers SNEPour découvrir la matière (sans trop de détails) -Outil étudiable en regard des notes prises au cours SEPour préparer une séance (double réception, LQRT ou TP) -Outil étudiable en létat REPour préparer une séance de TP, exercices… Support dune séance de TPOutil pour continuer à sexercer OR --Outil pour revoir et approfondir la matière PLPour préparer la séance selon les consignes données Documents de base pour des échanges ou des séminaires Outil pour sapproprier les analyses 13 - Prof. B. Mérenne, CDS 28, 21/04/10 B. Mérenne et L. Leduc, avril 2010.

14 3.2. Des apports spécifiques Apports majeurs DiasAide à la structuration de notes, à lintelligibilité de la matière FAMStigmatisation et « maniabilité » de certains points phares de la matière (en attente de développements) SNERecueil des principaux savoirs SEExhaustivité des savoirs enseignés, peut tendre vers une certaine « interactivité » REMise en œuvre de la théorie ORApport de compléments utiles, voire de développements complémentaires mais rarement en totale adéquation avec la matière PLFournir lobjet (brut) de létude, offrir des points de vue variés 14Prof. B. Mérenne, CDS 28, 21/04/10 B. Mérenne et L. Leduc, avril 2010.

15 4. Comment évaluer leur qualité scientifique? Un critère majeur : le choix, lorganisation et lexactitude des contenus Un autre critère important : la forme des documents NB : Point ne portant pas sur diaporamas (autre séance de formation) Essentiellement : syllabus exhaustif ou non, recueil de fiches aide- mémoire ou ouvrage de référence Prof. B. Mérenne, CDS 28, 21/04/10 15

16 4.1. Le choix, lorganisation et lexactitude des contenus (1) Choix des contenus Problème rencontré principalement pour des matières moins bien circonscrites, pour des cours du type « Introduction à … » Critères à retenir Adéquation avec les thématiques couvertes par le cours Adéquation avec le niveau des étudiants Adéquation avec le nombre dheures du cours Contenu à jour Importance et choix des exemples Moyens pour choisir la bonne formule Analyse comparative des ouvrages existants sur le marché Analyse des autres ressources (ouvrages scientifiques et articles en ligne ou non) Discussion avec des collègues (même cours, cours voisins, cours venant avant ou après) ; consultation des cours du prédécesseur Discussion ou échange avec des collègues dautres Universités Prise en compte des besoins spécifiques des étudiants Prof. B. Mérenne, CDS 28, 21/04/10 16

17 4.1. Le choix, lorganisation et lexactitude des contenus (2) Organisation Logique du plan par exemple partir des fondements de la matière aller des éléments les plus simples aux plus complexes partir de faits, de cas ou de situations – problèmes avant dexpliquer partir du principe puis lappliquer aller du concret à labstrait ou linverse suivre lévolution de la construction des savoirs suivre les étapes dune démarche globale partir dun organigramme général puis analyser ses différentes composantes (ou linverse) … et surtout une logique qui encourage la découverte (pour aller plus loin…) et favorise le plaisir dapprendre Articulation théorie et exercices Articulation principes généraux et étude de cas Prof. B. Mérenne, CDS 28, 21/04/10 17

18 4.1. Le choix, lorganisation et lexactitude des contenus (3) Exactitude Cela va de soi et pourtant rares sont les manuels parfaits, certaines erreurs se retrouvant dailleurs dans des générations de manuels… Comment les éviter? Confronter les ressources Faire relire son syllabus par dautres Eviter les simplifications par généralisation abusive Veiller à prendre la place nécessaire pour bien expliquer les développements les plus complexes Citer les sources et les auteurs Respecter les normes internationales pour les symboles, les abréviations… Résoudre soi-même tous les exercices proposés Garantir lobjectivité de linformation à transmettre : éviter les prises de position; choisir plutôt la confrontation de différents points de vue, de différentes hypothèse de recherche; dire ses doutes et ceux des autres scientifiques… Prof. B. Mérenne, CDS 28, 21/04/10 18

19 4.2. Les critères de forme (1) Lisibilité des textes Il sagit principalement de la lisibilité linguistique soit la forme des phrases, le vocabulaire, la syntaxe Problème étudié par de nombreux auteurs qui ont mis au point des tests de mesure Comment laméliorer? Définir tous les termes spécifiques Accompagner chaque concept nouveau par un ou deux exemples Eviter les phrases trop longues ou une succession de phrases très courtes Prof. B. Mérenne, CDS 28, 21/04/10 19

20 4.2. Les critères de forme (2) Lisibilité de la mise en page Il sagit de la manière dont sont agencés les blocs de texte et les illustrations, dont sont disposés le blanc (absence de texte) et les illustrations, de la cohérence de lensemble du travail Comment laméliorer? Aérer la mise en page Choisir les polices de caractères en fonction de la lisibilité de ces polices et de la place quelles occupent Introduire des espaces, des grasses, des italiques et des tailles différentes de caractères Mettre bien en évidence les titres les plus importants Mettre un titre ou un sous-titre chaque fois que lon change de sujet ou dactivité Prévoir de la place dans les syllabus ou documents non publiés par les maisons dédition pour permettre à létudiant de compléter les notes Veiller à la lisibilité des illustrations Numéroter les illustrations, les tableaux et en reprendre la liste en fin de volume Ne pas hésiter lors dénumérations de facteurs, de critères à bien les mettre en évidence par des numéros ou des retraits dans le texte Prof. B. Mérenne, CDS 28, 21/04/10 20

