La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Symposium sanofi Le 11/05/2012 Ajaccio SFCP 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Symposium sanofi Le 11/05/2012 Ajaccio SFCP 2012."— Transcription de la présentation:

1 Symposium sanofi Le 11/05/2012 Ajaccio SFCP 2012

2 Discussion autour de cas cliniques Dr. Delphine TOPART

3 Cas clinique 1:

4 M. R.R né en 09/1937 Antécédents: – appendicectomie à lâge de 17 ans – HTA depuis lâge de 55 ans – Pas dantécédents familiaux Profession: cuisinier Septembre 2001 (64 ans): – dosage systématique du PSA à 8ng/ml – biopsies positives

5 Prostatectomie radicale 23/11/2001 Adénocarcinome prostatique bilatéral score de Gleason IX (V+IV). Absence dinfiltration tumorale de la capsule. Marges saines. Stade pT2bN0 Surveillance

6 Reprise évolutive 2008: Ascension du PSA ( valeur non disponible ) – Initiation blocage androgénique complet pendant 3 mois puis agoniste de la LHRH seul. Nadir? 2009: modification de lanti-androgène périphérique à 2 reprises pour réascension du PSA (13 en nov.2009) Avril 2010: PSA 23 ng/ml – Douleurs osseuses lombo-sacrées mécaniques – OMS 0

7 Bilan dextension Mars 2010 Scanner thoraco-abdomino-pelvien: – Pas de lésions supectes à létage thoracique – Ostéocondensations suspectes de los iliaque droit, des corps vertébraux de L1 et T8 et lésion de la 9è côte gauche Scintigraphie osseuse: – hyperfixations T8, L1, aile iliaque droite – Multiples petits foyers dhyperfixation diffus: arcs costaux (bilatéraux), sacrum, fémurs En faveur dune ostéose secondaire

8 Chimiothérapie de première ligne 3 cycles de TAXOTERE (75mg/m2) entre avril et mai 2010 et début ZOMETA° Bilan dévaluation après 3 cycles: – Etat général conservé (OMS 0) – Douleurs calmées par antalgiques de palier 1 – Excellente tolérance de la chimiothérapie – augmentation du PSA à 26 ng/ml – TDM du 10/06/2010: augmentation en nombre et en taille des multiples lésions ostéocondensantes disséminées sur le squelette axial Décision thérapeutique: – 3 cycles supplémentaires de TAXOTERE + ESTRACYT

9 Scanner/scinti Mars 2010 Scanner juin 2010

10

11 Chimiothérapie de première ligne TAXOTERE ESTRACYT 3 cycles (juin-juillet 2010) Bilan dévaluation – Amélioration douleurs, OMS 0 – Bonne tolérance – Diminution du PSA à 13 ng/ml – Scintigraphie osseuse (juillet 2010): disparition complète des foyers costaux et globale diminution dintensité des foyers connus Poursuite TAXOTERE ESTRACYT 6 cycles supplémentaires jusquen Octobre 2010 puis surveillance. Maintien du Décapeptyl tous les 3 mois. Porsuite du Zométa. Janvier 2011 : PSA 4,8ng/ml. Scintigraphie osseuse:diminution dintensité des foyers connus Avril 2011 : Réapparition des douleurs lombo-sacrées avec cruralgie gauche – PSA Temps de doublement 4 mois – TDM TAP Stabilité des lésions osseuses. Pas dautre lésion suspecte notamment pas de lésions viscérales – Scintigraphie osseuse: augmentation des foyers cotyloïdiens et en D8. Apparition dun nouveau foyer costal. Stabilité des autres lésions

12

13 Chimiothérapie de deuxième ligne JEVTANA 25mg/m2 3 cycles (Juin-juillet 2011) – Sous couvert de G-CSF compte tenu de lâge et du nombre de chimiothérapies antérieures Bilan dévaluation après 3 cycles (Aout 2011) – Etat général conservé (OMS 0) – Douleurs calmées par antalgiques de palier 1 – Excellente tolérance de la chimiothérapie – PSA 15ng/ml (contre 17 avant C1) – TDM TAP: aspect stable des lésions osseuses – Scintigraphie osseuse: aspect stable des lésions connues. Doute sur lapparition dune petite lésion du corps vertébral de C4. Décision thérapeutique: poursuite JEVTANA° pour 3 cycles supplémentaires

