La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Programme national de lutte contre les infections nosocomiales 2005-2008 : tableau de bord de la lutte contre les infections nosocomiales - état davancement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Programme national de lutte contre les infections nosocomiales 2005-2008 : tableau de bord de la lutte contre les infections nosocomiales - état davancement."— Transcription de la présentation:

1 Programme national de lutte contre les infections nosocomiales : tableau de bord de la lutte contre les infections nosocomiales - état davancement des indicateurs P. PARNEIX CCLIN SO Journée des usagers siégeant dans les CLIN du Limousin Limoges – 22 octobre 2007

2 Programme national Mettre en place, dans chaque établissement de santé, un tableau de bord des infections nosocomiales dans un double souci de prévention et dinformation des usagers Vers une meilleure information du patient 4 Partager linformation avec le public Organisation de la LIN Programme national

3 Indicateurs TB IN Questions Des indicateurs pour qui ?

4 4 Deux « cibles » principales : * les usagers en priorité et ceux qui leur relaient les informations : 1 associations de patients, 1 média. * les professionnels ensuite et leur environnement : 1 directions, instances, 1 autorités de tutelles. * et tous ceux qui sintéressent au sujet : 1 assureurs, 1 assurance maladie. Indicateurs TB IN Pour qui ?

5 Indicateurs TB IN Questions Des indicateurs pourquoi ?

6

7

8 4 Deux axes prioritaires : * contribuer à lamélioration des pratiques : 1 inciter les établissement à progresser, 1 ne laisser personne en dehors de la dynamique. * informer les usagers : 1 répondre à leur demandes légitimes de connaissance des risques, 1 participer à donner une vision plus objective de létat de la LIN en France. Indicateurs TB IN Pourquoi ?

9 Indicateurs TB IN Données ISO RAISIN 2003 … pour les patients « à très faible risque » : 0,62 % [0,55 – 0,70] « On peut donc estimer qu'environ 1 patient sur 150 développera une infection post-opératoire alors qu'il n'avait aucune raison à priori d'en développer une » * Rapport ISO RAISIN 2003

10 Question 3 : Face à une opération chirurgicale, de quoi avez-vous peur PRINCIPALEMENT ? Sondage IFOP - 14 janvier 2006 (1 004 personnes) d'attraper une infection à l'hôpital 52% de ne pas vous réveiller après l'anesthésie45% … des risques liés à une transfusion sanguine23% Aucun/ NSP.4% Indicateurs TB IN Avis des usagers

11

12 Indicateurs TB IN Communication

13 4 Partager linformation avec le public : * Mise en place des pages Tableau de Bord sur le site du Ministère: Indicateurs TB IN Mieux informer

14 Programme national LIN Mieux informer

15

16 Indicateurs TB IN Interprétations « Formidable ce nouvel indicateur, non ? » ICALIN A « Bof, pas mal de limites méthodologiques tout de même » ICALIN D

17 4Objectif : mesurer lactivité de lutte contre les infections nosocomiales sur la base du bilan standardisé annuel * 31 items utilisés, répartis en 3 domaines : moyens, organisation, actions. 1 Organisation = 33 points, 1 Moyens = 33 points, 1 Actions = 34 points, 1 score total de 100 * critères applicable à toutes les structures * pas ditem concernant lactivité chirurgicale * constitution dun cahier des charges 1 éléments de preuve pour chaque item 1 contrôle possible ICALIN

18 Classement national des établissements de santé pour lindicateur ICALIN en 2004 et 2005 Indicateurs TB IN ICALIN classement

19 Classement SO des établissements de santé pour lindicateur ICALIN en 2204 et 2005 Indicateurs LIN ICALIN classement

20 Classement national et SO des établissements de santé pour lindicateur ICALIN en 2005 Indicateurs LIN ICALIN classement

21 4Objectifs quantifiés du programme national *meilleure observance des recommandations princeps (en particulier lhygiène des mains) entre 2005 et 2008, 75% des établissements de santé ont doublé leur consommation annuelle en volume de solutions hydro-alcooliques (utilisée pour l'hygiène des mains) 1 100% des établissements de santé ont une consommation minimale de 20 litres de SHA / 1000 jours d'hospitalisation. ICSHA