21 4.2. Les critères de forme (3) Utiliser des facilitateurs techniques et pédagogiques Ce sont des moyens que lauteur met à la disposition des utilisateurs pour accéder facilement à linformation Les facilitateurs techniques sont une aide à lutilisation du syllabus Il sagit principalement : Avertissement – Introduction – Préliminaire - Mode demploi Bibliographie Index- Lexique Sommaire dun chapitre Références bibliographiques dans le texte ou Notes de bas de page Table des matières Table des illustrations … Prof. B. Mérenne, CDS 28, 21/04/10 21

22 4.2. Les critères de forme (3) Utiliser des facilitateurs techniques et pédagogiques Les facilitateurs pédagogiques sont une aide à lapprentissage Il sagit principalement : Introduction - Avant-propos qui situe la problématique générale Conseils dutilisation Démarche pédagogique (Objectifs poursuivis) - Notes méthodologiques Exercices résolus Glossaire des termes spécialisés Liste des symboles utilisés Mémento (résumé, aide –mémoire) Résumés en fin de chapitre … Prof. B. Mérenne, CDS 28, 21/04/10 22

23 5. Quels avantages aux supports écrits?(1) Avantages pour létudiant Possibilité de construire leur apprentissage sur des bases correctes et de disposer de la bonne information en vue des examens (fiabilité) Equité dans laccès à linformation (si prix démocratique) Non obligation de noter à toute vitesse tout au long dun cours et dès lors plus grande disponibilité intellectuelle pour écouter lenseignant (F. Docq, 2009) Moins de stress pendant le cours, moins de temps perdu à rassembler différentes notes, moins de découragement…et donc plus grande motivation (F. Docq, 2009) 23Prof. B. Mérenne, CDS 28, 21/04/10

24 5. Quels avantages aux supports écrits ? (2) Avantages pour lenseignant Support précieux à lexposé magistral fournissant une structure, des textes, des schémas et graphiques de qualité Plus grande liberté dans lexposé oral puisque lessentiel de la matière est consignée dans les supports écrits Matière bien circonscrite pour les examens (clarté du contrat) Possibilité de fournir les références précises des textes, documents… et aussi dautres références bibliographiques Possibilité de conserver une trace matérielle des cours et de pouvoir revoir de la sorte plus facilement son enseignement les années ultérieures 24Prof. B. Mérenne, CDS 28, 21/04/10

25 En première année universitaire, l'exposé magistral demeure le mode de communication pédagogique principal Mais que notent les étudiants? Une recherche réalisée par M. Houart (2009) pour un cours de chimie a montré que De nombreuses explications orales ne sont presque jamais notées par les étudiants Les informations notées sont essentiellement celles du support ; elles sont même recopiées quasi mot à mot ou très globalement Doù lintérêt de ne pas limiter les supports aux copies des diaporamas et de fournir à létudiant dautres documents allant plus en profondeur 6. De lintérêt des supports écrits en 1 er Bac 25Prof. B. Mérenne, CDS 28, 21/04/10

26 Un cours implique un objet d'étude … sur lequel un regard scientifique a été posé et dès lors des savoirs en rapport avec cet objet; mais ces savoirs ne sont pas tous livresques Un cours implique des processus cognitifs en rapport avec ces savoirs. Ces niveaux de maîtrise ne sont pas tous accessibles via des supports écrits."On n'apprend pas ça dans les livres…" Les supports écrits ne sont donc que des supports et ce qui compte le plus est sans nul doute le projet pédagogique de lenseignant, son implication, ses interactions avec les étudiants, ladéquation de ses méthodes à ses objectifs Elaborer des bons supports prend du temps et ceux-ci doivent être régulièrement revus Prof. B. Mérenne, CDS 28, 21/04/ Réserves finales

27 Bibliographie Anderson, L. W. and David R. Krathwohl, D. R., et al, 2000, A Taxonomy for Learning, Teaching, and Assessing: A Revision of Bloom's Taxonomy of Educational Objective, Allyn & Bacon. Champagne, M. (1995). Guide de rédaction de notes de cours. Réseau de valorisation de lenseignement, Université Laval. Docq F., 2009, Les supports de cours, Mémo 10 de lIPM (UCL) hdl : Gérard F.-M. et Roegiers X., 2003, Des manuels scolaires pour apprendre. Concevoir, évaluer, utiliser. Bruxelles, De Boeck. Houart M., 2009, Étude de la communication pédagogique à l'université à travers les notes et les acquis des étudiants à l'issue du cours magistral de chimie hdl: 27Prof. B. Mérenne, CDS 28, 21/04/10


Télécharger ppt "Syllabus, ouvrages de références, portefeuilles de lecture… Comment les choisir et les utiliser? Prof. B. Mérenne 21 Avril 2010 1Prof. B. Mérenne, CDS."

Présentations similaires


Annonces Google