La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE BAILLEMENT. Quest ce que le bâillement ? C'est un cycle respiratoire, associé à une ouverture totale de la bouche durant 5 à 10 secondes, comportant.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE BAILLEMENT. Quest ce que le bâillement ? C'est un cycle respiratoire, associé à une ouverture totale de la bouche durant 5 à 10 secondes, comportant."— Transcription de la présentation:

1 LE BAILLEMENT

2 Quest ce que le bâillement ? C'est un cycle respiratoire, associé à une ouverture totale de la bouche durant 5 à 10 secondes, comportant des mouvements se succédant toujours dans la même séquence: - une inspiration ample, lente et très profonde avec la bouche largement ouverte; simultanément à une ouverture du larynx avec une inspiration d'air qui ne peut pas se faire par le nez, ni par les dents occluses. - un bref arrêt des flux ventilatoires, souvent associé à des mouvements d'étirements des membres et une occlusion des yeux. - une passive bruyante et lente chez l'homme, rapide chez les accompagnées d'une relaxation de tous les muscles concernés. La bouche se referme et le larynx reprend sa place initiale. Une sensation de bien-être se répand dans le corps.

3 Le bâillement n'est pas une simple ouverture de la bouche, mais un mouvement d'étirement musculaire généralisé, des muscles respiratoires des muscles du visage et du cou. Très curieusement, il associe des contractions simultanées des muscles tels les muscles masticateurs et les muscles digastriques en donnant des mimiques. Le bâillement peut être modulé par la volonté, soit en accentuant toutes les phases, soit en minimisant l'ouverture de la bouche et l'expiration, mais sans jamais pouvoir être empêché. Chez les quadrupèdes, le dos peut se déformer en dos rond (chats, chiens..). Les primates non humains bâillent le plus souvent assis, parfois allongés et même exceptionnellement en marchant. Étymologiquement, le verbe bâiller vient du vieux français bailler dont l'origine latine bataculare (formé sur batare ou badare) signifie être béant, ouvert. Le langage populaire connaît les locutions : bâiller comme une carpe, comme une huître, bâiller foin en corne, bâiller à s'en décrocher la mâchoire.

4

5 Quand bâillons-nous ? Le bâillement est associé à la somnolence que ce soit en état de fatigue à l'approche de l'endormissement, ou au sortir de celui-ci au réveil. L'éveil semble le moment privilégié de l'association du bâillements et des étirements. L'ennui générateur d'une baisse de la vigilance favorise les bâillements. La grossesse, la plénitude gastrique, ou le jeûne sont des circonstances où la fréquence des bâillements augmente. Le mal des transports débute par des crises de bâillements répétés. De même, lors de l'installation d'un malaise général s'accompagne de bâillements et de sudation. Les activités répétitives et monotones favorisent l'apparition de bâillements répétés comme l'ont montré des études chez des travailleurs postés. Les activités alternées hebdomadairement, appelées 3 fois 8, favorisent des épisodes de somnolence précédés de salves de bâillements, par dette de sommeil et perturbations des rythmes circadiens (cortisol).

6 Lors de la conduite automobile, en particulier pour de grandes distances sur autoroute, la répétition des bâillements est un signal d'alarme pouvant prévenir le chauffeur du risque d'endormissement. Des conditions d'environnement comme le confinement dans un local de dimensions réduites, la chaleur excessive, sont des facteurs majorant la fréquence des bâillements causés par l'ennui. Greco et Baenninger ont établi que la fréquence des bâillements qui est élevée dans 4 situations de la vie quotidienne: lire, voyager dans un transport en commun, conduire, attendre...

7 Le bâillement est-il contagieux ? Un célèbre dicton populaire prédit qu' un bon bâilleur en fait bâiller sept. Il est coutumier de parler de contagion. Il semble donc plus précis de parler d'imitation comportementale, de synchronisation d'actions. C'est pourquoi nous userons du terme de réplication. Cette réplication de bâillement est initiée involontairement. Aussi bien le bâilleur n'éprouve aucun désir de faire bâiller, que le spectateur - receveur de la réplication n'a conscience d'un désir de bâiller. En effet, l'implication dans une tâche intellectuelle soutenue (c'est-à-dire avec une concentration élevée ou un niveau de vigilance optimum) ne permettra pas le déclenchement du bâillement. La pratique de l'échographie fœtale permet de remarquer le bâillement. Peu de données sont parues dans la littérature concernant le bâillement fœtal. Les auteurs y révèlent leur perplexité: "le bâillement est universel mais mal compris" ou "un réflexe rudimentaire n'ayant qu'une fonction obscure, s'il en a une". Bien que bâiller soit un acte quotidien peu de recherches lui ont été consacré.

8

9 Pourquoi le bâillement est-il relié à l'éveil ? A partir de nombreuses études ayant concerné tant le fœtus humain que l'animal, les données recueillies aboutissent à considérer que la première forme de sommeil a des caractéristiques de sommeil actif ou agité qui représente une forme immature de sommeil paradoxal et est encore très prépondérant à la naissance. Il en découle que le sommeil calme, forme immature du sommeil profond, émerge peu à peu, à mesure que le temps en sommeil paradoxal se réduit. De la vie prénatale à la vie postnatale, un pattern comportemental montre un développement parallèle au sommeil paradoxal et au bâillement. C'est ainsi que la durée du sommeil paradoxal décline de 50% du temps de sommeil, chez le nouveau-né à une à deux heures chez l'adulte, que le nombre de bâillements passe de 30 à 50 par jour chez le nouveau né à moins de 20 par jour chez l'adulte. Cette diminution intervient essentiellement de la naissance à la fin de la puberté.

10 -images/bâillement_8.html Pour les images et puis sur sciences.com logie/baillement.html

11


Télécharger ppt "LE BAILLEMENT. Quest ce que le bâillement ? C'est un cycle respiratoire, associé à une ouverture totale de la bouche durant 5 à 10 secondes, comportant."

Présentations similaires


Annonces Google