La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Www.cclin-sudouest.com Le point sur les indicateurs nationaux du tableau de bord P. PARNEIX C.CLIN SO Coordonnateur groupe « Tableau de bord - CTINILS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Www.cclin-sudouest.com Le point sur les indicateurs nationaux du tableau de bord P. PARNEIX C.CLIN SO Coordonnateur groupe « Tableau de bord - CTINILS."— Transcription de la présentation:

1 Le point sur les indicateurs nationaux du tableau de bord P. PARNEIX C.CLIN SO Coordonnateur groupe « Tableau de bord - CTINILS » Réunion du Réseau des Cadres et Infirmier(ères) Hygiénistes de Midi-Pyrénées Réunion du Réseau des Cadres et Infirmier(ères) Hygiénistes de Midi-Pyrénées Toulouse - 16 mars 2006

2 Octobre 2002 Décembre 2002 Mars 2003 Mai 2003 Janvier 2004 Juin 2004 Octobre 2004 Janvier 2005 Avril 2005 Décembre 2005 Demande par le Ministère d un « baromètre » des IN Débat au CTIN Remise des conclusions du groupe Consultations fédérations détablissements et usagers Annonce des 5 indicateurs par le Ministre Rédaction des cahiers des charges (InVS et DHOS) Début du groupe CTINILS Diffusion résultats aux établissements Saisine de lInVS par JF Mattei, Ministre de la santé Création dun groupe dexperts InVS ( JC. Lucet et P. Berthelot) Début du test de faisabilité COMPAQH Rapport COMPAQH Indicateurs TB Méthodologie délaboration Septembre 2005 Lettre du Ministère aux établissements Février 2006 Affichage public ICALIN

3 Indicateur LIN Classement

4 Indicateur LIN Classement

5 Indicateur LIN Classement

6 Programme national TB-ICALIN Circulaire DHOS/E2/DGS/5C/2006/82 du 24 février 2006 relative aux mesures à envisager pour l'amélioration du niveau d'activités des établissements de santé en matière de lutte contre les infections nosocomiales

7 Programme national TB-ICALIN

8 4 LICALIN 2005 : * produit à partir du nouveau bilan standardisé de la LIN, * des modalités de calcul de lICALIN quasi inchangées, * un nouvel outil informatique téléchargeable via le site du Ministère ou des CCLIN, * un cahier des charges disponible en ligne, * une procédure de validation des données sur un échantillon détablissements avant laffichage public. ICALIN Perspectives

9 4 Numérateur : * Volume de solutions ou gels hydro-alcooliques, commandés par la pharmacie et/ou les services communs de létablissement pendant lannée calendaire, convertis en litres : 1 les quantités commandées reflètent les quantités consommées par les services, 1 produits en test à comptabiliser. Indicateur SHA Méthodologie délaboration

10 4 Dénominateur : * Nombre annuel de journées dhospitalisations (journées-patient) complète et hospitalisation de semaine : 1 pour lensemble des services de soins : court séjour (médecine, chirurgie, obstétrique), soins de suite et de réadaptation, soins de longue durée, psychiatrie, 1 source = déclaration SAE. ; Indicateur SHA Méthodologie délaboration

11 4 Choix du groupe CTINILS : * un consensus sur lutilisation de lobjectif national quantifié de 20 litres pour jh : 1 défini sur la base dun avis des experts ayant participé à lélaboration du programme national , 1 objectif paraissant atteignable même si les données actuelles sont « défavorables », * un souhait de retenir une présentation en 5 classes plutôt que 3 : 1 pour permettre de visualiser les progressions et avoir un effet pédagogique incitatif. Indicateur SHA Classement

12 4 Méthode retenue (CTINILS du 8/09/2005) : * 5 classes selon les objectifs de consommation : 1 A – 20 litres pour journées dhospitalisation, 1 B – entre 15 et 20 litres, 1 C – entre 10 et 15, 1 D – entre 5 et 10, 1 E – < à 5 litres. Indicateur SHA TB-SHA 20 litres = 6 à 7 frictions par patient et par jour, 5 litres = plus dune friction par patient et par jour.

