La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 IXERP consulting. Cette présentation a pour objectif de vous présenter le contrôle de gestion sur SAP® et de décrire une démarche opérationnelle afin.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 IXERP consulting. Cette présentation a pour objectif de vous présenter le contrôle de gestion sur SAP® et de décrire une démarche opérationnelle afin."— Transcription de la présentation:

1 1 IXERP consulting

2 Cette présentation a pour objectif de vous présenter le contrôle de gestion sur SAP® et de décrire une démarche opérationnelle afin de vous guider dans la mise en œuvre dans la conduite de vos projets.® OBJECTIFS 2 IXERP consulting

3 Les données de base CO et ses flux IXERP consulting

4 Chapitre I :Données de base A) CO CCA B) CO OPA C) EC PCA Chapitre II :Gestion des flux A) CO CCA B) CO OPA C) EC PCA SOMMAIRE IXERP consulting

5

6

7 1. Un centre de coûts est une structure de la société, responsable vis à vis de ses coûts. La comptabilité des centres de coûts est utilisée pour déterminer à quel endroit les coûts surviennent dans l entreprise. 2. Dans SAP, le centre de coûts est un collecteur de coûts qui peut être équivalent aux traditionnelles sections analytiques. 3. Si le périmètre analytique est multi-sociétés, un centre de coûts est affecté, lors de sa définition, à une société unique. Les centres de coûts IXERP consulting

8 Les natures comptables sont les objets porteurs de coûts et fournissent des informations sur les flux de valeurs et la consommation de valeurs dans la société. Les natures comptables primaires : portent les coûts dont l origine est externe à l entreprise, ne peuvent exister que si le compte général existe dans le plan comptable opérationnel de la société. Les natures comptables secondaires sont gérées uniquement dans CO, sont liées au processus d activité de l entreprise, illustrent les flux de valeurs internes (imputation interne d activités, gestion de majorations et opérations d imputation). Les natures comptables (I) IXERP consulting

9 Plan Comptable Comptabilité Financière Comptabilité Analytique 7 Comptes de produits 8 Comptes spéciaux 1 Comptes de capitaux 2 Comptes d'immobi- lisations 4 Comptes de tiers 3 Comptes de stocks et encours 5 Comptes financiers Natures Comptables primaires 6 Comptes de charges 9 Comptes analy- tiques Natures comptables secondaires Remarque : toute écriture passée sur une nature comptable primaire est affectée à un centre de coûts, à un centre de profit, à un ordre interne ou à un objet de résultat. Chaque nature comptable primaire est donc affectée à un support analytique (transaction OKB9). Les natures comptables (II) IXERP consulting

10 1. Ce sont des clés de distribution utilisées comme : base de répartitions internes des coûts, base de déchargement d un centre ou d un ordre récepteur, ratio de calcul dans un reporting. 2. C est une valeur budgétée ou saisie au réel sur un centre. 3. Ce sont les seules données de base non limitées dans le temps. Ratios statistiques : définition IXERP consulting Remarque : Les ratios peuvent être « constants » (ex : effectifs) ou « totaux » (ex.: unité téléphoniques).

11 Le type d activité permet de mesurer / valoriser l activité d un centre. Les types d activité sont définis indépendamment des centres de coûts. Ils divisent les activités fournies par un centre de coûts en fonction de l imputation des coûts. La valorisation des activités se fait à un prix de cession déterminé suivant la stratégie de gestion choisie. Quand on divise les coûts par une quantité d activité, on obtient un prix de cession pour le couple centre de coûts/type d activité, prix servant ensuite pour l imputation interne d activité afin de décharger les centres. IXERP consulting Les types d activité

12 Afin de faciliter leur gestion, les données de base (centres de coûts, natures comptables, ratios statistiques et types d activité) peuvent être organisées en groupes. Un nom de groupe ne peut être utilisé quune seule fois. Cas particulier des centres de coûts : la « hiérarchie standard » des centres de coûts est un groupe particulier auquel tous les centres de coûts du périmètre analytique doivent être affectés. SAP effectue un contrôle d univocité et d intégralité de cette hiérarchie. On peut créer en parallèle des hiérarchies partielles : « hiérarchies alternatives ». IXERP consulting Groupes de données de base

13 IXERP consulting

14 Axe analytique, au même titre quun centre, Durée de vie limitée dans le temps mais qui peut être supérieure à l exercice, Peut être déchargé à terme sur d autres objets (imputation non obligatoire), Ne doit pas être nécessairement le reflet de l entreprise, Permet d analyser les coûts en terme de causalité, Peut être géré en interne à CO ou en externe à CO (SD, PP). L ordre est défini en priorité par un « type d ordre » lequel détermine le profil d imputation, le profil de budget, le schéma de statuts et propose un ordre de référence (pour un même société, un même centre de profit, un même centre de responsabilité…données pas défaut). IXERP consulting Ordres internes Remarque : Comme les centres, les ordres internes peuvent être regroupés en hiérarchies mais il n existe pas de « groupe exhaustif » tel que la hiérarchie standard des centres de coûts.

