La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Prévention des IAS en HAD Catherine Chapuis Equipe sectorielle de prévention du risque infectieux Hospices Civils de Lyon.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Prévention des IAS en HAD Catherine Chapuis Equipe sectorielle de prévention du risque infectieux Hospices Civils de Lyon."— Transcription de la présentation:

1 Prévention des IAS en HAD Catherine Chapuis Equipe sectorielle de prévention du risque infectieux Hospices Civils de Lyon

2 Prévention des IAS en HAD Diversité des pathologies Variabilité du niveau hygiène et social des patients, gestion familles

3 Prévention des IAS en HAD Pas de soins en série mais problème de la gestion de lenvironnement patient Contraintes organisation Coordination et fourniture matériel par la structure et prestataires Multiples intervenants salariés et/ou libéraux Membre de la famille, proche ou aidant participent souvent aux soins.

4 Prévention du risque infectieux en HAD Etablissement de santé Contexte du domicile Appropriation et mise en place des référentiels dans le contexte propre des soins à domicile

5 Outils de Prévention en HAD Même contraintes et règles quen hospitalisation traditionnelle –Respect des bonnes pratiques –Surveillance –Evaluation des pratiques –Formation –Vaccination des professionnels Spécificités de lintervention à domicile Cohérence avec –Hospitalisation antérieure –Actes effectués par famille –Après HAD

6 Tenue de travail Organisation et ergonomie des soins Précautions standard Précautions complémentaires Soins techniques Hygiène et organisation des soins

7 Tenue professionnelle Tenue vestimentaire de base : tenue civile, propre, à manches courtes. –Recommandations SFHH 2009* R11 : lors des soins pratiqués en tenue civile, il est fortement recommandé de garder les avant -bras dégagés Tenue de protection adaptée au niveau de risque de lacte de soin.

8 Précautions standard Double objectif –Prévention de la transmission croisée protection des patients –Prévention du contact avec le sang et les liquides biologiques du patient pour les professionnels protection des professionnels Mesures systématiques premier niveau de prévention

9 Précautions standard- Hygiène des mains Hygiène des mains par désinfection ou lavage –Immédiatement après le retrait des gants –Entre 2 patients –Entre 2 activités Friction+++ –Pour les professionnels mais également tous les intervenants

10 PS- Hygiène des mains Le savon doux liquide fourni par lHAD (ou par le patient/famille) et laissé au domicile sous réserve de respect des règles dutilisation : pas de transvasement, respect UU Les essuie-mains à UU sont à privilégier mais serviette propre changée tous les jours et fournie par le patient/entourage possible

11 PS- Port de gants Port de gants –pour tout geste si risque de contact avec du sang ou tout autre produit dorigine humaine, muqueuse ou peau lésée du patient –si le soignant a une peau lésée –Changés entre 2 patients, 2 activités à risque infectieux différent Attention au stockage Education des aidants

12 PS- Protection individuelle ) Port de surblouse, lunettes, masque –Si exposition à un risque de projection ou daérosolisation de sang ou autre produit dorigine humaine Utilisation préférentielle tablier Hygiène respiratoire

13 PS- Matériel souillé ) Matériel souillé –A usage unique : collecteur, à portée de mains, ne pas recapuchonner …. –Réutilisable : manipuler avec précautions, immerger immédiatement après utilisation, nettoyer avant de stériliser ou de désinfecter à froid vérifier le procédé dentretien du matériel avant de le réutiliser Collecteur à OPCT laissé au domicile, hors de portée des enfants, avec une fermeture provisoire qui doit être aisée Lentourage informé Choix du collecteur : stable si pas de fixation possible.

14 Précautions standard (Sang, liquides biologiques, peau lésée ou muqueuses) Surfaces souillées –Nettoyer et désinfecter avec le désinfectant approprié –Privilégier DD prêt à lemploi ou lingettes Transport des prélèvements biologiques, linge, matériel souillé –Emballage étanche et fermé –Linge entretenu par famille Gestion des AES

15 HAD et AES Risque à ne pas négliger Etude Beltrami (548 professionnels) –2.8 contact pour 1000 actes –0.6 blessures percutanées/1000 actes –Insuffisance de respect des précautions standard Mise à disposition des professionnels dune CAT en cas dAES Beltrami et al. Inf control Hosp Epidemiol, 2000, 21:

16 Précautions complémentaires Pas de consensus Isolement géographique du fait du domicile mais autres membres familles Certaines pathologies infectieuses ou pathogènes : mesures complémentaires Information

17 Précautions complémentaires Précautions de type contact, à adapter selon le contexte clinique et individuel du patient Précautions Gouttelettes avec port de masque Précautions air difficilement applicables

18 Isolement protecteur Pas disolement protecteur (non applicable) Dans les situations dimmunodépression modérée appliquer les PS Rappel certaines règles à la famille (Diététique, purge préalable de la douche, éviter les travaux générateurs de poussière, éviter les visites de personnes potentiellement contagieuses….)

19 Soins techniques Technique idem hospitalisation traditionnelle Organisation du travail dans le contexte du domicile Connaissance du matériel

20 Soins respiratoires Multiples prestataires Conditions parfois différentes en HAD et en post HAD Respect réglementation et recommandations en vigueur pour les établissements de santé, en particulier quant à lusage deau stérile et de matériel à usage unique

21 Risques infectieux professionnels Salariés de lHAD, libéraux et des travailleurs sociaux intervenant en HAD Accidents dexposition au sang Vaccinations

22 Education des patients et des aidants Implication active aux actions de prévention Formation Règles à respecter au quotidien Soins techniques Cohérence avec hôpital

23 Conclusion Réalité du risque infectieux en HAD Obligation de gestion du risque infectieux et sécurité des patients Contraintes spécifiques Cohérence globale de prise en charge


Télécharger ppt "Prévention des IAS en HAD Catherine Chapuis Equipe sectorielle de prévention du risque infectieux Hospices Civils de Lyon."

Présentations similaires


Annonces Google