22 4 SHA 2005 : * Indicateur de Consommation des SHA (ICSHA) 1 LICSHA est le rapport entre le volume consommé réellement par létablissement et son objectif personnalisé de consommation, exprimé en pourcentage de réalisation de lobjectif. 1 Exemples dobjectifs par discipline : - En médecine, 7 frictions par 24h en moyenne, - En réanimation, 48 frictions par jour, - En psychiatrie, 2 frictions par jour, Indicateur LIN SHA classement

23 4 SHA 2005 : * Indicateur de Consommation des SHA (ICSHA) * CHU de Bordeaux 2005 Indicateurs TB IN ICSHA classement ICSHA Indicateur de Consommation de Produits Hydro Alcooliques 2005 % réalisé35.1% ClasseC Consommation déclarée (1)9,1 Objectif personnalisé (1)25,8

24 Classement national et SO des établissements de santé pour lindicateur ICSHA en 2005 Indicateurs LIN SHA classement

25 Classement national et SO des établissements de santé pour lindicateur ICSHA en 2005 Indicateurs LIN SHA classement

26 zObservance 1999 y61 % avant un soin xLavage simple : 74 % xFriction : 17 % xLavage hygiénique : 9 % y69 % après un soin xLavage simple : 76 % xFriction : 15 % xLavage hygiénique : 9 % 49 % avant et après zObservance 2005 y64 % avant un soin xLavage simple : 54 % xFriction : 44% xLavage hygiénique : 6.7 % y70% après un soin xLavage simple : 52.7 % xFriction : 52 % xLavage hygiénique : 5.8 % 53 % avant et après Indicateurs LIN SHA questions Observance de lévolution de lhygiène des mains dans 32 établissements (CCLIN SO : ))

27 Daprès C. Quesnel Évolution de lusage des SHA dans une clinique MCO < 100 lits (Gironde) Audit national SHA 2005/2006 Observance = 70% Part des SHA = 83% Indicateur ICSHA Monitoring local

28 24 REVENDICATIONS POUR 24 MOIS PRÉVENTION ET GESTION DES RISQUES 8 - Chaque lit de patient, chaque local de soins et de consultations sera équipé dun point de lavage des mains ou dun distributeur de solutions antiseptiques. Les chariots de soins et de dossiers seront équipés de distributeurs de solutions antiseptiques. Lexistence de cette pratique sera intégrée aux tableaux de bord.

29 24 REVENDICATIONS POUR 24 MOIS Discours Xavier Bertrand - EGIN « Chaque lit de patient, chaque local de soins et de consultations sera équipé dun point de lavage des mains ou dun distributeur de solutions antiseptiques. Le coût total d'utilisation des produits hydro- alcooliques (PHA) représente un montant estimé à euros (+/ ), soit compte tenu des résultats ICSHA 2005, la nécessité de dépenser un montant supplémentaire de euros si les établissements de santé atteignent 100% de leur objectif personnalisé de consommation. »

30 Taux de SARM acquis et consommations de SHA Fondation Hôpital Saint Joseph Fondation Hôpital Saint Joseph Indicateurs TB IN Monitoring

31 4 Indice Composite de bon usage des AnTiBiotiques (ICATB) : * Développement : 1 Consommation ATB : 1 affichage public du résultat sans classement, 1 calcul de lobjectif national de baisse (moins 10% en trois ans). 1 indicateur composite : 1 affichage probable sous forme de score et de classes de performance, 1 principes des trois sous catégories OMA comme pour ICALIN, 1 score sur 20 points. Indicateurs LIN ICATB

32 4 Indicateur de moyen : calcul possible via le bilan standardisé *2003 : 45,6% des ES chirurgicaux réalisent une enquête ISO (468/1028) et 29,8% des services, *2004 : 53,5% des ES chirurgicaux réalisent une enquête ISO (569/1063) et 30,3% des services, *2005 : 60,0% des ES chirurgicaux réalisent une enquête ISO (569/1063) et 41,0% des services. SURVISO Présentation des résultats

33 Classement national et SO des établissements de santé pour lindicateur SURVISO en 2005 Indicateurs LIN SURVISO classement

34 Indicateurs TB IN Rendons à César

35 ENP 2006 : Résultats régionaux

36

37 24 REVENDICATIONS POUR 24 MOIS INFORMATION, TRANSPARENCE 13 - Le patient rentrera dans la boucle du signalement des infections nosocomiales ; il pourra faire remonter, au responsable de gestion des risques de létablissement de santé, toute déficience constatée en hygiène ou toute pratique qui lui parait dangereuse.