15 Création Lancement Clôture technique Clôture Archivage Statuts système IXERP consulting Les étapes d un ordre

16 IXERP consulting

17 Un centre de profit est : une entité structurelle pouvant être multi-sociétés rattaché à un périmètre analytique responsable de ses performances capable danalyser sa profitabilité statistique IXERP consulting Remarque : Une hiérarchie standard des centres de profit doit être obligatoirement définie et il est possible de créer des hiérarchies alternatives (ou groupes de centres de profit). Le Centre de Profit

18 Un centre de profit « fictif » est rattaché à la hiérarchie standard mais ne représente rien dans l'entreprise. Il reçoit toutes les écritures non affectées à un centre de profit "normal", les écritures incorrectement affectées. On peut alors les reprendre et les réaffecter à des centres de profit. Normalement vide, il permet de repérer les erreurs (ex : nouvel objet non affecté à un centre de profit). Il assure donc la cohérence entre les comptes de résultat dans FI et dans CO. IXERP consulting Le Centre de Profit « DUMMY »

19 IXERP consulting

20 Centres de profit : objets supportant toujours des flux statistiques Centres de coûts : objets réels, saufs ils sont en présence d autres objets réels, ils sont alors statistiques Ordres et projets : objet supportant des flux statistiques ou réels On ne peut avoir quun flux réel par objet mais différents flux statistiques par objet. IXERP consulting Introduction : Flux statistiques ou réels

21 IXERP consulting

22 Sortie Entrée Centre de coûts Cession d'activité à Planif. de la production Gestion du personnel Gestion des articles Gestion des immos Comptabilité financière Maintenance Comptabilité analytique l Activité budgété Capacité budgétée l Coûts budgétés - Personnel - Matières consommables - Amortissements - Téléphone - Assurance - Energie - Tout frais général... - Maintenance l Prise en charges d'activités via imputation internes Centre Ordre interne IXERP consulting Intégration budgétaire

23 Budgétisation des ratios statistiques Budgétisation des types d'activité Budgétisation des coûts primaires (manuel) Budgétisation des coûts secondaires Budgétisation des Abonnements Budgétisaton Répartition détaillée => Pour Répartition détaillée Répartition globale Reporting, Formules Taux activité Capacité de production Volume de Production Coûts Par nature comptable Par type d'activité et plus finement via budgétisat. détaillée Non liés à l'activité Liés à l'activité Sur la base des coûts addition- nels Par répartition détaillée des natures comptables permutation possible IXERP consulting Procédure Budgétaire

24 Budgétisation Répartition globale Budgétisation des taux d'activité Actualisation des budgets Blocage des budgets Enveloppe budgétaire. des coûts aggrégés Itérations sur la base de la capacité de production budgétée simulations de budgets (exemple : modification de prix) Protection contre toute modifica- tion par centre de coûts / groupe de centre de coûts A replanifier si changements dans les étapes précédentes peut être effectué indépendamment des autres activités budgétées démarche optimale IXERP consulting Procédure Budgétaire( Suite)

25 Remarque : PB = Pré-budgétisation La Pré-budgétisation IXERP consulting

26 Copie de budget : d une version à une autre par exemple Revalorisation : application d un taux (d augmentation ou de diminution) à une version de budget Gestion des enveloppes sur les centres de coûts : affectation d une enveloppe de coûts (sans détail par nature comptable) avec contrôle de disponibilité possible IXERP consulting Principe de la budgétisation

27 Imputations "directes" de quantités, coûts et revenus externes ( FI, MM, AM...) : simultanées dans FI et CO Imputations analytiques de quantités, coûts et revenus saisis dans CO (transferts internes) périodiques (transferts, répartitions, coûts additionnels) Imputation des ratios statistiques Abonnements analytiques Engagements sur commande fournisseur Réserves de moyens financiers sans demande dachat Ecritures de réconciliation FI / CO IXERP consulting Les flux réels

