La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Fin de vie des personnes âgées : des progrès, des besoins, des questions Lapport des soins palliatifs En gériatrie Dr Dussud-Stempin Equipe Mobile dAccompagnement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Fin de vie des personnes âgées : des progrès, des besoins, des questions Lapport des soins palliatifs En gériatrie Dr Dussud-Stempin Equipe Mobile dAccompagnement."— Transcription de la présentation:

1 Fin de vie des personnes âgées : des progrès, des besoins, des questions Lapport des soins palliatifs En gériatrie Dr Dussud-Stempin Equipe Mobile dAccompagnement en Soins Palliatifs Groupe Hospitalier Mutualiste - Grenoble 12 Mars 2013

2 Introduction : « La vieillesse est un âge dangereux, car on y meure beaucoup et pas toujours facilement » Obligation du respect de la fin de vie de nos aînés dans la Chartre des droits et liberté de la personne âgée dépendante. La gériatrie : Poly-pathologies et poly-handicaps Dépendance, grabatisation décès Lieu par excellence des soins continus. Le grand âge, la poly-pathologie et la dépendance sont responsables dun mouvement dalternance entre phases de récupération, stabilisation et aggravation clinique

3 Quelques spécificités de la mort des personnes âgées : Comme il est « normal » de mourir dans le grand âge on pense que la personne âgée sest préparée à mourir, quelle na plus peur de la mort … Contraste entre ces vieux « qui ne sont pas décidés à mourir» et qui pourtant parlent facilement de la mort Les épisodes par rebond ou la durée qui parait être sans fin Le problème de lisolement

4 Quand parle ton de soins palliatifs en gériatrie ? les PA sont elles toutes en soins palliatifs ? Difficulté à poser un diagnostic Evaluation du pronostic très aléatoire Intérêt des outils daide à la décision dentrée en phase palliative

5 Apports des Soins palliatifs en gériatrie : pour le patient Déjà quil soit pris en considération dans sa situation de fin de vie et quil se sente entendu Prise en charge globale : Évaluation de tous les SF dinconfort, dautant pus importante quelle est délicate Établissement dun projet de soins qui prend appui aussi sur le projet de vie du patient et réévaluation nécessaire Adaptation des thérapeutiques Réflexion autour de lalimentation et de lhydratation

6 Prise en compte de quels symptômes ? La douleur physique Mais aussi les douleurs morale, sociale ou spirituelle Lanxiété Les autres symptômes : lessoufflement, la constipation, les problèmes de peaux, une bouche abimée, la difficulté à se mobiliser

7 La douleur physique Contrairement à ce que lon pense parfois, les personnes âgées ne deviennent pas insensibles à la douleur ! Par contre elle lexprime peu car la vive souvent comme une fatalité Difficulté dévaluation, dautant plus chez les patients atteints dune démence Un traitement délicat car pas toujours bien supporté et nécessitant une adaptation des doses, mais indispensable.

8 Que proposer ? Un Projet de soins adapté au projet de vie Ce projet sappuie sur les désirs du patient et cherche avant toute chose : À lui garder sa place de sujet À préserver son autonomie et limiter sa dépendance À supprimer tous les SF dinconfort Ce projet nest pas statique mais doit être réévalué à chaque fois que nécessaire.

9 Et quels traitements utiliser ? TTT antalgiques TTT de langoisse et soutien psychologique TTT des autres SF : ne serait ce que la constipation, létat buccal…. Proposition de kinésithérapie : marche, lever, mobilisation au lit, massage…. Discussion autour de lalimentation et de lhydratation Les mêmes médicaments peuvent être utilisés en gériatrie : ils doivent uniquement être manier avec plus de précaution.

10 Apport des soins palliatifs : pour la famille du patient Lâge élevé entraine isolement et parfois handicaps des proches Culpabilité de ne pouvoir assumer la fin à domicile Famille confrontée aux rebonds et aux annonces de décès à répétition Épuisement quand la fin dure…. Sans fin Le soutien relationnel et psychologique est indispensable, Il est souvent indispensable aussi danticiper sur la PEC sociale, notamment dans le cas dun conjoint restant, tout aussi âgé.

11 Fin


Télécharger ppt "Fin de vie des personnes âgées : des progrès, des besoins, des questions Lapport des soins palliatifs En gériatrie Dr Dussud-Stempin Equipe Mobile dAccompagnement."

Présentations similaires


Annonces Google