38 24 REVENDICATIONS POUR 24 MOIS Discours Xavier Bertrand - EGIN « La mise en place de la mission nationale "information et développement de la médiation sur les infections nosocomiales" - IDMIN -, répond à la demande d'impliquer davantage les usagers et de mieux sensibiliser les professionnels et les décideurs au signalement. En effet, créée en mars 2006, cette mission placée à la HAS vise à informer les usagers, à recueillir, orienter et assurer le suivi de leurs demandes et réclamations ; à informer si nécessaire les autorités administratives et sanitaires.

39 4 Partager linformation avec le public : * Création de la mission IDMIN-HAS : 1 AM. Ceretti et L. Ricour, 1 écoute, conseil, orientation, conciliation, 1 forum de discussion, documents pédagogiques (Acinetobacter baumanii…). Programme national LIN Mieux informer appels traités en visites sur le site

40 5% 3% 6% 2% 4% 2% 3 % 2% 1% 8% 20 % 2 % 3% 6% 12% 9% 1% 4% 2% PROVENANCE DES APPELS à lIDMIN Programme national LIN Mieux informer

41 et Belgique : 7 appels 21.2 % 4.6 % 7.8 % 3.2 % 4.1 % 2 % 7.3 % 0.6% 3.6 % 5.7 % 3.6 % 1.6 % 1,6 % 2 % 21.7 % 0 % 1,6 % 1 % 2.6 %1 % 1,6 % INFECTION A CLOSTRIDIUM DIFFICILE PROVENANCE DES APPELS à l IDMIN (31/08/06 au 06/09/06) Programme national LIN Mieux informer

42 Nombre de patients indemnisés par lONIAM pour infection nosocomiale Indicateur LIN Classement

43 4 Le tableau de bord des IN : * un outil de lecture directe pour les décideurs (Directeurs détablissements, tutelles) et tous les autres (professionnels, usagers, journalistes,...), * un facteur évident démulation 1 à léchelon local mais aussi régional, * un outil pédagogique visant à lamélioration de tous les aspects de la LIN, * un outil évolutif et « positif », Indicateurs TB IN Commentaires

44 4 Communication * une stratégie nationale bien structurée : 1 document « Vos questions, Nos réponses », * une nécessité pour chaque établissement dorganiser sa communication : 1 des performances à argumenter, 1 un tableau de bord à compléter, 1 un rôle des représentants des usagers dans les CLIN à définir, * lobjectif de restaurer le dialogue et la confiance entre usagers et professionnels sur la base déléments objectifs. Indicateurs TB IN Conclusion

45 4 Intérêts pour les ES : * valoriser sa performance : 1 reconnaissance des EOHH, * suivre sa performance : 1 suivi régulier dindicateurs simples et commun à tous, * créer une dynamique damélioration : 1 favorisé par laffichage public, * créer une synergie avec les usagers : 1 opportunité à saisir absolument !!! Indicateurs TB IN Commentaires

46 4 Une marche en avant lente mais inéluctable et souhaitable : * enrichissement progressif du tableau de bord chaque année : 1 un indicateur en 2005, 1 3 en 2006, 1 5 en * une étude dimpact demandée par le Ministère, * une « deuxième génération » en cours de préparation pour laprès 2008, Indicateurs TB IN Commentaires

47 4 Une marche en avant lente mais inéluctable : * une ouverture progressive nécessaire vers les autres domaines de lactivité médicale : 1 satisfaction des patients, 1 lettre de sortie, 1 qualité du dossier médical et anesthésique, 1 prise en charge de linfarctus du myocarde... * Une démarche de généralisation des indicateurs (DHOS, DREES, HAS). * le futur outil de pilotage du système de santé… Indicateurs TB IN Commentaires

48


Télécharger ppt "Programme national de lutte contre les infections nosocomiales 2005-2008 : tableau de bord de la lutte contre les infections nosocomiales - état davancement."

Présentations similaires


Annonces Google