13 4 Quelle stratégie : Mise en œuvre : 1 recueil en 2006 des données 2005 : 1 via le bilan standardisé pour le numérateur et les données SAE pour le dénominateur, 1 affichage public sur la base des résultats 2005, 1 modalités de présentation à affiner : 1 cartes spécifiques ? couplage à lICALIN ? résultat plus classe ? 1 nécessité de travailler à partir de la base nationale Indicateur SHA Affichage

14 4 Quelle stratégie : Mise en œuvre : 1 circulaire spécifique 2006 à venir précisant : 1 pertinence de lindicateur, 1 modalités de calcul du numérateur : 1 mise à disposition dun outil Excel pour calculer le volume de SHA en litres, 1 modalités de calcul du dénominateur : 1 calculs spécifiques pour Hémodialyse, MECCS. Indicateur SHA Affichage

15 Indicateur SARM Méthodologie délaboration 1 er février mai 5 juillet 8 juillet 5 septembre 8 septembre 22 septembre 10 octobre 12 octobre 9 novembre 14 novembre Réunion 1 du groupe CTINILS Réunion 2 du groupe CTINILS Réunion 3 du groupe CTINILS Enquête par questionnaire Réunion 4 du groupe CTINILS Réunion 5 du groupe CTINILS Avis RAISIN Diffusion document 1 BMR RAISIN Diffusion résultats questionnaire CTINILS I Diffusion document 2 BMR RAISIN 29 novembre Validation CTINILS 21 novembre Diffusion étapes de la démarche 24 janvier 2006 Présentation Groupilin

16 4 Quels indicateurs possibles * Choix du CTINILS : 1 taux dincidence pour journées dhospitalisation (hospitalisation complète ou de semaine), Indicateur SARM Indicateur

17 4 Numérateur : * Nombre de patients hospitalisés chez lesquels au moins une souche de Staphylococcus aureus résistants à la méticilline (SARM) a été isolée dans lannée au sein dun prélèvement à visée diagnostique : 1 excluant les prélèvements à visée écologique et environnementaux, 1 chez les malades en hospitalisation complète ou de semaine, 1 définition CA-SFM du SARM. Indicateur SARM Méthodologie délaboration

18 4 Dénominateur : * Nombre annuel de journées dhospitalisations (journées-patient) complète et hospitalisation de semaine : 1 pour lensemble des services de soins : court séjour (médecine, chirurgie, obstétrique), soins de suite et de réadaptation, soins de longue durée, psychiatrie, 1 source = déclaration SAE. Indicateur SARM Méthodologie délaboration

19 4 Quelles stratégies possibles * Choix du CTINILS : 1 méthode des percentiles à 5 classes, 1 stratification selon les 13 types détablissements de lICALIN, 1 calcul des valeurs des bornes des classes par strate à partir de la première année de recueil, 1 valeurs conservées ensuite pour apprécier les tendances évolutives, 1 affichage conjoint de la classe et du taux. Indicateur SARM Classement

20 4 Quelle stratégie : Mise en œuvre : 1 recueil en 2006 des données 2005 : 1 via le bilan standardisé pour le numérateur et les données SAE pour le dénominateur, 1 calcul des bornes sur les données de la base nationale 2005, 1 affichage public sur la base des résultats 2006 en Indicateur SARM Affichage

21 4 Quelle stratégie : Mise en œuvre : 1 circulaire spécifique 2006 à venir précisant : 1 pertinence de lindicateur, 1 modalités de calcul du numérateur et du dénominateur. Indicateur SARM Affichage

22 4 Tableau de bord des infections nosocomiales : * taux dattaque pour 100 actes, * pas de stratification selon le NNIS, * expression du taux dISO en classes de performance à définir, * incidence des ISO pour des actes « traceurs »: 2 15 catégories dintervention retenues. Indicateur ISO Méthodologie

23 4 Exemples dactes ciblés : * la cholécystectomie programmée, quelque soit la voie dabord, pour cholécystite chronique ou lithiase vésiculaire, sans geste sur la voie biliaire principale, * la cure de hernie inguinale ou crurale, uni ou bilatérale avec ou sans prothèse, à lexception des cures de hernie étranglée, * la prothèse totale de hanche de 1 ère intention pour coxarthrose, * la prothèse totale de genou - hors reprise –, * la chirurgie de hernie discale à létage lombaire par abord postérieur sans laminectomie, sans ostéosynthèse et sans arthrodèse, Indicateur ISO Méthodologie

24 4 Le tableau de bord : * un affichage de taux par discipline envisagé : * problème des effectifs, * actes traceurs seuls, tout patients à « risque classique » (NNISS 0 ou chirurgie propre) ? * une consultation des sociétés savantes de chirurgie en cours : * taux de réponses élevé, * contributions très positives, * relance à venir des non répondants. Indicateur ISO Avancement

25 4 Des problèmes de méthode à résoudre : * choix de lindicateur : * taux dattaque ? taux dincidence (durée du suivi) ? Ratio standardisé dincidence ? * numérateur limité aux ISO profondes ? * dénominateur apprécié via le PMSI ? * des classes de résultats à définir : * nombreux taux égaux à zéro, * méthode à déterminer, * saisine officielle de lInVS/RAISIN en cours sur la faisabilité et les méthodes possibles. Indicateur ISO Avancement