28 Unités téléphoniques Téléphone Janvier Centre PTT ,- Euros ,- Euros Clé de répartition Ratio statistique ex. Unité téléphonique Centre de coûts « A » , Centre de coûts « B » Centre de coûts « C » , ,- Les transferts périodiques IXERP consulting

29 Electricité Janvier Centre de coûts élect ,- Euros ,- Euros Fabrication 1 606xxx ,- du centre de coût élect. Fabrication 2 606xxx ,- du centre de coût élect. Fabrication 3 606xxx ,- du centre de coût élect. Clé de répartition % fixe 30%20%50% La répartition détaillée IXERP consulting

30

31 Parallèlement à la budgétisation ascendante détaillée en fonction des natures comptables (idem budgétisation des centres de coûts), il est possible de budgéter, au niveau des ordres et par exercice, des valeurs indépendantes des natures comptables (budget descendant ou budget denveloppe). Le système offre alors la possibilité de gérer un contrôle des disponibilités (contrôle en fonction des engagements relatifs à un ordre et du budget annuel). IXERP consulting Budgets ascendant / descendant & contrôle disponible

32 Budget: flexible plusieurs versions possibilité de ne pas garder de trace des modifications Budget d'enveloppe: ferme unique correspond à la version définitive du plan Traçabilité de toutes les évolutions ultérieures Contrôle de disponibilité : avertissement avertissement + erreur et rejet IXERP consulting Budgets ascendant / descendant & contrôle disponible

33 Centres : allocations activités Ordres : consommation d'activités coûts budgétés coûts additionnels Déchargement Consommation d'activité TRANSFERT IXERP consulting Intégration budgétaire

34 Ordre Maintenance Investissement Réparation OF.... Compta. financière Coûts externes (factures) Stock Consommation de matières Compta. analytique Coûts internes Activités Coûts additionnels Contrôle de gestion Centre de coûts Ordre Projet Objet de résultat Réseau Compta. financière Compte général Immobilisation Article (stock) IXERP consulting Flux réels sur lordre

35 Coûts réels imputés directement par FI, MM, AM Transferts de coûts et produits de postes individuels (d un ordre à un autre ordre) Coûts réels internes à CO : saisie d imputation d activité directe (de centre à ordre) transferts périodiques (via des centres ou des ordres) coûts additionnels périodiques (le déchargement d un coût additionnel peut se faire sur un centre ou sur un ordre) IXERP consulting Intégrations réels : Flux de chargement

36 Le déchargement des ordres est défini suivant un profil d imputation lié au type de l ordre. Le profil d imputation est composé du schéma d imputation (Quels sont le ou les récepteurs ? ) et du schéma dorigine (Quelles sont le ou les natures comptables imputées ? Sont-elles regroupées en une nature comptable secondaire ?). IXERP consulting Intégrations réels : Flux de déchargement

37 L engagement peut être créé par une demande d achat, une réservation de stocks ou une commande d achat. Il peut être réduit par une consommation effective, une entrée en stocks ou une entrée de facture. IXERP consulting Imputations réelles & Engagements

38 IXERP consulting

39 Budgétisation directe d'un centre de profit : par nature comptable utilisation des répartitions globales ou détaillées Reprise des budgets d'autres modules : centres de coûts (CO-CCA) ordres internes (CO-OPA) OTP et graphes de projets (PS) compte de résultat analytique (CO-PA) production (CBN) (PP) IXERP consulting Méthodes de planification

40 Toutes les écritures dans les modules FI, MM, AA, SD et CO, affectant les profits, sont réfléchies dans EC-PCA. Aucune écriture ne peut être directement affectées à un centre de profit : elle est affectée à un autre objet (centre, ordre,...), qui est lui même lié à un centre de profit. L'écriture sur centre de profit n'est que statistique i.e. pour information. On peut transférer un montant depuis un centre de profit, mais uniquement sur un autre centre de profit. Comme pour les centres de coûts, on peut utiliser les répartitions détaillée et globale. Les centres de profit sont alors les seuls récepteurs et émetteurs admis. IXERP consulting Ecritures réelles : Bases

41 Les éléments suivants peuvent être remontés depuis FI (bilan) sur les centres de profit : Balances fournisseurs Balances clients Stocks Immobilisations En-cours de production IXERP consulting Reprise déléments de bilan

42 42 Contact IXERP consulting Votre Ingénieur Commercial IXERP BENSIMON Stéphane TEL : GSM : Mail : Conseil Intégration Support Formation


Télécharger ppt "1 IXERP consulting. Cette présentation a pour objectif de vous présenter le contrôle de gestion sur SAP® et de décrire une démarche opérationnelle afin."

Présentations similaires


Annonces Google