La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Soins palliatifs Cas cliniques Cours DUSP Lille le 16 février 2012 Dr Pascal Lévêque Médecin des hôpitaux.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Soins palliatifs Cas cliniques Cours DUSP Lille le 16 février 2012 Dr Pascal Lévêque Médecin des hôpitaux."— Transcription de la présentation:

1 Soins palliatifs Cas cliniques Cours DUSP Lille le 16 février 2012 Dr Pascal Lévêque Médecin des hôpitaux

2 1er cas clinique

3 Monsieur D. F consulte son médecin pour altération de l'état général avec perte de 6 kilos depuis quelques semaines associée à une fatigue importante. Il est accompagné de son épouse qui signale que l'appétit est diminué alors qu'habituellement il mange bien vu son travail difficile. Monsieur D.F travaille dans le BTP en tant que chef d'équipe. Il est âgé de 50 ans, marié, 2 enfants en âge scolaire et son épouse a elle même présenté un gros problème de santé avec la découverte d'un cancer du sein il y a 5 ans actuellement en surveillance. Dans les Antécédents médicaux, il a présenté une tuberculose à l'adolescence, traitée à l'époque très correctement, une hépatite virale bénigne il y a 2 ans. Sur le plan chirurgical, rien à signaler.

4 Sur le plan des habitudes alimentaires, Monsieur D.F consomme un peu d'alcool (1 litre de vin/j + un apéritif /j) et sur le plan tabac, la consommation esr de un paquet /jour. Sur le plan familial, il a perdu son père il y a 10 ans d'un cancer du côlon qui a entrainé un traitement pendant 3 ans puis le décès. Un des frères est porteur d'une coronaropathie sévère et a du arrêter son travail. Au décours de la consultation médicale, le patient est hospitalisé et le diagnostic de cancer du côlon gauche, au niveau de la jonction sigmoidienne, est porté. S'y associe, semble t-il, une localisation secondaire hépatique confirmée par Tepscan. Pas d'autres localisations sont mises en évidence.

5 Sur le plan clinique et biologique, Monsieur D.F, hormis la perte de poids, présente des douleurs abdominales basses depuis quelques semaines mais qui n'inquiètent pas le patient. Des pertes sanguinolentes rares par l'anus sont retrouvées. Sur le plan biologique, il existe un syndrome inflammatoire sans anémie. Les transaminases sont un peu perturbées, l'albuminémie est à 28g/l Il n'y a pas d'autres perturbations par ailleurs. Un avis en soins de support est demandé avant démarrage du traitement curatif associant Chirurgie, Chimiothérapie, Radiothérapie.

6 Vous êtes le (a) référent(e) soignant(e) de l'équipe de soins de support. Comment allez vous procéder pour prendre en charge votre patient de manière globale? A quelles ressources humaines allez vous faire appel? Le patient a pu bénéficier des différents traitements proposés au cours de son hospitalisation et rentre chez lui. Vous recevez des compliments de la famille pour la prise en charge globale que vous avez effectuée. Vous êtes à nouveau appelé par l'équipe du service de chirurgie au bout de 3 ans car Monsieur D.F est à nouveau hospitalisé pour dégradation importante de son état général avec perte de 5 kilos depuis 1 mois, fatigue majeure, et moral au plus bas (l'épouse est désemparée ainsi que les enfants « on leur avait promis »).

7 Toute l'équipe se souvient d'un monsieur souriant, quittant soulagé l'hôpital à l'époque......mais A nouveau, on vous demande de prendre en charge monsieur D.F en soins palliatifs cette fois car la maladie cancéreuse s'est développée avec apparition de métastases multiples abdominopelviennes associée à une carcinose péritonéale et à des métastases hépatiques. Le patient est dénutri (albumine à 15 grammes/l, calcémie à 115, anémie rapidement évolutive,.....il est très douloureux au niveau abdominal...l'épouse est inquiète, le patient semble résigné Quelle conduite soignante adoptez vous et comment mobilisez vous l'équipe de soins de support pour venir en aide à cette famille?

8 Le patient décède au bout de 15 jours. Quelle est votre comportement ainsi que celui de l'équipe ? Quelle va être votre accompagnement vis à vis de cette famille avec qui finalement vous avez cotoyé les bons moments et naturellement les derniers moments de monsieur D.F.


Télécharger ppt "Soins palliatifs Cas cliniques Cours DUSP Lille le 16 février 2012 Dr Pascal Lévêque Médecin des hôpitaux."

Présentations similaires


Annonces Google