14

15

16 Atteinte osseuse condensante diffuse

17 Chimiothérapie de deuxième ligne 5 cycles supplémentaires entre septembre et Décembre 2011 – Cure 4 (C4): PSA 16 – C7: PSA 15 – C8: PSA 11.6 ng/ml Toujours excellente tolérance, sauf apparition dune asthénie de grade 1 et dune dysgueusie de grade 1. OMS 0 Douleurs calmées par paracétamol 2g/j en continu Poursuite Décapeptyl et Zométa ARRET DE LA CHIMIOTHERAPIE DE 2 ème ligne après 8 cycles (dernier 15/12/2011)

18 Suivi Revu à 6 semaines de la dernière cure (17/1/2012) – Très bon état général. OMS 0 – Pas de douleurs. Arrêt paracétamol – PSA 12ng/ml (contre 11.6 avant C8) Bilan iconographique mi Mars 2012 avec scintigraphie osseuse et scanner : – maladie stable, PSA : 10 ng/ml – Réponse maintenue à 3 mois – OMS : 0

19 Cas clinique N°2 Cas clinique n°2:

20 M. B.M né le 3/2/30 (DRH) ATCD: IDM en 1998 Octobre 1993: dysurie – Adénocarcinome prostatique Gleason 8 (4+4), PSA 260ng/ml – Mise en place dun traitement par agoniste de la LHRH jusquen Nadir? – RTUP: ADK Gleason 8 Ré-ascension du PSA (8 en Décembre 2003) : Poursuite agoniste et plusieurs « lignes » dhormonothérapie (Casodex, Distilbène 2 ans, Androcur). TDM et scintigraphie osseuse: pas de lésion à distance 2009: Pris en charge à Montpellier – Iconographie inchangée – OMS 0 – PSA 36 ng/ml – Poursuite agoniste seul

21 Taxotère Février 2010: – dysgueusie avec amaigrissement, asthénie intense (OMS 1) – PSA 56ng/ml – Scanner TAP: adénomégalies rétropéritonéales (20mm) Mars 2010-Aout 2010: 9 cycles de Taxotère – Tolérance excellente – Reprise de poids. OMS 0 – TDM: stabilité des ADP rétropéritonéales – PSA en régression modérée (18ng/ml après C9)

22 Les complications de 17 ans dhormonothérapie Septembre 2010: douleurs dorsales intenses avec impotence fonctionnelle majeure – Scintigraphie: tassements vertébraux multiples – TDM: ADP stables, tassements dallure ostéoporotique Septembre-octobre 2010: 6 cimentoplasties (+biopsies négatives) – Excellent résultat, reprise mobilisation (OMS 0) – Ré-ascension du PSA – TD 6 semaines

23 Novantrone° Janvier 2011-Février 2011: 3 cycles de Novantrone° – Dégradation de létat général, amaigrissement majeur et asthénie (OMS 2) – PSA 480 (TD 6 semaines) – TDM énorme masse pelvienne (prostatique) et volumineuses ADP

24 Acétate dabiratérone Mars 2011-Juillet 2011: ATU Abiratérone – 4cp/ jour: nausées et vomissements – Scanner cérébral normal – Réduction abiratérone à 2cp puis 3cp/jour – Amélioration de létat général – PSA 818 ng/ml (TD 12 semaines) Mi juillet 2011: Dégradation rapide de létat général – Anorexie avec amaigrissement, douleurs pelviennes nécessitant morphiniques – contrôle scanographique: majoration de la volumineuse masse pelvienne – Arrêt Abiratérone

25 Cabazitaxel° Début Cabazitaxel: – Cure 1 le 20/7/2011 PSA 1300 – Cure 2 le 11/8/2011 – Cure 3 le 1/9/2011 PSA 1098 Amélioration significative de létat général et des douleurs, reprise de lappêtit Tolérance excellente (80% dose théorique) Problème de sepsis avant C4 (hors aplasie) sur port-a-cath infecté à staphylocoque aureus Retrait du PAC, arrêt chimiothérapie

26 Cabazitaxel Octobre 2011: PSA 1100 – Reprise Cabazitaxel° jusquen Février cycles au total PSA février 2012: 1229ng/ml Etat général stable (OMS 1), douleurs contrôlées par morphiniques, poids stabilisé Arrêt chimiothérapie Surveillance, poursuite agoniste seul Mars 2012: consultation de surveillance – Réapparition asthénie, douleurs et anorexie++ – PSA 2400 (TD 3 semaines) – Introduction Mégace à visée orexigène

27 Avril 2012: – Altération de létat général OMS 3 – Augmentation des doses dantalgiques, – Majoration corticothérapie, – Soins de confort, – Patient informé de labsence de ressource thérapeutique


Télécharger ppt "Symposium sanofi Le 11/05/2012 Ajaccio SFCP 2012."

Présentations similaires


Annonces Google