La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cas clinique Equipe pluridisciplinaire Jeudi 2 Mars 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cas clinique Equipe pluridisciplinaire Jeudi 2 Mars 2012."— Transcription de la présentation:

1 Cas clinique Equipe pluridisciplinaire Jeudi 2 Mars 2012

2 Mr N, 61 ans Cadre supérieur dans ladministration 2 enfants : 1 fils de 31 ans dun 1 er mariage à Marseille, un cadet de 20 ans Epouse en activité, présente Amis et collègues nombreux

3 Mr N : HDM Mars 2011: découverte néo bronchique à petites cellules, méta hépatiques, surrénaliennes, osseuses et suspicion de lymphangite 1 ère cure de chimio en Avril, arrêtée car très mauvaise tolérance clinique Hospitalisé dans son service de référence pour AEG, pneumopathie et épanchement pleural

4 Mr N: HDM Appel EMASP 26/04 pour anxiété majeure Transfert USP le 29/04 pour : - Prise en charge antalgique - Dyspnée - Anxiété

5 A lentrée en USP: - dyspnée de repos sous O2 sonde nasale, aérosols et humidificateur - Discussion dés lentrée du patient sur léventualité dune sédation, ses indications et modalités et sa réversibilité - Patient relativement bien soulagé par le Topalgic LP 150 mg x2/jr (avait été temporairement sous Morphine en pneumologie qui avait été arrêtée en raison dune mauvaise tolérance clinique)

6 Les 1ers jours: État clinique relativement stable avec mise au fauteuil… Apparition dune constipation opiniâtre et douleurs abdominales Patient sous anxiolyse par hypnovel : efficace

7 Le 06/05: Patient algique, notamment au niveau abdominal malgré SAP Topalgic, avec apparition de nausées+++ Discussion avec le patient et introduction dune SAP Oxycodone à dose progressive en raison de la mauvaise tolérance de la morphine Tableau digestif : nausées, fausses diarrhées et douleurs abdo : essai SAP Sandostatine

8 Parallèlement: Patient pose de plus en plus de questions / évolution… Semble tiraillé entre lenvie de savoir et la peur de savoir Angoissé+++

9 AEG majeure Epuisement physique / diarrhées invalidantes Epuisement moral avec angoisse le submergeant et difficultés notamment la nuit Nuits marquées par des demandes répétées du patient pour dormir, réclame des bolus dhypnovel… Patient seul, femme en difficulté qui craint de passer la nuit sur place et qui travaille encore

10 Augmentation de la SAP dhypnovel + présence, musique, écoute Toujours rassuré par la présence des soignants dans la chambre Décision de ne pas recourir à une nouvelle augmentation dhypnovel, de renforcer la présence à ses côtés (« chaîne humaine ») et de recourir ponctuellement à lAtarax

11 Après amélioration transitoire (48-72h), de nouveau son questionnement par rapport à la maladie fait surface Angoisse+++ Nouvelle plainte douloureuse ( costal droit) Encombrement : kiné respi

12 Le 13/05: Visite de son fils de Marseille Nouvelle phase de questions et dangoisse Réascension du syndrôme douloureux Apparition dun syndrôme confusionnel : Bilan étiologique ne retrouve pas de point dappel organique

13 Nuits de + en + difficiles: Angoisse de mort verbalisée Ras le bol Epouse va dormir sur place 1 nuit : effet +++

14 Le lendemain: Epouse absente Angoisse se majore+++ Demande de sédation du patient en cas de nouvel épisode respi ou anxieux+++ : discussion longue avec médecin Paraît rassuré, nuit paisible…

15 Le 27/05: De nouveau symptomatique : encombrement majeur avec DRA Sédaté en présence de sa femme, sédation transitoire Mis sous Scoburen / encombrement Présence soignante continue à ses côtés qui semble toujours le rassurer Epouse épuisée et souffrante de voir son mari se dégrader ( le fils ainé dort sur place)

16 Alternance dépisodes dencombrement, dinconfort et de moments + paisibles Moments déchange possible avec sa famille qui se relaie à ses côtés Mr N décède le 04/06 en présence de ses 2 fils


Télécharger ppt "Cas clinique Equipe pluridisciplinaire Jeudi 2 Mars 2012."

Présentations similaires


Annonces Google