La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PRISE EN CHARGE MEDICAMENTEUSE CHEZ LES RESIDENTS DU CLOS DES MEUNIERS Présentation de lEHPAD Population hébergée Politique damélioration de la prise en.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PRISE EN CHARGE MEDICAMENTEUSE CHEZ LES RESIDENTS DU CLOS DES MEUNIERS Présentation de lEHPAD Population hébergée Politique damélioration de la prise en."— Transcription de la présentation:

1 PRISE EN CHARGE MEDICAMENTEUSE CHEZ LES RESIDENTS DU CLOS DES MEUNIERS Présentation de lEHPAD Population hébergée Politique damélioration de la prise en charge médicamenteuse Programme de lutte contre la iatropathologie médicamenteuse

2 Présentation de lEHPAD Maison de retraite privée à but commercial Ouverture le 20/02/2007 Petit groupe de 2 établissements 99 lits autorisés Organisation architecturale: – 1 rdc de 12 lits + 2 étages 14 lits en secteur ouverts + 15 lits en secteur fermé – Salon sur secteur fermé de 10 m²: salle à manger et salle danimation – Salon de 60m²: salon sur secteur ouvert, thématique: cinéma, bibliothèque – 2 jardins dont un sécurisé

3 Moyenne dâge : 87 ans GMP : 760 PATHOS : 187 Pathologies démentielles : 68% des résidents Dépression : 52% Troubles du comportement: 49% Consommation de psychotrope 1 jour donné Population hébergée

4 Benzodiazépines: 26% des résidents – Xanax: 73% des prescriptions Neuroleptiques: 8% des résidents – Halopéridol: 1 cas psychose – Tiapride: 1 cas – Rispéridone: 7 cas Anti-épilectiques : 2 cas – Dépamide : 1 cas thymoregulation – Tegretol: 1 cas dalgies faciales Anti-dépresseurs : 38% des résidents Consommation de psychotropes : étude 1 jour donné

5 BZP : 26% des résidents – ½ vie courte : 73% – Visée anxiolytique : 46% – Visée hypnotique : 10% Neuroleptiques : 8% des résidents – Rispéridone : 99% Anti-épileptique: 2% des résidents – Thymoregulation – Névralgies faciales Consommation de psychotropes

6 Antidépresseurs : 38% des résidents – Miansérine: 40% – IRS : 60% Hypnotiques : 37% des résidents – BZP: 38% – Zopiclone / Zolpidem : 70%

7 Sécurisation de la prescription : PSI Sécurisation de la dispensation MANREX Lutte contre la polymédication – Check up à lentrée – Réevaluation – Audit Privilégier les méthodes de prise en charge non médicamenteuse des troubles psycho- comportementaux. Politique damélioration de la prise en charge médicamenteuse

8 Privilégier les méthodes de prise en charge non médicamenteuse des troubles psycho- comportementaux Préalable : – réflexion de léquipe pluridisciplinaire – formation en interne à la gestion des troubles du comportement – recours à lexpertise gériatrique dans lanalyse du trouble Mise en œuvre des mesures non médicamenteuses par : – Psychomotricienne – Psychologue – Animatrice – 3 AMP formées : 2h/jour et équipe de soins Activités en secteur protégé – Pâtisserie - activités manuelles - bien-être – Jeux de mémoires - lecture du journal - Créativité

9 Psychologue – Entretien psychologue individuel – Repas thérapeutique – Musicothérapie Psychomotricienne – Prise en charge individuelle: salle SNOZELEN – Prise en charge en groupe Gym douce QI-Gong Sorties extérieures Jardin thérapeutique – Projet avec lanimatrice Parcours de santé – Projet avec le kinésithérapeute Activités Thérapeutiques

10 Objectif : Lutter contre la iatropathologie médicamenteuse dans lEHPAD Actions : – Amélioration de la connaissance du personnel soignant – Politique de diminution de la polymédication. – Une politique de suppression de la prescription des médicaments à efficacité non prouvée. – Surveillance accrue en cas de prise de médicaments à faible marge thérapeutique. – Politique de surveillance particulière des résidents à risque de iatropathologie médicamenteuse. Programme de lutte contre la iatropathologie médicamenteuse

11 Moyens : – Formation en interne du personnel sur les effets indésirables et contre effets, – Mise en place dune liste indicative des médicaments en association avec les médecins traitants et le pharmacien. – Analyse des statistiques de consommations de médicaments – Audits ciblés sur les médicaments à faible marge thérapeutique – Analyse de la consommation des médicaments Evaluation : – Statistiques sur le nombre dhospitalisation ou événements pathologiques liés à la iatrogénie médicamenteuse. – Evolution de la polymédication et de la consommation médicamenteuse. – Evolution de la consommation médicamenteuse par rapport à la pathologie. – Evaluation de limpact de formation auprès des personnes soignantes. Programme de lutte contre la iatropathologie médicamenteuse 2012 – 2017 (suite)

12 Echéancier – Cycle de formation annuel – Audit annuel sur la prescription des médicaments à faible marge thérapeutique. – Suivi des différents paramètres énoncés ci- dessus grâce au rapport annuel dactivité médicale. Programme de lutte contre la iatropathologie médicamenteuse 2012 – 2017 (suite)


Télécharger ppt "PRISE EN CHARGE MEDICAMENTEUSE CHEZ LES RESIDENTS DU CLOS DES MEUNIERS Présentation de lEHPAD Population hébergée Politique damélioration de la prise en."

Présentations similaires


Annonces Google