La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

C.Bilcik-Dorna/CSI/Hôpital Bretonneau EDUCATION A LOBSERVANCE THERAPEUTIQUE PÔLE de gériatrie Hôpital BRETONNEAU Carole BILCIK-DORNA.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "C.Bilcik-Dorna/CSI/Hôpital Bretonneau EDUCATION A LOBSERVANCE THERAPEUTIQUE PÔLE de gériatrie Hôpital BRETONNEAU Carole BILCIK-DORNA."— Transcription de la présentation:

1 C.Bilcik-Dorna/CSI/Hôpital Bretonneau EDUCATION A LOBSERVANCE THERAPEUTIQUE PÔLE de gériatrie Hôpital BRETONNEAU Carole BILCIK-DORNA

2 C.Bilcik-Dorna/CSI/Hôpital Bretonneau LES CONSTATS Poly pathologies = Polymédication Une augmentation du risque de iatropathologie et de mauvaise observance thérapeutique Mauvaise observance au traitement risque de non contrôle de la maladie et des symptômes, mais surtout des effets indésirables (chutes, confusion…)

3 C.Bilcik-Dorna/CSI/Hôpital Bretonneau A DOMICILE Beaucoup de temps passé et dactivités liées à leurs traitements (consultation, pharmacie, analyses labo, préparation des médicaments…) A LHÔPITAL La période dhospitalisation : seuil crucial de déresponsabilisation du patient-sujet âgé (étude du CRESIF de 2005)

4 C.Bilcik-Dorna/CSI/Hôpital Bretonneau LES PRINCIPES DE LA DEMARCHE Participer à la politique de santé publique La loi du 4 mars 2002 : le droit des usagers Appel à la responsabilisation de ces derniers Respect de lautonomie Prise en compte de leurs compétences Transparence de linformation donnée Acquisition de compétences, dans une logique de construction de connaissances par lusager, accompagnée par le soignant

5 C.Bilcik-Dorna/CSI/Hôpital Bretonneau Objectif Entériner la contribution des soignants à la prévention et à léducation à la santé Originalité de la démarche : non centrée sur un seul médicament ou une seule pathologie

6 C.Bilcik-Dorna/CSI/Hôpital Bretonneau Formation action Quatre jours de formation pour : Repositionner léquipe sur les concepts en ETP Echanger avec des praticiens de ville sur les différences de représentations Travailler les différentes étapes dans le parcours du patient Elaborer le contenu des ateliers et leur déroulé

7 C.Bilcik-Dorna/CSI/Hôpital Bretonneau LE DISPOSITIF Un dispositif en 3 temps Le diagnostic éducatif Latelier collectif La consultation infirmière

8 C.Bilcik-Dorna/CSI/Hôpital Bretonneau LE DIAGNOSTIC EDUCATIF Identifier ce que la personne sait et ses représentations sur sa pathologie et son traitement pour cerner SES besoins Une synthèse de cet entretien est réalisée auprès de l équipe de soin

9 C.Bilcik-Dorna/CSI/Hôpital Bretonneau LATELIER COLLECTIF Développer la capacité de raisonner autour du médicament, quelle que soit la classe thérapeutique Permettre la construction dinformations cohérentes, contrôlées Apprendre à lire une prescription, une notice La pédagogie repose sur les échanges entre les participants et la co-construction dune base de connaissances autour du médicament

10 C.Bilcik-Dorna/CSI/Hôpital Bretonneau Contenu type dun atelier Quest-ce quun médicament? 4 exemples de classes thérapeutiques : Diurétiques AVK Antihypertenseur Psychotropes Galénique Variabilité, idées reçues, génériques

11 C.Bilcik-Dorna/CSI/Hôpital Bretonneau Boîtes Péremption, posologie Détail sur les 4 classes Pourquoi on le prend? Comment ça marche? Signes dalarme? Suivi Les notices Les lire ou pas? La prescription Pas un produit de consommation Lire et comprendre la prescription

12 C.Bilcik-Dorna/CSI/Hôpital Bretonneau LA CONSULTATION INFIRMIERE PERSONNALISEE A partir du diagnostic éducatif et de latelier collectif : Permettre à la personne de comprendre et danalyser sa prescription Mettre en place les conditions pour que la personne soit capable de formuler une demande concernant la douleur, un régime… Élaborer un contrat de sécurité avec la personne

13 C.Bilcik-Dorna/CSI/Hôpital Bretonneau LES CRITERES DINCLUSION Capacité dapprentissage, parle et comprend la langue française Pas ou peu de troubles cognitifs Personnes sous AVK répondant aux critères précédents Difficultés à la prise des médicaments Intérêt ou questionnement vis à vis du ttt MMS > 18 En cas dincapacité de la personne hospitalisée, laidant peut bénéficier du dispositif

14 Le dispositif hospitalier Réunion de synthèse court séjour ou soins de suite et réadaptation Diagnostic éducatif Atelier collectif Consultation infirmière Domicile Équipe soignante : inclusion du patient Au lit du patient Hors du service 3j avant la sortie Dans les 8jours Sans consultation

15 Bilan après six mois Six ateliers effectués 25 patients (sexe, âge) Trop tôt pour avoir résultats Pour léquipe: Satisfaction dintervenir dans ce type de processus Réalise limportance du pharmacien Modifie relations avec les patients Pour la ville : Mobilise les pharmaciens référents Inclus rapport éducatif dans CR hospitalisation

16 Ajustements Repenser le déroulé du dispositif en fonction des premiers résultats Les outils mis en place Lintranet La programmation dans le dossier de soin informatisé

17 Perspectives Développer les ateliers au sein du pôle gériatrique de Bretonneau Associer les médecins des réseaux de soin du quartier Élaborer un outil pédagogique de support aux ateliers

18 Les professionnels mobilisés Service du Dr Yves WOLMARK et du Dr DRUNAT Carole BILCIK-DORNA Dr Stéphane TESSIER pour le CRESIF Les infirmières : Sylviane FERRAND, SSR Gériatrie Isabelle PLANCHAIS, CS-SSR Gériatrie à orientation psychiatrique Claire LEGRAND, Hôpital de jour Sandrine VACCARO, Equipe mobile Les médecins : Odile DHELIN-LIENHART Kamila TALEB


Télécharger ppt "C.Bilcik-Dorna/CSI/Hôpital Bretonneau EDUCATION A LOBSERVANCE THERAPEUTIQUE PÔLE de gériatrie Hôpital BRETONNEAU Carole BILCIK-DORNA."

Présentations similaires


Annonces Google