La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Assises Régionales Alzheimer Aquitaine Bordeaux 21 Septembre 2009 LEquipe Mobile Infirmière de Géronto-psychiatrie Pôle de Géronto-psychiatrie Centre Hospitalier.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Assises Régionales Alzheimer Aquitaine Bordeaux 21 Septembre 2009 LEquipe Mobile Infirmière de Géronto-psychiatrie Pôle de Géronto-psychiatrie Centre Hospitalier."— Transcription de la présentation:

1 Assises Régionales Alzheimer Aquitaine Bordeaux 21 Septembre 2009 LEquipe Mobile Infirmière de Géronto-psychiatrie Pôle de Géronto-psychiatrie Centre Hospitalier des Pyrénées 64 PAU Dr P. Guillaumot

2 Pourquoi une équipe mobile? Pour réaliser une offre de soins de qualité psychothérapique nécessaire et plus précoce -Pour remettre en cause le « tout hospitalisation indéfini » ( soins, contention, exclusion, problèmes financiers, sujets seuls, familles épuisées, familles dysfonctionnelles, T du C non gérables par les autres filières etc …) -Importance de reconnaître une souffrance psychique trop négligée -(Fonction sociale de la psychiatrie ) (Aide de Béarn Alzheimer +++ ). Pour arriver plus tôt dans les situations - nombreux malades non demandeurs,et parfois non consentants - en situation écologique et prothétique réelle, - près des autres acteurs de première ligne :services sociaux, généralistes, services daide… - Rendue possible par la politique de secteur spécifique (adaptation de la forme du soins )

3 Pourquoi géronto-psychiatrique ? Ils ne sont pas « fous » ! …Certes. Mais… -connotation psychiatrique des SPCD ( délires, hallucinations, agitation, agressivité, sommeil, appétit, épisode confusionnel, T de lappétit, anxiété, dépressivité, apathie, desinhibition…) pour lesquels nous avons aussi des savoirs-faire non-médicamenteux ) ° Les familles ne sont pas malades ! …Certes.Mais… -il y a du traumatique dans cette expérience de fin de vie -la souffrance intense, lattaque de lintime familial peut rendre malade, mettre en danger les liens familiaux -elles ne font pas de demande directe de soins psychothérapiques,car elles savent de quoi elles souffrent. Au delà dune action déducation thérapeutique, cest dune guidance centrée sur les difficultés du quotidien dont elles ont besoin.

4 Quavons-nous découvert ? Le village - réseau Les acteurs du réseau peuvent aussi souffrir - face aux nombreuses inconnues et incertitudes, pour être utile au quotidien,malgré leur engagement émotionnel nécessaire - car létablissement dune communication verbale et non verbale pour soigner,ne va pas de soi, face aux productions psychiques aberrantes des malades.Il faut donc des espaces institués de réflexion, concertation, partage et soutien, prise de recul qui permettent, un temps danalyse des demandes et une chance de coordination, qui ne peut simposer den haut,et se construit dans des relations longues et loyales.

5 QQQuavons nous découvert?...Le village- réseauQQQ

6 La gerontopsy cest quel N° ? - Possible accès direct à léquipe infirmière - Notion de référent individuel pour la famille et auprès des institutions médico-sociales ( case manager ? ) - Réponse aux situations de crise dans les 48H (projet HAD spécifique…) - Co-construction dune stratégie dintervention avec les partenaires du réseau demandeurs, à la recherche d- une affiliation- alliance, ( Interdépendance ) -Temps de synthèse et de reflexion collective hedomadaire -garanti avec le psychiatre. - Etayage, accompagnement,liaisons vers dautres structures et équipes


Télécharger ppt "Assises Régionales Alzheimer Aquitaine Bordeaux 21 Septembre 2009 LEquipe Mobile Infirmière de Géronto-psychiatrie Pôle de Géronto-psychiatrie Centre Hospitalier."

Présentations similaires


Annonces Google