26 4 Indicateur de moyen : * une approche possible via le bilan standardisé, * bilan 2003 : 45,6% des ES chirurgicaux réalisent une enquête ISO (468/1028) et 29,8% des services, * bilan 2004 : 53,5% des ES chirurgicaux réalisent une enquête ISO (569/1063) et 30,3% des services, Indicateur ISO Indicateur de Moyen

27 4 Le tableau de bord : * une mise en place programmée en 2007 pour un premier affichage en 2009, * un indicateur de moyen possible dans lintervalle dès 2006 : * participation plus taux de couverture en service ? * une possibilité de développer à terme un score composite ISO. Indicateur ISO Avancement

28 4 Le tableau de bord : * une approche culturellement très nouvelle : * les surveillances obligatoires des autres pays ne donnent pas lieu à un affichage public individuel, * une démarche pouvant paraître contradictoire avec le signalement des EIG et le concept de confidentialité autour des déclarants. * Une volonté de garder une valeur informative et pédagogique pour le public, * une opportunité réelle : * de pérenniser la surveillance ISO et de montrer la réalité du risque. Indicateur ISO Avancement

29 4 Une problématique spécifique * Interface de différents groupes et projets nationaux : 1 Comité de suivi du plan pour préserver l'efficacité des antibiotiques, 1 Guide pour le suivi de l'usage des antibiotiques en ville et à l'hôpital 1 Contrats de bon usage, 1 Accord cadre national, 1 Tableau de bord des IN. Indicateur VAC Avancement

30 4 Une problématique spécifique * Consensus sur la méthode : 1 indicateur global en journées de traitement antibiotique pour journées dhospitalisation, 1 nécessité dune saisie au niveau ATC 5 où sont définies les DDJ, 1 stratification par service souhaitable pour une exploitation locale. Indicateur VAC Avancement

31 4 Une problématique spécifique * Quel place et signification pour cet indicateur : 1 lien entre consommation et bon usage pas absolu, 1 nécessité dencourager la maîtrise de la consommation qui passe par une mesure effective, 1 nécessité dune cohérence entre toutes les démarches, 1 quelle lisibilité et quels intérêt pour lusager ? Indicateur VAC Question

32 4 Une problématique spécifique * Peut-on proposer un système de classes de performance : 1 nécessite daborder le concept de « pression, de sélection », 1 quelle stratification utiliser : 1 faut-il tenir compte de la proportion de lits de réanimation ? 1 Intérêt dun indicateur de moyen ou dun indicateur mixte mesurant la politique de bon usage : 1 nouveau bilan de LIN, 1 travaux C.CLIN. Indicateur VAC Avancement

33 4 Une problématique spécifique * Calendrier possible : 1 publication du guide national en 2006 et mise à disposition dun outil national de recueil, 1 tableau de bord 2007 : 1 indicateur de suivi de la consommation des antibiotiques en 2006, 1 indicateur composite mesurant la politique de bon usage des antibiotiques en Indicateur VAC Avancement

34 4 LICALIN : * un outil de lecture directe pour les décideurs (Directeurs détablissements, tutelles) et tous les autres (professionnels, usagers, journalistes,...), * un facteur évident démulation 1 à léchelon local mais aussi régional, * un outil pédagogique visant à lamélioration de tous les aspects de la LIN, * un outil évolutif et « positif », ICALIN Commentaires

35 4 Les interfaces * Quelle place garder à la surveillance : 1 indicateur SARM : 1 une approche complémentaire dune surveillance en réseau type RAISIN, 1 le TB permet une vision exhaustive, le RAISIN une évaluation dimpact plus précise et la prise en compte dautres BMR, 1 indicateur ISO : 1 une approche plus intriquée entre indicateur et surveillance nécessitant une cohérence et une compatibilité des systèmes. Indicateurs TB Conclusion

36 4 Communication * une stratégie nationale bien structurée : 1 document « Vos questions, Nos réponses », * une nécessité pour chaque établissement dorganiser sa communication : 1 des performances à argumenter, 1 un tableau de bord à compléter, 1 un rôle des représentants des usagers dans les CLIN à définir, * lobjectif de restaurer le dialogue et la confiance entre usagers et professionnels sur la base déléments objectifs. Indicateurs TB Conclusion

37 Indicateurs TB Épilogue « Formidable ce nouvel indicateur, non ? » ICALIN A « Bof, pas mal de limites méthodologiques tout de même » ICALIN D


Télécharger ppt "Www.cclin-sudouest.com Le point sur les indicateurs nationaux du tableau de bord P. PARNEIX C.CLIN SO Coordonnateur groupe « Tableau de bord - CTINILS."

Présentations similaires


Annonces Google