La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Résidence de lIsle – ORPEA Docteur RANDRIANJAFY Hanitra BILAN DACTIVITÉS D UNE UNITÉ DHÉBERGEMENT RENFORCÉE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Résidence de lIsle – ORPEA Docteur RANDRIANJAFY Hanitra BILAN DACTIVITÉS D UNE UNITÉ DHÉBERGEMENT RENFORCÉE."— Transcription de la présentation:

1 Résidence de lIsle – ORPEA Docteur RANDRIANJAFY Hanitra BILAN DACTIVITÉS D UNE UNITÉ DHÉBERGEMENT RENFORCÉE

2 Contexte de travail 1992 : Ouverture de létablissement avec 68 lits classiques (dont 2 places dhébergement temporaire) 2006 : Ouverture de lextension de 36 lits entièrement dédiés à des malades Alzheimer (3 unités sécurisées de 12 lits sur 3 niveaux) Octobre 2011 : Ouverture de lUHR Etablissement privé à but lucratif. Pas dhabilitation à laide sociale.

3 Projet de création de cette UHR a été une véritable réflexion déquipe, compte tenu des troubles du comportements sévères observés dans nos trois unités. (Gestion difficile)

4 UHR, quest-ce que cest ? Ce nest pas un service durgence, Ce nest pas une hospitalisation, Ce nest pas un service de psychiatrie, Cest un accueil séquentiel Prise en charge des personnes âgées présentant des troubles du comportements sévères PRODUCTIFS (NPI-ES) Capacité : 12 lits

5 Objectifs Prise en charge des personnes âgées présentant des troubles du comportement sévères productifs (NPI-ES) : Idées délirantes, hallucinations, agitation/agressivité, désinhibition, irritabilité/instabilité de lhumeur, comportement moteur aberrant. Diminution de la prise en charge médicamenteuse. Améliorer les troubles du comportement sévères par une prise en charge adaptée.

6 Méthodologie Critères dadmission Diagnostic maladie dAlzheimer ou apparentée (MMSE au minimum). Mobilité de la personne( se déplace seul même en fauteuil ) Absence de syndrome confusionnel. NPI-ES Fréquence x Gravité > 7et Retentissement > 3 Commission dadmission en UHR avec les réseaux La sortie est motivée par la dégradation de la mobilité ou lamélioration des troubles du comportement, confirmée par la réévaluation du NPI-ES.

7 Léquipe pluridisciplinaire 0,20 ETP de géronto-psychiatre 0,50 ETP dergothérapeute 8 ETP dassistants de soins en gérontologie Médecin coordonnateur, IDEC, IDE, psychologue, animateur Léquipe assure laccompagnement du résidant dans le cadre du projet de vie et de soins individualisés en lien avec la famille.

8 Résultats La prise en charge médicamenteuse : A ladmission,le résidant reçoit une thérapeutique sédative pour corriger ses troubles.La posologie peut être réduite ou supprimée si létat psychique du résidant demeure stable. Ladaptation thérapeutique nest pas toujours facile. 73% des résidants restent sous traitement psychotropes mais à petites doses.

9 La prise en charge non-médicamenteuse : Atelier manuel Jeux de société Atelier de stimulation cognitive Musique et chants, film, spectacle Atelier cuisine Sortie, promenade

10 Hébergement : Depuis 1 an, 19 résidents accueillis Provenance :5 domiciles9 internes 1 SSR CH 4 autres EHPAD Sorties : 6 en EHPAD et 2 en unité protégée de notre structure Durée moyenne de séjour : 6,29 mois (minimum 1 mois – maximum 12 mois) Hospitalisation : Aucune hospitalisation dans le cadre des troubles du comportement

11 Discussion Handicap financier, pas de convention à laide sociale. Difficultés pour admettre des résidents dautres EHPAD privés (perte de résidents) Prise en charge médicamenteuse est à réévaluer régulièrement Formation et accompagnement des équipes Aménagement spécifique à lUHR indispensable avant ouverture.

12 Conclusion Apprendre à léquipe soignante un comportement adapté face aux troubles du comportement des résidants pour assurer une meilleure qualité de prise en charge. Toute DECISION se fait en équipe pluridisciplinaire. Famille maillon important(partie intégrante ) Former les équipes sur les thérapies non médicamenteuses Pour le résidant, LUHR reste une étape intermédiaire pour éviter une hospitalisation inappropriée.


Télécharger ppt "Résidence de lIsle – ORPEA Docteur RANDRIANJAFY Hanitra BILAN DACTIVITÉS D UNE UNITÉ DHÉBERGEMENT RENFORCÉE."

Présentations similaires


Annonces Google